AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pef (Illustrateur)
ISBN : 2355041148
Éditeur : Rue du Monde (15/04/2010)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 47 notes)
Résumé :
Sur l'île Turbin, on fabrique des livres, beaucoup de livres mais, on n'a pas le temps d'en lire un seul ! Il faut toujours travailler plus ; c'est le bon roi Dontontairalenom qui l'exige.
Mais un jour, pourtant, un grand rêve ose traverser l'île :
Travailler moins pour lire plus...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Lagagne
  12 novembre 2017
Travailler moins pour lire plus : la promesse de ce slogan est jolie et tentante. Cependant, l'album n'est pas totalement à la hauteur il me semble.
La division du travail en 5 montagnes bien distinctes est une bonne idée : fabrication des machines, agriculture, santé, royauté, lettres et gestion des déchets. La réunion des travailleurs pour se soulever contre le roi oppresseur est une autre bonne idée. Et les illustrations de Pef sont plutôt sympa.
Mais...je trouve le texte longuet. Je trouve certaines pages trop bavardes. Et puis l'album est trop didactique. Cela fait trop donneur de leçon, trop militant. Les intentions sont trop directes, je trouve cela dommage.
Commenter  J’apprécie          120
raton-liseur
  18 novembre 2011
Un de ces petits livres gentiment subversifs qui fleurissent aimablement ces derniers temps. Comme si la tradition du pamphlet se trouvait tout à coup revigorée. Hélas, un peu comme le désormais célèbre Indignez-vous ! de Stéphane Hessel, il est dommage que ce livre donne l'impression d'avoir été écrit sur un coin de table, avec de nombreuses approximations ou phrases qui me semblent bancales. Bonne littérature, même courte, et mouches du coche ne sont-elles pas compatibles ? Je continue à espérer que si. Alors, finalement, je ne retiendrai ce livre que pour son titre accrocheur qui fait rêver et pour la bonne idée de cette île gouvernée par un roi Dontontairalenom et chamboulée par une révolution pacifique et livresque !
Commenter  J’apprécie          90
maltese
  01 janvier 2011
Pourquoi n'ai-je pas eu cette pensée au combien intelligente par moi même: "travailler moins pour lire plus" ? (déclinaison du propos de je ne sais plus quelle "célébrité" quelconque).
Il faut dire qu'à la base sur l'île Turbin, on ne s'amuse pas vraiment: à part trimer, les ouailles du roi Dontontairalenom ne font pas grand chose d'autre, et surtout il ne leur est pas donner l'occasion de lire.
Jusqu'à ce qu'un beau jour, un homme se mette à lire à la jumelle par dessus l'épaule d'une vacancière qui bronze sur son yacht au large de l'île. le roi découvre "l'affaire" et commence alors une véritable révolution.
Alain Serres et Pef nous gratifient d'un voyage quelque peu subversif sur une île qui va connaître un changement total dans les moeurs de ses habitants grâce à une mobilisation générale face au pouvoir tout puissant et totalitaire d'un roi de pacotille. Ce voyage permettra au passage d'égratigner notamment politique, religion...
Et les auteurs laissent le lecteur choisir sa propre conclusion à cette histoire à mettre entre toutes les mains.
Citoyens du monde entier, lisons !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Sando
  02 juin 2011
Sur l'île Turbin, tout est parfaitement programmé et organisé. Les habitants du mont Machin fabriquent du matin au soir des machines et des outils, ceux du mont Miam-Miam sont chargés de nourrir toute la population, ceux du mont Pin-Pon guérissent petits et gros bobos et ceux du mont Boukiné produisent des livres à foison qu'ils exportent à travers le monde! Enfin, sur son mont Royal, le roi Dontontairalenom veille avec application au bon rendement de ses sujets... Mais trop c'est trop! Et quand tous décident de se réunir sous la même bannière: "travailler moins pour lire plus", le roi n'a plus qu'à s'incliner face à ses sujets. Alors, quelle fin choisirez-vous pour ce roi de pacotille?
Une farce satirique qui se moque des "rois" tyranniques et incompétents et n'est pas sans rappeler certains faits de société très contemporain...
Commenter  J’apprécie          40
trust_me
  17 octobre 2011
L'île Turbin est dirigée d'une main de fer par le roi Dontontairalenom. Ce roi minuscule qui parle très fort n'a qu'un seul crédo pour ses sujets : il faut travailler plus !
L'île Turbin compte cinq montagnes. Chacune d'elle possède un profil particulier. Sur le mont Machin se fabriquent toutes les machines et outils qui vont permettre aux habitants de travailler alors que le mont Miam-Miam est le grenier de l'île sur lequel des agriculteurs plantent les aliments qui donneront la force de travailler davantage. Il y a aussi le mont Pin-Pon où l'on oeuvre à maintenir la bonne santé de chacun. C'est notamment dans les laboratoires du mont Pin-Pon que sont conçus les fameux suppositoires-aux-orties, ceux-là même qui permettent aux « habitants de courir comme des lapins quand ils vont au travail le matin ». Reste le Mont-Royal, où se trouve la demeure du roi et, tout au bout de l'île, le dernier des cinq monts, le mont Boukiné. C'est de là que s'écoule la source des lettres, une rivière qui charrie un flot continue de consonnes et de voyelles. Les lettres sont récupérées par des écriveurs et des conteurs qui vont en faire des livres destinés à l'exportation. Car sur l'île Turbin personne ne lit. Pas le temps !
Mais un jour, le peuple se rebelle. Il veut lire ! Un slogan claque sur les étendards lors des manifestations : Travailler moins pour lire plus. Surpris, le roi Dontontairalenom ne sait comment faire face à la révolte populaire…
Un monde où l'on se bat pour lire ! Vous imaginez ça ? Alain Serres et Pef déroulent avec talent une histoire simple aux différents niveaux de lecture. Les enfants prendront ça au premier degré tandis que les adultes verront les clins d'oeil appuyés à notre cher président et son supposé manque d'intérêt pour la culture. Tout cela pourrait manquer de finesse et apparaître simplement comme une dénonciation un peu maladroite et caricaturale. Mais ce n'est pas le cas. le texte invite à des considérations plus générales sur l'équilibre entre travail et temps libre. C'est quasiment une réflexion philosophique sur le sens de la vie. C'est aussi un plaidoyer pour la lecture et le plaisir qu'elle procure.
L'album s'organise en double-pages où la couleur, très peu présente, est paradoxalement très significative. Au niveau des illustrations, on a connu Pef en meilleure forme. Son trait est très relâché. Je ne me permettrais de dire que ça sent un peu le travail vite fait et presque bâclé, mais je le pense. Quoi qu'il en soit, l'articulation texte/image est fluide et le plaisir de lire le texte à voix haute bien présent.
Peut-être un futur classique dont le titre s'étalera un jour sur le frontispice de toutes les bibliothèques de France !

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LilizLiliz   12 mars 2015
"Le roi nous use... et en plus il abuse... ça commence à bien faire... nous ne devons plus nous taire !..."
Le bouche à oreille remonte toutes les vallées et une marche silencieuse est aussitôt improvisée !
Sur le mont Machin, on adapte les machines à tartes pour qu'elles fabriquent des pancartes. Sur le mont Boukiné, les écriveurs écrivent dessus en grandes lettres solaires le vieux rêve que personne n'avait osé jusque-là exprimer : travailler moins pour lire plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JangelisJangelis   26 septembre 2014
Sur son sommet vit le roi Dontontairalenom, un minuscule roi qui parle très fort depuis son balcon pour que ses sujets entendent en travaillant ses réflexions, ses propositions ... c'est-à-dire ses ordres, qui doivent être exécutés sans délai et sans discussion.
Commenter  J’apprécie          70
MadimadoMadimado   27 décembre 2011
Sur le troisième mont, le mont Pin-Pon, on fabrique de la bonne santé : des médicaments calmants, des sirops anti-rots, des vaccins anti-piqûres… et surtout les redoutables suppositoires-aux-orties qui permettent à tous les habitants de courir comme des lapins quand ils vont au travail le matin !
Commenter  J’apprécie          30
ChatouneChatoune   23 septembre 2010
Le bonheur de lire, ici, nul ne le connaît ; chacun se plaint de n'avoir jamais eu le temps de vraiment essayer
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Alain Serres (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Serres
Foire du livre 2016 – La place de l’illustration dans la littérature Jeunesse Il ne fait nul doute que l’illustration est un art à part entière, dont la vocation est notamment d’éduquer l’oeil des plus jeunes dans un monde ou ils sont saturés d’images. Plusieurs grands noms de l’illustration contemporaine - parmi lesquels Alain Serres, Juliette Vallery, Éric Veille et Zaü - nous donnent leur point de vue sur la place faite à l’illustration dans la production littéraire pour la jeunesse.
Cette émission s’intitule « La place de l’illustration dans la littérature Jeunesse », présentée par Raphaëlle Botte qui reçoit : - Alain Serres pour son livre « La Souris qui sauva toute une montagne », aux éditions Rue du Monde - Juliette Valléry pour son ouvrage « Patabulle cultive son jardin », aux éditions Encore - Eric Veillé pour son livre « Lionel », aux éditions Actes Sud Junior - ZAÜ pour sa publication « J’atteste contre la barbarie », aux éditions Rue du Monde - PEF
+ Lire la suite
autres livres classés : travailVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15438 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..