AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le cas étrange du Dr Jekyll et de Mr Hyde (309)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
ledrake
  28 juin 2009
J'ai beaucoup apprécie ce livre, comme je m'y attendais. Sans être surpris outre mesure sur les grandes lignes de ce qui est resté comme un mythe du fantastique littéraire, même pour ceux qui ne l'ont pas lu, je dois dire que l'approche de l'auteur, à travers différents points de vue cumulatifs, m'a beaucoup plu. le ton employé, très illustratif, rend parfaitement les déboires existentiels de Jekyll/Hyde, surtout dans le dernier chapitre, témoignage à la première personnage.
Et je comprends mieux la portée de ce roman et l'héritage qu'il est encore aujourd'hui pour le genre fantastique en général.
Très bon roman en définitive.
Commenter  J’apprécie          80
Tostaky57
  05 juin 2020
Ah, la séduction désuète de la littérature britannique du XIXème siècle; l'Angleterre victorienne; le Londres des clubs sélects, des rues passantes ou sombres, du smog angoissant et du gin pris en bonne société auprès d'un feu pétillant, de la bourgeoisie bien élevée ou du sinistre quartier de Soho, aux ruelles boueuses et tachées de sang...
Tout le monde connaît cette histoire, mais comme il est amusant de la relire en ce début de XXIème siècle : de femmes? point, ou alors lointaines et insignifiantes, soubrettes ou cuisinières, soumises et sottes. Les hommes? de deux catégories : les maîtres et leurs employés. Les premiers sont médecins, avoués (notaires), membres très en vue du Parliament. Les seconds sont majordomes, ou coursiers; ou flics à la rigueur. Mais si c'est le cas, ils sont un peu à court d'intelligence: L'enquête n'est pas confiée à Scotland Yard, qui se contente des constations, mais elle est prise en mains par ce cher Utterson, éminent notaire, si bien à sa place dans la high society londonienne de ces temps sépia.
Charmant bouquin et intéressante fresque sociale, quoi que totalement démodée !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
BernieCalling
  26 décembre 2018
Tout le monde connait le principe du Docteur Jekyll et Mr Hyde ne fusse que par les films ou les dérivés comme Docteur Foldingue. Mais je n'avais encore jamais lu le roman, chose que je viens d'arranger.
Et j'ai adoré, mais pour profiter de ma lecture, j'ai du m'abstenir de lire les commentaires de Patrick Wald Lasowski, qui ne servent pas à grands choses sauf nous faire passer pour des cons, puisqu'il nous explique ce qu'on vient de lire pour le cas où on aurait pas compris.
Je ne sais pas si toutes les versions sont comme mon livre de poche.
Heureuse d'avoir appris énormément de détails qui vont à l'opposé de ce que je croyais, ma culture du livre se basant sur les versions d'Edith Merphy et Jerry Lewis
Commenter  J’apprécie          70
Duv
  23 octobre 2017
Cette petite perle aux allures de conte fantastique n'a pas vieilli d'un iota.

Le récit habilement construit nous plonge dans d'inquiétantes nuits londoniennes et la plume de Stevenson dévoile avec beaucoup de finesse la psychologie d'une poignée de personnages.

On s'approche du thriller sans pourtant découvrir beaucoup plus qu'une ambiance sombre et parfaitement maîtrisée qui fascine autant qu'elle met mal à l'aise.

Dans la lignée du Horla, le cas étrange du Dr Jekyll et de Mr Hyde est à lire une fois dans sa vie.
Commenter  J’apprécie          70
zizza
  08 août 2017
L'archétype qui a hanté le plus profondément l'esprit humain depuis la nuit des temps, à savoir l'opposition entre le bien et le mal, est ici mis en scène à travers l'histoire du Docteur Jekyll
On découvre son histoire petit à petit, à travers le regard extérieur de M. Utterson, ce qui n'ajoute que plus de suspense aux histoires étranges narrées dès les premières pages.
Même si on peut regretter de prime abord cette dichotomie entre le bien et le mal, on se rend compte, au fur et à mesure que le fin mot de l'histoire est dévoilé, que ce n'est finalement pas aussi simple, et que l'homme est bien fou de vouloir défier la nature.
Commenter  J’apprécie          71
gilou33
  02 janvier 2017
Ce qui est dommage avec cette histoire, c'est que l'on en connait - en général - l'explication bien avant de de lancer dans sa lecture du fait que le personnage principal apparaît dans quelques films ou séries.
Je suis donc parti du principe que l'important n'est pas la destination mais le voyage pour y parvenir.
J'ai apprécié cette ambiance sombre et lugubre par moment du Londres de l'époque victorienne.
Cette nouvelle est plutôt courte, par conséquent, il n'y a pas de tour de chauffe, l'auteur nous met dans le bain dès les premières pages.
Commenter  J’apprécie          70
petipo2miel
  28 octobre 2016
Ce roman est un parfait exemple de la théorie du fonctionnement psychique de Freud : le moi, le surmoi et le ça. le docteur Jekyll représente le moi, alors que Mr Hyde est clairement le représentant du ça. le ça correspond à toutes nos pulsions, tous désirs interdits, réprouvés par la société...

J'ai vu un grand nombre de film où était repris l'histoire du Dr Jekyll et Mr Hyde. Un peu déçue par ce livre qui pour le coup est très court et ne développe que peu les aventures de Hyde (contrairement aux nombreux films).
Commenter  J’apprécie          70
rabanne
  14 octobre 2015
Une fiction entre fantastique et thriller psychologique, que j'avais lu au collège.

Elle narre le dédoublement de personnalité d'un étrange médecin...
Au programme de Français de l'un de mes enfants (4ème) et qui fait partie des classiques du genre (avec Frankenstein de Mary Shelley, et bien d'autres encore...).

Du même auteur, ne pas omettre bien évidemment l'Ile au trésor ! (conseillé dès la 5ème, parmi les "romans d'aventure" à lire au programme de Français)
Commenter  J’apprécie          78
chachourak
  21 mai 2015
L'Etrange cas du Docteur Jekyll et de Mister Hyde est une nouvelle écrite par Robert Louis Stevenson en 1886 et dans laquelle l'auteur nous raconte l'histoire qui est arrivée à Henry Jekyll, un scientifique renommé dans la ville de Londres. Suite à la violente agression d'une fillette et au terrible meurtre d'un gentleman londonien, tout accuse un nomme qui se présente sous le nom de Mr Hyde. Au physique particulièrement hideux qui ne manque pas une seule fois de susciter une haine et une méfiance naturelle chez ses interlocuteurs, ce Mr Hyde semble malheureusement très lié au Docteur Jekyll, comme le remarquent deux des plus proches amis du scientifique : M. Utterson et M. Lanyon. Inquiets pour leur amis, les deux hommes vont mener l'enquête et essayer par tous les moyens de savoir pourquoi leur ami Jekyll semble si lié à l'homme qui a la pire réputation de Londres.

Cette histoire n'est plus à présenter, Dr Jekyll et Mr Hyde fait à mon sens partie des classiques dont tout le monde connaît l'histoire sans même l'avoir lue. C'est une très courte nouvelle (à peine plus de 100 pages) qui en très peu de mots aborde un sujet puissant et obscur : la frontière entre le bien et le mal. Quelle part de bien y a-t-il en nous, quelle part de mal ? Comment réussir à faire cohabiter ces deux parties de nous ? Ce sont les questions qui tiraillent certains protagonistes de l'histoire et qui ont changé la vie du Docteur Jekyll. le « message » de cette histoire est assez clair puisqu'il nous rappelle de manière assez prévisible que la limite entre le bien et le mal est bien plus floue que ce que l'on pourrait penser, il abat ainsi les préjugés manichéens selon lesquels un individu serait soit bon soit mauvais.

Stevenson aborde ce thème prévisible et bateau sans originalité, mais de manière très agréable et plaisante et nous livre avec cette histoire une vraie « leçon pour écrire une nouvelle ». Tous les éléments sont réunis pur nous faire passer un excellent moment et pour rendre la chute finale d'autant plus excitante. L'atmosphère est incroyablement bien décrite, la ville de Londres est sans cesse en osmose avec l'angoisse que ressent le narrateur Utterson de telle sorte qu'elle en devient quasiment un personnage à part entière ! Différents personnages sont amenés à intervenir dans la nouvelle pour leur donner leur version et ainsi étoffer le mystère pour finalement le résoudre, quelques agressions et meurtres abominables mettent un peu de piment et font doucement frissonner le lecteur... Les ingrédients du succès d'une nouvelle sont là et marchent du tonnerre.

Peut-être est-ce parce que je l'ai lu récemment, j'ai beaucoup pensé au Horla pendant cette lecture ! Il faut avouer que le thème de la dualité de l'être humain est assez présents dans chacune de ces nouvelles et que le côté fantastique n'est pas non plus en reste !

Sans être un maître du thriller ou du polar, Stevenson manie donc le suspens avec justesse mais sans trop en faire. La réflexion philosophique et éthique reste ainsi au coeur de l'intrigue, bien plus que la résolution du mystère.

Sans surprise, j'ai bien aimé redécouvrir et relire cette nouvelle ! Ce n'est pas une des lectures qui m'a le plus transcendée cette année (loin de là) mais c'est un bon moyen de nous rappeler que les classiques ne sont ni fastidieux à lire ni compliqués à comprendre, et qu'il suffit souvent de peu d'efforts pour étoffer sa culture générale ! C'est certainement un livre à mettre entre toutes les mains : je ne vois pas qui il pourrait ennuyer.
Lien : http://ulostcontrol.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Anassete
  04 février 2013
Un début un peu difficile mais ensuite ça se lit assez bien. Les événements s'enchaînent très vite et pour qui n'a encore jamais lu quoi que ce soit sur le sujet, on y verra un suspense bien mené et des personnages très humains, vivants et intemporels. Mr. Hyde ne m'a pas paru si monstrueux que ça, mais j'ai été induite en erreur par l'interprétation de Kramsky et Mattotti, qui nous envoient aux Enfers. Un récit bien mené mais qui met peut-être trop de psychanalyse et d'aspects religieux qu'à la toute fin du récit. J'ai été un peu pressée d'en finir alors qu'on avait enfin toutes les révélations. A part ce détail, une nouvelle que je conseille à tout le monde pour sa vivacité et son développement de l'angoisse.

[...]

Le traitement du bien et du mal joue avec une maladie qu'on connaîtra par la suite : le dédoublement de personnalité. Ce n'est pas de la schizophrénie car le docteur sait que les deux personnalités ne sont que les deux pendants d'une seule et unique. Alors qu'aujourd'hui, cette maladie est encore remise en cause par certains médecins, il est intéressant de voir que déjà au XIXe siècle, elle est connue et mal vue par les scientifiques.
Cependant, Jekyll ne définit par Hyde comme ça. C'est un moyen pour lui de rajeunir que d'assouvir des péchés. le docteur se sent mal dans sa peau, dans celle du philanthrope qu'il est devenu. D'un certain côté, il ne supporte plus cette volonté de rentrer dans des cases dans la société et il a un besoin profond de se libérer des normes. La nouvelle est d'autant plus angoissante quand on la lit sous cet angle.
[...]
Lien : http://biblio.anassete.org/?..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dr Jekyll et Mr Hyde

Où se déroule l'histoire ?

À Paris
À Madrid
À New-York
À Londres

11 questions
274 lecteurs ont répondu
Thème : Le cas étrange du Dr Jekyll et de Mr Hyde de Robert Louis StevensonCréer un quiz sur ce livre