AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505066576
162 pages
Éditeur : Kana (10/06/2016)
3.33/5   30 notes
Résumé :
Au XXIIe siècle, chaque homme est muni d'un « Psycho-Pass », un dispositif qui mesure son coefficient de criminalité. Si votre coefficient est trop élevé, vous serez traqués par les Exécuteurs...
Plusieurs morts suspectes ont été constatées au sein d'une maison de retraite. L'inspecteur Shinya Kôgami est chargé de l'enquête. Un suspect se profile mais une machination macabre semble avoir été mise en place... Découvrez l'histoire de Shinya Kôgami lorsqu'il ét... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,33

sur 30 notes
5
1 avis
4
3 avis
3
4 avis
2
3 avis
1
0 avis

Colibrille
  19 juillet 2016
Pour être franche, j'ai été plus que déçue par la lecture de ce manga. Je m'attendais à découvrir une série à la croisée d'Ikigami et de Psychic detective Yakumo. On est hélas bien loin de la qualité de ces deux séries. Si le graphisme est passable, quoiqu'un peu fade à mon goût, l'histoire, elle, bat de l'aile. Contrairement à "Ikigami", "Psycho pass" n'invite vraiment pas à la réflexion alors que le sujet s'y prête à merveille, tant d'un point de vue scientifique que moral. On reste trop en surface, l'intrigue ne décolle pas.
L'idée de départ de Psycho-pass est pourtant intéressante (un outil technologique permettant de mesurer le potentiel criminel d'un individu), mais elle n'est pas vraiment développée, pas plus que l'univers dans lequel cette nouvelle technologie voit le jour. L'auteur se contente d'exposer les choses sans les expliquer. le lecteur n'a presque aucune indication pour appréhender l'univers du manga, un peu comme si l'auteur partait du principe que le lecteur le connaissait déjà.
C'est la raison pour laquelle je pense que ce manga s'adresse clairement (pour ne pas dire exclusivement) à ceux qui ont suivi l'anime. C'est à peine si les (nombreux) personnages principaux nous sont présentés. Ils apparaissent quasiment tous en l'espace d'un chapitre, si bien qu'on a pas vraiment le temps de comprendre qui ils sont, leur rôle, leur mission. Je ne parle même pas de leur caractère et leur psychologie, car c'est à peine s'ils sont ébauchés.
L'enquête qui se déroule dans ce premier tome ne m'a pas du tout convaincue. A la première lecture, je n'ai tout simplement rien compris à l'intrigue. Il m'a fallu relire très attentivement le manga pour enfin comprendre l'histoire autour des organes tatoués et, de manière plus générale, saisir la "logique" de l'intrigue. Alors que "Psycho-pass" s'inscrit clairement dans une veine SF thriller, je ne me suis pas sentie du tout captivée. L'auteur ne parvient pas à distiller la moindre goutte de suspense.
Malgré tout, je tiens à remercier Babelio et les éditions Kana pour l'envoi de ce manga. A défaut de l'avoir apprécié, il m'a permis d'exercer mon sens critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JeGeekJePlay
  26 août 2016
Vous connaissiez peut-être déjà Shinya Kôgami en tant qu'exécuteur, poste qu'il occupe dans la version animée de Psycho-Pass, mais avant d'en arriver là il était inspecteur de la brigade criminelle de la sécurité publique. Me concernant, je fais parti de ces personnes qui ont aimé l'animé Psycho-Pass, édité d'ailleurs en coffret vidéo chez Kana Vidéo. du coup, c'est avec un plaisir affirmé que je découvre le manga consacré à Kôgami. Je vous invite donc à découvrir mon avis sur ce premier tome de Psycho-Pass – Inspecteur Shinya Kôgami, prologue de l'animé Psycho-Pass, disponible aux éditions Kana.
De nos jours, les habitants sont friands des « belles vies » et ne tolère plus les crimes qui malgré tout persistent. Des scientifiques ont toutefois réussi à trouver une solution alternative leur permettant de mesurer l'état mental et le caractère d'un citoyen en relevant des données liées aux émotions, ambitions ou autres maladies. Une fois ces données récoltées, cela permet de venir en aide à la population afin d'entreprendre une belle vie. Ce principe est appelé Psycho-Pass, il sert à évaluer et à analyser l'âme des hommes et le risque du facteur criminel.
L'inspecteur Shinya Kôgami et son équipe d'exécuteurs enquêtent sur un organe humain disposant d'une marque imprimée. Cette marque ne semble pas être une simple marque et l'inspecteur Shinya Kôgami souhaite poursuivre l'enquête soupçonnant que cela soit lié à une enquête criminelle. C'est lors d'une visite au crématorium qu'il découvre l'urne d'un patient vide. Après leurs investigations, la brigade criminelle s'est mise à la recherche d'un employé d'une société de pompes funèbres qui n'avait d'autre choix que d'aider le véritable criminel, celui qui à l'origine mange le corps des défunts.
Une fois l'assistant criminel des pompes funèbres éliminé, l'inspecteur Shinya Kôgami et ses collègues tombent sur des corps réfrigérés de personnes mortes à l'hôpital qui y sont entreposés. Ces mêmes corps correspondent exactement au nombre d'urnes vides trouvées au préalable au crématorium. L'enquête suit alors son cours prenant une tournure de trafic d'organes servant à rassasier l'appétit du criminel…
Ce premier tome de Psycho-Pass – Inspecteur Shinya Kôgami propose un chara-design vraiment très soigné. J'ai vraiment apprécié ce premier point, très important pour moi. Être proche de la version animée était une chose qui me faisait peur dans le sens si cela n'avait pas été respecté. Les dessins de Natsuo Sai sont vraiment de bonne facture, avec un détail précis que ce soit pour les décors que pour les expressions affichées sur le visage des protagonistes. On profite aussi d'une certaine violence mais plutôt moindre en comparaison avec la version animée. En même temps, nous n'en sommes qu'au premier tome. J'aime la gestion utilisée pour les passages clairs/obscurs ainsi que le dynamisme ressenti dans telles ou telles situations. Ce premier tome dispose aussi d'une bonne gestion des vignettes, entrecoupées de manières à proposer de bonnes scènes d'action en vue verticale. Aussi, Natsuo Sai intègre d'autres scènes sur des doubles pages rendant l'action davantage percutante.
Côté scénario, nous retrouvons Midori Gotô qui nous partage une intrigue assez intense avec quelques rebondissements. On passe d'un criminel potentiel à un autre avant de découvrir que l'intrigue cache un criminel bien plus important que celui présumé. J'ai apprécié l'histoire proposée dans ce premier tome, très bien ficelée et assez prenante. On reste dans la même lignée que la version animée et ça fait plaisir à lire. le seul véritable bémol que je pourrais évoquer, me concernant, réside dans le fait qu'on ne s'attarde pas des masses sur le système Psycho-Pass et son fonctionnement, ou celui de la détection des criminels potentiels. le principal est ici dit, certes, mais la version animée dispose d'une meilleure explication à ce sujet. Outre cela, pour moi, c'est du tout bon !
Le plaisir de découverte de ce premier tome de Psycho-Pass – Inspecteur Shinya Kôgami a pour moi été une bonne surprise. Après une série animée très dynamique et au scénario vraiment très prenant, j'ai apprécié la lecture de ce manga, prologue à la série animée, qui met l'accent sur l'inspecteur Shinya Kôgami, un personnage plutôt charismatique. Bien que le système des exécuteurs ou des lois soient survolés, on n'en demeure pas moins averti un minimum sur le sujet principal et l'intrigue est ici assez bien ficelée. Un autre bon point aussi pour cette série qui dispose d'un chara-design de qualité, très proche de la version animée. Les connaisseurs de l'animé devraient apprécier ce prologue aux pages de bonnes factures proposées par Kana Éditions.
« Un début d'enquête intéressant où Shinya Kôgami, à ses débuts en tant qu'inspecteur, nous montre ses motivations à débusquer le criminel partageant ainsi ses traits de caractères affirmés. »
Lien : http://www.jegeekjeplay.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Koneko-Chan
  05 août 2016
Mon avis est un peu partagé sur Psycho-Pass.
Je n'ai pas (encore) vu l'anime et je m'étais dit que ce serait une bonne introduction avant de le commencer puisque les événements se passent en amont. Seulement, je suis ressortie un peu frustrée de ma lecture.
On ne parlera pas de tome d'introduction ici, l'auteur nous plonge directement dans l'action, sans vraiment prendre le temps de nous donner de grandes (et même petites) explications. C'est à nous lecteurs de deviner ce qui se cache derrière le Psycho-Pass, derrière cette histoire de teinte... Clairement, ce premier tome est plus destiné à ceux qui ont vu l'anime (enfin je suppose puisque je n'en fait pas encore parti). Donc ce côté là est plutôt négatif.
En revanche, l'histoire a tout de même du potentiel, une fois que l'on comprend les grandes lignes. Mesurer l'indice criminel des gens, faire intervenir d'anciens détenus... Ajouté à cela de beaux graphismes... J'avoue, je suis tombée sous le charme de Kogami. On en apprend très peu sur les personnages (bien dommage d'ailleurs...), mais il a quelque chose d'intriguant, et tout ça m'a donné envie de commencer l'anime, qui était jusque là bien au chaud dans ma "liste d'animes à regarder". Je verrais si je lui donne sa chance ensuite.
Donc je suis mitigée : j'ai aimé les graphismes, le scénario m'a l'air assez prometteur. Seulement, je n'ai pas aimé le fait de devoir lire et relire des passages pour comprendre (et encore, j'ai pas tout pigé), je trouve que l'auteur, les auteurs, se précipitent trop...
Je le conseillerai surtout à ceux qui ont vu l'anime. Pour ma part, je vais bientôt le commencer.
Merci à Babelio et aux éditions Kana pour cette masse critique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
pilyen
  12 juin 2016
Bien installé, je me plonge dans une ville moderne ( pas spécifiquement japonaise ) et dans un futur proche. Et là, ça ne traîne pas. En trois planches, la situation est exposée, on ne s'encombre pas de détails. Pour permettre une vie cool et pépère, les scientifiques ont réussi à mesurer l'état mental de la population grâce à un psycho-pass qui permet au final de fliquer tout le monde. La moindre personne ayant un semblant de colère en lieu est traquée et arrêtée. Pour surveiller et intervenir une sorte de brigade spéciale existe composée de jeunes gens dynamiques.
Jusque là je suis sans problème, mais dès que va être posé l'argument principal, soudain je vais achopper dans la compréhension et devoir relire quatre fois les mêmes planches, sans être vraiment éclairé. J'ai saisi que lors d'une opération d'une veille personne, on s'était aperçu qu'un rein greffé depuis des dizaines d'années déjà, portait une marque imprimée sur ses tissus, comme une signature... Ce départ franchement singulier, inquiète énormément le directeur de cette clinique qui a peur du scandale et de l'émoi que cela peut susciter. Je ne dois pas être japonais, car franchement, à ce stade du développement humain, cela ne m'apparaît pas bien méchant, tant que l'organe fonctionne... On peut s'habiller avec des jupes improbables, pratiquer le hara kiri comme un art mais posséder un rein tatoué, non ! Alors offusquons-nous, tremblons et poursuivons. L'enquête débute sur les chapeaux de roues. le fameux psycho-pass qui sert à tout détecter en trente secondes, désigne très vite un coupable qui est traqué, vite neutralisé et éliminé. Page 68, tout est plié !...Ah non, trop simple ! Ce n'était qu'un maillon ! Y'a un cerveau ! Traquons-le ! D'autres cadavres possèdent des reins tatoués ! Horreur ! c'est un vrai complot à grande échelle! Vite réfléchissons ( deux pages), agissons ( 10 pages), utilisons l'espèce de pistolet fourni en mode disrupteur annihilateur. Brrrsh, ! Criiii ! Dooom ! ( c'est le bruit qui accompagne l'utilisation du fusil machin truc... que serait un manga sans ces onomatopées zébrant les pages d'action ? ) Ouais ! On la ! Oui mais après...on fait quoi ? Ce n'est que le dernier tiers d'un premier tome, faut trouver une idée .... Une nouvelle poursuite après...je ne sais plus qui... , ça meuble ....Euréka! Un peu de cannibalisme ( mmm, c'est bon ça coco pour faire frémir les ados scarifiés et alcoolisés ) Clang ! ( C'est le bruit qui accueille la révélation de la dégustation de foies humains, de reins peut être, je suis un peu perdu). Mais en fait, celui-là est encore un maillon... Y'a plus gros ! Faut le trouver !... Mais ce sera dans le tome 2 (peut être ) ...et sans moi.
Plus sur le blog
Lien : http://sansconnivence.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Erik_
  07 novembre 2020
C'est le spin-off d'un manga à succès au Japon. Visiblement, l'anime a eu un grand succès là-bas (deux séries anime et un film).
Le psycho-pass n'est pas une si mauvaise idée que cela si on regarde bien. Il permet en effet de classer chaque être humain selon son degré de dangerosité. Ce coefficient de criminalité pourrait bien nous permettre d'éradiquer toutes les violences et les attentats dans le monde. Certes, mais il y a toujours un hic quelque part. C'est ce que va découvrir notre héros, un jeune inspecteur particulièrement prometteur.
C'est plutôt bien dessiné avec de la précision. Par ailleurs, la mise en scène semble intelligente ou en tout cas tenir la route. le décor de ce polar est celui d'un futur sombre et d'une ambiance conspirationniste. Il est dommage que la trame policière soit si compliquée. Pour le reste, c'est tout à fait acceptable. Il y a un côté tristement réaliste...
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (2)
Sceneario   22 août 2016
Le dessin est très classique, il n'a pas vraiment d'atout pour rester inoubliable. Tout comme l'histoire, qui se révèle être une enquête originale mais sans plus
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   15 juin 2016
La lecture s’avère plutôt anecdotique. Si n’importe quel lecteur peut se plonger dans l’univers inquiétant de Psycho-Pass, pas sûr qu’il en sorte particulièrement enthousiasmé.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Luna007Luna007   04 juillet 2016
- Vous tremblez? Vous avez froid?
- Ma teinte... Elle était pourtant très claire ce matin!
- Ça va?
- Laissez-moi tranquille! Quel besoin aviez-vous de venir accompagné d'exécuteur?! Zut! C'est à cause des dormants...
Le seul fait d'être à côté d'eux trouble ma teinte...
Commenter  J’apprécie          10
Stephanie39Stephanie39   13 septembre 2019
- C'est bien beau. .. mais avec toutes ces possibilités... je ne sais pas quoi choisir.
- J'aimerais bien avoir ce genre de problème !
- Ça veut dire que quoi que tu fasses, tout ira pour le mieux.
Commenter  J’apprécie          10
robert7robert7   03 octobre 2016
Dans ce cas, attendons que le criminel ait très fin faim et invitons-le à dîner! qu'en pensez-vous.
Commenter  J’apprécie          30
Erik_Erik_   07 novembre 2020
Jamais la psychologie ne pourra dire sur la folie la vérité, puisque c'est la folie qui détient la vérité de la psychologie.
Commenter  J’apprécie          10
Stephanie39Stephanie39   13 septembre 2019
L'homme apprend de ses erreurs. Le sage apprend de celles des autres.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Video de Natsuo Sai (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Natsuo Sai
Trailer : Psycho-Pass - Inspecteur Shinya Kôgami
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3674 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..