AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Étienne Galle (Traducteur)
ISBN : 2742710094
Éditeur : Actes Sud (04/06/1999)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :


Après cinq ans d'études en Angleterre, Maren rentre dans son pays, le Nigeria. L'indépendance de 1960 est encore toute neuve, de même que l'université où il prend un poste d'assistant et qui devient le pôle de son existence.

Les souvenirs de cette époque, Wole Soyinka ne s'est décidé à les évoquer - sous la forme de "docu-roman " - qu'à la faveur des événements de 1993, qui ont vu le régime militaire du Nigeria confisquer les élection... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
5Arabella
  26 juillet 2016
Il s'agit du deuxième tome des mémoires de Wole Soyinka. Mais pour ce volume il revendique le titre de docu-fiction, sans doute parce qu'il mêle aux épisodes de sa vie les événements politiques, maintenant historiques.
C'est même cela qui est le plus important dans le livre, l'évolution de son pays après la décolonisation. Son personnage à lui est en arrière plan finalement, avec quelques flashs, quelques moments liés à son histoire personnelle, mais d'une façon ponctuelle et discontinue.
Le premier volume (Ake) était beaucoup plus "classique" dans la narration, avec une écriture plus littéraire, un déroulé des événements plus chronologique, un approfondissement des la psychologie des protagonistes, que l'on ne trouve pas forcément ici. le livre va d'une période à une autre en discontinu, même si au final on arrive à une progression, il y a par moments un côté langage parlé, lorsqu'il s'agit de faire s'exprimer les personnages par exemple. C'est comme s'il s'agissait d'écrire en urgence, de rendre compte presque à chaud, de quelque chose en train de se produire, dans le feu de l'action. Au début cela peut être désarçonnant, mais au final, ce mode de narration convient sans doute très bien au contenu du livre, cette histoire violente et agitée du Nigeria dans les années 60. Les fractions s'affrontent, violemment, une main mise sur le pays s'installe, certains essaient de lutter contre, mais c'est difficile et dangereux.
Wole Soyinka dresse le portrait de ce moment de son pays, et d'une façon plus indirecte son portrait, celui d'un homme en colère. Un peu tout azimut, contre le racisme, contre la corruption, la loi du plus fort. Et il est prêt à se battre pour défendre ses idées. Par ses écrits, ses pièces de théâtre en particulier, mais aussi par des actes, voire par des armes. Difficile de trouver plus engagé, et il ne doit pas être facile de faire partie de l'entourage d'un homme aussi passionné et entier.
C'est très intéressant et très prenant comme lecture, une vision de la situation d'un pays africain par un homme dont c'est la pays et qui se sent complètement impliqué, mais qui a voyagé, a la connaissance d'autres cultures et d'autres contextes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Wole Soyinka (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Wole Soyinka
Wole Soyinka on Boko Haram, racism and Winston Churchill:
Professor Wole Soyinka , considered by many as Africa's best living writer, has been one of the staple figures throughout Nigeria's post-independence politics. Jon Snow interviews him, and begins by asking about the missing schoolgirls kidnapped by Boko Haram.
autres livres classés : nigeriaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr