AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781501065811
386 pages
CreateSpace Independent Publishing Platform (05/09/2014)
3.75/5   12 notes
Résumé :
Le capitaine d'un bateau est assassiné à terre. Le meurtrier s'arrange pour que toutes les preuves convergent vers les frères Kip. Ils sont jugés, condamnés, ils s'évadent et avec l'aide d'un 'deus ex machina', le vrai meurtrier est découvert.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
jamiK
  12 août 2020
C'est un roman tardif de Jules Vernes, publié en 1902 pour la première fois.
Il y a deux aspects dans ce roman, un aspect documentaire et un aspect policier.
Du documentaire, il ressort une vision très exhaustive de cette région du monde, d'un point de vue géographique, les reliefs sont détaillés, les distances entre les îles sont précisées, les climats, l'état de la mer… La navigation est racontée de manière très technique, comment passer tel cap, entrer dans telle baie, où se situent les risques de tempête, quelles voiles utiliser, quelle direction emprunter, comment prendre le vent… la faune et la flore de chaque île est présentée, avec les différences avec l'île voisine… Les populations indigènes, les colonies, leurs économies, leurs moeurs… et le colonialisme y est défendu avec conviction, Jules Verne va même jusqu'à féliciter les anglais du génocide des autochtones de Tasmanie, se débarrasser des sauvages anthropophages est pour lui un bien fait. le colonialisme anglais, quand il s'agit de soumettre quelque peuplade à la peau trop brune, pas de soucis, par contre, lorsqu'il s'agit des irlandais, c'est une autre affaire. J'ai été parfois un peu gêné devant les idées véhiculées dans ce roman, alors qu'elles semblaient si naturelles à cette époque. Donc, on visite ces régions du Pacifique sud, de la Tasmanie aux îles Salomon, et cela nous donne une idée très précise de ces lieux, et des mentalités à cette époque. Tous ces détails rendent la lecture parfois assez fastidieuse, il y a des pages entières de noms de plantes, intéressant mais pas vraiment passionnant.
Et puis il y a l'intrigue policière, et là je suis encore moins convaincu, je pense qu'on écrit plus de romans policiers de cette manière aujourd'hui. On sait qui va commettre le meurtre dès le début, mais il faut attendre la moitié du roman pour qu'ils passent à l'action, et il n'y a pas vraiment de héros, les frères Kip n'apparaissent quelques chapitres avant le meurtre, les caractères des personnages sont très stéréotypés, pas du tout approfondis, sans la moindre nuance, et ne ménagent pas la moindre surprise, on sait déjà ce qui va arriver dix chapitres plus loin, et la résolution de l'affaire est assez invraisemblable. le style d'écriture est soigné, mais, et c'est ce que j'ai toujours reproché à Jules Verne, il est assez vieillot, très “troisième république”, c'est assez raide et appliqué, et ça manque de vie, les personnages sortent des répliques très pompeusement théâtrales et cela les rend parfois agaçants, mais jamais naturels.
Ados, le style de Jules Verne ne m'attirait pas du tout, quarante ans après, ce style me parait encore plus démodé, et les faiblesses de l'histoire les mettent encore plus en évidence. Ce roman est intéressant comme témoin d'une époque dans un lieu donné, si l'aspect documentaire m'a retenu, son intrigue n'est pas d'un grand intérêt. Cet aspect démodé m'avait plutôt amusé dans des romans plus anciens, ici, on sent un usage plus poussé du détail technique documenté, un soucis de la vraisemblance, de réalisme, mais cette maturité nuit au plaisir, j'attendais, d'un récit en mer, un souffle épique chargé d'exotisme, d'action, de surprise, je n'ai rien ressenti de tout cela. J'ai eu surtout l'impression de faire un parcours d'étude, non dénué d'intérêt, mais pas particulièrement passionnant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Chatdebibliotheques
  05 septembre 2014
Un livre intéressant à tout point de vue, que ce soit pour l'intrigue passionnante, le style assez pittoresque, le côté historico-géographique ou le côté "culturel".
Lien : http://chroniquesdunchatdebi..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
jamiKjamiK   04 août 2020
Actuellement, grâce au génie colonisateur de l'Angleterre, c'est un pays d'hommes libres où la civilisation a jeté des racines profondes et règne là où régnait jadis la plus complète sauvagerie.
Du reste, la population indigène a entièrement disparu. On a pu montrer en 1884, comme une curiosité ethnologique, le dernier Tasmanien ou plutôt la dernière Tasmanienne, une vieille femme du pays. De ces nègres stupides et farouches, placés au plus bas échelon de l'humanité, il n'existe plus un seul représentant, et, sans doute, c'est le sort qui attend leurs frères de l'Australie sous la puissante main de la Grande-Bretagne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
SZRAMOWOSZRAMOWO   28 décembre 2016
Ils s’appelaient Karl et Pieter Kip. Karl, l’aîné, officier de la marine marchande des Pays-Bas, avait fait déjà de nombreuses traversées en qualité de lieutenant, puis de second à bord des navires de commerce. Pieter, le cadet, était associé dans un comptoir d’Amboine, l’une des Moluques, correspondant de la maison Kip, de Groningue.
Cette maison faisait le gros et le demi-gros des produits de cet archipel, qui appartient à la Hollande, et plus particulièrement des noix du muscadier et des clous du giroflier, très abondants en cette colonie. Si ladite maison ne comptait pas parmi les plus importantes de la ville, du moins son chef jouissait-il d’une excellente réputation dans le monde commercial.
M. Kip père, veuf depuis quelques années, était mort cinq mois auparavant. Ce fut un coup grave pour les affaires du comptoir, et il y eut lieu de prendre des mesures afin d’empêcher une liquidation qui se fût faite dans des conditions désavantageuses. Avant tout, il fallait que les deux frères revinssent à Groningue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Jules Verne (102) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jules Verne
François Angelier Journaliste, producteur de l'émission « Mauvais genres » sur France Culture, essayiste, biographe et auteur de romans fantastiques. Il travaille depuis vingt ans sur les sujets les plus divers, de Jules Verne à Georges Bernanos, des mystiques catholiques aux écrivains fin de siècle. le Drageoir aux épines ou l'intime souffrance de Joris-Karl Huysmans, 1993 ; Saint-François-de-Sales ou Monsieur des abeilles, Pygmalion, 1997 ; Paul Claudel : chemins d'éternité, 2001 ; Claudel ou la conversion sauvage, Édition Salvator, 2003 ; Bloy ou la fureur du Juste, le Seuil-Points, 2015. Sa biographie Georges Bernanos, la colère de la grâce aux Éditions du Seuil paraîtra en septembre 2021. Il est l'auteur de l'album Jules Verne dans La Pléiade, Gallimard, 2012.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






Quiz Voir plus

Jules Verne

Quel est le premier livres écrit par Jules Vernes?

Robur le conquérant
Les enfants du capitaine grant
5 semaine en balon
L'étoile du sud

5 questions
228 lecteurs ont répondu
Thème : Jules VerneCréer un quiz sur ce livre