AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Claude K. Dubois (Illustrateur)
EAN : 9782211022491
30 pages
L'Ecole des loisirs (13/01/1992)
4.29/5   28 notes
Résumé :

Le cagibi était une pièce sombre entre la chambre et la salle à manger. Quel bric-à-brac là-dedans ! Une roue de vélo, une cage sans oiseau, un vieux clairon et toutes les affaires de l'oncle Raymond... On trouvait même dans le cagibi, le petit Simon chaque fois qu'il faisait une bêtise plus grosse que lui.
--Ce texte fait référence à l'édition




Cartonné
.
Que lire après Puni-Cagibi !Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,29

sur 28 notes
5
7 avis
4
1 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
J'ai trouvé cet album dans un vide-grenier et depuis le temps que j'en entendais parler, j'ai craqué.
Je suis tombée sous le charme à la fois des illustration douces et de l'histoire tellement mignonne. Un petit garçon cherche chaque matin quelle bêtise il pourra faire pour pouvoir obtenir la punition tant attendue: être enfermée dans le cagibi. Car si pour ses parents le cagibi n'est qu'une petite pièce effrayante remplie de bric-à-brac, pour lui c'est un endroit où son imagination s'envole et où il trouve mille trésors pour alimenter ses rêveries. C'est finalement le seul endroit de la maison où il joue sagement, jusqu'au jour où ses parents pensent que la punition est trop dure pour un enfant de cet âge.

Ce livre illustre bien le pouvoir de l'imagination des enfants que les adultes ne sont plus capables d'atteindre ainsi que la détermination que peut avoir un petit garçon pour atteindre enfin ce qu'il souhaite plus que tout. C'est une histoire tendre et amusante qui permet d'aborder le thème des bêtises avec ses enfants. Et à juger de l'état delui que j'ai acheté, il a du être le livre préféré de quelqu'un avant de devenir un des miens.
Commenter  J’apprécie          170
Puni-Cagibi est une histoire pour tous petits qui raconte l'histoire Simon, ce petit garçon qui adore être puni dans le Cagibi de la maison de ses parents. Pour arriver à ses fins, il fait le maximum de bêtises possibles et ses parents finissent toujours par crier : « Puni-cagibi ! ». Ah ! Dans son cagibi, Simon peut laisser voguer son imagination : se déguiser en son oncle Raymond, jouer du clairon avec la pompe à vélo etc. C'est que le cagibi fourmille de vieux objets avec lesquels Simon peut s'amuser. Il peut ainsi chasser les araignées avec un vieux soufflet. Ses parents décident d'aller s'enfermer dans le cagibi pour savoir pourquoi leur fils adore autant y rester. Mais, ils y sont très effrayés et décident de ne plus l'y punir car ils ne peuvent l'y laisser. le lendemain, Simon se réveille et commence tout un tas de bêtises ; il renverse la gamelle du chat mais ses parents le punissent dans le salon ; il épluche la plante, mais ses parents le punissent dans la salle de bain ; il y laisse couler tous les robinets et inonde la salle de bain mais ses parents le punissent ensuite dans les toilettes ; enfin, il fait tomber toutes les étagères des toilettes et là, ses parents n'y tiennent plus : « Puni-cagibi ! ». Ah ! Simon peut enfin retrouver son endroit préféré de la maison et se construire un vaisseau spatial avec tous les objets du cagibi !

Puni-Cagibi est un album écrit par Michel Serres et Claude K. Dubois et une historiette pour enfants très drôle, à laquelle les enfants peuvent être très facilement intrigués. Chaque enfant aime à se construire son monde imaginaire et ce petit garçon est attachant et drôle par son goût pour le cagibi, pièce la plus sombre de la maison. Les illustrations sont belles et assez élaborées, les tous petits pourront admirer avec des yeux béats tous les objets qui peuplent le cagibi, univers de Simon. Car c'est l'univers de Simon et de l'auteur qui se trouve dans la livre. Les enfants peuvent se retrouver dans cette histoire où le petit garçon aux yeux malins se plaît à essaimer les bêtises. Quelle chance a Simon d'avoir la punition de ses rêves après chaque bêtise ! Punition qui n'en est pas vraiment une.

L'album est édité chez L'Ecole des loisirs, éditeur reconnu par les enseignants et recommandé par le ministère de l'Education nationale pour le cycle III. C'est donc une histoire à lire aux enfants qui leur fera plaisir et les amusera.
Commenter  J’apprécie          20
Un immense succès chez moi.
Un des albums que j'ai dû relire le plus souvent.
Et pas seulement à notre petit Simon, qui avant même d'avoir deux ans, nous réclamait déjà de lui lire l'histoire de ce petit Simon qui, pour être enfermé dans le cagibi propice à tous les rêves, fait des bêtises plus grosses que lui.
Simon .... puni-cagibi !
Les parents n'ont pas vraiment le beau rôle dans l'histoire, stupides, peureux, mais le bric-à-brac de l'oncle Raymond rachète tout !
Commenter  J’apprécie          60
Voici l'album que maman me lisait le plus quand j'étais toute petite. Je suis contente de pouvoir le conseiller régulièrement en magasin me rappelant toujours les souvenirs d'aventure que je vivais à chaque page.

Certes je ne cherchais pas comme SImon à être puni sans cesse mais je le comprenais fort bien quand lui passait des heures dans le cagibi à vivre les plus folles aventures, de mon côté je les vivais dans le grenier. L'imagination est vraiment sans limite.
Un petit bonheur d'aventure.

Béné
Commenter  J’apprécie          50
Enfant j'ai lu ce livre, comme le héros ayant beaucoup d'imagination, j'adorais l'imaginer en capitaine pirate considérant sa chaise comme un promontoire sa roue de vélo comme un gouvernail et son bout de journal comme un bicorne.Un soir je me remémorais ce livre avec ma mère ancienne professeure des écoles qui me l'avait offert et là, soudain la peur m'assaillit , ce récit était en fait une parfaite description d'une chose que je n'ai heureusement jamais subis. La maltraitance infantile. Enfermé dans un espace clos sans lumière et livré à lui-même cet enfant en vient à être atteint du syndrome de Stockholm et à apprécier son isolement au point à faire des bêtises pour y être enfermé. L'auteur certainement ou pas quelqu'un de très bien au demeurant ,a certainement voulu mettre en avant l'imagination débordante dont devrait être doté chaque enfant, mais ce faisant il signe un plaidoyer pour les souffrances faites à ceux qui malheureusement pour eux ,ne voie pas plus loin que l'obscurité et les ténèbres qui leur sont offert en guise de punition ,pour être simplement de petits hommes et femmes qu'ils faut instruire et éduquer. Plutôt que d'être des bouts de métal tordu qu'il faut lisser.'
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Quand Simon nettoyait les dents de son cochon d'Inde avec la brosse de son papa, on entendait aussitôt le papa ordonner:
"Puni-cagibi!"
Commenter  J’apprécie          50
Et hop ! Simon, puni-cagibi !

Pour aller plus vite, il disait même parfois à sa maman :
"Je crois que je vais faire une grosse bêtise,
est-ce que je peux aller au cagibi ?"
"Oui ! Immédiatement, vilain garçon ! Puni-cagibi !"
Commenter  J’apprécie          20
Une roue de vélo. Une cage sans oiseau. Un vieux clairon. Et toutes les affaires de l'oncle Raymond.
On trouvait même dans le cagibi, le petit simon
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Alain Serres (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Serres
Poésie - Partout - Alain SERRES
autres livres classés : punitionVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (78) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1502 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..