AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782897120221
190 pages
Mémoire d'Encrier (15/09/2012)
4.25/5   2 notes
Résumé :
Nous livrons des bruits récoltés en passant au tamis la clameur du monde. Bruits de l'enfance, bruits de la vie,bruits de la mort, bruits des pas, bruits des rêves, bruits des langues, bruits du désir, bruits du silence, bruits du soleil? Voix fragiles, peuplées de rivières, de vies cheminant dans les mêmes sentiers, les mêmes résonnances. Peu importe si l'on vient d'Amérique, d'Europe, d'Asie,d'Océanie ou d'Afrique. Nous mêlons les cartes d'identité.Par la force so... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
melina1965
  26 octobre 2014
Voix / Voies du monde…

Laure Morali et Rodney Saint-Eloi nous invitent, dans la préface, à « Entre[r] dans ce voyage, dans ces chants de terre et de révolte, dans ces langues heurtées, dans ces manifestes pour réaffirmer avec force et conviction que l'humain (et non les finances) est la seule raison d'être. »
Ce recueil est le prolongement d'un spectacle éponyme présenté dans quatre villes du Québec lors du dixième anniversaire de Mémoire d'encrier. Tous les auteurs du collectif y ont participé par des lectures, de la musique et des chants unissant voix haïtiennes, innues, québécoises et bretonnes.
Ils affirment la nécessité du vivre-ensemble tout en exprimant leurs origines et leurs appartenances diverses ouvertes aux bruits du monde : ceux de l'enfance, de la vie, de la mort, des rêves,...
Le CD qui accompagne le livre regroupe treize des trente textes du recueil, colorés de la musique sobre et inspirée de Réjean Bouchard.
Les textes et les lectures de Natasha Kanapé Fontaine et de Michel Vézina m'ont particulièrement touchés ; tous deux posent la question de l'identité et de la langue ; la première dans une voix pleine de révolte et d'émotion, le second si fort et pourtant presque dans un murmure s'adressant à chacun. Ces deux textes sont une adresse au public qui atteignent leur cible au coeur. Tous deux s'expriment dans la langue des autochtones canadiens et son rythme tout à fait particulier est comme un envoutement.
Ce livre-disque a remporté de remporté, en 2013, le Coup de coeur de la Commission Parole de l'Académie Charles Cros pour la qualité de l'enregistrement, la diversité des voix et l'originalité du projet.
Lien : https://www.youtube.com/watc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
melina1965melina1965   30 août 2014
Entrez dans ce voyage, dans ces chants de terre et de révolte, dans ces langues heurtées, dans ces manifestes pour réaffirmer avec force et conviction que l'humain (et non les finances) est la seule raison d'être.
Préface de Laure Morali et Rodney Saint-Eloi
Commenter  J’apprécie          60
melina1965melina1965   30 août 2014
Je veux rentrer en Haïti
pour que tous les assassins de notre mémoire
pour que tous les assassinés de notre histoire
ne soient pas morts en vain

Jean Morisset, "Je veux rentrer en Haïti"
Commenter  J’apprécie          70
melina1965melina1965   30 août 2014
Vois, je parle ta langue pour que tu me comprennes.
Quand nous sommes plusieurs
à avoir oublié la nôtre, ancienne
Natasha Kanapé Fontaine, "Les jours des feux, des tambours et des meutes"
Commenter  J’apprécie          60
melina1965melina1965   30 août 2014
Je sais que je sus fille de la précarité
issue de deux pays - Haïti et le Québec -
qui luttent pour conserver une identité
constamment sous attaque et sous tenaille

Jean Morisset, "Je veux rentrer en Haïti"
Commenter  J’apprécie          40
melina1965melina1965   30 août 2014
Tu m'apprends par la force de ton dos et par ta voix d'Autochtone que le nomadisme n'est pas une maladie
Jean Désy, "Frère nomade"
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Rodney Saint-Éloi (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rodney Saint-Éloi
Extrait du recueil RÉCITATIF AU PAYS DES OMBRES de Rodney Saint-Éloi
Je marche. Je marche. le poème est un cheval fou, se rappeler, la barque est la route. L'horizon est dans le regard du promeneur. Découvrir une chose douce et amère: des îles, il faut se résigner à foutre la mer dehors afin de pouvoir marcher librement pour célébrer la terre, dans le récitatif qui offre aux mots et aux choses le contrepoint du chant: éloge et mystère. Surtout l'élégance. L'élégance sauve le poème comme le soleil l'été.
Poète, écrivain, essayiste, éditeur, né à Cavaillon (Haïti), il est l'auteur d'une quinzaine de livres de poésie, dont «Je suis la fille du baobab brûlé» (2015, finaliste au prix des Libraires, finaliste au Prix du Gouverneur général), «Jacques Roche, je t'écris cette lettre» (2013, finaliste au Prix du Gouverneur général). Il dirige plusieurs anthologies. Il a publié «Haïti Kenbe la!» en 2010 chez Michel Lafon (préface de Yasmina Khadra). Pour la scène, il a réalisé plusieurs spectacles dont «Les Bruits du monde», «les Cabarets Roumain», «Senghor, Césaire», «Frankétienne». Il est l'auteur de l'essai «Passion Haïti» (Septentrion, 2016). Lui a été décerné le prestigieux prix Charles-Biddle en 2012. Il a été reçu en 2015 à l'Académie des lettres du Québec. Il devient Compagnon de l'Ordre des Arts et des Lettres du Québec en mai 2019. Il dirige la maison d'édition Mémoire D encrier qu'il a fondée en 2003 à Montréal. «Les racistes n'ont jamais vu la mer», coécrit par Rodney Saint-Éloi et Yara El-Ghadban, paraîtra en octobre 2021.
+ Lire la suite
autres livres classés : poésie québécoiseVoir plus





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1059 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre