AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2130630944
Éditeur : Presses Universitaires de France (09/03/2016)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Qu'y a-t-il de commun entre les philosophes français subversifs des années 60-70 (Deleuze, Derrida, Fou-cault, Lyotard) et le mouvement austère de la philosophie analytique, engagé par Frege, Russell et Carnap ? En première apparence, rien, mais ce livre choisit pourtant de voir les deux comme des entreprises à certains égards parallèles de cassure avec la philosophie classique. Cherchant les convergences et les dissemblances entre philosophie française et philosoph... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Enroute
  09 janvier 2018
Les difficultés de l'insinuation des thèses de la philosophie analytique en France viendraient de la trop grande influence de Bergson et Brunschvicg dans la première partie du XXème siècle et des reprises lumineuses de Sartre et Merleau-Ponty des principes de la phénoménologie allemande à l'exemple de Levinas dans l'après-guerre.
Enchaînant immédiatement, Deleuze, Derrida, Foucault et Lyotard font irruption au cours de la décennie 1960-70 et entreprennent une cassure dans la tradition philosophique qui n'est pas sans rappeler celle réalisée par Frege et Russell en leur temps - l'espace intellectuel reste saturé. Aujourd'hui, si la philosophie analytique semble avoir gagné le monde, un pays d'irrésistibles gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Il n'est peut-être ni justifié, ni souhaitable que la situation se maintienne.
Il se trouve que la cassure des années 60-70 n'a pas fait que du bien à l'espace philosophique français en préférant la subversion à la recherche de vérité et l'engagement politique de principe à la pratique philosophique. de son côté, la philosophie analytique qui s'est beaucoup inspirée des mathématiques aurait conservé à un niveau plus important sa recherche de vérité. Néanmoins, lui laisser le monopole de l'épistémologie, ce serait abandonner définitivement la question du sujet qu'elle se refuse de prendre en charge au bénéfice d'une conception réaliste de l'existence.
De fait, assumer l'héritage boiteux des années 60 pourrait se faire en refusant de verser dans les facilités de la gloire au dépend de la vérité et en refusant l'adoption des postures et du langage politiques. Car l'approche globale et généraliste de la veine française de la philosophie apporte ce que le réductionnisme analytique élude, à savoir la relation entre la vérité et le monde humain, la bienveillance à l'égard de la nature humaine, le souci de servir l'humanité plutôt que les choses.
Le renouveau de la philophique française passerait donc par la digestion de Frege, Russel, Quine et Davidson comme ont été digéré Kant, Hegel, Husserl et Heidegger en leur temps. Les béquilles dans ce programme se trouvent dans les mathématiques dont les ressources françaises sont abondantes et la philosophie de l'éthique lévinassienne.
Après une introduction lumineuse et un développement passionnant, une part trop importante de l'ouvrage (1/3) sombre dans un propos confus à tendance paranoïaque et testamentaire qui dénature la brillante exposition qui précède. Mieux vaut je pense s'arrêter à la page 100.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
EnrouteEnroute   09 janvier 2018
Les écrits de Sartre et de Merleau-Ponty sont, à la différence de ceux de Husserl et de Heidegger, fortement engagés dans une célébration de l'existence humaine comme telle. Ils interprètent la phénoménologie comme une façon de rejoindre l'habitation humaine des choses et des problèmes, de faire entrer la philosophie dans ses coordonnées anthropologiques.
Commenter  J’apprécie          20
EnrouteEnroute   09 janvier 2018
La ressource analytique est une inspiration pour essayer à nouveau de revendiquer la grandeur de l'intelligence sans mystifier : instruisons de leurs erreurs comme des nôtres, mais commençons par les utiliser comme modèles pour sortir des nôtres.
Commenter  J’apprécie          00
EnrouteEnroute   09 janvier 2018
Nulle part ailleurs, en effet, que dans l'enceinte de la poursuite du vrai, on n'a plus remis en chantier les notions, déplacé les langages, inventé des mondes et des cadre de pensée.
Commenter  J’apprécie          00
EnrouteEnroute   09 janvier 2018
Nous devons [...] cesser de regarder la vérité comme le bonnet de nuit qui va gâcher la fête, alors qu'elle est depuis, au contraire, la reine de la soirée, qui l'électrise.
Commenter  J’apprécie          00
EnrouteEnroute   09 janvier 2018
Bergson surprend, dérange comme un auteur limpide et quali analytique (ennuyeux comme un philosophe analytique, dira-t-on si l'on est dans un tel état d'esprit).
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
304 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre