AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Baby-sitters tome 2 sur 22
EAN : 9782723499095
192 pages
Glénat (05/02/2014)
4.34/5   28 notes
Résumé :
Ryuichi et son petit frère Kotaro ont été recueillis à l Académie Morinomiya à condition que l'aîné travaille comme baby-sitter dans la crèche de l'établissement. Se perdre lors d'une visite au zoo, s'enthousiasmer pour un poussin sorti de l'oeuf, le quotidien avec les bébés est fait de tumultes en série ! Et voici que le club des baby-sitters accueille de nouveaux membres ?!
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,34

sur 28 notes
5
4 avis
4
7 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

J'avais découvert le manga grâce à un masse critique, et j'avais tout de suite accroché. J'aime beaucoup ce genre de séries très mignonnes sans pour autant entrer dans le kitch et le surjoué trop niais (style que je trouve très désagréable à lire). Baby-sitters est un manga adorable, franchement, je ne vois pas d'autre terme pour le qualifier. C'est une petite bouffée d'air frais, un moment très sympathique où vous souriez la plupart du temps. Mais pas que. Parce qu'il y a aussi des événements tristes, émouvants qui vous feront peut-être verser une larme, si comme moi, vous êtes du genre sensible. Alors, bien entendu, ce n'est pas déprimant non plus, car l'auteur essaye toujours de résoudre les petits soucis de ses personnages et de pointer le côté positif de la situation. Mais, je trouve que cela donne un petit côté plus "réaliste" à l'histoire.

Le premier tome nous présentait pas mal de personnages : enfants, parents, camarades de classe de Ryu, la directrice de l'école et son assistant. En clair, tout le petit monde qui gravite autour des deux frères. Et cela fait pas mal de monde. Mais on s'y retrouve très facilement, car chaque personnage est très bien défini, et j'ai été très contente de les revoir tous dans ce tome deux. Il faut dire que toute cette petite foule donne pas mal de dynamisme à l'histoire, car il y a des caractères déjà bien affirmés. C'est sympathique, même si les traits de caractères sont un peu exagérés, mais ce que je préfère le plus, c'est le fil conducteur des petites histoires qui se succèdent. Les liens entre les gens, et en particulier les liens fraternels. La mangaka l'aborde toujours de façon très touchante. Il est assez difficile de faire passer certaines choses par le langage avec les touts petits, et c'est donc là que les illustrations très douces de l'auteur prennent le relais. On rit aussi un peu en se moquant des expressions ou des gestes des petits. Les "badade" fusent (banane en version "adulte"), les petits caprices sont charmants, l'imitation des grands est touchante et drôle. Moi, j'adore.

Pour les histoires, ne vous attendez pas à une intrigue palpitante, les petites histoires se succèdent, avec des événements déclencheurs qui minent de rien nous permettent de suivre l'évolution des deux frères et de leur façon de reprendre pied après la mort brutale de leurs parents. Mais, c'est fluide, pas lassant du tout, espiègle et drôle. Je ne sais pas si la mangaka pourra tenir ce rythme très longtemps, mais pour l'instant, c'est toujours autant sympathique. Et c'est avec plaisir que je poursuivrai avec les tomes suivants.

Commenter  J’apprécie          110

Beaucoup plus craquant que le premier ! Les personnages s'étoffent, on en apprend un peu plus sur chacun d'eux et sur leur caractère. Les enfants sont si mignons dessinés manière très ronde. Je regrette que le bébé soit un peu laissé de côté pour l'instant. Mais peut-être que le mangaka y reviendra plus tard.

J'espère lire très prochainement le tome 3.

Commenter  J’apprécie          50

Dans la continuité du premier volume, Babysitters est un manga mignon qui arrive a procurer du sourire et de l'amusement sans toutefois être trop niais.

Quand j'ai ajouté le livre à ma collection sur Babelio je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer que le tag "orphelins" avait été ajouté de manière assez conséquente pour qu'il apparaisse en gras. J'ai ri sur l'instant car j'avais déjà oublié le prétexte de l'histoire. le scénario des Orphelins Baudelaire est TELLEMENT récurrent dans le manga et l'animation nippone en général (tout genre inclus) qu'il serait impossible d'énumérer toutes les oeuvres où l'on ne parle pas d'orphelins courageux qui se retrouvent à lutter contre l'adversité de la vie. Je n'y fais même plus fait attention c'est dire.

La seule raison pour laquelle je ne démords pas de ce manqa, c'est à cause la bouille désabusée de Kotarou, comment ne pas craquer ? Non vraiment j'adore ce bol d'air frais.

Commenter  J’apprécie          10

Mignon, craquant etc un manga anti coup de blues qui donne le sourire ! Je suis conquise ! Vivement la suite !

Commenter  J’apprécie          60

J'ai adoré ce second tome ! Certains passages sont très drôles (le parler chuitant d'un des personnages, les répliques de Yoshihito...), d'autres dépeignent avec réalité les rapports entre frères et soeurs.

Le fait que Kotaro et Ruy soient orphelins est rappeler avec douceur, lors d'une sortie où les mamans accompagnent les petits de la crèche.. Et nouveauté, Kotaro doit être séparé de son grand frère, ce qu'il supporte assez bien, contre toute attente...

Bref, un très bon tome, et pour une fois, rien n'est prévisible (contrairement à beaucoup de shôjo manga), ce qui est très plaisant !

Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
BulledEncre
04 avril 2014
Mignon et drôle. Le duo gagnant pour cette série.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation

- Mais dis plutôt… sérieux, ton frère à toi t’aime trop. C’est pas risqué de l’élever comme ça ?

- Hein ?

Commenter  J’apprécie          110

-Taka va pouvoir s'amuser autant que les autres, on dirait. Tant mieux !

-Ah oui... ça nous facilité grandement les choses... qu'il soit simplet.

Commenter  J’apprécie          40

- C'est doujours ba faute... Grand frère me dédeeesde !

- Hein ? Qu'est-ce que tu viens de me sortir ?

- Mais non, Taka, ton grand frère ne te déteste pas...

- Je ne t'aime pas spécialement, mais je ne te déteste pas spécialement non plus...

- OUIIIN ! EH BEN BOI, JE TE DEDESDE ENCORE BLUUUS !

- Mais enfin, Kamitani, qu'est-ce qui t'as pris ?!

- J'ai juste répondu franchement.

- Quoi ?!

Commenter  J’apprécie          00

- Tu sais, Taka avait l'air malheureux que tu ne sois pas là.

- Grand frère, badade... Boi je... Boi je... Boi JE T'AIME...

- Banane. Je ne te déteste pas, moi non plus.

Commenter  J’apprécie          00

- Eh ben alors, Taka ? Finalement, tu aurais bien voulu que ton grand frère soit là, hein ?

- C'EST MEME PAS VRAI ! USAIDA, T'ES QU'UNE BANANE!

Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : bébésVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18675 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre