AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2955545414
Éditeur : Les Éditions Mille Cent Quinze (20/10/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
«Elle dit que le Monde n'est pas prêt. Si les Hommes découvrent ce qu'Elle est, et ce qu'Elle est capable de faire, ils ne la laisseront jamais tranquille. Elle n'a confiance qu'en moi, Elle ne veut traiter qu'avec moi. L'ennui c'est que moi, je n'ai pas confiance en Elle.» Extrait des Recueils d'Occultes Racines De l'Amazonie à Paris, en passant par un étrange lieu perdu sur les cartes, vivez l'aventure et remontez jusqu'aux origines de la Magie, là où tou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Le_Comptoir_de_l_Ecureuil
  22 août 2017
Le Livre d'Hélène est le premier tome des Recueils d'Occultes Racines qui en comprend actuellement deux.
le Livre d'Hélène
le Livre d'Enora
Dans ce tome, nous suivons deux intrigues entrelacées. D'un côté celle d'une petite fille plutôt atypique, Hélène et d'un autre celle de Moïra, une chercheuse confrontée à une découverte pour le moins étonnante.
Hélène est presque orpheline, moche et ne parle pas. Murée dans une coquille de solitude, elle refuse de dormir pour éviter de retrouver sa mère plongée dans un profond coma dans ses rêves. Très courageuse, elle lutte chaque jour qui passe contre le sommeil en buvant du café et en jouant aux cartes, évitant tous contacts avec les autres enfants.
Mais un jour, tout bascule et les besoins de son corps reprennent le dessus et c'est ainsi qu'elle se retrouve à l'hôpital. Pourtant, ce qui l'attend là bas n'est pas tout à fait ce qui semble prévu. Hélène se voit catapultée dans un monde onirique du jour au lendemain grâce à Pepper, une infirmière pas comme les autres.
Où Hélène a-t-elle atterri ? Et qui est donc réellement Pepper ? Qu'attend donc d'elle ? Qu'est ce qu'est réellement la Serre ? Autant de mystères que notre jeune héroïne va devoir démêler, voir affronter !
Hélène saura-t-elle retrouver le sourire et réapprendre à vivre ?
"ça sentait bon et ça l'énervait ! Elle trouvait que c'était mal de sentir bon. Parce-que les bonnes odeurs, ça détend, ça endort, c'est mal. Et cette odeur là, c'était juste l'enfer !
ça sentait comme la tourte beurrée qui cuit au four pendant que la compote prend sur le feu. Comme une fenêtre ouverte sur un jardin de chèvrefeuille et de lilas. C'était chaud et vert, sucré et fleuri, à l'image d'un merveilleux souvenir dans lequel on voudrait retourner en rêve, en fermant les yeux.
C'était l'enfer !"
Tandis que l'adolescente découvre un monde fantasmagorique, Moïra, ancienne chercheuse chez Varkoda, se retrouve à examiner une plante inconnue issue de la forêt amazonienne, aux propriétés tout bonnement incroyables : la plante-grenouille.
Les propriétés de cette plante sont tout bonnement fabuleuses et pourrait révolutionner le monde médical. Toutefois, Arès Varkoda, le PDG de Varkoda (et accessoirement l'ex de Moïra) ne l'entend pas de cette oreille et compte bien garder cette découverte à son seul profit. Dommage que lesdites plantes soient si fragiles et Moïra aussi peut encline à travailler pour lui...
A un tournant de sa vie, la jeune femme désire laisser derrière elle toutes ses blessures et ses désillusions. Mais le pourra-t-elle ? quel lien la lie à la plante-grenouille et à Hélène ?
Dans ce roman, il est question d'écologie, d'amitié, d'amour, de quête de soi, d'aventures et surtout... de mystères !
Personnellement, la Serre m'intrigue beaucoup. On se croirait entre un croisement de la maison de la sorcière d'Hansel et Gretel, le monde en sucre du film d'animation Les Mondes de Ralph et une clinique de remise en forme féérique.
(suite de la chronique sur mon site)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
NinooLeChat
  21 mars 2019
Belle découverte au festival des Oniriques de Meyzieu !
Le premier opus m'a bêtement attirée car il portait mon prénom.
L'auteur m'avait promis un sens caché, je n'ai pas été déçue du voyage !
Au delà de l'anecdote, le voyage en question fut très agréable.
Sur la forme, l'auteur prend soin de « planter le décor » (l'expression est volontairement choisie), avec force détails, mais sans jamais ennuyer le lecteur. Moi qui suis du genre à fuir les descriptions à rallonge, j'ai été charmée par cette capacité à délivrer une description vivante, une description-action.
Bien sûr il y a également de l'action, beaucoup d'actions même !
Le vocabulaire « fourmillant », quelques tournures de phrases savamment choisies et des paragraphes intelligemment construits rendent la lecture à la fois étonnante et fluide.
Sur le fond, l'histoire est prenante. le personnage principal, anti-héros par excellence, ne manque toutefois pas d'être attachant. Cependant elle n'est pas seule : l'auteur a coeur de nous présenter ses personnages en profondeur, pour que nous apprenions à les connaître.
Les relations entre les personnages sont complexes et très réalistes : je pense que l'auteur a très bien su retranscrire la cruauté des enfants de 10 ans, sans caricature :-)
On devine les pièces qui se mettent progressivement en place, sans pour autant que l'effet de surprise ne soit gâché.
La magie, puisque c'est bien de cela qu'il s'agit, est abordée d'une manière différente de celle qu'on rencontre souvent ; elle est « naturaliste », cachée, à la fois diffuse et concentrée.
Le seul regret est que le bouquin n'a pas vraiment de fin, puisque l'histoire est découpée en 5 tomes ; nous voilà donc suspendu au 2e, que j'ai heureusement pu enchaîner ! Je dois maintenant attendre la sortie (imminente) du 3e !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Le_Comptoir_de_l_EcureuilLe_Comptoir_de_l_Ecureuil   22 août 2017
- Tu sais, cette sensation que pendant un moment, tout a basculé Tout ce que tu connais. Ta vie. Elle a basculé dans quelque chose d'autre. Quelque chose de pas normal. Il y avait cet esprit, dans l'arbre, dans les branches du haut, là où on l'a vu. Il me regardait et il me montrait le ciel. C'était la nuit. Et l'instant d'après, c'était le feu. Pas juste la lumière du jour. Non, un incendie dans tout le ciel. du feu, rouge et chaud. Et puis plus rien. Plus une seule étoile, plus de soleil, plus de matin. L'aube ne venait plus. Tout était sombre et gris, partout. Rien qu'une longue nuit grise. Plus un bruit dans la forêt. plus d'oiseau, de jaguar ou de singe. Toutes les créatures étaient étalées sur le sol, mortes. Les feuilles tombaient des arbres. Même l'esprit tombait. Je le voyais tomber, j'entendais sa chute. J'allais à sa rencontre, mais il se mettait à faire si froid ! Mes pieds, mes doigts, mon nez ! J'avais le nez douloureux, tout engourdi.
Il en frissonnait encore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Le_Comptoir_de_l_EcureuilLe_Comptoir_de_l_Ecureuil   22 août 2017
La buée qui se condensait sur les vitres l'enfermait dans un cocon réconfortant, et l'averse jouait sur le pare-brise et le toit de la voiture une musique lancinante. Presque apaisante. Elle mit la clé dans le contact, tourna, mais au moment de démarrer elle réalisa qu'elle ne savait pas où aller. Elle n'allait pas rentrer chez elle ni retourner au laboratoire Markillon. Elle n'avait plus envie de rien, sauf peut-être de partir. Loin. Le plus loin possible de cette ville, de ce pays, de cet homme. Il était temps pour elle de prendre le large. A la recherche d'un but, d'une autre mission. D'une nouvelle vie. A la recherche des dernières plantes-grenouilles par exemple. Si par chance il en restait, quelque part, là-bas, dans la lointaine forêt amazonienne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Le_Comptoir_de_l_EcureuilLe_Comptoir_de_l_Ecureuil   22 août 2017
Le dernier, elle ne l'avait jamais vu, il venait d'arriver. Un homme jeune, d'une vingtaine d'années sans doute. Très maigre, très marqué. Mais ce n'était pas Damien. Ce bougre avait quitté la Serre. Il était resté le temps de bouleverser l'existence de la fillette, et s'en était allé sans dire au revoir.
C'était ce que faisait tous les garçons : arriver avec un air innocent, détruire la vie des gens et disparaître. Elle avait déjà connu ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Le_Comptoir_de_l_EcureuilLe_Comptoir_de_l_Ecureuil   22 août 2017
ça sentait bon et ça l'énervait ! Elle trouvait que c'était mal de sentir bon. Parce-que les bonnes odeurs, ça détend, ça endort, c'est mal. Et cette odeur là, c'était juste l'enfer !
ça sentait comme la tourte beurrée qui cuit au four pendant que la compote prend sur le feu. Comme une fenêtre ouverte sur un jardin de chèvrefeuille et de lilas. C'était chaud et vert, sucré et fleuri, à l'image d'un merveilleux souvenir dans lequel on voudrait retourner en rêve, en fermant les yeux.
C'était l'enfer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Le_Comptoir_de_l_EcureuilLe_Comptoir_de_l_Ecureuil   22 août 2017
Martin n'aimait pas savoir que l'homme avait encore de l'espoir. Il connaissait l'expression "l'espoir fait vivre", mais il savait aussi qu'entre de mauvaises mains, ce même espoir pouvait anéantir des vies, décimer des familles voire détruire des villes. C'était l'expérience de toute une vie qui lui avait appris ça.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : rêvesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1068 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre