AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Un petit goût de noisette tome 1 sur 3
EAN : 9782505060000
208 pages
Dargaud (24/01/2014)
3.82/5   544 notes
Résumé :
Un petit goût de noisette à savourer. Dans ce recueil d'histoires courtes, Vanyda explore l'amour, évoque le moment parfait qui nous échappe parfois, les occasions manquées aussi... Usant des dialogues avec justesse et parcimonie, offrant à chaque tranche de vie sa couleur propre, Vanyda fait se croiser ses personnages. En quelques pages, en quelques jours, Benoît, Corentin, Manon, Aymeric et les autres se rencontrent, s'enthousiasment, pleurent. Un véritable conden... >Voir plus
Que lire après Un petit goût de noisette, tome 1Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (130) Voir plus Ajouter une critique
3,82

sur 544 notes
5
29 avis
4
55 avis
3
24 avis
2
12 avis
1
0 avis
Corentin jongle dans la rue. Alors que la balle tombe, c'est Eléonore, sa petite voisine, qui la lui rend. Un regard tendre s'échange entre eux. Ils se recroiseront dans cette même rue. Comme une évidence, ils passent du temps ensemble. A la fête foraine ou au bord du lac. Leur amitié aura un petit goût de noisette...
Manon est heureuse de retrouver son ami Luisito en Espagne. Ses voyages à travers le monde grâce à Erasmus lui ont permis de faire de très belles rencontres, notamment Esteban. Une soirée complice entre eux et des souvenirs qui remontent à la surface.
Barnabé est un peu solitaire. Aussi, lorsqu'il reçoit dans sa boîte aux lettres un colis destiné à sa voisine d'en face, la belle Eléonore, ce sera l'occasion pour lui de l'inviter à prendre un verre. Cette dernière raconte à son amie Luna les messages reçus de Barnabé. Mais, au fait, que contient ce colis si mystérieux?

L'on fait de très belles rencontres dans cet album où les destins se mêlent et s'entrecroisent. A travers 12 personnages, tous aussi attachants les uns que les autres, Vanyda nous plonge dans des tranches de vie absolument délectables, romanesques et tendres. Histoires d'amour perdu, retrouvé ou caché, arrivé trop tard ou trop tôt. Histoires de regards tendres, de vaines attentes, d'instants suspendus, de rencontres inattendues autour d'un livre. Histoires au petit goût de noisette, à la fois sucrée et fondante. Histoires vert noisette, rose fushia, rouge sang ou ocre. Cet album, tout en poésie, subtilité et douceur, revêt toutes les couleurs de la vie. Surprenant et attendrissant...

Un petit goût de noisette... doux et sucré...
Commenter  J’apprécie          690
Succession de petites histoires d'amitié ou d'amour dans cette bande dessinée où le coup de crayon est très fin, très beau avec quelques planches sans légende, ce que je préfère dans les BD.

Les personnages se croisent, se loupent, se disent non, pourquoi, pourquoi pas, leurs échanges se terminent en adieux, rarement dans un lit, quelquefois sur celui-ci pour une fin de conversation, sans plus...

Certains parmi eux sont très attachants comme les deux enfants au début, ou l'enfant malade à l'hôpital, la fille qui va assister à une réunion professionnelle à Lyon. Je ne cite pas les prénoms car ils sont une bonne douzaine et on finit par les mélanger à la fin ce qui n'est en fait pas gênant car il faut se laisser porter par leurs historiettes qui sont bien le reflet de la vie, de ses hasards, de ses passions et de ses douleurs.

De belles réflexions, simples, sur la vie, la mort, le sommeil, la destinée. Chacun sentira le goût qui lui convient, celui de la noisette ou d'autres; peu importe, c'est un bon moment à passer avec ces histoires au goût savoureux.
Commenter  J’apprécie          690
« Qui peut dire où commence et où finit l'amour ? »

Ils s'appellent Corentin, Manon, Benoît ou Barnabé. Il se croisent, se ratent et parfois s'aiment peut-être un peu. Ils cherchent ce petit goût d'absolu, cette lumière d'enfance qui se cache derrière le quotidien. Ce petit goût de noisette …

Vanyda, dans ce recueil, tout plein de poésie et de sincérité, raconte ces êtres modernes et attachants qui se cherchent et se fuient tout à tour. Jeunes adultes qui virevoltent entre premiers émois, parties de jambes en l'air ou prémisses du grand amour qu'on passera une vie à tenter de retrouver.

Tout en finesse, tout en pudeur, j'ai découvert un univers qui m'a a complètement chaviré le coeur. Guimauves au piment doux. Clichés d'amoureux pas si transis.

Dans cette série graphique qui se composera de trois tomes au final, le lecteur croise, perd et retrouve, au fil des pages, des personnages contemporains et libres. Une certaine image de la jeunesse, de l'amour. A mi-chemin du manga et du roman graphique, chaque trait de crayon est une élégance, chaque personnage, un pote à nous.

Comme dans un bon vieux de film de Lelouch, on se fait balader par les rencontres, les souvenirs et les coups de foudre. Et je suis bel et bien tombé amoureux de cette belle galerie de héros quotidiens.

J'ai aimé cette façon de parfois en dire très peu, tout en exprimant beaucoup. On s'attache à ces êtres de papier qui disparaissent à la page suivante, pour finalement les retrouver plus loin. le lecteur raccroche les wagons, s'émerveille beaucoup aussi de cette jolie simplicité, de cette pure vérité des émotions, qu'elles soient balbutiantes ou irrémédiablement ancrées dans le ventre de ces personnages.

L'idée d'offrir à chaque courte histoire une couleur qui prédomine donne à l'ensemble une belle cohérence, un sublime écrin.

L'amour, la vie. le coeur, les sourires. Les couleurs, le noir.

Laissez-vous guider par ces dessins au trait plein de vie qui fera battre un peu plus fort votre petit coeur. Qui vous fera sûrement sourire aussi. Qui va réussir à un peu vous émouvoir, j'en suis certain.

Vous garderez longtemps dans la bouche, dans le coeur, ce petit goût de noisette inimitable …
Commenter  J’apprécie          571
J'ai beaucoup aimé Un Petit Goût de Noisette, une très belle B.D. qui se compose d'histoires de quelques pages ou un peu plus, a priori des nouvelles indépendantes centrées sur un personnage à chaque fois. Et puis certains personnages se croisent, se rencontrent...

Il est question d'amitié, d'amour, de relations qui s'ébauchent, s'approfondissent ou non, s'arrêtent ou ne démarrent jamais vraiment... Les dialogues étant relativement peu nombreux, les dessins prennent d'autant plus d'importance dans le récit. Et j'ai adoré retrouver le trait fin et élégant de Vanyda, avec ses personnages aux silhouettes très reconnaissables.
Et cette fois en plus par rapport aux autres livres de l'auteur que j'ai lus, il y a un magnifique travail sur les couleurs : sur une base de noir et blanc avec en plus une couleur par histoire, par personnage comprend-on ensuite. Puis les personnages se croisent, les couleurs se mêlent...

J'ai passé un excellent moment avec cette B.D. et j'espère que le deuxième tome, Un petit goût de noisette et de fruits rouges, me plaira autan.
Et je découvre qu'un troisième tome va sortir en août : de bons moments à venir !
Commenter  J’apprécie          400
Nouvelles douces amères qui s'entrecroisent sur les liens filles garçons au moment de l'entrée dans la vie adulte. Il y est question d'âge, d'engagement, de fuite mais aussi de recherche d'amour et de confiance en soi.
Eléonore et Corentin se comprennent à demi-mots mais elle n'a que treize ans et doit se contenter de liens d'amitié. Manon va dormir chez Esteban pour qui elle ressent de l'attirance, mais ont-ils le même projet ? Barnabé recherche l'âme soeur mais les filles trouvent qu'il en fait "trop". Aymeric fait une renconter alors qu'il est déjà "en couple"...

L'utilisation originale des couleurs dans cette bd graphique au format medium est originale. L'auteur attribue à chaque personnage une couleur qu'il distille sur un détail : une couleur de cheveux, un habit, le décor. Cela nous aide à retrouver les personnages d'histoire en histoire en dépit du temps qui passe.
La construction du scénario est elle aussi intéressante avec des sauts dans le futur mais aussi des retours en arrière.

L'ensemble forme un livre à dimension réflexive à tendance poétique et philosphique. le lecteur est amené à se poser des questions plus qu'à juger les personnages. On y parle de la vie dans sa complexité, tout simplement. le propos est amplifié par le choix de ce moment important qu'est le basculement vers l'âge adulte, celui des choix.

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          350


critiques presse (7)
BDGest
14 juin 2019
Les émois sont au rendez-vous et voguent au gré des rencontres, des attentes et des espoirs. La balade sentimentale de ce récit choral se révèle tout à la fois légère, profonde et doté d’une grande subtilité.
Lire la critique sur le site : BDGest
BulledEncre
07 mai 2014
Vanyda encore un peu plus impressionnante, pour livrer un bel album choral.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BullesEtOnomatopees
19 février 2014
Poétique, réaliste, touchant, ce petit goût de noisette est plein de douceur et révèle une fois de plus tout le talent de Vanyda pour fixer des moments importants avec un sens de l’observation d’une justesse admirable. Une nouvelle fois un très gros coup de coeur et c’est presque peu de le dire !
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Sceneario
04 février 2014
Certains ont voulu nous faire croire que les gens normaux n’avaient rien d’exceptionnel. Vanyda nous prouve une fois de plus le contraire dans cette touchante galerie de cœurs pris ou à prendre.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi
03 février 2014
Rythmé par un découpage malin et des ellipses efficaces, porté aussi par une touchante galerie de personnages jamais caricaturale, Un petit goût de noisette forme un récit choral narrant les trajectoires croisées d’hommes et de femmes en quête d’amour.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest
03 février 2014
Un bel album à savourer en profitant de l'instant.
Lire la critique sur le site : BDGest
Culturebox
21 janvier 2014
Son trait clair, très réaliste sert des histoires à la fois intimes et universelles avec des personnages attachants.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
YANN : - T'as raison, la fille est déjà prise, c'est le bon plan ! Pas de risque de s'engager dans des prises de tête. Et prise de pied quasi assurée à 100%, c'est l'avantage de la transgression. Et puis, c'est le meilleur moyen d'en avoir plusieurs en même temps sans risquer une baffe dans la gueule.
CHRISTOPHE : - Sauf qu'avec notre métier, tu t'es quand même spécialisé dans la copine de portier de discothèque.
YANN : - Ah, mais justement ! Plus c'est gros, mieux ça passe ! Ces types sont tellement persuadés que personne n'oserait chasser sur leur territoire... que tu pourrais partouzer leur nana sous leurs yeux en leur faisant croire que c'est un Harlem Shake.
Commenter  J’apprécie          70
Je ne sais pas ce qui fait que l'amour, c'est la dernière magie du monde.
Le jour où on saura l'expliquer, nous ne serons définitivement plus que des petites mécaniques sans mystère.
Commenter  J’apprécie          160
...Mais si!
Un moment parfait, tu sais, c'est un moment suspendu...
...un peu entre deux...
Commenter  J’apprécie          291
Je n'ai jamais su réellement d'où Chloé puisait cette force pour profiter de chaque instant. Celle qui te fait comprendre que la vie est avant tout un cadeau plutôt qu'un dû.
Mais elle était hautement contagieuse.
Commenter  J’apprécie          90
ÉLÉONORE : - ... Mais si ! Un moment parfait, tu sais, c'est un moment suspendu... un peu entre deux...
Tu te rappelles?! Comme quand les jetons sont tombés de la machine à la fête foraine ! Juste après qu'ils ont commencé à tomber, mais avant qu'ils touchent le bac. Tu vois ce que je veux dire?
CORENTIN : - Je crois oui ...
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Vanyda (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Vanyda
Spécial Eté ! Avant une petite trêve estivale !1,2,3 BD ! Chez les libraires ! présente les BD coups de coeurs de Jérôme et la librairie La planète Dessin à Paris !!! Et ce soir, ce n'est pas trois conseils de lecture mais plutôt la découverte des collections été des éditeurs à glisser dans les valises ! Lisez des BD et bonnes vacances. -Les incontournables du roman graphique(ALICE GUY Catel & Bocquet, LE CRÉPUSCULE DES IDIOTS Jean-Paul Krassinsky, GUIRLANDA Lorenzo Mattotti & Jerry Kramsky, MAGIC PEN Dylan Horrocks, QUATORZE JUILLET Bastien Vivès & Martin Quenehen, JOHNNY CASH - I SEE A DARKNESS Reinhard Kleist) chez Cas-terman -Version poche (La mémoire dans les poches Récit de Luc Brunschwig. Dessin d'Étienne le Roux, Mauvais garçons Récit de Christophe Dabitch. Dessin de Benjamin Flao, La position du tireur couché D'après le roman de Jean-Patrick Manchette. Adaptation et dessin de Tardi, …) -La sélection BD poche (Seconds de Bryan Lee O'Malley, Glenn Gould de Sandrine Revel, Riche, pourquoi pas toi ? de Marion Montaigne, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Opération Copperhead de Jean Harambat, Noire d'Émilie Plateau, d'après Tania de Montaigne, Lip, des héros ordinaires de Laurent Galandon et Damien Vidal, le Retour de la bondrée d'Aimée de Jongh, le Mystère du Monde Quantique de Thibault Damour et Mathieu Burniat, Guantanamo Kid de Jérôme Tubiana et Alexandre Franc) chez Dargaud -Sarbacane 20 ans (L'Aimant Édition poche Lucas Harari, le dieu vagabond Édition poche Fabrizio Dori, Dans la forêt Édition poche Lomig, Un travail comme un autre Édition poche Alex W. Inker) -La Boîte à bulles 20 ans (La plus belle femme du monde Dorange et Roy, Dans les vestiaires le Boucher, L'immeuble d'en face Vanyda, Kaboul Disco Wild) -Collection Nomad Urban Comics 1,2,3 BD c'est le jeudi à 18h30 sur la chaine Youtube et les RS. Trait pour Trait parcourt toujours les librairies de France pour des conseils de lecture. #GALERIE #BD #POPCULTURE #BANDEDESSINEE #COMICBOOKS #9EMEART#MANGA Retrouvez 1,2,3 BD ! Chez les libraires! sur : https://www.youtube.com/TraitpourtraitBD https://www.facebook.com/TraitpourTraitBD https://www.instagram.com/traitpourtraitbd/ https://twitter.com/TPTBD
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (887) Voir plus



Quiz Voir plus

Celle que je ne suis pas par Leila

Quel âge à Valentine ?

12ans
14ans
16ans
13ans

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thème : Celle que..., tome 1 : Je ne suis pas de VanydaCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..