AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2904638555
Éditeur : La Manufacture (28/09/1990)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture : Vladimir Jankélévitch ne fait pas partie du troupeau. Il ne rompt pas avec la philosophie allemande, il fait pire, il l'oublie. C'est ce qu'on ne lui pardonnera jamais. Et le troupeau n'aura de cesse de l'isoler, de l'ignorer. Si le vrai sens de la philosophie est l'amour, l'amour est avant tout acte qui engage. Et l'engagement n'est pas pour le philosophe du « sérieux de l'intention », du « pur et de l'impur » un vain mot. C'est un mot gra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JcequejelisJcequejelis   02 octobre 2011
Après tout nous sommes bien en France, au pays de la Révolution. La France est le pays de la Révolution et quelque chose de plus. Vous allez dire que j'exagère (…), [En mai 68] j'ai vu, les professeurs ont vu devant eux, dans les amphis de Censier, ce qu'a dû faire le peuple de Paris en 1789. Nous avons vu la jeunesse improviser d'elle-même, sans rien savoir. Aller jusqu'à improviser un Parlement, retrouver les usages parlementaires, former le bureau, l'assemblée, les points d'ordre. J'ai encore en mémoire ce qu'ils construisaient à ce moment-là, l'ordre qu'ils instituaient dans la révolution, un ordre révolutionnaire. Un peu comme en 1789. Après tout, c'est toujours la même jeunesse. Cette remise en question est inscrite dans l'inconscient collectif. C'est quand même un grand pays, la France. Elle est pleine de grands souvenirs. Je suis assez Français pour les ressentir profondément comme s'ils étaient une partie de moi-même, et assez étranger pour les ressentir comme un spectacle, une représentation. Comme des choses qui ne coulent pas de source. La France a beaucoup apporté à l'Europe. Et même à la Russie. Vous savez sans doute que la Marseillaise a été pendant très longtemps un chant révolutionnaire. Que les condamnés à mort la chantaient avant d'être pendus par le bourreau du tsar. Nous avons vu et compris à nouveau quelque chose de la France en 1968.

56 – [Qui suis-je ? n° 6, La Manufacture, p. 72]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JcequejelisJcequejelis   26 mars 2012
Le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien. Tome I La Manière et l’occasion.

[…] ce qui dit est encore à redire ; ce qui est dit reste à dire comme si jamais personne au monde ne l’avait dit, comme si celui qui disait la vieille nouveauté de toujours la disait le premier pour la première fois ! En dépit du principe d’identité, le dictum n’est pas un dictum, le dictum est un dicendum et le reste éternellement. L’indicible surtout est une invitation à dire et redire sans cesse, un appel toujours renouvelé à la communication.

346 -
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Guy Suarès (1) Voir plusAjouter une vidéo

Interview Guy Suares et extrait de "Le père humilié"
Représentation au cloître Saint Séverin de la pièce écrite par Paul CLAUDEL entre 1915 et 1916, "Le père humilié", dernière de la trilogie des Coûfontaine relatant les destinées des membres de cette famille, mise en scène par Guy SUARES qui est interviewé par Max FAVALELLI.
Dans la catégorie : FranceVoir plus
>Philosophie et disciplines connexes>Philosophie occidentale moderne>France (324)
autres livres classés : histoire de la philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3617 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre