AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Abel Bourgery (Éditeur scientifique)
EAN : 9782251012322
164 pages
Éditeur : Les Belles Lettres (01/01/1981)
4.25/5   8 notes
Résumé :
"Tout le monde, mon frère Gallion, veut une vie heureuse ; mais, lorsqu'il s'agit de voir clairement ce qui la rend telle, c'est le plein brouillard". Tour à tour lyrique et péremptoire, Sénèque pense ici les conditions d'une vie heureuse et pointe, sur le chemin du souverain bien, illusions et dispersions de tout ordre. Mondanités, plaisirs de chair, goût du luxe : le philosophe tranche et oppose à ces impasses la quête d'une vie conforme à la nature. Une pensée do... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
olivberne
  06 juin 2013
Sénèque, le grand philosophe latin, discute avec son élève et lui conseille de profiter de la vie, de réaliser de grandes choses, d'étudier pour ne pas mourir bête.
Il incite surtout à ne pas avoir l'impression, à la fin de sa vie, de l'avoir raté donc il demande à chacun de bien réfléchir à ce qu'on veut faire de sa vie et à agir dans une direction ou dans une autre.
C'est très stoïcien, on retrouve le carpe diem latin mais c'est un peu difficile à lire, cela reste un traité philosophique.
Commenter  J’apprécie          30
Lorenko87
  20 juin 2021
Deux essais de Sénèque dans lesquels celui-ci s'intéresse à la gestion du temps personnel et comment être heureux dans sa vie de tous les jours. La poursuite de plaisirs immédiats futiles et le temps consacré aux apparences nous empêchent de vivre pleinement. Selon Sénèque, l'homme doit être en accord avec la nature, développer et suivre son propre jugement. le bonheur se cultive en menant une vie vertueuse basée sur la sagesse, le courage , la tempérance et la persévérance. La capacité à être heureux nécessite un travail sur soi, une auto observation et des efforts constants face aux aléas de la vie. Deux textes importants pour ceux qui s'intéressent au stoïcisme.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
cathcorcathcor   18 avril 2012
Ce que tu vois advenir dans une grande cohue humaine, lorsque la foule s'écrase elle-même (personne alors ne tombe sans en entraîner d'autres dans sa chute, et les premiers font la perte des suivants ) il faut que tu voies que cela se produit dans toute existence: personne n'est seulement dans l'erreur pour son propre compte, mais est aussi la cause et le réalisateur de l'erreur d'autrui.
Commenter  J’apprécie          60
LuneaucoeurLuneaucoeur   12 avril 2021
Il n'est pas vrai que nous ayons peu de temps, mais nous en avons déjà beaucoup perdu. La vie est assez longue, et elle serait bien suffisante pour l'accomplissement de nos principales fonctions, si, dans son ensemble, elle était organisée comme il faut. Mais, quand elle s'écoule dans le luxe et la négligence, quand elle ne se dépense pas pour un bon dessein, alors, sous la contrainte de la nécessité suprême, nous nous apercevons que nous l'avons traversée, sans avoir compris qu'elle avançait.

"De la brièveté de la vie"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LuneaucoeurLuneaucoeur   12 avril 2021
La vie heureuse est donc une vie conforme à sa propre nature ; elle ne peut être atteinte à moins que l'âme ne soit d'abord saine, en possession continuelle de sa santé, et qu'elle ne soit ensuite courageuse et ardente, admirablement patiente, adaptée aux circonstances, soigneuse de son corps et de ce qui le touche sans en être pourtant inquiète, diligente à l'égard des autres moyens d'embellir la vie sans admirer aucun d'eux, prête à faire usage des présents de la fortune, mais non à s'y asservir.

"De la vie heureuse"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
JacopoJacopo   26 août 2020
Donc, le vrai bonheur réside dans la vertu; mais on n'y parvient pas d'un seul coup: ceux qui sont en marche vers la vertu ne sont pas complètement dégagés de la fortune et de ses faveurs. Il n'y a donc pas lieu de leur reprocher leurs inconséquences; ils valent mieux que leurs adversaires. Ceux-ci, qui parlent en haine de la vertu, n'ont pas épargné les plus grands noms de la philosophie.
Commenter  J’apprécie          10
JacopoJacopo   04 août 2020
Cherchons donc ce qu'il y a de mieux à faire, non ce qui est le plus en usage; ce qui nous mettra en possession d'une félicité éternelle, non ce qui a l'approbation du vulgaire, le plus mauvais interprète de la vérité. J'appelle vulgaire indifféremment les gens en chlamyde ou les têtes couronnées; car je ne regarde pas la couleur des vêtements dont le corps est voilé. Je ne me fie pas à mes yeux quand je considère l'homme; j'ai une lumière meilleure et plus sûre pour discerner le vrai du faux : le bien de l'âme, c'est à l'âme de le trouver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sénèque (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Sénèque
SÉNÈQUE, le tragique – Phèdre : adaptation radiophonique (France Culture, 1991) Pièce radiophonique adaptant « Phèdre », tragédie de Sénèque, diffusée le 9 août 1991 sur France Culture, dans une adaptation de Françoise Gerbaulet réalisée par Jean-Pierre Colas. Distribution des rôles : Jacqueline Danno (Phèdre), Alain Cuny (Thésée), Christophe Alwright (Hippolyte) et Yves Gerbaulet (Le choeur).
autres livres classés : stoiciensVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
371 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre