AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782020490894
149 pages
Éditeur : Seuil (03/03/2001)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 12 notes)
Résumé :

Harvey Stanfield est vraiment un trop gentil garçon qui a tendance à rater le coche dans la vie. Son suicide, par exemple. Sauvé de justesse, il est soigné à l'asile de Bois-Joli dont il devient rapidement l'homme à tout faire, aux côtés du docteur Bates. C'est alors qu'il découvre un mystérieux trafic. Quelles sont donc ces expérimentations bouillonnantes sur de braves cobayes humains ? D'où vie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
HORUSFONCK
  25 juin 2020
Ce Hémoglobine blues tient à la fois du cinéma d'horreur et des Pulps américains... Quelque-part entre La Crypte et Toxic, sans les images que le lecteur imaginatifs se formera bien tout seul!
Ça se passe aux États-Unis, terre de complots et d'horreurs fomentés par certaine agence gouvernementale américaine (on ne prête qu'aux riches).
C'est jouissif à la lecture, de trash, de gore et de quelques gouttes de guimauve à la bleuette. C'est même souvent très drôle!
Au moins, Philippe Thirauls n'a pas le temps de s'essouffler, dans un récit sans temps morts avec des affreux bien cyniques et un couple de revenants aussi sinistres que célèbres.
L'auteur soigne ses seconds rôles, bêtes et méchants, alcooliques ou attendrissants.
Hémoglobine blues, c'est de la vraie littérature de divertissement moderne pour adultes (quand même!) qui vous laissera un agréable souvenir sans flanquer de mal de tête... Juste à ne pas lire, pour les babéliotes à l'estomac fragile, juste avant ou après les repas!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          381
RomansNoirsEtPlus
  03 décembre 2015
Ames sensibles s'abstenir ! Je vous aurai prévenu . Car la lecture de « Hémoglobine blues » est un concentré de roman noir , gore , sans fioritures où l'hémoglobine n'est pas le seul liquide corporel qui coule â flot . Il faut dire que la vie de notre doux dingue Harvey Stanfield n'est pas facile , entourée qu'elle est d'une belle brochette de personnages aussi méchants qu'azimutés : le bon docteur Bates qui cache un savant fou en quête de gloire , le maire Walker Wallace un ambitieux démoniaque , M.Holmes qui ne fait pas qu'astiquer sa voiture ou sa femme avec un morceau de pare-brise dans le crâne et le feu aux fesses .
Bref un roman court , complètement barré et qui nécessite une bonne dose de second voire de troisième degré .
Commenter  J’apprécie          40
coleo
  23 septembre 2012
Une écriture un peu désinvolte pour une histoire un peu tordue.
C'est l'histoire d'un type un peu limité que l'asile n'a pas arrangé...gravitent autour de lui des personnages tout aussi bien dessinés.
En abîme..des corps qui disparaissent...une enquête
Mais voilà le dénouement est prévisible...ça pêche.
Roman à la lecture facile, pas désagréable
Commenter  J’apprécie          20
Sidofloor
  01 juillet 2012
C'est le premier roman de cet auteur que je lis. J'aime bien l'univers un peu gore, mais il me manque un je-ne-sais-quoi, peut-être pas abouti.
Je vais lire la suite quand même "Heureux les imbéciles".
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   03 décembre 2015
Quand j'ètais môme , je faisais des cauchemars de sorcières qui faisaient pareil et quand j'étais môme et que je faisais ces rêves - là , je courais et à la fin la sorcière elle se détachait et alors je me réveillais . Je sais que c'est pas un cauchemar mais je cours quand même comme un dèraté vers le. jardin en hurlant alors que derrière moi , bien accrochée dans mon dos par ses ongles qui s'enfoncent , Belinda Holmes la sorcière nympho rit comme une folle . Je stoppe juste devant la piscine et je sens les ongles de la sorcière qui sortent de ma peau . La vioque bascule au-dessus de moi et tombe dans le bassin en criant .Après je regarde si personne nous a vu dans le jardin autour . Comme c'est ok je prends le temps de voir l'alligator se faire la mère Holmes . C'est un vicieux . Des fois il la relâche pour la choper par la jambe et la vieille elle peut sortir de l'eau, et après il ka fait replonger . Un vrai pervers . Il fait ça une bonne dizaine de fois et puis après il en a marre et il la garde au fond en donnant un coup de mâchoire toutes les deux minutes .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
HORUSFONCKHORUSFONCK   28 juin 2020
Je fous Burt dans l'armoire à Bates. Putain il est lourd. Et puis je nettoie par terre. C'est pas que ça m'enchante mais je me mets dans l'armoire avec Burt. Il a chié dans son froc. La merde et la mort, putain de mélange.
Commenter  J’apprécie          40
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   03 décembre 2015
Dès que son mari regarde ailleurs , la Holmes me zieute torride en passant sa lngue sur ses lèvrec pleines du gras du rôti . Deux ans qu'elle y pense , à enfourner mon machin dans son truc , deux ans qu'elle mouille sans que ça sèche , sûr qu'il ya du plancton dessus.
Commenter  J’apprécie          11

Videos de Philippe Thirault (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Thirault
La Règle du jeu publie tout le long du Festival, une série de vidéos avec des comédiens, metteurs en scène et auteurs rencontrés à Avignon. Retrouvez aujourd'hui les réponses de Nora Krief, comédienne, actuellement à l'affiche dans le Off avec le spectacle "Revue rouge". Elle confie à Charly Clovis et à Christine Angot ce que représente pour elle monter sur scène.
REVUE ROUGE Chant : Norah Krief Mise en scène : Éric Lacascade Conception et direction musicale : David Lescot Chant, trompette et guitare électrique : David Lescot Basse, contrebasse : Philippe Thibault Batterie : Flavien Gaudon Son : Oliver Gascoin Avec l'aide d'Alain Lewkowicz Production Théâtre National de Bretagne/Rennes
Avignon Off 2017 Gilgamesh Belleville – du 6 au 28 juillet www.11avignon.com – Réservations : 04 90 89 82 6319h40 (1h15) – spectacle musical à partir de 12 ans – relâches 11, 18, 28 juillet.
+ Lire la suite
autres livres classés : goreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
715 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre