AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375060288
Éditeur : Ototo (24/11/2016)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Pina poursuit son rôle d'intermédiaire entre les forces d'autodéfense et l'Empire. Le Japon en profite pour afficher l'étendue de sa puissance militaire aux hauts responsables de l'autre monde afin de mener à bien les négociations en faveur de la paix. Pendant ce temps, une mystérieuse elfe en quête d'assistance pour sauver sa tribu d'un dragon cracheur de feu, fait son apparition à Alnus...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Alfaric
  30 décembre 2016
Ce tome 4 est décidément très bien rempli :
- il y a une partie économie limite néocoloniale, où les marchandises japonaises de plus en plus prisés par les habitants de l'autre monde permettent de rapatrier des quantités importantes de métaux précieux, où les employés indigènes s'interrogent sur les mystérieux « congés payés », et où tout le monde se rue sur un mystérieux produit appelé « PQ» (ajoutons l'ordinateur portable de Lelei La Lalena, le trafic de mangas yaoi initié par les Chevalières de la Rose, où les tapineuses des bordels de la capitale qui se ravitaillent en contraceptifs)
- il y a une partie politique limite néocoloniale, où au Sénat de l'Empire les diplomates japonais tentent de se frayer un chemin entre les pacifistes de la Princesse Pina Co Lada et les bellicistes du Prince Zorzal El Caesar (principal acteur d'un scène BDSM dont on aurait pu se passer) pour obtenir des réparations de guerres extravagantes, plus des concessions territoriales, plus des concessions minières (attention, le Japon a commencé comme cela en Chine à la fin du XIXe siècle pour finir avec 2 bombes atomiques sur le coin de la gueule à Hiroshima et Nagasaki !)
- mais il y a un côté tragicomique avec les mésaventures de Yao Haa Dushi (on t'a reconnu Pirotess de Lodoss ^^) l'elfe noire la plus malchanceuse du monde qui a été chargée par les siens de demander l'aide des « hommes en vert » pour se débarrasser d'un dragon manchot cracheur de feu (voir tome 1)
- il y a un côté action movie avec les FJA qui doivent s'imposer face aux cartels du crime des Gonzori, des Méduses, des Paramount et des Bessara pour pouvoir s'implanter dans la capitale impériale… Et au final c'est toutes leurs tapineuses qui demandent l'aide de la team Itami !
Sinon Lelei La Lalena applique les principes de Lavoiser à la pratique de la magie, et le résultat est détonnant : se dirige-t-on vers la conception d'Armes de Destruction Magiques ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
JeGeekJePlay
  03 janvier 2017
Le lieutenant Itami était de retour au Japon accompagné de Rory, Tuka Luna, Lelei, Piña et Boses, histoire de faire le point sur les événements qui se sont déroulés dans l'autre monde, celui de l'Empire. Mais cela tournait un peu au vinaigre lors de la rencontre de certains avec Mme la Député face aux questions/réponses de cette dernière, puis s'en suivirent d'autres événements assez intenses. Alors qu'ils se dirigeaient tous à l'hôtel, un incendie s'y déclara les forçant donc à dormir ailleurs. Yôji décide de se rendre chez son ex-femme puis dès le lendemain il décide que prendre du bon temps s'impose : shopping, onsen mais une fois la nuit tombée, la gente féminine de l'autre monde est prise pour cible par les soldats russes, chinois et américains. Mais ce n'était sans compter sur Rory qui s'en chargea avec plaisir. Une suspicion commençait à prendre possession de Piña suite aux événements précédents. du côté politique, trois nouveaux candidats étaient en lice pour devenir le futur premier ministre. Les hôtes d'Itami venaient se recueillir sur l'autel des victimes et s'exposaient donc à un certain danger mais tout se passa pour le mieux. le lieutenant Itami alla rendre compte au général et les filles de l'autre monde rejoignirent ensuite leur réfectoire. Piña se rendait compte de la puissance militaire des soldats du monde contemporain. Elle décida de retourner au Palais afin de préparer au mieux les négociations de paix. C'est sur cette scène que se terminait le troisième tome de Gate – Au-delà de la porte, découvrons donc ce qu'il se trame dans ce quatrième tome, disponible aux éditions Ototo.
Afin que tout se déroule dans les meilleurs termes, Piña continue son rôle de médiatrice entre les deux mondes, un rôle qu'elle ne prend pas à la légère et convie Lord Cicero, qu'elle a précédemment rencontré, à l'accompagner à la fête d'anniversaire de la fille des Dushee. de son côté, le lieutenant Itami, accompagné de Rory et Kurokawa, se rende à la taverne pour boire une bonne bière, discutant de choses et d'autres. Toutefois, Kurokawa soulève un léger souci au sujet de Tuka qui est sans cesse à la recherche de son père, ce dernier ayant sans doute péri lorsqu'un dragon cracheur de feu a jadis attaqué leur village. Quelques instants plus tard, Rory et Yôji finissent leurs bières seuls, échangeant certaines paroles, quand débarque une certaine guerrière très mystérieuse à la taverne insultant Rory de gamine.
Alors que Rory élaborait son plan de séduction pour faire boire à bon escient le lieutenant Itami, cette elfe noire, nommée Yao Haa Dushi, est venue contrecarrer son plan indiquant être à la recherche d'hommes en vert. Rory voit là un enjeu assez drôle en plus d'une vengeance à venir, elle balance ensuite à Yao que ce jeune homme souhaite sûrement abuser d'elle. Alors que cette elfe est à la recherche d'aide pour sauver les membres de sa tribu des Dushi de la forêt noire d'un dragon cracheur de feu, sa réaction face au lieutenant Itami ne se fait pas attendre, elle dégaine son épée comptant bien le châtier…
On découvre qu'après la bataille d'Italica, Alnus a été transformé en ville de garnison par les FJA, ce qui favorise grandement certains échanges. D'ailleurs, chaque territoire apprend à parler le langage d'au-delà de la porte, facilitant ainsi le dialogue et la bonne entente des deux côtés. Contrairement au troisième tome qui se passait entièrement au Japon, dans le monde contemporain, ici l'action prend principalement part dans le monde Impériale. Toutefois, le début de ce quatrième tome insiste bien sur les avantages que peuvent apporter chaque partie de chaque monde en s'attardant sur la coopérative marchande. Je trouve que ces explications apportent un plus dans GATE – Au-delà de la porte car cela offre un meilleur réalisme dans son scénario, du fait de voir que chaque camp fait ce qu'il faut pour être compris de l'autre.
J'ai trouvé bien animée la rencontre entre l'elfe noire Yao et le lieutenant Itami et Rory, elle fut brève dans un premier temps certes, mais plutôt mouvementée. C'est là qu'on découvre que son peuple est en difficulté face à un dragon et qu'elle compte sur ces fameux hommes en verts pour lui venir en aide. le fait est qu'après avoir mis Rory en rogne, ce n'est pas joué d'avance. On apprend beaucoup au sujet de ce nouveau personnage, Yao Hann Dushi, avec plusieurs révélations sur son passé, son vécu personnel et pourquoi elle en vient à demander de l'aide pour sauver sa tribu. Elle est en quelques sortes l'elfe de la dernière chance. Une elfe qui d'ailleurs dispose de très jolis atouts physiques et Satoru Sao ne lésine pas pour lui offrir un corps de rêve et bien démesuré. Sa poitrine et sa petite paire de fesse en disent long… Mais cette elfe a beaucoup de classe, j'aime le chara-design qui lui est attribué avec ses cheveux argentés, sa tenue vestimentaire en cuir en plus de la force de caractère dont elle fait part, surtout après le passé qu'elle a vécu. Yao montre ici sa forte motivation à trouver de l'aide auprès des hommes en verts et qu'elle est prête à tout pour l'obtenir, offrir son corps en fait d'ailleurs parti.
En parlant de corps, Satoru Sao met assez bien en avant les atouts féminin au cours de ce tome au travers de nombreuses scènes peu vêtues, seins à l'air, belles paires de fesses mais il ne s'arrête pas là. En effet, d'autres scènes plus dénudées sont présentes dont certaines assez violentes en matière d'acte sexuel de la part notamment de Zorzal El Caesar, le fils de l'Empereur Molt. Ce dernier a fait de Tyuule, Lapine guerrière, son esclave sexuelle et il n'hésite pas à user de la force, tout comme Satoru Sao qui n'y va pas de main morte dans ses dessins. Mais le mangaka ne mise pas tout sur le fan-service ou sur les scènes de sexes violentes et nous offre un tome très dynamique et varié prenant vie principalement au travers des décors du monde de l'Empire.
De son côté, Takumi Yanai offre dans ce quatrième tome une intrigue davantage concentrée sur le nouveau personnage qu'est Yao. Plusieurs chapitres lui sont consacrés, histoire d'apprendre à connaître cette elfe, son passé, ce qu'elle a vécue depuis et ce qu'elle souhaite dans un futur proche. Autre personnage à l'honneur : Zorzal, qui montre son pouvoir et la brutalité dont il est adepte. J'ai trouvé le scénario bien mené, assez intense et davantage violent sur la fin, le tout ponctué de certaines scènes assez drôles, comme d'accoutumé. Ce mélange se marrie fort bien offrant ainsi une grande diversité à ce mélange d'univers et me concernant j'accroche toujours autant. Par contre, le lieutenant Itami n'est pas beaucoup mis en avant dans ce tome, on le voit principalement au début, un peu à la fin mais il cède sa place aux personnages précédemment cités. L'histoire suit donc son cours, le Japon fait du zèle via des démonstrations fulgurantes de son armement avant que Zorzal, accompagné de 7 cavaliers, débarque au palais. Aussi, une bataille éclate à Akusho, quartier de la capitale Impériale connu pour être pauvre et malfamé avant qu'un tremblement de terre ne soit déclaré.
Que de péripéties et de nouvelles arrivées au cours de ce quatrième tome de GATE – Au-delà de la porte. Une fois encore, cette série me surprend de par sa diversité de personnages et de la tournure des événements, à la fois bien rythmés, drôles, avec une pointe de fan-service et une bonne couche de violence. J'ai beaucoup apprécié la lecture de ce tome car les personnages principaux cèdent leurs places à de nouveaux venus qui laissent présager une tournure intéressante pour la suite. Reste à savoir si leurs venues seront de longue ou de courte durée…
« de nouveaux personnages sont à l'honneur, dont une elfe noire à la dégaine ultra classe et vêtue d'une tenue très affriolante. le scénario offre de bons éléments pour la suite des événements, le tout agréablement dessiné, sans tabou aucun au niveau de la nudité. »
Lien : http://www.jegeekjeplay.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   20 décembre 2016
Comprendre la mort, c’est aussi comprendre la vie. La mort n’est qu’une étape de celle-ci. Et pour atteindre la plus belle des morts, il faut être capable de vivre sa vie de façon tout aussi honorable.
Commenter  J’apprécie          130
Videos de Yanai Takumi (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yanai Takumi
"Gate - Au-delà de la porte", la bande-annonce !
autres livres classés : elfesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr