AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B07F1Y3JCM
320 pages
Éditeur : (02/07/2018)

Note moyenne : 4.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Un matin d’août 2003, Lucie a quitté définitivement la Savoie pour Bordeaux. Elle est entrée en faculté de psychologie et prépare désormais une thèse de doctorat. Pour rencontrer de nouvelles personnes et s’intégrer aux autres, elle a fini, au bout de quelques années, par remettre un masque et reste cachée derrière. Elle est heureuse et amoureuse.
Dans le cadre de ses recherches, elle revient dans sa ville natale pour quelques jours et apprend que Matthew est... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  02 juillet 2018
Ayant adoré Open Minded, c'est avec plaisir que je me suis plongée dans Deep Down Inside, grâce à l'auteure Lisa Soto, que je remercie chaleureusement :)
Quel plaisir de retrouver Lucie et Matth, deux personnages découvert dans le premier tome et qui m'avaient beaucoup touché.
Nous sommes huit ans après la fin de Open Minded.
Lucie est en train de préparer sa thèse pour devenir docteur en psychologie.
Elle a enfilée un masque depuis quatre ans, elle aime un jeune homme.. qui ne connait pas la vraie Lucie.
En apparence elle est heureuse... en apparence. Mais elle n'a pas oublié Matth même si elle ne l'a jamais revu.
Matthew quand à lui est devenu concertiste, il est reconnu dans le monde entier et il n'a pas oublié Lucie. D'ailleurs chaque année, au réveillon il s'éclipse pour aller la retrouver à leur endroit... mais elle ne vient jamais.
Matth bouge beaucoup, il est au bord du burn-out et hésite à suivre le conseil de ses parents : souffler un peu, décompresser et passer à autre chose...
Ils se manquent.. Vont t'ils réussir à se retrouver ? Vont t'il oser se contacter ? Ou passeront t'ils à coté d'une vie ensemble ?
J'ai adorée ce second tome, encore plus que le premier :)
Tout m'a plu dans Deep Down Inside.
Les personnages évidemment, que j'ai adoré retrouver. ils ont changés, évolués, et leurs psychologie est assez fouillée. Matthew et Lucie sont vraiment des personnages très très intéressants, attachants et que j'ai pris plaisir à suivre de nouveau.
J'ai beaucoup aimé l'ambiance de ce roman. L'histoire est très bien ficelée, et même si c'est un peu prévisible c'est pas grave. On a là une très jolie histoire et je n'aurais pas aimé que ça se déroule ou se termine autrement !
Je crois que vous l'avez compris j'ai eu un coup de coeur pour ce second tome :) Je dirais même que je l'ai préféré à Open Minded !
Et j'ai trouvé très agréable de retrouver la plume de Lisa Soto, toujours aussi plaisante à lire.
Je vous invite vivement à lire Open Minded et Deep Down Inside, deux très bons romans :)
Je mets un énorme cinq étoiles à ce tome deux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
Bookooning
  10 octobre 2018
Il s'agit du deuxième tome d'Open Minded, toujours auto-édicté par l'auteure Lisa Soto, que je remercie sincèrement pour me l'avoir envoyé en ebook. J'avais beaucoup aimé Open Minded, j'étais donc contente que Lisa écrive une suite à leur histoire. C'est avec plaisir que je me suis plongée dans ce deuxième tome. Je dois dire que j'ai passé un très bon moment de lecture. C'était un plaisir de retrouver les personnages dont j'étais attachée et de découvrir leur évolution depuis Open Minded. D'ailleurs, j'ai même préféré celui-là au premier tome.
Ainsi nous retrouvons Matth et Lucie huit ans après la fin d'Open Minded. le jeune homme est devenu un pianiste célèbre qui se produit dans le monde entier. Il s'épuise dans son métier dans le but désespéré d'oublier Lucie, mais en vain car chaque année il espère la revoir le soir du nouvel an. Quant à Lucie, depuis qu'elle a quitté Matth, elle a réussi de reconstruire et elle a même gagné en indépendance. Elle s'apprête à passer son doctorat en psychologie et semble heureuse en ménage depuis trois ans avec Sébastien, un brillant avocat. Pourtant ce n'est qu'une façade, elle cache vraiment qui elle est et sa personnalité derrière un masque, pour ne pas perturber son entourage et se protéger. Ainsi, lorsqu'elle retourne dans son ancienne ville en Savoie pour revoir sa psychologue afin de finaliser sa thèse, et qu'elle apprend que Matth ne l'a pas oublié, tout bascule. Sa carapace et tout ce qu'elle a construit commence peu à peu à s'effriter.
C'était un plaisir de retrouver les personnages, et de suivre leurs évolutions depuis le premier tome. Mais en même temps, j'étais tellement désespérée par le fait qu'ils soient aussi malheureux l'un sans l'autre. J'avais envie de les secouer l'un et l'autre pour qu'ils réagissent, se retrouvent enfin et surtout ce qui les unissait tous les deux.
J'étais particulièrement touchée par la douleur de Matth. Il est toujours aussi attachant, très attentif, un vrai bosseur et est déterminé à vivre une vie simple et épanouissante.
Quant à Lucie Lu, malgré sa fragilité, le fait qu'elle se cache encore derrière un masque, j'ai trouvé qu'elle a quand même bien évolué. Elle est plus forte, essaie d'avancer et de réussir dans ce qu'elle entreprend. Par rapport au premier tome, j'ai eu l'impression que leurs situations personnelles s'étaient inversées.
On retrouve quelques personnages d'Open Minded et des nouveaux font leurs apparitions. D'une manière ou d'une autre ils sont attachant apportent une certaine fraîcheur et légèreté au roman.
Nos personnages principaux sont désormais des adultes de vingt-six ans, ils ont évolué, sont plus matures et l'histoire s'en ressent. Lisa Soto a adapté son récit et l'a fait évoluer dans un genre plus mâture pour respecter le parcours de ces protagonistes. Ce que j'ai vraiment apprécié c'est que malgré cette maturité l'auteure a gardé cette pureté, cette authenticité qui caractérise son récit et ses personnages. Sa plume est toujours aussi légère, agréable à lire à travers, une double narration des points de vus de Lucie Lu et Matth. L'auteure utilise des mots qui nous touchent, et peuvent résonner en nous. Comme pour Open Minded je n'ai eu aucun mal à rentrer dans l'histoire qui est toujours autant rythmée par la musique. Je tournais les pages sans me rendre compte, tellement j'avais du mal à m'arrêter de lire. Il se lit vraiment très vite, au point où on arrive à la fin du livre sans s'en rendre compte. Il aurait même fallu quelques chapitres de plus, car je n'étais pas prête du tout ce couple vraiment adorable.
Ce récit remplie de réalisme, de justesse, et avec une bonne dose d'émotion, nous transporte avec talent à la lisière entre la romance mais aussi le roman d'apprentissage. Ce sont deux adultes dans la vie active encore en proie aux doutes quant à leur avenir, leurs incertitudes, leurs nombreuses remises en question. Donc malgré leur âge, ils continuent d'évoluer et d'apprendre de leurs erreurs, leurs échecs et leurs réussites.
Avec Deep Down Inside, Lisa Soto nous livre une très belle histoire d'espoir. L'espoir que l'amour est plus fort que tout, que la vie peut être belle malgré les difficultés, les injustices et l'espoir d'être ce que nous sommes sans être jugé ou incompris. C'est un roman frais, attachant, plein de sensibilité, mais aussi rempli de leçons de vie qui nous font réfléchir sur la vie et l'amour. Un véritable hymne à la vie. Une très belle lecture que je recommande !

Lien : https://bookooning.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Loryane
  12 septembre 2018
On retrouve dans ce deuxième tome Lucie et Matthew, mais bien des années plus tard. Ils n'ont plus de nouvelle l'un de l'autre et pourtant ils pensent l'un à l'autre sans arrêt. « Deep Down Inside » est moins touchant que le précédent, pourtant deux moments du livre ont réussi à me bouleverser, dont l'épilogue. le passage où l'auteur parle de la phobie scolaire m'a touché en plein coeur bien plus que de raison, malgré le fait que ce soit un thème pas très développé. En effet, c'est un sujet qui n'est pas souvent abordé et inconnu du grand public. Sauf que moi j'en fais partie de ces phobiques scolaires, donc je connais ce problème et ce n'est pas simple tout les jours à vivre. Alors oui, retrouver sa propre phobie dans un livre, c'est se sentir « moins seule » et c'est un point qui est émouvant dans mon cas. En dehors de ça, la fin m'a beaucoup plu, toutefois une étincelle en plus n'aurait pas été de trop ; comme par exemple un dialogue entre ces « trois héros ».
Comme chaque année, depuis sept ans, Matth fête le premier de l'an avec ses amis et disparaît à minuit pour aller jouer quelque part. Cet endroit où il a vécu sa plus belle soirée et c'est là qu'il attend qu'elle revienne. Je n'ai pas spécialement aimé l'homme qu'il est devenu, dragueur juste pour une nuit – et quand il revoit une de ses conquêtes, il l'a jette sèchement. Sans lui accorder le bénéfice du doute, il n'essaye même pas d'être amical. Mais il est toujours amoureux de la même fille depuis plusieurs années, ce qui est en soit « magnifique ». Sa modestie, son côté simple est tout de même plaisant – il est célèbre mais ne s'en vante pas et n'aime pas spécialement ce monde dans lequel il doit évoluer. Décidant de faire autre chose de sa vie, il emménage en colocation et celle-ci va lui apporter énormément de satisfaction, tout comme sa nouvelle profession.
Lucie Lu n'a pas trop changé, elle est encore hypersensible et se cache derrière un masque qui n'est pas le sien. Son passé n'a tout de même pas servi à rien, puisqu'elle est devenue psychologue, ce qu'elle a vécu lui permet d'aider ses semblables. Une femme bien plus sûre d'elle, qui sait ce qu'elle veut. Ses hésitations ne m'ont pas gênés puisqu'elles font partie de son personnage. Une héroïne attendrissante et pleine de surprise. Elle réfléchit continuellement avant de parler, elle ne dit pas des mots à la légère. Elle n'est plus solitaire comme elle l'était avant, elle s'est reconstruite toute seule sans pour autant être elle-même. Evidemment je me suis prise d'affection pour Lucie, mais j'étais déjà fortement attachée à cette jeune fille qui s'est transformée en femme.
Cette suite est logique après le dénouement de « Open Minded ». Certes, je n'ai pas non plus eu de coup de coeur pour ce deuxième opus, cependant il y a des sujets qui m'ont touché profondément – comme le petit passage sur la phobie scolaire et l'épilogue. Et je me suis sentie plus proche des personnages, d'ailleurs on remarque facilement que Lucie sans Matthew, c'est comme le ying sans le yang. C'est presque impossible à imaginer. Ensemble ils sont plus fort, toujours à l'écoute l'un de l'autre. Lucie pense que Matthew l'a sauvé, mais ils se guérissent mutuellement. Je ne compte pas discourir sur l'originalité, elle n'est pas présente comme dans le premier volume. En contre-partie, le suspense est présent pendant une bonne moitié du roman et j'en suis ravie. À chaque fois, un fait, une action ou une pensée m'a surprise et la fin est étonnante. Pour les émotions je suis mitigée, je n'ai ressenti la même que pour le premier tome. Là, ce sont des sentiments beaucoup plus doux, moins puissants ; mais toujours autant palpitants.
Lisa Soto s'exprime avec simplicité, tout en maniant son histoire d'une façon authentique. L'auteur oscille entre Lucie et Matthew pour les points de vue et c'est fait avec dextérité. Son style est naturel, parfois un peu trop ; en effet les dialogues manquent parfois de vie. Une écriture agréable, néanmoins il y a quelques erreurs de frappes – dans les espaces principalement.
Je l'ai autant aimé que le premier tome, si ce n'est même plus. Certes, l'émotion est moins forte, bien évidemment ce n'est pas le néant dans les sentiments ; c'est juste un peu plus paisible comme histoire. Lisa Soto évoque la phobie scolaire, ce qui me touche particulièrement. Ce n'est pas qu'une romance, c'est un roman contemporain ; les personnages doivent surmonter des obstacles. Lucie est courageuse et solide, malgré ses moments de faiblesse. Et Matth est moins intéressant que dans « Open Minded », cependant il est encore transi d'amour pour la même fille depuis des années ; je trouve ça fascinant. Une écriture plutôt plaisante, l'écrivain nous emporte dans l'existence de ses héros.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AlexianeTh
  02 juillet 2018
[Ceci n'est qu'un extrait ; si vous souhaitez lire toute la chronique, rendez-vous ici : http://marmiteauxplumes.com/t-2-deep-down-inside-de-lisa-soto/]
Huit années se sont écoulées depuis que Lucie a quitté Matth. Huit ans que le jeune homme, devenu un pianiste célèbre toujours en voyages, vit avec le souvenir de son premier véritable amour qu'il tente désespérément d'oublier en s'épuisant dans son métier de concertiste. A contrario, Lucie, elle, semble avoir obtenu ce qu'elle espérait : une certaine indépendance, la fin de sa reconstruction sans dépendre de qui que ce soit. Heureuse en ménage avec un brillant avocat, prête à passer son doctorat en psychologie, sa vie parait idyllique. Pourtant, lorsqu'elle retourne dans sa ville natale pour parfaire sa thèse, elle découvre par le biais d'intermédiaires que Matth ne l'a pas oublié. Bien que retournant à son quotidien rassurant et encadré, sous couvert de ce masque qu'elle ne quitte plus, Lucie n'en est pas moins chamboulée.
Ces deux adolescents de dix-huit ans finiront-ils par se retrouver presque dix ans plus tard ? le temps engloutit-il la force des sentiments ? Ont-ils changé ou si peu ? Et si ce premier amour était destiné à rester ce qu'il est… le premier, l'unique, celui que l'on n'oublie pas ?
Lucie Lu et Matthew sont devenus deux adultes de vingt-six ans, nous pouvons constater que Lisa Soto a basculé sur un genre plus mâture pour respecter leur évolution, leur nouvelle image. Peut-on parler d'une romance contemporaine ? Nous notons en outre quelques scènes un peu plus poussées entre les protagonistes, sans jamais dénaturer la pureté de la plume de l'autrice. Rien n'est jamais vulgaire, toujours dans la justesse, la pertinence et la magie des mots.
Lucie et Matthew ne sont plus ces adolescents encore au lycée ; ce sont deux adultes dans la vie active encore en proie aux doutes quant à leur avenir, leurs incertitudes, leurs nombreuses remises en question.
Il faut toutefois avoir encore Open Minded bien en tête ; le début de Deep Down Iniside nous replonge dans l'ambiance du premier, évoquant de multiples noms de personnages secondaires qu'il faut rapidement se resituer au risque d'être quelque peu perdus. le pied se remet néanmoins assez vite à l'étrier, une fois les noms et les lieux remémorés. Au final, huit ans se sont écoulés lorsque nous abordons la première page, mais c'est comme si nous les avions quittés la veille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lalectriceamoureuse
  28 août 2018
COUP DE COeUR
Une lecture chocolat, on craque ♥
Quel plaisir de retrouver Matth et Lucie !
J'attendais cette suite avec beaucoup d'impatience.
Deep Down Inside, c'est la suite d'Open Minded, huit ans après.
Open Minded avait été un énorme coup de coeur, et je peux vous dire que la suite est également un coup de coeur !
Etant donné qu'il s'agit d'un second tome, je ne vais pas le résumer par peur de spoiler.
Sachez simplement que cette histoire parle d'amour, d'amitié et de musique mais aussi de la différence sous plusieurs aspects.
Lisa a une plume délicate et poétique, elle arrive à nous transmettre beaucoup d'émotions.
On se laisse totalement porter par l'histoire et les émotions.
On retrouve les mêmes personnages principaux que dans le premier tome et c'est un plaisir de voir l'évolution de chacun. Comme pour Open Minded, l'auteure alterne les points de vue de Matth et Lucie. On a le ressenti de nos deux chouchous pour notre plus grand bonheur. Lucie est incroyablement courageuse et je suis toujours en amour pour Matth, son caractère, sa patience, sa manière d'être. J'ai beaucoup apprécié les dialogues avec quelques petits mots anglais, ça ajoute une petite touche d'originalité à l'histoire et c'est en accord avec Matth, le British ♥
Plusieurs personnages secondaires font leur apparition et ils ont chacun un petit quelque chose en plus, notamment Chan et sa bienveillance, Sol et son humour.
La fin est inattendue et surtout très belle.
C'est le genre d'histoire que je lis le sourire aux lèvres et une fois terminée, j'ai des rêves plein la tête. Mon petit coeur est comblé ♥
Prêt(e) à tomber sous le charme de Lucie Lu et le British ?
Lisa, un grand merci (même si ça ne suffit pas). ♥
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
LisaSotoLisaSoto   02 juillet 2018
Solal s’est appuyé contre le mur à côté du clavier. Il me fait face. Ses yeux vairons, un bleu, un marron, ne me quittent pas. S’il croit que cela va m’intimider. Il croise ses bras sur son torse, joue avec ses piercings à la lèvre puis me sourit ironiquement. Cela ne va pas durer.
Commenter  J’apprécie          20
LalectriceamoureuseLalectriceamoureuse   28 août 2018
Ecoute, je n’ai pas de solution ou de réponse. La seule chose que je sais, c’est que se forcer à faire quelque chose qu’on ne veut plus faire, ce n’est jamais bien. Ça te bouffe et ça n’a pas de sens.
Commenter  J’apprécie          20
LisaSotoLisaSoto   02 juillet 2018
— Je peux te poser une question ?
— C’en est une.
— Putain Lucie…
— Désolée, mais c’était trop tentant. Dis-moi.
— Moi ?
— Un partout la balle au centre. Humour de merde quand tu nous tiens…
Commenter  J’apprécie          20
LalectriceamoureuseLalectriceamoureuse   28 août 2018
Je me suis trop attachée à eux. C’est comme si je disais adieu à des amis proche. Je n’ai pas envie de les laisser vivre sans moi.
Commenter  J’apprécie          30
LalectriceamoureuseLalectriceamoureuse   28 août 2018
La différence est belle, même si elle est difficile à vivre chaque jour.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : roman d'apprentissageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
328 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre