AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Léo Dilé (Traducteur)
EAN : 9782877302838
420 pages
Éditeur : Editions Philippe Picquier (19/05/1998)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Voici, révisée et mise à jour, la célèbre édition de la biographie de Mishima. Henry Scott-Stokes reconstitue la jeunesse de l'homme et la genèse de l'oeuvre

Source : Picquier
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Julian_Morrow
  13 avril 2017
De tous les ouvrages consacrés à Mishima, de toutes les biographies qui ont été écrites sur le romancier, le livre de Henry Scott-Stokes est de loin le plus complet, le mieux écrit, le plus brillant. La biographie précédente, celle de J. Nathan, accordait une place considérable à l'enfance de Mishima. Celle-ci approfondit tous les âges de la vie du romancier.
Il faut dire que l'auteur connaissait Mishima, qu'il avait rencontré quelques années avant son suicide. Allant même jusqu'à suivre la Société du Bouclier lors d'un entraînement sur les flancs du Mont Fuji.
Un livre remarquable qui vous fait partager la vie d'un grand romancier. de sa naissance à sa mort.
Commenter  J’apprécie          120
CVolland
  11 septembre 2017
Incontestablement Henry Scott Stokes est un grand spécialiste de la vie, de l'oeuvre et de la mort de Mishima et plus généralement du Japon. Sa biographie très complete englobe toute la vie de l'écrivain des origines jusqu'à la fin. Il fait partie des rares journalistes étrangers à avoir pu rentrer dans l'intimité de Mishima et à connaitre de l'intérieur la milice paramilitaire, le Tatenokai que mis en place Mishima.
Dans ce livre Scott Strokes nous dresse le portrait d'un Mishima artiste exubérant et fantasque et dont le positionnement politique ne serait en fait qu'une posture artistique sans grand fond ni conviction. Je me permet de douter de son analyse car l'auteur, bien que grand admirateur de l'oeuvre de Mishima semble clairement réfractaire et c'est son droit, à tous idées nationalistes et patriotes qu'il qualifierais d'extrême droite assez facilement.
Le portait qu'il nous dresse de Mishima est il le bon ? Ou cherche t'il à nous aiguiller dans une direction qui l'arrange parce qu'il ne voudrait pas voir la vrai nature de la pensée de Mishima, qui lui répugne, malgré son admiration pour l'oeuvre. On peut se poser la question.
J'ajouterais encore quelques critiques. le style n'est past très bon (problème de traductions?), c'est bien un journaliste qui écrit, pas un romancier . La présence de dialogues dans la premiere partie est quand même assez contestable pour quelqu'un qui n'était pas présent, il s'en explique à la fin du livre. Cela dit cela reste une bonne biographie à lire et il l'y en à pas beaucoup sur cet auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
janinebellerivelebel
  17 février 2014
Par ce livre j'ai découvert Mishima
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Julian_MorrowJulian_Morrow   24 mars 2017
Ma propre attitude envers le suicide de Mishima est ambivalente. Il m'inspirait à la fois une émotion profonde et de la répulsion. Mishima avait été un ami d'un grand charme, d'une grande générosité, de beaucoup d'esprit ; il avait le don de persuader aux gens qu'il rencontrait qu'eux seuls comptaient pour lui ; doté d'une extraordinaire énergie, il donnait à ceux d'entre nous qui ne possédaient qu'une fraction de sa vitalité le sentiment de n'être que de pâles vermisseaux. Son atout majeur était son intelligence. Presque seul parmi les intellectuels japonais modernes, il était familiarisé avec la culture occidentale et avec la culture japonaise classique. Il avait en outre un considérable sens de l'humour. Une soirée en sa compagnie passait comme un rêve, cependant qu'il égrainait les anecdotes sur les événements et les personnalités du Japon. Son trait le plus frappant, d'après ma propre expérience, était sa faculté d'empathie avec autrui, son aptitude à comprendre la pensée d'autrui et à y répondre. Aucun de mes amis japonais ne possédait ne fût-ce qu'un atome de cette étrange adresse à connaître ce qui se passait dans mon esprit. Qu'il eût mis fin à ses jours me parut ensuite, des mois durant, un fait totalement inconcevable, inimaginable. Lorsque enfin, après de multiples tentatives, je parvins à rédiger un compte-rendu de son suicide - qui forme le premier chapitre du présent livre - j'eus un terrible cauchemar. Je rêvai que Mishima venait chez moi, à Glastonbury, en Angleterre, et frappait à la porte. Quand je le vis là debout, je l'abattis à coups de pioche. En réalité son suicide, son meurtre de soi-même, me révolta longtemps ; je ne parvenais pas à voir là-dedans quoi que ce fût de beau. J'aimais Mishima, et j'avais le sentiment d'avoir été trahi par sa mort (il me fallut dominer un tel sentiment avant de pouvoir être assez objectif pour entreprendre les recherches nécessaires à ce livre). Beaucoup de ceux qui le connaissaient eurent des réactions similaires. Son biographe japonais, Takeo Okuno, a rapporté que Mishima lui donna des cauchemars durant deux ou trois cents nuits d'affilée ! Et, de fait, il avait une personnalité d'une force extraordinaire. Sinon, comment eût-il exercé un tel impact sur ceux qui le connaissaient - ou le lisaient ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1049 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre