AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782355042539
58 pages
Rue du Monde (28/02/2013)
3.5/5   5 notes
Résumé :
Voici des poèmes choisis avant tout parce qu’ils sont bons à dire !

Textes à scander, à piailler, à murmurer, à dire à deux, pour faire du bruit ou pour s’endormir…, ils offrent des pistes variés pour faire résonner es mots de poètes en amusant ou en séduisant nos oreilles.

Des indications sur la manière de dire les textes sont proposées dans une bulle sur chaque double-page.

Mais ce ne sont bien sûr que des suggestion... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
mariech
  26 mai 2013
60 poèmes à dire comme si ou comme ça , à lire à haute voix nous dit la première page .
Textes de qualité assez inégales je trouve , classés en poèmes pour aimer les mots , pour faire l'acrobate ; à murmurer , à gazouiller ; à dire sans rire ...
J'ai particulièrement apprecié : J'aime les mots
Le chat
Berceuse
Le dromadaire
L'ecole
L'histoire du discours amoureux
Mais mon coup de coeur est L'âge d'or que je vais vous faire partager
Maman , plus tard , moi je serai
blanchisseur de nuages ou berger d'oiseaux,
peut-être compteur de gouttes d'eau ,
arbitre pour combats d'escargots ,
garde du corps pour papillons ,
acupuncteur pour herissons ,
clown pour passants fatigués ,
imprimeur pour sans -papiers ,
decorateur de coccinelles ,
empêcheur de tomber du ciel .
Puis, j'inventerai la machine à ne rien faire
qui se tendra en hamac depuis la Terre
vers un point très lointain du vaste univers .
Alors , on m'élira comme la plus lente
et la plus mignonne étoile filante .
Respirant le garnd air des galaxies ,
à cheval sur l'Ourse , sur la queue de Castor ,
employé des affaires privées de l'infini ,
je connaîtrai enfin l'age d'or .
Ah quel beau programme , je relirai encore ce poème de Carl Norac , qui est un poète d'une grande sensibilité , il est le fils de Pierre Coran et .... ben oui il est belge , et en tant que belge j'assume , oui j'ai le droit de mettre en valeur nos artistes et de les faire découvrir .
Merci à Masse critique pour cet envoi .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          222
orbe
  25 avril 2013
Recueil de poèmes à lire, chanter, crier ou encore écouter. Livre à lire d'une traite ou par petits bouts avec en plus des conseils pour bien en faire partager le rythme. 60 poèmes en tout pour faire vivre les mots et échanger des émotions. Poèmes pour aimer les mots, poèmes pour muscler la langue ou encore faire l'acrobate, poèmes à murmurer, à gazouiller ou encore à chantonner sans tout comprendre.
Nous sommes priés d'entrer dans le monde des sensations grâce à une grande variété de textes et d'auteurs, connus et moins connus, classiques et contemporains. Nous pouvons aussi jouer grâce par exemple aux poèmes à dire sans rire ou ceux à chuiner. Poèmes pour tout âge à lire seul ou partager. Un livre d'une grande richesse qui fait participer le lecteur et lui donne envie au final de prendre aussi la plume ! Alors merci à Rue du monde qui réussi à renouveler l'intérêt poétique et revoir dans la poésie un outil pour bien vivre. A lire et à relire !
Lien : http://0z.fr/8Uhse
Commenter  J’apprécie          200


critiques presse (1)
Ricochet   07 mai 2013
Son univers fantasmagorique souligne la beauté des rimes de Robert Desnos ou de Philippe Soupault. Plus d’une quarantaine de poètes sont rassemblés dans cette « mise en bouche ».
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   13 février 2020
Maman, plus tard, moi je serai…


Maman, plus tard, moi je serai
blanchisseur de nuages ou berger d’oiseaux,
peut-être compteur de gouttes d’eau,
arbitre pour combats d’escargots,
garde du corps pour papillons,
acupuncteur pour hérissons,
clown pour passants fatigués,
imprimeur pour sans-papiers,
décorateur de coccinelles,
empêcheur de tomber du ciel.
Puis, j’inventerai la machine à ne rien faire
qui se tendra en hamac depuis la Terre
vers un point très lointain du vaste univers.
Alors, on m’élira comme la plus lente
et la plus mignonne étoile filante.
Respirant le grand air des galaxies,
à cheval sur l’Ourse, sur la queue de Castor,
employé des affaires privées de l’infini,
je connaîtrai enfin l’âge d’or.


//Carl Norac
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
coco4649coco4649   11 février 2020
Totaux


Ton temps têtu te tatoue.
T’as-ti tout tu de tes doutes ?
T’as-ti tout dû de tes dettes ?
T’as-ti tout dit de tes dates ?
T’a-t-on tant ôté ta teinte ?
T’a-t-on donc dompté ton ton ?
T’as-ti tâté tout téton ?
T’as-ti tenté tout tutu ?
T’es-ti tant ? T’es-ti titan ?
T’es-ti toi dans tes totaux ?

Tatata, tu tus ton tout.


//Norge
Commenter  J’apprécie          81
orbeorbe   25 avril 2013
(...)
Et j'ai été devant les femmes
Et j'ai dit C'est admirable
Et j'ai été devant les hommes
Et j'ai dit C'est admirable
Et j'ai été devant l'ombre
Et j'ai dit C'est admirable
Et devant la lumière
Et j'ai dit C'est admirable

Parce que j'ai regardé

Pierre Albert-Birot
Commenter  J’apprécie          100
JcequejelisJcequejelis   24 avril 2013
J'aime les mots, de François David

J'aime les mots
tous les mots
même les mots très courts
des marmots de mots
comme le mot "mot"
je l'aime en entier
et pour chacune de ses lettres
son o
qui donne l'envie de boire
cette lettre en son coeur
comme au creux d'un puits
et l'autre devant
pour lui dire en avance
je t'm
ô comme je t'm
et même le "t"
je ne voudrais l'ôter
ce "t" inattendu
inentendu
au bout du mot
au bout du compte
en ce mot comme en cent
autant que finissant
de l'initiale à la finale
j'aime tout du mot "mot".

816 - [p. 10]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
coco4649coco4649   12 février 2020
Berceuse


Mon enfant dort avec les fleurs
Elle a sa ville à décorer
Elle a son rêve à protéger
Prenez sa main
Elle a ses fleurs à partager

Mon enfant dort prenez sa main
Elle a pendu à un soleil
Un ruban rose et un nuage

Une enfant dort avec les fleurs
Sur l’oreiller de la misère
Elle a son rêve à découper
À petit jeu
Prenez sa main

Elle a construit au coin du feu
Une maison pour abriter
Toute la terre

Mon enfant dort avec les fleurs
Je coupe et lie à une fleur
Une autre fleur pour mon enfant
Elle a un parc à dessiner
Et sur l’étang
Une fleur prend soleil
De la mort à la vie

//Rouben Mélik
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Alain Serres (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Serres
Alain Serres est auteur, éditeur, fondateur de " Rue du Monde " tourné vers la littérature jeunesse. La société est basée dans les Yvelines à Voisins-le-Bretonneux depuis sa création en 1996.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1016 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre