AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2715814453
Éditeur : Balland (26/03/2006)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 99 notes)
Résumé :
Alex s'y voyait déjà, dans sa maison de campagne, à élever des poules, des chiens et quelques enfants. Et au centre de tout, dans chaque recoin de l'air, il y avait Marlène. Elle était son ancre, l'échine de sa vie. Alors, quand Marlène le quitte, Alex sombre. Mais, au lendemain du naufrage, il refait surface dans un océan dont il ne reconnaît plus la houle étrange.
Bien sûr, quelques phares percent la brume : Camille, nymphe évanescente, Félix, le dynamiteur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Sylviegeo
  26 mars 2018
Carnets de naufrage est dans la lignée de Chercher le vent du même auteur. Même sorte de personnages: un trentenaire vivant une séparation, qui déprime, qui est harponné par les copains pour un road trip, pour du surf , pour quelques aventures féminines. le voyage réparateur, le voyage qui fait revivre.
La langue est semblable dans les 2 romans, avec quelques bonnes tournures ici aussi. C'est vivant, c'est clair. Mais, je me suis quelque peu ennuyée puisque je ne voyais là rien de bien nouveau, que les crises existentielles des trentenaires. On y boit encore beaucoup, on fume aussi beaucoup, on se laisse vivre au soleil avec cette espèce de désinvolture chic qui finit par nous lasser. Petite déception et donc juste 2 petites étoiles.
Commenter  J’apprécie          250
cathe
  21 septembre 2015
Après quatre ans de mariage, Alexandre est quitté par sa femme, Marlène. le jeune homme plonge dans une profonde dépression, jusqu'au jour où ses amis, Félix et Yannick, vont l'aider à réagir, le premier en lui proposant de partager un appartement, le second en l'invitant au Mexique. Après quelques aventures féminines, il tentera de refaire surface (c'est le cas de le dire...) en allant au bout de lui-même en surf.

Les critiques de ce roman étaient plutôt bonnes, il faut dire que l'on a un a-priori favorable pour le fils du célèbre Gilles Vigneault. Pour ma part je dois dire que j'ai été assez déçue. Je n'ai pas été sensible au vague à l'âme des trentenaires et je n'ai pas retrouvé la poésie et la légèreté qui étaient mises en valeur dans les critiques. Donc petite déception de lecture !
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
  09 octobre 2014
Belle écriture poétique pour un sujet bien actuel quand on est trentenaire.
Commenter  J’apprécie          90
rosaliet
  04 décembre 2008
Bien écrit, certes, mais je n'ai pas accroché à la dérive de ce gars pathétique. Téquila-cazadores, margaritas, whisky-Macallan, bière, Glenlivet, j'en passe, financé par la SAQ ce roman? J'avoue que le soleil et les vagues mexicaines m'ont fait un peu rêver en ce gris mois de décembre, mais trop peu...
Commenter  J’apprécie          50
isallysun
  31 août 2011
+=fluidité ; -= plate
Malgré une écriture assez fluide, le personnage principal ne vit pas grand chose, rendant ainsi la lecture plate et futile. Ce livre fait partie de ceux que j'ai abandonnés, mais comme j'ai lu plus de la moitié et que je n'ai pas embarqué, je me suis permis cet abandon, regardant surtout tous les autres livres que j'ai à lire et qui devraient me donner plus de plaisir. Dommage, car Guillaume Vigneault semble s'être assis sur le succès de son père (Gilles Vigneault) ... Oui, l'écriture est jolie, mais l'histoire est pour ainsi dire pourrie... J'ai l'impression de lire un quotidien sans émotion et sans humour, alors que le sujet de départ et le titre aurait pu permettre plus de folie. Dommage!
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SuperPommeSuperPomme   03 janvier 2015
Je me suis allumé une cigarette, et j'ai dit à Camille que, pour ce que ça valait, je l'aimais. Pendant un instant, elle m'a cru, je pense. Je disais ça comme ça, ça n'avait rien de sacré. La nuit était belle, Camille avait des yeux verts, elle portait des bijoux de vacances, en bois, en coquillages, et un joli hâle sur les joues. J'aimais Camille, j'aimais les mangues, le vent et le flamenco. J'aimais sentir du sable sous mes pieds, poser ma joue contre un ventre de femme, siffler du Bach, ou me tenir immobile sous une averse d'été. Et Camille, aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   21 mai 2012
Il y avait aussi ces mots qu’elle me laissait, des phrases absurdes, des mots doux. Je ne rentrerai pas ce soir. Ne t’inquiète pas. Je t’aime. Je les trouvais sur la table de la cuisine en rentrant, et la seule vue d’un de ces petits papiers blancs, dans la pénombre, me retournait les entrailles. Une coulée d’acide dans la gorge. Je tombais à genoux.
Commenter  J’apprécie          50
CielvariableCielvariable   21 mai 2012
Mais tous ces courants contraires qui la traversaient, ses doutes comme autant de remous, tout cela s'évaporait quand elle passait sa main dans mes cheveux. Son esprit fuyant, mon coeur lézardé, nos vies chavirées, tout partait en poussière quand nous faisions l'amour. Rien n'avait besoin d'être clair, compris, classifié. Rien ne méritait d'être prononcé. Il n'y avait rien à dire.
Commenter  J’apprécie          40
CielvariableCielvariable   21 mai 2012
C'était une de ces histoires curieuses, qui ne se terminent jamais, qui endurent, et perdurent sous un toit de glace, dans l'attente obstinée d'un printemps qui ne vient pas.
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   21 mai 2012
Je buvais de la bière comme si c'était de l'eau, mais une part de moi résistait à l'ivresse. Une parcelle de ma conscience refusait de lâcher du lest. De larguer Marlène.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Guillaume Vigneault (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guillaume Vigneault
Une mise en lecture d'Onil Melançon du roman CHERCHER LE VENT de Guillaume Vigneault, édité chez Boréal. Une présentation des comédiens Kevin Houle et Jonathan Slavas.
autres livres classés : Montréal (Canada)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Guillaume Vigneault (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature québécoise

Quel est le titre du premier roman canadien-français?

Les anciens canadiens
La terre paternelle
Les rapaillages
L'influence d'un livre
Maria Chapdelaine

18 questions
137 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature québécoise , québec , québécoisCréer un quiz sur ce livre