AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782205005042
48 pages
Dargaud (07/06/1996)
3.48/5   20 notes
Résumé :
Bob Morane symbolise le héros de BD parfait ! Rusé, costaud, aimant le risque, prêt à lutter contre le mal, ce célibrissime agent des services secrets envoie tout valdinguer sur son passage en compagnie de Bill Balentine, son inséparable compagnon d'aventure.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Alfaric
  11 octobre 2017
Dans cette 26e bande dessinée, adaptation du 122e roman de la saga "Bob Morane" intitulée "Les Poupées de l'Ombre Jaune" et réalisée en 1970, aurait pu être un chouette récit à la fois fantastique et apocalyptique se déroulant à San Francisco à l'époque du flower power...
San Franciso Delenda Est avec L'Ombre Jaune déguisée en hippie, assistée par des poupées chinoises tueuses et des clochards armées de longs couteau : tout cela pourrait être très mal interprété... Il y des gros soucis qui tirent vers le bas une chouette bonne idée digne d'un bon épisode de "Wild Wild West" (Miguelito Loveless et l'Ombre Jaunes mêmes combats ? ^^) :
- la narration à la va-comme-je-te-pousse est assez pauvre... Damned un piège, vite fuyons ! Re-Damned, un autre piège, vite refuyons ! Re-Re-Damned, encore un piège, vite rerefuyons !... Deus Ex Machina, Tanya Orloff qui révèle à la Team Bob Morane tout ce qu'elle doit savoir (avec une Sophia Paramount qui est amenée dans le récit comme un cheveu sur la soupe), objets magiques pour vaincre tous les obstacles et appuyer sur le bouton rouge qui mettra fin au chaos (non, je n'exagère pas : il y a bien un gros bouton rouge clignotant dans le repaire de l'Ombre Jaune
- graphiquement le découpage est basique avec plein de cases qui font du remplissage avec des rebondissements peanuts au lieu de mettre en scène les décors qui aurait pu travailler l'ambiance fantastique voire horrifique de Chinatown et de Kowa le Chinatown souterrain, hantés par des tueurs de slasher, et les créatures de "Chucky la poupée de sang" et de "Puppet Master"...(ici dans le pur style des émissions jeunesse ridicules des années 1970) et il faut ajouter de temps à autre cet affreux narrateur omniscient qui perd son temps à commenter ce qu'on voit dans les cases !
- le sexisme récurrent de la série, Bob Morane se portant au secours de Nathalie Wong avec laquelle il est en couple et qu'il qualifie de petite de fille et de petite chose (qui n'a droit qu'à 3 pauvres lignes de de « dialogues »), avant de la laisser en plan pour aller roucouler avec Tania Orloff...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
gill
  18 janvier 2013
Ce soir là, il pleut des cordes sur San-Francisco. Bob Morane et Bill Ballantine sortent du Théâtre chinois en compagnie de leur amie Nathalie Wong à qui ils sont venus rendre visite.
Bill a les souliers qui prennent l'eau et ça le met en rogne.
Soudain un inconnu fait irruption devant eux, en criant. Il prétend avoir été attaqué par des poupées et exhibe son pantalon qu'il dit avoir été déchiré par leurs petites mains de fer !
Cette nuit là, Bob Morane fait un curieux cauchemar, qui à son réveil s'avère être plus réel qu'un vulgaire mauvais rêve.....Car l'Ombre Jaune est de la partie....
William Vance illustre avec justesse l'univers aventureux de Bob Morane. Bob Morane, d'abord héros de nombreux romans, a très vite su faire avec succès le saut vers la bande dessinée.
Henri vernes adapte, souvent, lui même, les aventures de son personnage fétiche. Plusieurs dessinateurs, Attanasio, Forton, Coria et Vance ont chacun participé dans leur style, pourtant bien différents les uns des autres, à mettre sur planches les aventures du commandant Morane.
Cet album est une réussite du genre, même si je lui préfère "Les bulles de l'Ombre jaune" dont j'attendais avec impatience les deux nouvelles planches que nous offrait à sa parution,chaque semaine, le "Nouveau Tintin".

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   17 octobre 2017
Nouveau crime inexplicable... Et sans assassin. Décidément, San Francisco est la ville du mystère.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Henri Vernes (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Vernes
« Que Michel de Ghelderode (1898-1962) soit une des hautes pierres émergeantes […], qu'il soit pour certains le plus grand dramaturge depuis Shakespeare, ne nous occupe ici qu'en vertu des rapports que ses Contes Crépusculaires entretiennent avec le théâtre, avec son théâtre. […] Ghelderode est un homme de décors. […] […] Pour qui connaît l'homme, ses tics, ses goûts, ses itinéraires, il n'y a pas à douter. Voilà le montreur de marionnettes qui, las de tirer anonymement les ficelles, bondit sur la scène […] ; il voudrait fuir, mais les murs du décor se sont refermés sur lui, et le voilà prisonnier des phantasmes qu'il a créés. Presque damné... […] « ... le conte, m'écrivait Ghelderode, a une valeur de confession, dans mon cas, et qui a bien lu ces récits sait tout de mon âme, si lisible, si désarmée devant le Mystère, au seuil de l'univers métaphysique. » (Henri Vernes)
« […] Ceux qui m'ont connu savent que j'apprécie tout ce qui s'éclaire par le sourire de la Folie. […] » (Michel de Ghelderode, le jardin malade)
« […] Il existe d'extraordinaires crachats, montés des profondeurs – marbres, métaux, émaux, huiles saintes, gemmes ; d'admirables, pour peu que le soleil veuille luire dessus. Mais il y a longtemps que l'astre de Josué s'est détourné de moi, qui suis un type dans le genre du vieux Job. […] » (Michel de Ghelderode, L'odeur du sapin)
0:00 - L'écrivain public 30:02 - Générique
Image d'illustration : http://www.numeriques.be/index.php?id=6&no_cache=1&tx_cfwbparcourspeps_pi1[uid]=15#
Bandes sonores originales : Pavlina Roscakova and Denis Bango - Improvisation 3 | Swelling - Night I | Haunted Me - Clearing At The End Of The Path | Hinterheim - Catch the rain Improvisation 3 by Pavlina Roscakova and Denis Bango is licensed under a Attribution-NonCommercial-ShareAlike License. Night I by Swelling is licensed under a Attribution License. Clearing At The End Of The Path by Haunted Me is licensed under a Attribution-NonCommercial License. Catch the rain by Hinterheim is licensed under a Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Sites : https://www.freemusicarchive.org/music/Pavlina_Roscakova__Denis_Bango/VRYT_Improvisations/Improvisation_3_Pavlina_Roscakova_and_Denis_Bango https://www.freemusicarchive.org/music/Swelling/Projector_Music_For_Visual_Media/Swelling_-_Projector-_Music_for_Visual_Media_-_03_Night_I https://www.freemusicarchive.org/music/Haunted_Me/Humming_Ghost/Haunted_Me_-_02_-_Clearing_At_The_End_Of_The_Path https://www.freemusicarchive.org/music/Hinterheim/bright_and_cold/catch_the_rain
#MichelDeGhelderode #Sortilèges #LittératureBelge
+ Lire la suite
autres livres classés : aventureVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4058 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre