AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782747049030
280 pages
Éditeur : Bayard Jeunesse (12/03/2015)

Note moyenne : 4.49/5 (sur 68 notes)
Résumé :
Quand il part pour la guerre de Troie, Ulysse sait ce qu'a prédit l'oracle : il ne reverra Ithaque, son île, que dans vingt ans... Après Le feuilleton d'Hermès et Le feuilleton de Thésée, Murielle Szac invite à nouveau les enfants à se plonger dans la mythologie grecque en suivant le personnage d'Ulysse.

Ulysse le voyageur, qui sait en quittant sa chère Ithaque, sa douce Pénélope et son petit Télémaque qu'il ne les reverra pas avant vingt ans, pas ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
afriqueah
  19 avril 2021
Acheté pour mes petites filles, j'ai lu ce feuilleton en 100 épisodes, à la fois très proches du texte d'Homère et très accesible aux enfants.
Comme je suis une grande enfant, bien que grand mère, j'ai lu chaque partie avec grand plaisir. Ecrit bien sûr comme un feuilleton, autour du héros Ulysse, avec question à la fin de chaque, qu'arrivera-t-il ? Y parviendra-t-il ?
Le suspense est à son comble lorsque l'on lit : A suivre , mais il n'y a qu'à tourner la page, et un résumé sommaire de l'épisode précédent , au cas où on aurait oublié ( peu probable, car c'est vraiment bien fait , nageant entre l'histoire et la manière de la raconter aux enfants sans édulcorer )rappelle en une phrase le précédent .
Puisque c'est Ulysse le héros, Murielle Szac pioche à la fois dans l'Iliade et dans l'Odyssée, avec retour en arrière explicatifs, tout en évoquant les dieux qui aident ou qui au contraire déservent les protagonistes.
De plus, format facile, dans un canapé, avec des petites assises qui écoutent et restent sur leur faim ( avec une écuelle de pop corn , n'allez pas croire)jusqu'au prochain épisode…. Un graphisme moderne, par aplats tricolores et silhouettes caractéristiques, des vagues de couleur en bas de page, conforme à la vérité historique, familial :
« Où l'on voit que l'audace peut vaincre tous les obstacles » : Ulysse entend Achille déclarer son amour à Patrocle : « Tu m'es plus cher que mes yeux, plus cher que mon coeur, plus cher que ma vie » . Commentaire des petites : ils sont en couple.
« Où l'on comprend enfin les causes de cette guerre » . Hélène de Sparte, belle comme une déesse, rencontre Paris, de Troie, et elle qui a évincé Ulysse, tombe amoureuse. Il faut dire que son mari Ménélas est vieux et moche, alors que Paris…. est beau . Commentaire des petites : elle peut divorcer, non ?
« Où Ulysse est chargé d'une mission peu glorieuse » : annoncer à Agamemnon qu'il doit sacrifier sa fille Iphigénie …. Parce qu'il a tué un cerf : commentaire des petites : nous on est végétariennes.
« Où la mystérieuse plante de l'oubli menace Ulysse ». Les marins d'Ulysse mangent le loto, sourient comme des bienheureux, oublient qu'ils ont femmes et enfants , ils sont juste heureux, tranquilles. Commentaire des petites :c'est comme ce que fume Papa.
« Où l'on assiste à une grosse colère de Télémaque . ». Là elles s'empoignent, elles ne sont pas les premières à se mettre en colère, et tiens pour toi.
« Où un mendiant arrive au palais d'Ulysse » . Ulysse est reconnu par son chien.
Là , elles sont enchantées et disent à leur mère : On veut un chien !
Un régal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3215
Titou483
  25 novembre 2017
Livre expliquant la vie d'Ulysse. de la guerre de Troie à sa victoire jusqu'à sa rencontre du Cyclope Polyphème . de ses joies et de ses malheurs.
Commenter  J’apprécie          290
iz43
  28 avril 2016
Grande fan du feuilleton d'Hermès testé avec plusieurs promos de CE2, je ne pouvais que me jeter sur le feuilleton d'Ulysse.
Comme d'habitude, l'écriture frôle la perfection. le découpage en épisodes est parfait, avec toujours la petite question à la fin qui titille pour lire la suite. Ulysse, la guerre de Troie, le retour chez lui. Ce n'est pas évident. C'est violent, gore, dur. Mais ici, c'est écrit avec justesse sans trop en cacher, sans trop édulcorer tout en restant compréhensible, fidèle aux mythes, précis et tout en préservant les petites oreilles.
Surtout ce découpage en épisodes respecte la tradition orale et permet de transmettre les mythes par la parole. C'est vraiment chouette. Ce moment de 5 minutes dans la journée où les enfants sont suspendus à nos lèvres, les yeux rêveurs.
C'est bien écrit et tellement complet. le texte est de grande qualité, poétique. Les illustrations sont belles .
C'est un bel ouvrage, parfait pour découvrir l'Iliade et L'Odyssée.
Je ne suis pas déçue bien au contraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
espritlivres
  06 avril 2015
L'auteur propose ici de suivre, à travers quelques moments clés savamment assemblés, au milieu desquels l'imagination vient combler les silences, le formidable destin d'Ulysse. Renouant avec l'oralité propre aux mythes, le récit parvient sans peine à entretenir l'intérêt du lecteur et à aviver sa curiosité ; le découpage en épisodes crée un effet des suspense permanent : les ressorts des textes étant conservés intacts.
Les différents épisodes sont relatés dans un style soutenu, à la fois narratif et poétique, et illustrés par des dessins stylisés, terriblement évocateurs, suggérant au mieux l'intensité dramatique des tourments endurés par le héros.
La qualité du papier, du graphisme et des illustrations font de cet ouvrage un très bel objet que tout amateur de beaux livres, quelque soit son âge, saura apprécier.
Un excellent éveil à deux des plus grands textes de notre patrimoine littéraire : L'Iliade et L'Odyssée.
Commenter  J’apprécie          150
Tandarica
  10 juillet 2015
Un feuilleton avec la mythologie grecque, plus qu'une réécriture de l'histoire d'Ulysse stricto sensu. Un important travail d'adaptation et de reconstitution, mais le mélange des deux m'a paru un peu étrange. Il paraît que la série marche bien chez les jeunes, mais je ne le suis plus tant que ça, sans doute...
Commenter  J’apprécie          161


critiques presse (2)
Ricochet   18 juin 2015
Sans rien perdre de la complexité des aventures, Murielle Szac détricote l’Odyssée et propose à la sagacité des lecteurs, toute la richesse du voyage.
Lire la critique sur le site : Ricochet
LeFigaro   18 mars 2015
En lire un ou deux chapitres par soir aux enfants est un véritable régal.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Titou483Titou483   23 février 2018
Ulysse aurait dû être heureux: sa ruse avait réussi, les Grecs avaient gagné. Pourtant une main de fer lui broyait le coeur. Il s'était juré que les Troyens qui se rendraient auraient la vie sauve. Mais les lois de la guerre l'avaient emporté.
Et c'était un nouveau massacre qui avait eu lieu. La victoire avait un goût de cendres. Ulysse regardait le jour se lever sur les ruines fumantes de Troie. Il était bien vivant. Mais l'oracle qui lui avait annoncé encore dix ans d'errance avant de retrouver Ithaque avait-il raison?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
VanessaVVanessaV   12 mars 2016
Tu es assurément la plus belle, ô Calypso. Je n'y avais pas songé, mais oui, bien sûr, le visage de Pénélope a dû vieillir. Son corps aussi. C'est une femme, pas une déesse comme toi. Pour autant, ne le prends pas mal, je préfère la retrouver, elle. Chacune de ses rides me racontera une histoire, celle de la vie. Ses rides me parleront de son immense douleur et de la mienne à vivre séparés l'un de l'autre; certaines auront été creusés par ses larmes. Sans doute me croit-elle mort. Je veux que d'autres rides se creusent sur ses joues, avec les larmes de joie qu'elle versera à mon retour. Oui, je veux que mes doigts caressent les plis de sa vie et qu'elle caresse les miens. Car nos cœurs, eux, sont sans rides. Personne ne me connaît mieux qu'elle. Pénélope comprend tout de moi, sait tout de moi, aime tout de moi. Elle est la mémoire de moi-même, ma seconde peau. Toi, tu chantes et tissent divinement, déesse, mais elle chante et tisse mon histoire et ma renommée. C'est infiniment plus précieux pour moi. Et puis, tu sais, l'immortalité que tu m'offres en restant ici à jamais avec toi est une autre manière de mourir... Si personne ne porte la mémoire de ce que je suis, je suis mort. Pénélope, elle, le fait jour et nuit. Elle est mon autre moi-même, ma moitié d’orange.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
VanessaVVanessaV   16 février 2016
Devant la tente, le regard d'Ulysse se posa sur le bouclier d'Achille. Héphaïstos s'était surpassé, jamais on n'avait vu ouvrage plus finement sculpté. Son regard fut attiré d’abord par une scène cruelle: la Mort tirait un cadavre par les pieds. Juste à côté, plusieurs berges tombaient sous les coups d'ennemis. Une ville semblait en proie aux attaques d'une armée d'assaillants. Ulysse ne pouvait plus détacher ses yeux des scènes représentées sur le bouclier. A côté de cette ville en guerre, une cité en paix surgissait du bronze. Un splendide champ était en train d'être labouré, des moissonneurs au travail fauchaient les céréales avec habilité, dans le champ voisin un immense vignoble était chargé de lourdes grappes. Des jeunes gens emportaient le raisin dans de grands paniers d'osier. Et voilà un vallon où des troupeaux de moutons paissaient paisiblement. "C'est cela, murmura Ulysse, c'est bien cela le bonheur. La vie et la paix. Héphaïstos nous indique le chemin..." C'est alors que surgit une grande farandole. C'était une scène de noces! Les filles qui dansaient portaient des couronnes en or. Les garçons qui leur tenaient la taille avaient de beaux habits. Le travail du dieu forgeron était si fin qu'Ulysse eu l'impression de voir la danse villageoise s'animer!
"Tu aimes ce bouclier, valeureux Ulysse, n'est-ce pas?" Perdu dans sa contemplation, Ulysse n'avait pas vu Agamemnon arriver. "Par ton courage au combat, par la manière vaillante dont tu n'as pas laissé le corps d'Achille aux ennemis, tu as mérité que ce bouclier te revienne." Ulysse, ému, accepta en silence ce précieux héritage. "C'est un bouclier de paix, murmura-t-il. Les quatre saisons et le bonheur de vivre y sont gravés..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TandaricaTandarica   30 mai 2015
«Comment va notre chère Pénélope ?», demanda Hélène faiblement. Ulysse répondit : «Bien, je crois, merci. Mais elle irait tout à fait bien si cette guerre n'avait pas lieu et si son mari lui revenait vite…»
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Murielle Szac (54) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Murielle Szac
Le Printemps des Poètes se termine bientôt ! On vous propose un dernier moment de partage autour de notre anthologie "Le désir – Aux couleurs du poème", avec Stéphane Bataillon, Hélène Dorion, Bruno Doucey, Louise Dupré, Aurélia Lassaque, Ariane Lefauconnier, Perrine le Querrec, Hala Mohammad, Carl Norac, Dimitri Porcu, Thierry Renard et Murielle Szac !
/ le désir – Aux couleurs du poème, anthologie, Éditions Bruno Doucey, 2021.
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2295 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..