AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782871533573
Claude Lefrancq (15/09/1999)
3.7/5   30 notes
Résumé :
Bob Morane aurait cependant été plus intrigué encore s'il avait pu voir la Rolls arrêtée un peu plus loin dans Montagne Street.
Tania Orloff n'était plus seule. Un homme se trouvait assis à ses cotés. Un grand chinois vêtu de noir comme in clergyman. Un chinois, ou un mongol, au visage de lune, aux yeux couleur d'ambre et dont le crane rasé brillait doucement dans la pénombre.
On l’eut dit vomi par l'enfer.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
beauscoop
  10 avril 2020
Une bonne histoire se déroulant en grande partie dans les bas-fonds des quartiers portuaires de Londres. du suspense et de bonnes scènes de combats comme peut les décrire l'auteur, qui a pratiqué la boxe. Dans cette aventure londonienne nous apprenons que le Ming rencontré dans la jungle en Inde est le dénommé Ombre jaune que nous retrouverons dans une quarantaine d'histoires. Un personnage emblématique désirant dominé le monde pour le rendre meilleur, mais c'est en utilisant des moyens pas très catholiques, sa nièce, Tania Orloff, très belle jeune fille, typée asiatique, aux yeux à rendre un homme subjugué se trouve écartelée moralement par son amour filial et par ses sentiments pour Bob. Les descriptions approfondies des caractères sont magistralement détaillées par l'encyclopédie de Gilles Dubus. L'ombre Jaune serait peut-être bienvenue à notre époque pour combattre les excès de notre civilisation et des hommes politiques stupides et totalitaires comme Trump , Bolsonaro et autres.
Commenter  J’apprécie          190
Louise1200
  03 décembre 2021
« Qui est l'Ombre jaune ? » Cette question, en tête de la quatrième de couverture des éditions Marabout Junior de 1959 et de Pocket Marabout de 1973 (merci gill), aurait une réponse toute différente en 2021 qu'à l'époque. Depuis que Roman Orgonetz, l'homme aux dents d'or a été mis hors circuit (voir « Les dents du tigre »), il fallait à Bob Morane un adversaire à sa taille. Henri Vernes devait avoir bien des difficultés à écrire des aventures en pleine guerre froide, sans prendre parti pour l'un ou l'autre camp. Depuis la défaite japonaise, le péril jaune paraissait lointain et peu crédible.
« L'Ombre Jaune est la vie, mais il est aussi la mort… il peut sauver l'humanité, mais il peut aussi la détruire. » répètent les victimes londoniennes en état de coma hypnotique. Oui, l'Ombre Jaune réclame du gouvernement britannique le démantèlement du Centre de Recherches atomiques de Hartwell, rien de moins, car il pense que le « progrès » occidental qui s'étend sur le monde est néfaste. L'Ombre Jaune serait-elle un activiste écologiste, un altermondialiste, un collapsioniste ? Henri Vernes a inventé un anti-héros à la mesure de Bob Morane et qui n'est pas prêt à mourir ou à se rendre, pour le plus grand plaisir des lecteurs.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
gilles777
  16 septembre 2019
Bob Morane, cet aventurier bien connu, qui fut un de mes premiers plaisirs de lecture. Une des premières rencontres avec l'ennemi mortel le plus connu de Bob Morane, Monsieur Ming, cet asiatique diablement intelligent et malfaisant.
Bob Morane aura besoin de tous ces moyens pour affronter ce génie malfaisant du mal qui est à la tête d'une armée de soldats et d'employés.
Un des meilleurs Bob Morane.
Commenter  J’apprécie          60
PhilippeNordiste
  14 juin 2021
Bob Morane, l'ombre jaune: des lectures qui ont charmé mon enfance et ont fait de moi un boulimique de littérature. Beaucoup de personnes de mon âge sont passé par ce passage presque obligé de lecture de Bob Morane, et ont découvert le plaisir de l'aventure, du suspense, de la lecture. Un peu ma madeleine ....
Commenter  J’apprécie          60
ClaireBillaud
  23 mars 2020
On retrouve Bob Morane cette fois en plein coeur de Londres et "à la recherche de l'Ombre Jaune" qui a eu le tort de s'attaquer à un de ses anciens amis, Jack Star. Comme pour La Couronne de Golconde, mais cette fois de manière plus explicite, Bob Morane "avec l'ami Bill Ballantine" est aux prises avec le génie du mal et son organisation tentaculaire cherchant à renverser la civilisation occidentale accusée de tous les maux (ce en quoi on ne peut pas leur donner complètement tort). Comme James Bond, Bob Morane finit par se débarrasser de son adversaire en détruisant sa base au passage, mais les lecteurs ne sont pas dupes : L'Ombre Jaune n'est que le début d'un long cycle.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
beauscoopbeauscoop   10 avril 2020
La civilisation occidentale s’est détournée de la nature ; elle foule aux pieds toutes les lois morales. Aujourd’hui, on estime davantage un homme possédant des autos, des yachts, qu’un sage ou un philosophe cherchant la vérité pour assurer au monde une vie meilleure. Une existence mécanique, matérielle, sur laquelle pèsent de grandes menaces, comme celle de l’atome, voilà tout ce que votre civilisation offre à l’Homme. Et je veux détruire cette civilisation afin que tous les Humains puissent, dans l’avenir, goûter une vie paisible dans ce beau jardin qu’est notre planète.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Louise1200Louise1200   15 juillet 2021
Qui est l'Ombre Jaune ? Toutes les polices du monde en ont entendu parler, mais personne ne la connait. Elle est partout à la fois. Elle fait régner la terreur. Elle tue à distance. Rives brumeuses de la Tamise, landes sinistres, quartiers mal famés de Limehouse, c'est dans ce décor que Bob Morane devra livrer un combat âpre et farouche contre un ennemi cruel et sans scrupules.
Commenter  J’apprécie          41
gillgill   23 octobre 2012
Qui est l'Ombre Jaune ?
Toutes les polices du monde en ont entendu parler mais personne ne la connaît. Elle est partout à la fois. Elle fait régner la terreur. Elle tue à distance...
Qui est l'Ombre Jaune ?
(quatrième de couverture du volume paru aux éditions "Pocket Marabout" en 1973)
Commenter  J’apprécie          30
Louise1200Louise1200   07 juillet 2021
Londres. La nuit pesait lourdement, en ce début de printemps, sur Green Park désert, dont une brume légère voilait les frondaisons jusqu'à leur donner un aspect de paysage onirique, à mi-chemin de la fantasmagorie et de la réalité.
Commenter  J’apprécie          20
Louise1200Louise1200   03 décembre 2021
Un petit frisson de terreur lui naquit au creux des reins à la pensée de ce personnage que, jusqu'à présent, en son for intérieur, il n'avait désigné encore que par ce pronom impersonnel "Lui", comme s'il craignait de formuler son vrai nom. On craint ainsi de nommer certaines puissances mauvaises, de peur qu'elles se manifestent.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Henri Vernes (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Vernes
« Que Michel de Ghelderode (1898-1962) soit une des hautes pierres émergeantes […], qu'il soit pour certains le plus grand dramaturge depuis Shakespeare, ne nous occupe ici qu'en vertu des rapports que ses Contes Crépusculaires entretiennent avec le théâtre, avec son théâtre. […] Ghelderode est un homme de décors. […] […] Pour qui connaît l'homme, ses tics, ses goûts, ses itinéraires, il n'y a pas à douter. Voilà le montreur de marionnettes qui, las de tirer anonymement les ficelles, bondit sur la scène […] ; il voudrait fuir, mais les murs du décor se sont refermés sur lui, et le voilà prisonnier des phantasmes qu'il a créés. Presque damné... […] « ... le conte, m'écrivait Ghelderode, a une valeur de confession, dans mon cas, et qui a bien lu ces récits sait tout de mon âme, si lisible, si désarmée devant le Mystère, au seuil de l'univers métaphysique. » (Henri Vernes)
« […] Ceux qui m'ont connu savent que j'apprécie tout ce qui s'éclaire par le sourire de la Folie. […] » (Michel de Ghelderode, le jardin malade)
« […] Il existe d'extraordinaires crachats, montés des profondeurs – marbres, métaux, émaux, huiles saintes, gemmes ; d'admirables, pour peu que le soleil veuille luire dessus. Mais il y a longtemps que l'astre de Josué s'est détourné de moi, qui suis un type dans le genre du vieux Job. […] » (Michel de Ghelderode, L'odeur du sapin)
0:00 - L'écrivain public 30:02 - Générique
Image d'illustration : http://www.numeriques.be/index.php?id=6&no_cache=1&tx_cfwbparcourspeps_pi1[uid]=15#
Bandes sonores originales : Pavlina Roscakova and Denis Bango - Improvisation 3 | Swelling - Night I | Haunted Me - Clearing At The End Of The Path | Hinterheim - Catch the rain Improvisation 3 by Pavlina Roscakova and Denis Bango is licensed under a Attribution-NonCommercial-ShareAlike License. Night I by Swelling is licensed under a Attribution License. Clearing At The End Of The Path by Haunted Me is licensed under a Attribution-NonCommercial License. Catch the rain by Hinterheim is licensed under a Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Sites : https://www.freemusicarchive.org/music/Pavlina_Roscakova__Denis_Bango/VRYT_Improvisations/Improvisation_3_Pavlina_Roscakova_and_Denis_Bango https://www.freemusicarchive.org/music/Swelling/Projector_Music_For_Visual_Media/Swelling_-_Projector-_Music_for_Visual_Media_-_03_Night_I https://www.freemusicarchive.org/music/Haunted_Me/Humming_Ghost/Haunted_Me_-_02_-_Clearing_At_The_End_Of_The_Path https://www.freemusicarchive.org/music/Hinterheim/bright_and_cold/catch_the_rain
#MichelDeGhelderode #Sortilèges #LittératureBelge
+ Lire la suite
autres livres classés : aventureVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Français ou Belge ?

Georges Simenon

Francais
Belge

10 questions
399 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature française , littérature belgeCréer un quiz sur ce livre