AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782841421091
216 pages
Ombres (30/11/-1)
3.8/5   10 notes
Résumé :
"Contre toute attente, Fred Neville, jeune officier chez les hussards, hérite subitement d'un comté dans le Dorset. Cependant, avant de faire face à ses nouvelles responsabilités, il décide de s'octroyer une année de répit en Irlande où son régiment est stationné.
Au milieu des paysages romantiques des falaises de Moher battues par l'océan, Fred fait la connaissance d'une jeune Irlandaise d' une grande beauté au passé mystérieux. Il en tombe amoureux, mais sa... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Meps
  15 mai 2018
Relire un roman du 19ème siècle après avoir lu plusieurs romans contemporains est une drôle d'expérience. La lenteur du rythme est parfois appréciable mais parfois énervante.
Ici, l'intrigue est très simple et aurait pu tenir dans une nouvelle moderne. Mais le romancier fait le choix de s'attarder sur les atermoiements du personnage principal, ses hésitations, ses doutes. On observe progressivement la modification dans son attitude qui va l'amener à devoir peser laquelle de ses promesses il saura mieux assumer de trahir. L'étude sociologique sur l'attitude des jeunes hommes de cette époque et sur les espérances des jeunes femmes est plutôt finalement intéressante. Malheureusement l'auteur use et abuse de répétitions un peu faciles et a du mal à varier ses effets.
J'avais entendu beaucoup de bien de Trollope, présenté comme un Balzac à l'anglaise et j'avoue être un peu déçu. L'oeuvre n'est pas la plus connue de l'auteur et je ne veux donc pas définitivement le juger sur cette lecture. J'attendrais sans doute la lecture du Gardien, présentée comme son roman majeur pour me faire une idée définitive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
ElBaathory
  24 juin 2021
L'Irlande est un pays que j'affectionne particulièrement pour ses paysages et son ambiance propice à la quiétude et au calme. Cependant, je regrette mon manque de culture littéraire quant à ce pays et c'est pourquoi je trépignais d'impatience quand j'ai su que la prochaine parution de la collection Romans Éternels se déroulait en majorité dans ses contrées. Je dois dire que je ressors plus que conquis de ma lecture qui m'as permis de découvrir un auteur à la plume mélancolique et poétique qui regorge de passion et de cruauté.
C'est simple Anthony Trollope m'a autant inspiré qu'il m'a fait souffrir. Oeil pour oeil est une véritable tragédie qui a su me toucher corps et âme et que je ne suis pas prêt d'oublier tellement ce roman m'a imprégné et marqué. Ce dernier offre à son lectorat une véritable histoire d'amour cruelle et authentique qui est parvenue à me transporter autant qu'à me transcendé et ce grâce à son style fluide au possible et à sa plume élégante et aérienne, alliant avec agilité mélancolie et poésie. Sans pour autant être pompeux, Anthony Trollope ne manque pas d'ambition et offre une intrigue romantique puissante et entraînante à lire. Tout en douceur ce dernier dépeint un drame dans lequel l'amour n'a pas sa place et dans lequel les croyances populaires, les religions ainsi que les classes sociales dressent et font la loi. Aussi violent soit-il, ce contraste permet à l'auteur d'offrir une intrigue émouvante et touchante à la finalité surprenante que je n'ai pas vu venir et qui conclu parfaitement cette brillante et magnifique oeuvre. de plus et hormis l'histoire, j'ai adoré découvrir grâce aux merveilleuses descriptions apportées par l'auteur les sombres et somptueuses demeures ainsi que les paysages calmes et apaisants, si propres à l'Irlande, environnant ce récit. Entre ses contrées verdoyantes et ses falaises arides, ce roman aura eu le privilège de me faire voyager dans des endroits étincelants, champêtres et bucoliques, dissonant fortement avec la sombreur de l'intrigue de ce dernier. Sans pour autant faire de ses paysages un élément clé de son intrigue, Anthony Trollope leur dispose une place importante, à l'image des oeuvres de Thomas Hardy que j'affectionne tout particulièrement.
Je n'aurais pu être réceptif envers ce puissant classique sans l'incroyable attachement que j'ai ressenti face au héros de cette dernière. En effet, Fred Neville est un personnage fortement emphatique et charismatique qui nous est dévoilé. Ce jeune britannique se voit devenir le futur comte de Strooke tandis qu'il agit en tant que militaire. Avant de prendre ses responsabilités qu'encadre sa future fonction, celui-ci décide de s'accorder une dernière année de liberté avant de tenir sa promesse faite à son oncle, celle de maintenir intacte et pure la lignée de sa famille. C'est sans compter sur sa rencontre avec Kate O'Hara, une jeune irlandaise sans-le-sou, vivant avec sa mère et orpheline d'un père inconnu. le coup de foudre entre nos deux protagonistes est immédiat et ce dernier lui jurera de l'épouser quand le moment sera venu. Cruel dilemme qui se dresse face à notre fidèle et loyal aristocrate. En effet, comment faire pour rester fidèle à sa famille et à sa bien aimée quand tant de choses les oppose, à commencer par leurs classes sociales en passant par leur religion. de véritables sentiments contradictoires ne cesseront d'assaillir Fred et viendront troubler sa quiétude. J'ai adoré être pris dans les tourments de sa raison et dans le tourbillon de souffrance qui l'envahie au fil des chapitres. J'ai tout simplement vécu cette lecture au gré de ses émotions et de sa passion et ce fut exaltant.
J'étais impatient de découvrir ce roman ainsi que son auteur et je peux affirmer que je ressors conquis par cette découverte. Anthony Trollope offre une romance tragique et passionnante à lire, portée par une plume mélancolique et aérienne et un style ambitieux, comparable à celui de Thomas Hardy. Je n'ai qu'une envie à présent, continuer mon exploration des oeuvres de cet auteur.
Lien : https://mavenlitterae.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Caran
  20 octobre 2022
Tranquillement, je continue ma petite exploration au sein des univers liés au classique et cette expérience s'est mieux passée que la toute première. Même si la romance présente dans ce livre n'a su me plaire, je me suis étonné à terminer la lecture. D'ailleurs, j'ai bien fait car la conclusion s'est avérée très surprenante. Grâce à cette dernière, j'ai décidé de revoir ma note à la hausse mais à l'heure où j'écris ces lignes, je cherche toujours ce que j'ai pu aimer dans ce roman. Peut-être que d'attaquer mes fameuses listes pourrait m'aider à y voir un peu plus clair ? Pour obtenir la réponse, je n'ai pas d'autres choix que de m'y plier.
Points négatifs :
• Et ils sont nombreux. Je commence par les répétitions. A mes yeux, elles sont trop nombreuses.
• Comme j'ai su le dire, je n'ai pas du tout aimé la romance. Cette dernière prend trop de place et n'avance pas rapidement. Cela doit expliquer pourquoi j'évite de trop me rendre dans la littérature classique car je sais que je vais en trouver.
• le racisme, ou devrais-je dire, cette distinction entre anglais et irlandais. Après, il ne faut pas oublier que ce livre a été publié à la fin du XVIIIe siècle.
• La présente omniprésente des religions. le catholicisme et le protestantisme se livrent une guerre sans pitié au sein de ce roman. Forcément, lorsque l'on est pratiquant mais aucune de ces deux courants, on trouve le temps un peu long.
Points positifs :
• La taille aléatoire des chapitres.
• L'intérêt dans cette histoire, concerne les lois au sein de la noblesse. Bien sûr, on se doute bien qu'un homme de haut rang ne puisse pas se marier à une femme de basse extraction, surtout à la fin du siècle évoqué plus haut. Face à ce problème de taille, on se demande comment notre héros principal va se sortir de l'épineuse situation dans laquelle il s'est mise.
• Forcément, un tel rapprochement ne cesse de faire jaser, même l'intrigue amoureuse a lieu sous le toit d'une maison perdue au milieu de nulle part. Là, les langues des environs ne cessent de se délier, provoquant des ravages par la même occasion.
• Comme j'ai su le dire, la fin a su me surprendre. J'étais très loin de me douter que l'auteur fera un tel choix pour conclure son histoire. de plus, nous avons droit à un épilogue pour savoir ce que devienne certains personnages et c'est une partie d'un roman que je sais apprécier.
• Enfin, même si ce n'est pas le plus noble des défauts, je dois reconnaître que la lâcheté du personnage principal a le don de nous énerver un peu. Après, être coincé entre le devoir familial et le devoir amoureux doit être assez compliqué mais tout de même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PrinceEndymion
  15 août 2022
Dans l'Angleterre victorienne du XIXe siècle, le jeune Fred Neville, futur héritier du prestigieux domaine de Scroop profite de sa jeunesse. Insouciant, inconséquent et égoïste, le jeune homme est souvent amené à se rendre en Irlande, puisqu'il appartient à un régiment. Sur les terres d'émeraude, le jeune aristocrate est amené à rencontrer la belle Kate O'Hara, une catholique romaine qui s'éprend de lui et rêve de l'épouser. Inconscient du risque qu'il court, Fred Neville donne sa parole à la jeune femme. Mais de retour en Angleterre, Neville est rappelé à l'ordre par son oncle qui a eu vent de l'affaire; si Neville souhaite demeurer son héritier, il doit renoncer à ce mariage infamant qui couvrirait d'opprobre sa lignée. Un noble protestant, avec une roturière catholique? Cela est inconcevable ! Un terrible dilemme tourmente alors le héros. Avec ce bref roman, Anthony Trollope anticipe les futurs rapports entre l'Irlande et l'Angleterre qui ont toujours été divisées par de lourds antagonismes qui se sont creusés dangereusement au XXe siècle. Fred Neville représente l'Angleterre prospère: il doit hériter d'un somptueux domaine et d'une fortune pharaonique. Kate O'Hara et sa mère personnifient une Irlande traitée comme une vache à lait par l'Angleterre; elles vivent modestement dans une petite maison, non loin des falaises et d'un château d'où rien n'échappe au regard inexorable d'un Argus à l'affût du moindre scandale. Ce roman m'a fait l'effet d'une gifle, et pas des moindres.
Dès l'incipit, l'auteur nous avertit que la lecture n'aura absolument rien d'une promenade de santé. Oeil pour oeil est l'analyse d'une destruction à petit feu, d'une société repliée sur elle-même qui s'accroche désespérément à des miscellanées de vanités: titres, prérogatives et honneurs. La plume impitoyable de Trollope dresse également un amer constat des rapports entre l'Angleterre et l'Irlande: on peut discerner dans le personnage de Mrs O'Hara, la mère de Kate, une personnification d'une envie de l'Irlande de s'émanciper du joug écrasant de l'Angleterre, de disposer d'elle-même: chaque visite de Neville à Kate engendre une épreuve pour la jeune femme et sa mère. C'est un roman tout à fait percutant de véracité, et qui aujourd'hui encore résonne d'actualité. Mon seul regret est que la traduction de Victor Staquet regorge du pléonasme "mais néanmoins", lequel m'agace prodigieusement. À l'avenir, Monsieur Staquet, employez des synonymes comme "toutefois" ou "cependant".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SunsetAvenue
  27 avril 2022
J'étais curieuse de découvrir la plume d'Anthony Trollope. Je ne connaissais pas du tout l'univers de cet auteur. Quand j'ai vu que l'intrigue de Oeil pour oeil se déroulait en grande partie en Irlande, je n'ai pas hésité.
J'ai été happée par la première partie du roman. L'auteur met en place l'intrigue. On suit donc Fred Neuville, officier dans l'armée anglaise, qui est le neveu et l'héritier de Lord Scroope. Celui-ci est un vieux monsieur et prépare donc son neveu à lui succéder. La gestion du manoir et du titre de Lord Scroope demande de la rigueur, de la bienséance et entraîne un certain nombre de sacrifices. En effet, Fred Neuville devra abandonner son poste d'officier et ne pourra pas épouser la personne de son choix. Lord et Lady Scroope lui présente Sophie Mellerby et lui font comprendre qu'il faudrait qu'il l'épouse car elle vient d'une très bonne famille. Mais Fred Neuville ne voit pas les choses de cette façon : il compte profiter de sa dernière année en tant qu'officier et part en Irlande avec son régiment où il fait la connaissance de Kate O'hara. Il s'engage alors à l'épouser.
J'ai beaucoup aimé la plume d'Anthony Trollope. J'ai été plongée dans la roman des le début mais malheureusement, cela n'a pas duré...lorsque je suis arrivée à la moitié du livre, j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs et je suis passée totalement à côté de ma lecture. N'arrivant pas à lire plus d'un chapitre de temps en temps, j'ai traîné cette lecture sur plusieurs jours et je n'ai pas réussi à m'intéresser à l'histoire. Je n'étais pas assez concentrée. La fin du roman reste néanmoins surprenante, je ne m'y attendais pas !
Lien : https://youtu.be/XwIbELzrrUg
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MepsMeps   15 mai 2018
Les jeunes filles sont incontestablement mieux préparées à s'éprendre d'hommes qu'elles n'ont jamais vus, que les hommes ne le sont à l'égard des jeunes filles. C'est la grande préoccupation des femmes d'aimer et d'être aimées. De beaucoup de jeunes hommes au contraire on peut dire que c'est leur grande préoccupation d'éviter semblable catastrophe.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Anthony Trollope (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anthony Trollope
Bande annonce de Doctor Throne, adaptation du roman d'Anthony Trollope
autres livres classés : britanniqueVoir plus





Quiz Voir plus

Les Chefs-d'oeuvre de la littérature

Quel écrivain est l'auteur de Madame Bovary ?

Honoré de Balzac
Stendhal
Gustave Flaubert
Guy de Maupassant

8 questions
9921 lecteurs ont répondu
Thèmes : chef d'oeuvre intemporels , classiqueCréer un quiz sur ce livre