AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2012036872
Éditeur : Hachette Black Moon (01/11/2013)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 52 notes)
Résumé :
Egypte, aujourd'hui. Le monde entier s'émerveille et les égyptologues jubilent car Nefertiti vient de livrer un nouveau secret. Simultanément, la grande pyramide de Khéops est le lieu d'une découverte macabre. Une jeune femme de 22 ans est retrouvée, presque morte, dans une chambre dont les scientifiques ignoraient jusqu'à l’existence. A son côté repose la dépouille de son mari. Or, rien ne permet de penser que le tombeau royal a pu être ouvert depuis la pose de la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
Hillel
  01 novembre 2013
Pas de doute, ce roman jeunesse est à part. C'est un "ovni", il sort du lot black-moon habituel et nous embarque dans une grande aventure policière et mystérieuse. Dans une intrigue, ou plutôt une énigme magistrale. Caroline Vermalle offre aux "jeunes adultes" un livre d'une richesse surprenante, d'une intensité, d'un suspense qui m'a frustrée et tenue en haleine du début à la fin. Un récit très finement tissé, méticuleusement mené pour nous embarquer sans jamais nous laisser une seconde de répit. Bref un livre mature et intelligent, mais surtout prenant.
Le résumé ci-dessus vous en dit déjà beaucoup, je ne saurais comment parler de cette histoire tant elle présente des complexités. C'est une véritable quête ou enquête au coeur d'un pays déchiré par la Révolution, l'Egypte contemporaine. Au centre des corruptions liées au marché d'art et d'antiquités se croisent une foule de personnages, tous plus ambigus les uns que les autres. Des riches, des puissants, des gens simples, des pauvres, des gens ambitieux, avides, désespérés, amoureux, désoeuvrés ou simplement passionnés... Des personnages assez charismatiques mais si humains qu'ils ne tombent jamais dans la caricature. On reste toujours un pied dans la réalité et un pied dans une fiction qui dépasse l'entendement.
Revenons à la trame principale. Tout commence le jour d'un grand et fastueux mariage, celui du milliardaire américain Seth Pryce et de la jeune et discrète française, Jessica.
Puis, nous les lâchons pour retrouver d'autres personnages, un conservateur de musée égyptien, son bras droit, un jeune architecte menant des recherches sur la pyramide de Khéops, une équipe de journalistes anglais... tous ont un point commun, ils vont se retrouver liés à une tragique et mystérieuse découverte. Une salle de cette grande pyramide légendaire serait restée jusqu' alors intacte, murée, son existence insoupçonnée. Cette salle va révéler deux corps inanimés. Celui mort de Seth Pryce, et celui plongé dans le coma de sa jeune épouse. Autour des corps des fleurs de lotus en décomposition, mais surtout le masque de Toutenkhamon, censé se trouver au musée du Caire. Que veut révéler cette scène macabre? Comment les corps ont pu accéder à cette salle fermée depuis la nuit de temps? Pour quelles raisons le corps de la jeune Jessica est-il devenu si différent, marqué d'un tatouage mystique?
Ainsi, Caroline Vermalle nous embarque dans une trépidante enquête. le lecteur suit tour à tour chacun des personnages, chacun poussé par ses propres motivations. Jessica, qui se réveille de son coma et veut comprendre ce qui lui est arrivé voire se venger de ses bourreaux. Max, le jeune architecte persuadé qu'il existe des galeries sous la pyramide et décidé à le prouver. En passant par le détective privé américain Hunter qui veut faire toute la lumière sur le masque de Toutenkhamon persuadé que celui exposé au musée du Caire n'est qu'un faux. Nous suivons aussi Florence, cette jeune et dynamique journaliste de la BBC qui court après les scoops... Ou encore le flic chargé de l'affaire, le criminel arrêté, le marchand d'art, le faussaire, le meilleur ami de la victime... j'en passe et bien d'autres. Tous se retrouvent mêlés à une aventure qui les dépassent et semble retenir encore bien des secrets.
Ainsi le livre se termine sur des questions en suspend, et une fulgurante envie d'avoir des réponses!!! Une fin qui nous laisse sans voix, une sorte de carte d'invitation à lire la suite.
L'auteur joue avec nos nerfs, mais le fait bien, nous ballade d'un bout à l'autre du monde, nous abreuve d'informations croustillantes sur ce milieu secret des antiquités, et des faussaires... Nous transporte dans le contexte douloureux d'un pays en plein chaos plongé dans une révolution. Elle nous amène tour à tour dans de grands palaces suivre de riches personnages, puis dans les plus modestes endroits auprès du "petit peuple". Elle nous promène d'un pays à l'autre, d'un musée à un autre. C'est un véritable dépaysement, un drôle de regard sur la Grande Histoire en passant par des détours surprenants.
De plus, chaque personnage contient pas mal de failles et de charme, si bien qu'on trouvera tous un personnage auquel nous attacher. Moi j'ai eu un petit faible pour Florence avec ses rondeurs et ses cheveux roses. Mais surtout sa personnalité joviale et fonceuse. Les hommes sont aussi très envoûtants, nous avons notre lot de charmeurs, comme le beau Thaddeus, le jeune Max, l'ancien marchand d'art DeBok...
Enfin, il y a Sixtine, difficile de dire qu'il s'agit de l'héroïne car chaque personnage a sa part égale dans le récit. Elle est juste au coeur de l'intrigue. Il m'a été dur de m'attacher à elle tant elle apparaît froide, indifférente, brisée par l'horreur qu'elle a subie et qui a effacé sa mémoire voire sa personnalité. Mais je pense que ce personnage est bien plus que tout cela, sa psychologie se dévoile au fur et à mesure du roman, et nous donne un aperçu d'un personnage très complexe qui cache encore certains secrets.
Pour conclure, un petit mot du style. "Impeccable" c'est mon dernier mot. La plume de l'auteur est fluide, la lecture se fait avec aisance, sans jamais nous proposer des phrases simplistes. Non, tout paraît très maîtrisé. Bien pensé, bien écrit, bien mené... C'est tout l'art d'une belle plume, faire que l'on ne se rende pas compte que c'est bien écrit, tant les mots glissent, s'enchaînent tous seuls harmonieusement.

Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Megworld
  19 novembre 2013
Je suis une grande passionnée de l'Egypte ancienne depuis toujours. Un Black Moon sur ce thème ? Je ne pouvais passer à côté! Je remercie Cécile et les éditions Hachette pour ce partenariat. J'ai été séduite par ce roman original et mystérieux. Caroline Vermalle est sortie des sentiers battus en nous proposant le premier tome d'un thriller intéressant et bien mené.
Le roman est constitué de trois parties ainsi que d'un prologue. Ces quelques pages nous racontent le mariage de Jessica et de Seth, avant que leur vie bascule. La première partie est plutôt introductive. Nous croisons énormément de personnages et il faut un certain temps pour repérer "qui est qui". Ils se croisent tout au long du récit et seront tous utiles en temps et en heure.
La seconde partie est plutôt centrée sur les différentes intrigues. L'auteure nous propose en effet plusieurs enquête liées les unes aux autres. Tandis que la police et une journaliste : Florence cherchent à comprendre comment Seth et Jessica (alias Sixtine) se sont retrouvés dans la chambre close d'une pyramide en compagnie d'un objet volé, Sixtine ne pense qu'à se venger.
Il faut attendre la troisième partie pour comprendre les liens entre tous les personnages. J'ai eu l'impression d'être devant un puzzle, ou chaque pièce trouvait finalement sa place. le dernier tiers nous donne quelques réponses sans pour autant répondre à nos principales questions. Ces dernières pages sont horriblement frustrantes et m'ont laissée sur ma faim. Heureusement, un second tome est prévu!
Vous l'avez compris, la construction est complexe et il faut bien s'accrocher pour suivre. Ce roman n'est pas destiné à un lectorat jeune qui risquerait de s'y perdre en chemin. N'étant pas une amatrice de thriller à la base, j'ai été agréablement surprise par ce roman. J'ai suivi l'intrigue avec intérêt, sans m'ennuyer une seule seconde. le rythme est soutenu et même si tous les points de vue ne m'ont pas passionnée, j'avais envie de découvrir le fin mot de l'histoire.

Le personnage que j'ai le plus aimé est l'héroïne : Sixtine qui ne se réveille du coma qu'à la fin du premier tiers. Elle n'a plus rien à voir avec la Jessica que nous avions découvert dans le prologue. Ses yeux et ses cheveux ont changé de couleur sans que personne ne puisse l'expliquer. Sixtine apporte une petite touche de surnaturel au récit, ce qui accentue l'ambiance mystérieuse.
Thaddeus, le meilleur ami de Seth (le mari décédé de Sixtine) est le personnage qui m'a le plus captivé. C'est un homme charismatique et plein de secrets, impossible de savoir ce qui ce cache derrière ces yeux gris. On ignore totalement à qui on a affaire, est-il du côté de Sixtine ou la manipule-t-il?
Ce roman est un thriller mais nous avons également une pointe de romance. Thaddeus et Max (le jeune étudiant qui a sauvé Sixtine) semblent tous deux épris de notre héroïne. Même si l'auteure s'est surtout concentrée, dans ce tome, sur l'intrigue et les différents protagonistes plutôt que sur les relations humaines, on peut se douter qu'elles seront développées par la suite, du moins je l'espère.
Enfin, la plume de Caroline Vermalle est magique et envoûtante. Nous voyageons à travers l'Egypte et l'Europe, des pyramides de Khéops jusqu'au musée du Louvre. Les descriptions sont bien dosées, suffisamment présentes pour nous aider à visualiser les différents lieux mais sans pour autant casser le rythme du récit.

Pour conclure, je serais sans doute passée à côté de Sixtine si ce titre n'avait pas été publié chez Black Moon. Ce roman change radicalement des autres publications de la collection mais la nouveauté fait du bien!

Lien : http://megworld.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Lire-une-passion
  17 janvier 2014
Sixtine n'était pas un livre qui me tentait dès qu'on a vu sa couverture. Même si cette dernière sortait du lot et était jolie pour sa simplicité. Alors il n'était pas dans mes achats prioritaires. Puis, les avis de la blogosphère m'ont fait changer d'avis, et j'ai profité de Montreuil et de la présence de l'auteure pour me le procurer. Il est vrai que les retours étaient tous très positifs allant du coup de coeur au coup de foudre. Même si moi il est « loin » du coup de coeur, la plume de l'auteure a réussi à me charmer et à me faire apprécier l'histoire, bien que pour moi il manquait un petit quelque chose permettant de me transporter encore plus. Je ne ressors donc pas déçue de cette lecture, mais plutôt mitigée.

Ce qui m'a le plus surprise dans ce début de roman, c'est le prologue. Certes, le résumé en dit assez pour savoir ce qui va se passer au début, mais je ne sais pas pourquoi, mais pour ce début, mon cerveau a tellement surchauffé qu'il ne s'attendait pas à avoir ce genre de chose. Je pense que c'est ce qui m'a permis de me plonger directement dans l'univers. J'ai de suite aimé la plume de l'auteure qui sait manier les mots pour nous faire envie et nous inciter à poursuivre l'aventure.

Nous commençons donc ce roman avec un mariage d'un homme riche avec une jeune fille qui ne semble pas trop comprendre ce qu'il lui arrive. Elle est amoureuse mais en vient à se demander si elle est la bonne pour vivre ce conte de fées. Sauf que... ce conte de fées va tourner au cauchemar lorsque, trois semaines après son mariage, elle est retrouvée emmurée dans le ventre d'une pyramide, aux côtés de son mari, mort. À partir de cet instant et du jour où elle va se réveiller, elle va décider de se venger et de trouver leur assassin.

Voilà ce que nous promet le résumé qui est bien alléchant. J'en viens justement au point qui m'a légèrement déçue : Sixtine est absente les trois quart du roman, alors que d'après le synopsis, elle est censée est le rouage principal. Bon, les cent premières pages, je me suis dit « normal, le temps que tout se mette en place, que les personnages entrent en jeu ». d'ailleurs, je dois dire que les cent premières pages (comme tout le roman, en fin de compte) sont passées très vite ! Cependant, je m'attendais à quelque chose de plus... poussé, dans le genre où l'enquête qui est menée est trop... longue à mes yeux. Il n'y a pas d'actions, même si les rebondissements apparaissent assez clairs. Dans une histoire où une enquête est menée, je m'attends à plus. Plus d'action. Plus de suspense. Plus de coeur qui bat.

Même si on est d'accord, le thème policier n'est pas le principal ici. Aussi, même si on parle souvent de l'Égypte, pour moi qui adore cette mythologie, j'en attendais plus. Je voulais en connaître plus. Même si on sent que l'auteure a fait des tas de recherches, il me manquait encore quelque chose. C'est vrai qu'on ne peut pas faire un roman que basé sur l'histoire de ce pays, mais pour moi, j'ai ressenti ce manque, et c'est bien dommage.

Venons-en aux personnages : j'ai trouvé qu'il y en avait bien trop, mais fait étrange, j'ai tout de suite réussi à les situer, chose pas évidente lorsque l'on a une panoplie de personnages. Ici, pas de souci de ce côté-là. Ce qui m'a posé problème, c'est que je n'ai pas réussi à m'attacher à eux, sauf peut-être Max, qui me semblait le plus écorché et le plus poussé niveau psychologie. Je m'explique : comparé aux autres je me suis sentie très proche de lui, pourquoi, je ne sais pas, mais il se dégage quelque chose de lui qui pousse à l'apprécier et vouloir en savoir plus. Et ce qu'il vit dans ce tome 1 est loin d'être bien, il faut l'avouer.

En résumé, une histoire qui m'a plu, une plume envoûtante, un sujet de l'Egypte intéressant mais pas assez poussé, trop de personnages d'un coup même si on définit bien qui est qui, Sixtine trop absente du roman. Ce n'est pas une déception, loin de là, mais j'aurais pensé mieux au vu des retours si positifs sur internet. Je lirai la suite, parce que je suis curieuse de la connaître, même si j'ai trouvé que la fin du tome 1 en soi n'était pas... attirante dans le fait où je n'ai ressenti aucun suspense quant à une suite possible.

Justine P.

« — Être une mère c'est faire une promesse d'amour inconditionnel, n'est-ce pas ? C'est aimer envers et contre tout, à la vie à la mort, malgré les pièges que la vie nous tend, malgré nos erreurs, malgré nos haines, malgré nos lâchetés, nos regrets, les crimes qu'on a laissé faire, le courage qu'on n'a pas eu. »
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mdvlr
  02 février 2014
Wow. le mot décrivant le mieux la folie, la pureté, l'addiction de ce roman ? Bouleversant. Après ces quelques 400 pages, on ressort bouleversé. J'ai fini Sixtine ce matin, et j'en suis encore toute chamboulée.
Au tout début du roman, on retrouve Jessica, dont la vie est semblable à un conte de fée : elle est belle et s'apprête à se marier à un riche héritier dont elle est folle amoureuse. le mariage parfait, mais qui se finit sur une note sanglante : 3 semaines plus tard, on retrouve le cadavre de son mari et le corps presque sans vie de la jeune femme dans une pièce cachée de la pyramide de Khéops. Pourquoi ? Comment ? La belle blonde va se réveiller quelques jours plus tard de son coma, en ne se souvenant que d'une seule chose : elle s'appelle Sixtine. Et elle veut se venger de la personne qui a essayé de la tuer.
La première chose qui m'a attiré vers ce livre, c'est la couverture que je trouve juste sublime. Ensuite, le résumé m'a beaucoup intriguée : moi qui ai toujours adoré l'histoire égyptienne, c'était quasiment en mon devoir d'acheter ce roman. Et je suis vraiment heureuse de l'avoir fait. Déjà, j'ai appris de nombreuses choses sur l'Egypte, antique comme révolutionnaire. En effet, le Caire est en pleine révolution, et l'Egypte se perd dans les méandres de sa propre Histoire.
Il y a de nombreux personnages dans le livre, en plus de Sixtine : la journaliste fouineuse, l'archéologue de génie, le conservateur de musée, l'excellent faussaire, le lieutenant de police prêt à tout, le mystérieux meilleur ami. J'avoue qu'au début j'ai eu un peu de mal pour trouver qui était qui, mais on finit par s'habituer pour rentrer complètement dans l'histoire. J'ai eu un gros coup de foudre pour Thaddeus, le meilleur ami de Seth, rempli de mystères. La plupart de ces mystères ne sont pas élucidés dans ce premier tome, et j'ai vraiment hâte de lire le second.
On rencontre de nombreux aspects de l'Egypte actuelle, notamment le domaine des faussaires, qui va être largement exploité. En plus de cela, on aura une touche de fantastique avec les visions de Sixtine datant de la période où elle était dans le coma.
Comme vous l'avez compris, j'ai vraiment adoré ce roman plein de mystères qui a été pour moi un énorme coup de coeur. J'ai vraiment hâte que le tome 2 sorte pour pouvoir en savoir plus sur cette mystérieuse affaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
paulinedumont86
  24 février 2014
Tout commence au Musée du Louvre pour une occasion bien particulière : un mariage très médiatisé d'une jeune femme avec un homme resté célibataire longtemps et qui faisait partie de cette catégorie d'hommes riches très convoitée. le rêve commence pour Jessica, une belle vie s'offre à elle.
Quelques mois plus tard, une découverte macabre a lieu au sein de la pyramide de Khéops, à Gizah, en pleine révolution égyptienne. Dans une salle scellée dont nul n'avait connaissance, deux corps sont retrouvés : notre couple nouvellement mariée. Elle est vivante, quand lui est retrouvé sans vie. Comment est-ce possible ? Comment ont-ils atterri là, dans cette pièce attenante à la Chambre du Roi qui ne montre nul accès vers l'extérieur ? Comment Jessica a-t-elle survécu, et pourquoi sa magnifique chevelure blonde a-t-elle viré au gris ? Comment se fait-il qu'elle n'ait aucun souvenir après le mariage ? Et pourquoi veut-elle à présent se faire appeler Sixtine ?
Caroline Vermalle nous offre ici un premier tome d'une saga riche en personnages et événements. Dans un contexte très actuel, celui du printemps arabe, et au coeur d'une des sept merveilles du monde qui nous cacherait encore bien des secrets, de nombreux mystères accompagnent cette découverte et les circonstances de l'enfermement du couple dans cette pièce, dont un jeune architecte suspectait l'existence. Une journaliste de la BBC cherche à réaliser un reportage sur cette fameuse pièce, un homme en quête de vérité - bien mystérieux au demeurant- cherche à comprendre comment le masque de Toutankhamon a pu être retrouvé dans cette pièce, alors même qu'il était censé être exposé au yeux des visiteurs du Musée du Caire au même instant - serait-ce un faux ? Toute cette histoire serait-elle liée au saccage du musée ayant suivi les événements du printemps arabe en 2011 ? Nous voilà embarqués sur de nouvelles pistes, bien nébuleuses... Surtout quand la police locale et le Directeur du Conseil Suprême des Antiquités s'en mêlent... Notons que ce dernier a des airs de son homologue réel Zahi Hawass, qui a perdu ses fonctions officielles il y a quelques mois.
On embarque donc dans une histoire criante de vérité, avec des faits et personnages tout droit inspirés de la réalité. L'auteur a réellement fait un très beaux travail de recherche, et si quelques éléments d'égyptologie sont un peu bancals, ils sont minimes face à la tâche engagée par l'auteur. On sent également le vécu de Caroline Vermalle, qui m'a dit au salon du livre de Montreuil qu'elle avait travaillé pour des chaînes documentaires britanniques. On comprend mieux pourquoi l'un de ses personnages travaille pour la BBC.
Ce roman, chargé d'histoire actuelle et ancienne, aborde même dans certains chapitres bien particuliers des épisodes de la mythologie égyptienne, dont la pesée du coeur pour accéder au “paradis” et échapper aux “enfers” - on se doute que tout ceci émane du subconscient de Jessica (future Sixtine). Cette touche de mystérieux, de fantastique, ne rend que ce roman plus attrayant encore. Quel sens prendra tout ceci ? Lier ce fantastique à cette mythologie est une brillante idée, permettant de revisiter certains de ses épisodes et de les faire connaître aux jeunes lecteurs auxquels s'adresse ce roman.
Des personnages riches, mystérieux, opaques, parfois incompréhensibles, attachants, têtus et courageux. Paris, Londres, le Caire, Louxor, New-York, Mexico. le Musée du Louvre, le Musée du Caire, les pyramides de Gizah, le musée de Mexico. Une survivante, une journaliste, un architecte, des antiquaires, des faussaires, des archéologues, des policiers, un enquêteur. Un mélange détonnant, captivant, une intrigue bien ficelée, un mystère épais.
Vous hésitez encore ? Un seul conseil, foncez, vous ne le regretterez pas !
Lien : http://breveslitteraires.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MissMymooMissMymoo   15 décembre 2013
- Faites confiance à Hollywood pour rendre glamour ce qui est sordide. Croyez-moi, on est loin du trafic à papa où quelques gentilshommes-cambrioleurs se font plaisir avec deux ou trois trésors. Le marché illégal des antiquités, dans l'économie qu'il représente et dans son mode opératoire, a la triste distinction de faire partie du même club que le trafic d'armes, de drogue et d'humains. Les biens culturels sont une monnaie d'échange qui influe sur la géopolitique internationale, entre autres en finançant le terrorisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PLUMAGILEPLUMAGILE   05 mars 2014
Etre mère, c'est faire une promesse d'amour inconditionnelle, c'est aimer envers et contre tout.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Caroline Vermalle (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Caroline Vermalle
Caroline Vermalle - Sixtine .A l?occasion du salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil, édition 2013, Caroline Vermalle nous présente son ouvrage « Sixtine » aux éditions Hachette, Black Moon. Pour en savoir plus : http://www.mollat.com/livres/vermalle-caroline-Sixtine-9782012036871.html Notes de musique : ® Words by Jason Shaw
autres livres classés : egypteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L’avant dernière chance, de Caroline Vermalle

1. Dans quelle ville commence l’histoire ?

Amsterdam
Londres
Suffolk

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : L'avant-dernière chance de Caroline VermalleCréer un quiz sur ce livre
.. ..