AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2889440931
Éditeur : Slatkine et Cie (09/05/2019)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
La scène se passe à Manhattan, un soir pluvieux de novembre, en 1746. New York n’est qu’un village.

Richard Smith vient de débarquer d’Angleterre. À peine descendu du bateau, le jeune homme court à la maison de Monsieur Lovell, sur Golden Hill Street. Mais que veut cet étranger ? Le lendemain matin, tout Manhattan ne parle que de lui.

Sur fond de malentendus et de secrets trop bien gardés, l’intrigue bascule dans une succession de quipr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
BooksnPics
  02 juillet 2019
« Golden Hill » est un roman aux accents historiques, ingénieux, entretenant le mystère entourant son personnage principal.
Son auteur, Francis Spufford, qui enseigne la création littéraire au Goldsmiths College de Londres, nous fait faire un bond dans le temps pour nous transporter à Manhattan en l'an 1746.
Richard Smith, fraîchement débarqué de Grande-Bretagne, est porteur d'une lettre de change au montant assez conséquent. Ne souhaitant pas s'étendre sur la raison de son arrivée, cet étrange personnage va attirer bien des curiosités au sein de cette ville de New York qui, à l'époque, ne comptait pas plus de 25000 habitants et faisait encore pâle figure lorsque comparée à la ville de Londres.
A travers ces quelques 320 pages, l'auteur parvient à nous embarquer à la découverte de la ville telle que nous aurions pu la connaître à cette époque, de ses habitants, de ses notables tout en alimentant le mystère entourant Richard Smith.
S'appropriant un style narratif nous replongeant au coeur du 18ème siècle, l'auteur nous offre également quelques joutes verbales de longue haleine valant le détour.
« Golden Hill » est un roman exigeant et dense mais qui nous surprend jusqu'à la fin.
Je remercie les éditions Slatkine pour cette belle découverte et leur confiance renouvelée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Maks
  15 juin 2019
"Golden Hill" est un bon roman, l'auteur nous embarque dans une histoire rocambolesque à souhait, ou la vilenie, les secrets, le mensonge et l'arnaque sont les maîtres mots.
L'histoire m'a assez plu, sans non plus me transporter, mais les lieux sont excellents, j'ai adoré la New York qui n'est pas encore une mégalopole mais une petite ville dont le lecteur sent qu'elle deviendra forte et grande, bordée de champs et pas plus haute que 2 étages, un vrai dépaysement.
Les personnages eux sont bons, (surtout Smith et les filles Lovell), et sont renforcés par une écriture en accord avec le XVIIIème siècle, son phrasé ses expressions et sa prestance.
Une lecture au final très agréable, surprenante et qui ravira les amateurs de New York ou encore de récits romanesques.
Sur le blog :
Lien : https://unbouquinsinonrien.b..
Commenter  J’apprécie          90
MuseaUranie
  14 juillet 2019
Dès les premières lignes, le lecteur est dépaysé. New York prend vie sur un quai d'amarrage à la descente d'un trois mats. La poussière est dans l'air et Smith semble un peu perdu face à ces Anglais plus vraiment anglais déjà. Une porte ouverte et une discussion étrange plus tard chez un changeur d'argent, Lovell, voilà Smith nouvellement riche. de non-dit, aux new-yorkais curieux de l'homme, l'auteur démontre un savoir-faire inouï pour tenir son intrigue, mais s'enlise dans un style particulier qui n'est pas forcément abordable.
Pour être franche, je suis passé un peu à côté du roman et j'ai eu beaucoup de mal à le terminer. le problème à un rythme très lent et à un style d'écriture très proche de son contexte. D'ordinaire, une écriture XVIIIe ne me dérange pas, mais dans le cas de Golden Hill, je l'ai trouvé lourde, voir parfois un peu pompeuse. C'est dommage, car l'idée était plutôt bonne.
Golden Hill est exigeant et demande une concentration que je n'avais pas au moment de sa lecture. le roman trouvera son lecteur. Un lecteur patient qui aime une intrigue à la mise en place lente et sortant des sentiers battus avec une pointe d'humour. Pour ma part, je suis passé à côté, mais je lui laisserais sûrement une nouvelle chance.
Lien : https://wp.me/p8ww3Y-1zO
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Video de Francis Spufford (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Francis Spufford
Golden Hill: Frances Spufford shows us 18th Century New York
autres livres classés : arnaqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

1 classique = 1 auteur (XVIII° siècle)

Le Jeu de l'amour et du hasard

Voltaire
Marivaux
Beaumarchais

10 questions
144 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique , classique 18ème siècle , 18ème siecleCréer un quiz sur ce livre