AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782876952287
216 pages
Glénat (22/06/1994)
3.6/5   31 notes
Résumé :
Nous sommes dans un futur proche, quelque part dans le XXIIe siècle. La Terre sort une fois de plus d'une guerre qui l'a épuisée mais qui, heureusement, n'a pas utilisé l'arme nucléaire. La planète est régie par une coalition, Olympus, un organisme mondial qui a construit un système politique enfin maîtrisé et paisible dans lequel chaque individu trouve sa place. C'est ce monde que découvrent Dunan Nuts, une jeune fille que les circonstances ont transformée en super... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Alfaric
  28 août 2015
Dans l’univers créé par Masamune Shirow à la fin des années 1980, Mikhaïl Gorbatchev réussit ses réformes et à redonner un nouvel élan à l’URSS avant que les faucons ne reprennent la main à la faveur d’un coup d’Etat, et au milieu des années 1990 Israël eut recours à l’arme atomique lors d’un énième conflit au Proche-Orient, ce qui a déclencha la Troisième Mondiale, OTAN et Pacte de Varsovie étant obligés de s’impliquer. Le conflit fut court, mais particulièrement brutal, et les Occidentaux vainqueurs décidèrent de se refaire la cerise en recourant aux bonnes recettes de l’impérialisme et du colonialisme… Ce qui déclencha par ricochet la Quatrième Guerre Mondiale avec l’Alliance Asiatique qui dura 30 ans de plus !
100 ans plus tard, nous suivons les aventures de Briareos Hecatonchires (devenu cyborg après un grave accident sur le front Nord Africain) et Dunan Knut (et pas Nuts comme dans la VF de Glénat qui l’a appelé comme ça pour le plaisir d’un jeu de mot pourri), deux anciens membres du SWAT de Los Angeles en pérégrination à travers un monde dévasté pour la énième fois… Ils sont recrutés par la jeune Hitomi pour rejoindre l’AEGIS qui fait désormais office d’ONU aux idées progressistes certes, mais radicalistes aussi, basée à Olympus, une nouvelle puissance fondée dans l’Atlantique par des scientifiques de tous les pays (remember l’Atlantide ! ^^)

Dans ce tome 1, qui aurait du s’intituler « Le défi de Prométhée » si Glénat avait mieux fait son boulot, Dunan et Bri se réhabituent à une vie normale dans un environnement prospère et en paix. Les deux compères ont envie de rempiler comme gardiens de la paix dans les forces de l’ordre, mais se demande si on a encore besoin d’eux dans un cité utopique où la criminalité a été quasiment éradiquée. Mais ils découvrent aussi l’envers du décor d’une métropole moderne peuplée à 80% de non-humains (clones, cyborgs, bioroïdes, intelligences artificielles) au centre de toutes les intrigues mondiales : terroristes juifs et musulmans, espions des grandes puissantes mondiales (Alliance US-Soviets, Amérique impériale, Etats-Unis d’Afrique, Groupe Poséidon, Chine, Inde, Brésil, Australie…), pro-humains qui ne veulent pas être dirigés par des post-humains, anti-humains qui pense que l’humanité a fait son temps et qu’il faut aller de l’avant. Ils se retrouvent pris à parti dans une attaque terroriste visant à kidnapper Gaïa, l’ordinateur central d’Olympus… A moins que ce ne soit qu’un énième avatar des relations tendues entre le Conseil des Anciens, dépositaire du pouvoir législatif, et le gouvernement dirigé par la bioroïde Athéna, dépositaire du pouvoir exécutif ?

Whaou ! C’est de la bonne grosse Science-Fiction des années 80 mélangeant cyberpunk et post-apo. L’univers qu’on découvre en même temps que les personnages est très riche et très crédible (l’auteur décrivant ainsi dès 1989 tout ce que nous arrive depuis 11 septembre 2001), et qui aborde entre techno thriller et action movie tous les thèmes : politique, économie, société, post-humanité mais aussi des sujets plus concrets comme les nouveaux matériaux et les énergies renouvelables…
Les dessins de Masamune Shirow sont très bons, il s’éclate avec tout ce qui est mecha, genre auquel il a largement contribué (par contre c’est chaud à retranscrire graphiquement les systèmes de camouflages de combats ! ^^), et nous offre des décors très travaillés qui peuvent s’étaler sur des (double)planches entières. Et rien à redire sur le découpage d’une redoutable efficacité. Le charadesign peut donner un air de déjà vu, mais cela serait oublier que le mangaka a été pillé par tout le monde à la jonction des années 80/90 !
Reste malheureusement dans la VF de chez Glénat les onomatopées débiles de Bakayaro !, qui lui s’éclate à saloper tout ça avec des « kshang, kshang, kshang », « budabudabuda », « gngngn », « wram ! », « Fash ! », « Pow ! » dignes de la série télé "Batman" des années 1960 avec Adam West… Au secours, que quelqu’un le fasse enfin dégager de la Planète Manga celui-là !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          205
Meygisan
  13 mars 2021
Je continue de découvrir l'oeuvre de Masamune Shirow, auteur prolifique des années 80/90 dont les thèmes de prédilection sont le cyberpunk, les mechas, et les univers scientifiquement, technologiquement, politiquement et culturellement cohérent.
Ces thèmes sont récurrents et omniprésents dans Appleseed et servent avant tout à poser la question de la place de l'humanité. Ici nous découvrons Duna et Briareos, deux ex commandos du SWAT, qui s'installent dans une cité qui paraît trop belle et trop propre. La criminalité y est absente, la police n'est plus utile et n'a plus de raison d'être.
Pourtant derrière cette vision utopique, les personnages découvrent un monde pratiquement entièrement artificiel, dans lequel, l'être humain a été remplacé à 80% par des formes synthétiques, cyborg et autres bioroïds, constituent la majeur partie de la population paisible!
Ils se retrouvent ainsi embarqués dans un conflit armé qui impliquent bien plus de monde que ne le laissait paraître le semblant de paix et d'harmonie régnant sur la cité.
Ce premier tome présente bien tous les enjeux et met tous les pions en place jusqu'à une conclusion explosive qui va finalement lancer la véritable intrigue. Il faudra reconnaître que Shirow prend le temps d'installer son histoire, ses personnages, pour une meilleure immersion dans cet univers post apo pas facile d'accès et pourtant jouissif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lokipg
  28 juin 2018
La troisième guerre mondiale a dévasté une bonne partie de la planète. Dans une ville en ruine, Briareos, un cyborg, et Dunan, une jeune femme, tous deux anciens membres des SWAT, survivent tant bien que mal quand il font la rencontre (musclée) d'Hitomi. Cette jeune fille leur révèle que la guerre est terminée et que dorénavant Aegis, le bureau de l'administration générale, supervise les pays existants. le travail d'Hitomi consiste à retrouver les personnes isolées tels que Dunan et Briareos, pour les emmener à Olympus, la nouvelle capitale du monde.
Appleseed est un manga d'anticipation écrit et dessiné par Masamune Shirow entre 1985 et 1989, et qui paraitra en France une dizaine d'années plus tard. Dans ce premier tome, le lecteur découvre, en même temps que Dunan et Briareos, la cité d'Olympus, vaste mégapole hypertechnologique, grand projet écologique et utopique où la criminalité a, semble-t-il, pratiquement disparu. On se doute que la réalité n'est pas si rose que ça...
Il y a assez peu d'action dans ce premier tome. L'auteur prend le temps de mettre en place décor et personnage. C'est une bonne chose car l'oeuvre est dense. Beaucoup de personnages sont présentés, qui appartiennent à des organismes distincts dont on découvre les rapports de force, et beaucoup de thèmes sont abordés. L'un des principaux est la place de l'Homme face à la technologie, cette dernière pouvant même supplanter le premier. Dans le futur d'Appleseed, il existe des des cyborgs, des bioroïds, des clones, des robots... tous ces termes ont un sens bien défini et représentent chacun un échelon différent entre l'homme et la machine.
Il est assez amusant de constater que dans le récit, c'est Briareos, le cyborg, qui semble le plus inquiet à l'idée qu'à Olympus, près de 80% de la population est constituée d'êtres artificiels...
Visuellement, le trait de Manamune Shirow est comme son écriture : dense et fourni. de nombreuses informations sont données uniquement par le dessin, sur le mode de vie des personnages, notamment. On sent que l'auteur pense tous ses détails : architecture, vêtements, véhicules, rien n'est laissé au hasard.
Le découpage est nerveux dans les scènes d'action, très cinématographique, et même si certaines scènes demandent une relecture pour bien les appréhender, une fois cet effort fait, on savoure.
Maintenant que le décor est en place, il n'y a plus qu'à découvrir la suite.
Lien : http://lenainloki2.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Riduidel
  14 mars 2020
Ce premier tome présente clairement les enjeux et les intérêts de cette série : il y sera question d'un monde reconstruit après une guerre mondiale, monde dans lequel les développements cybernétiques ont permis l'apparition de robots humanoides emportant dans un cockpit intégré leur pilote (ma description est évidement moins claire que les dessins).Les deux personnages principaux, Briareos et Dunan, quittent une ville abandonnée qu'ils squattent pour rejoindre Olympus, une vile un peu utopique dans laquelle ils vont servir les plans de certains politiciens ...Ils y découvrent une humanité partagée entre humains originels et boiroïds (des formes spécifiques d'ingéniérie génétique), et une espèce de violence cachée, qui s'exprimera déja dans la fin de ce premier tome lors d'un passage rempli de très gros flingues.
9782908551822"
Commenter  J’apprécie          00
mikaelunvoas
  05 novembre 2018
Sur fond postapocalyptique, une guerre mondiale terrible, nous suivons deux héros isolés. Un régime politique mondial s'est mis en place et récupère les isolés. Mais des complots latents mettent en péril cette pseudo stabilité. J'ai trouvé le premier chapitre intéressant avec une guérilla urbaine inventive, par contre la suite est confuse, les personnages et robots se ressemblent trop.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   28 août 2015
[Chiffon] C’est vrai qu’ici on peut vivre en paix en respectant des règles simples. Mais pourtant, je reste persuadée que c’était mieux là-bas sur Oahu. Ici, même le soleil a l’air fade ! Certes, c’est merveilleux d’être libre, de faire ce qu’on veut… Mais je n’appelle pas cela « vivre » !
[Dunan] En tout cas, ça me paraît beaucoup mieux que la jungle urbaine d’avant la guerre !
[Chiffon] Je pensais comme toi, au début… Mais ce n’est pas le paradis. C’est un zoo ! Un zoo dans lequel les animaux ont eux-mêmes construit leurs propres cages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
AlfaricAlfaric   31 août 2015
Notre doctrine repose sur le principe suivant : « l’homme avant tout ». « Simplicité fonctionnelle, complexité structurelle : une meilleure vie pour tous. » C’est la maxime que les concepteurs de la cité ont léguée à nos dirigeants.
Commenter  J’apprécie          210
AlfaricAlfaric   29 août 2015
Il y eut un jour où toutes les nations du monde prirent simultanément les armes. Le déploiement des armées fut gigantesque et la guerre totale. Tout devint chaos et de nombreuses connaissances furent perdues à jamais. C’est ainsi que, remplaçant l’ancienne hiérarchie des pays, on vit la montée de nouvelles puissances. Bien que les armes nucléaires n’aient jamais été utilisées, la Terre redevint une planète silencieuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
AlfaricAlfaric   12 janvier 2016
Dans l’environnement actuel, la race humaine est condamnée à disparaître en quelques générations ! Espérons qu’une nouvelle crise générera de meilleures conditions.
Commenter  J’apprécie          140
AlfaricAlfaric   29 août 2015
L’argent des contribuables devraient servir à protéger les victimes, et non à bousiller les criminels.
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Masamune Shirow (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Masamune Shirow
Ghost in the Shell (2017), un film américain réalisé par Rupert Sanders avec Scarlett Johansson, d'après Ghost in the Shell de Masamune Shirow. Bande-Annonce VF.
Notre sélection Manga Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4002 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre