AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213677743
Éditeur : Fayard (05/06/2013)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Encore secoué par l'affaire Novella, Julian Molner est tiré de sa retraite par un coup de sonnette. Son frère Martin, journaliste comme lui, a été victime d'un accident et se retrouve dans le coma.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
encoredunoir
  09 juin 2013
Pas encore remis de l'affaire Novella sur laquelle il a précédemment enquêté (dans Dernier shoot pour l'enfer), Julian Milner se trouve entraîné dans une autre enquête autour du sport business, dans le milieu cycliste cette fois. Une affaire dans laquelle il est d'autant plus impliqué qu'elle touche son propre frère, agressé alors qu'il menait une enquête journalistique en banlieue parisienne.
Dernier shoot pour l'enfer, premier roman mettant en scène Julian Milner, laissait à penser que Ludo Sterman n'en avait pas fini avec son personnage et que l'on finirait par le retrouver. le revoilà donc, ce journaliste sportif fils d'un père républicain irlandais qu'il n'a jamais connu, confronté cette fois aux sales dessous du cyclisme, mais aussi à l'ombre de son père qui plane au-dessus de sa famille et de ce que ce dernier a pu laisser en héritage à ses enfants.
C'est donc, comme dans le volume précédent, à une double quête, de vérité et d'identité, que l'on se trouve confronté ici ; l'auteur mettant tout de même un peu plus l'accent que précédemment sur les interrogations existentielles de Julian Milner, personnage qui pouvait sans doute paraître un brin monolithique et d'un caractère un peu trop archétypal malgré l'originalité de sa fonction de journaliste sportif. Autant dire que ça n'est pas vraiment l'image que l'on peut se faire de prime abord du rebelle ou de l'idéaliste en quête de vérité. Têtu, égocentrique, parfois hystérique, Milner est un personnage auquel on finit par s'attacher malgré son côté souvent agaçant – qui, par ailleurs, participe peut-être à le rendre crédible. Si l'on s'intéresse encore malgré tout surtout à ses enquêtes et que l'on peine parfois à suivre ses atermoiements sentimentaux, il n'en demeure pas moins que le personnage gagne un peu plus en épaisseur et que l'auteur laisse présager d'une ou plusieurs suites qui aideront à mieux le comprendre.

Mais l'élément central du roman, pour nous en tout cas, est sans nul doute cette intrigue autour du dopage dans le cyclisme. Ou, plutôt, autour de ce qui est dit ou pas par la presse à ce sujet. Il ne s'agit pas pour Ludo Sterman d'enfoncer des portes ouvertes depuis longtemps à coup de scandales à répétition, et ce n'est pas lui qui nous apprendra que les coureurs sont chargés comme des mules. S'il nous montre les mécanismes du dopage, les divers degrés d'implication des coureurs, entraineurs, sponsors… et les collusions qui se créent avec certains groupes mafieux, Sterman nous parle plutôt de la disparition du journalisme sportif d'investigation, de la façon dont la révolution de l'internet, la nécessité du buzz permanent et de l'alimentation constante des sites en informations nouvelles, entrainent l'impossibilité de mener de véritables enquêtes de terrain dans les médias traditionnels . Si le journalisme sportif est plus que d'autres, et surtout plus visiblement que d'autres, liés étroitement aux intérêts économiques des sponsors sportifs qui sont aussi clients publicitaires des journaux, il n'en demeure pas moins que c'est l'ensemble du journalisme qui flirte aujourd'hui avec cette dérive ; et c'est ce que montre encore une fois un Ludo Sterman qui connait de toute évidence son sujet et sait le rendre passionnant.
Il ressort de tout cela une lecture agréable, parfois un peu parasitée par la tendance à l'emphase du personnage principal – même si cela fait partie en fin de compte de son caractère – mais aussi instructive et originale. Si l'on y ajoute un propos à la fois nuancé et sans concession sur le sport professionnel et la décrépitude de la presse, on peut dire que l'on se trouve face à un roman tout ce qu'il y a de recommandable.


Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bibliomanu
  11 juin 2013
Je savais que l'auteur travaillait sur un deuxième roman après le remarquable Dernier shoot pour l'enfer. En revanche, je ne savais pas que Julian Milner, son personnage, allait reprendre du service. Grand bien lui fasse même s'il en bave pas mal dans cette affaire baignant une fois de plus dans le sport et ses magouilles...des magouilles que Julian n'a de cesse de dévoiler.
A croire que l'investigation, les Milner ont ça dans le sang, dans les gênes. le père d'abord, dont Julian sait pourtant si peu, puis son frère, retrouvé comateux sur une aire d'autoroute suite à une agression dont tout porterait à croire qu'elle était préméditée. Julian au fond du trou, pas encore remis du tumulte suscité par l'affaire Novella, en proie au doute, esseulé, décèle assez rapidement que son frère a dû toucher à quelque chose de gros, de très gros, pour qu'on cherche ainsi à le réduire au silence. Il ne se trompe pas. Il va en effet entrer de plein fouet dans les arcanes du dopage dans le cyclisme. Au péril de sa vie, il va dénouer un à un les fils de cet écheveau où petits et grands voyous, mafieux de tous poils, travestissent la beauté d'un sport et les espoirs de jeunes coureurs...
Plus sombre, plus noir que Dernier shoot pour l'enfer, plus incisif aussi, Bombe X fascine. Par l'éclairage apporté sur le dopage – la course ne se jouant plus sur une route mais dans des labos -, sur la complaisance d'un journalisme qui n'hésite pas à fermer les yeux, intérêts communs en jeu, par la tension qui s'en dégage irrémédiablement, mais aussi par l'attention toute particulière faite aux personnages de cette histoire, touchants et exaspérants à la fois, femmes et hommes, seconds rôles ou pas. le background est là, laisse présager que Julian Milner n'a pas fini sa quête, que la tempête qui couve en lui n'a pas fini de s'exprimer. Je la suivrai de près...

Lien : http://bibliomanu.blogspot.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jeannedesaubry
  08 juillet 2013
Une chronique c'est une lecture, un regard, parfois un enthousiasme qu'on veut partager.
Ici, exceptionnellement, la chroniqueuse que je m'efforce d'être va s'effacer le plus possible derrière l'auteur et le discours de ses personnages. Mais avant de leur laisser la parole, un mot tout de même sur l'argument.
Julian Milner, le héros de « Dernier Shoot pour l'Enfer » est journaliste sportif au « Sport ». Après avoir pendant longtemps « servi la soupe » aux annonceurs, aux entraineurs, docile aux ordres de sa rédaction, il avait, dans l'opus précédent, mis à jour les dérives du football spectacle. Non sans en payer le prix.
Dans ce roman ci, on le retrouve retiré du journalisme, occupé par l'écriture d'un livre sur sa dernière aventure. Mais son frère, journaliste engagé avec lequel il se trouve souvent en rivalité, est retrouvé à demi-mort sur une aire d'autoroute. Alors Julian part en quête de ce que l'amnésie post traumatique de son frère rend obscur. Il va bien vite remonter le cours des précédentes investigations du blessé et se trouver lui aussi en danger. Cette fois, il est question de cyclisme, de mafieux russes, de réseaux de drogue et de fourniture de molécules diverses…
lire la suite sur le blog de Jeanne Desaubry

Lien : http://jeanne.desaubry.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jeannedesaubry
  08 juillet 2013
Une chronique c'est une lecture, un regard, parfois un enthousiasme qu'on veut partager.
Ici, exceptionnellement, la chroniqueuse que je m'efforce d'être va s'effacer le plus possible derrière l'auteur et le discours de ses personnages. Mais avant de leur laisser la parole, un mot tout de même sur l'argument.
Julian Milner, le héros de « Dernier Shoot pour l'Enfer » est journaliste sportif au « Sport ». Après avoir pendant longtemps « servi la soupe » aux annonceurs, aux entraineurs, docile aux ordres de sa rédaction, il avait, dans l'opus précédent, mis à jour les dérives du football spectacle. Non sans en payer le prix.
Dans ce roman ci, on le retrouve retiré du journalisme, occupé par l'écriture d'un livre sur sa dernière aventure. Mais son frère, journaliste engagé avec lequel il se trouve souvent en rivalité, est retrouvé à demi-mort sur une aire d'autoroute. Alors Julian part en quête de ce que l'amnésie post traumatique de son frère rend obscur. Il va bien vite remonter le cours des précédentes investigations du blessé et se trouver lui aussi en danger. Cette fois, il est question de cyclisme, de mafieux russes, de réseaux de drogue et de fourniture de molécules diverses…
lire la suite sur le blog de Jeanne Desaubry

Lien : http://jeanne.desaubry.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : dopageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
842 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre