AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782215167631
Editions Fleurus (23/08/2019)
4/5   113 notes
Résumé :
"Bianca voulait se faire enterrer en Italie. Et elle voulait que ses trois enfants aillent là-bas pour l'accompagner. Elle avait prévu... enfin, elle souhaitait que tu emmènes les jumeaux... elle a tout réglé.
Matthieu regarde sa tante, l'esprit anesthésié.
- Le convoi funéraire part ce soir, il va descendre toute l'Italie jusqu'à Civitavecchia. Douze heures de route. Ensuite, vous embarquerez pour la Sardaigne demain soir. Porto Torres, et Z., le vill... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (70) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 113 notes
5
19 avis
4
33 avis
3
7 avis
2
0 avis
1
3 avis

marina53
  19 décembre 2019
Un grand merci à Babelio et aux éditions Fleurus...
En ce dimanche ensoleillé de juillet, Matthieu reçoit un appel aussi inattendu que rare de sa tante Grazia. Celle-ci l'informe que sa maman, Bianca, vient de mourir dans la nuit. Depuis trois ans qu'il a quitté la maison en claquant la porte, à tout juste 18 ans, il n'a pas revu sa famille. Pris tout juste quelques nouvelles. Il savait sa mère malade, Grazia lui avait parlé de chimio mais depuis Noël, il n'avait plus eu de nouvelles. Il y a une cérémonie mardi et le jeune homme redoute les retrouvailles avec toute sa famille, notamment Lena et Gavi, les jumeaux, ses demi-frère et soeur. Au volant de sa petite voiture, il se rend à Saint-Pierre. Après la cérémonie tout en simplicité, au cours de laquelle il apprend que sa Bianca va être enterrée en Sardaigne, Grazia l'invite à la maison. Et c'est là qu'elle l'informe de la suite des événements. Bianca souhaite qu'il emmène les jumeaux à Z., le village natal de sa grand-mère. Elle a tout prévu : la réservation pour le ferry, les chambres d'hôtel, de l'argent pour les dépenses. Matthieu n'a pas d'autre choix que de se plier aux dernières volontés de sa mère...
Lorsqu'il quitte sa copine, Emma, ce matin-là, Matthieu ne se doute pas un seul instant que son voyage va le conduire bien au delà de ses terres natales qu'il a laissées derrière lui, trois ans plus tôt. Pour exaucer les derniers souhaits de sa mère, c'est non sans appréhension qu'il embarque à bord de sa voiture, direction la Sardaigne, en compagnie de Lena et Gavi, aujourd'hui âgés de 11 ans. Et c'est un voyage aussi imprévu qu'introspectif que vont effectuer ses trois frères et soeur vers la dernière demeure de leur maman mais aussi des aventures qui vont rapprocher la fratrie, aujourd'hui disloquée. Vincent Villeminot nous convie à un périple émouvant, intime et délicat. Matthieu va, en effet, apprendre à mieux connaître les jumeaux mais aussi en apprendre plus sur sa mère. Au fil des pages, l'on découvre les raisons de son départ et de ses silences. L'auteur traite, avec subtilité et tendresse, le deuil, les liens familiaux, l'enfance et l'amour fraternel, ce lien qui semble si indéfectible. Empreint de vie et de moments de tendresse, ce roman nous offre une très belle histoire, sur fond de deuil...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          692
AudreyT
  16 mai 2020
*****
Bianca est morte... le cancer a eu raison de sa joie de vivre, de ses idées un peu bohèmes et de sa passion pour les hommes. Elle laisse derrière elle les jumeaux, Gavi et Léna, dont les 11 ans ne protègent pas de la tristesse, et Mathieu, son fils aîné. Voilà 3 ans qu'il a quitté la maison, en colère contre sa mère. Les dernières volontés de cette femme décalée, irresponsable mais aimante vont-elles permettre à cette famille de se reconstruire ?
Eh voilà... C'est en tournant la dernière page de Ciao Bianca que se termine mon voyage en Sardaigne, aux côtés de ces 3 personnages si touchants et émouvants.
Vincent Villeminot signe ici un roman jeunesse intense et poignant. Il réussit avec talent à nous emporter avec lui, dans ce camion Y, sur les petites routes tortueuses et cabossées des villages de Sardaigne. Il nous fait sourire, rire et rêver avec cette fratrie blessée et meurtrie par le deuil d'une mère imparfaite mais adorée.
Vincent Villeminot aborde avec justesse les thèmes de la mort, de la perte d'un être cher et toute l'injustice qui en découle. Sur un rythme soutenu, il embarque ses lecteurs dans une course au pardon, aux retrouvailles et à l'acceptation. Il nous prouve avec force que la colère, la douleur, les regrets ou la honte peuvent être surmontés par l'amour d'un frère, la main tendue et les souvenirs heureux qu'on se fabrique jour après jour...
Un immense merci à NetGalley et aux Éditions Fleurus pour leur confiance...
Lien : https://lire-et-vous.fr/2020..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
sylviedoc
  03 avril 2020
Villeminot sort de son registre habituel, ni dystopie ni anticipation ici, il ancre son roman dans le présent, avec une situation de départ assez banale. Matthieu a quitté le domicile de sa mère Bianca à l'âge de 18 ans, lassé de ses aventures répétées avec des conjoints violents et de son attitude irresponsable envers ses enfants. Il a également laissé derrière lui les jumeaux Lena et Gavi, 8 ans à l'époque, une fois assuré que "les gnomes", comme il les appelle, ne risquaient plus les coups du "gros con", ex-petit ami de Bianca.
Un matin de juillet, trois ans plus tard, alors qu'il vit avec sa compagne Emma, sa tante Grazia appelle pour lui annoncer le décès de Bianca, et lui demander de venir à la cérémonie d'adieux. Or Matthieu n'a plus eu aucun contact avec sa mère depuis son départ, alors même qu'il savait depuis six mois qu'elle souffrait d'un cancer. Mais il y va quand même, avec appréhension.
A l'issue de la cérémonie, Grazia lui révèle la volonté de Bianca d'être enterrée dans le village d'origine de sa famille, en Sardaigne, et d'être accompagnée dans ce dernier voyage par ses trois enfants. Ce qui n'entrait pas forcément dans les projets de Matthieu. Mais, tiraillé par la culpabilité et désireux de renouer le lien avec les jumeaux, il finit par accepter.
S'en suit un road trip émaillé d'imprévus, de moments émouvants, et de questionnements sur le pardon, l'importance des liens familiaux et l'avenir des différents membres de la famille. Les jumeaux attendent d'avoir enfin une conversation avec leur grand frère sur les raisons de son silence durant ces trois dernières années, ils communiquent entre eux par le biais de tablettes quand ils ne veulent pas que Matthieu sache de quoi ils parlent. Mais cette discussion tarde à venir...
J'apprécie beaucoup l'écriture de Vincent Villeminot, et j'ai plutôt été agréablement surprise par ce court roman (lu en 2 heures) qui détonne parmi ses autres productions. Il a été sélectionné par des collègues documentalistes pour le Prix Littéraire des Lycées Professionnels du Haut-Rhin et j'approuve totalement ce choix. L'auteur est fréquemment plébiscité par mes élèves, tant lycéens que grands collégiens, et je trouve moi-même grand plaisir à le lire. Je n'ai pas mis la note maximum à cause de quelques longueurs sur les curiosités touristiques de la Sardaigne, qui risquent de "décrocher" certains lecteurs, mais je recommande sans autre réserve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          173
letilleul
  08 juillet 2020
Vincent Villeminot est un auteur qui se renouvelle et il propose ici un récit de société, un roman contemporain qui parle sincèrement de l'importance de la famille. Cet aspect est traduit à travers le deuil, la solidarité au sein de la fratrie et toujours avec un regard vrai et pudique. Ce roman est rapide à lire, plein d'émotions et de beaux paysages ! C'était super de voyager à travers la Sardaigne dans ce roman, j'ai eu l'impression de visiter moi-même la région. Les descriptifs sont glissés sans alourdir la lecture mais le descriptif est très réaliste. L'émotion dés relation entre les personnages est très forte et apporte une agréable lecture.
#NetgalleyFrance #CiaoBianca
Commenter  J’apprécie          190
Lagagne
  03 décembre 2019
Un roman ado facile à lire, dans le bon sens du terme. Les phrases, les chapitres, s'enchaînent sans heurts. Les personnages sont attachants. La situation de départ oscille entre le tragique et le cocasse, mais ça se fait naturellement, c'est crédible.
On s'engage sans aucun soucis dans ce road trip funéraire en Sardaigne. La reconstruction de la fratrie est touchante, avec ses maladresses. Et la fin ouverte, positive, me plaît bien.
Un bon moment de lecture agréable. Merci à l'auteur, l'éditeur et masse critique pour cette petite fraîcheur.
Commenter  J’apprécie          170

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   19 décembre 2019
Tous les trois, ils recevaient cette pitié qu'on leur offrait, ils la prenaient, ne la refusaient plus. Elle est important, la pitié, c'est une bouffée d'amour et de protestation du monde quand il t'arrive une chose aussi insensée que la mort de ta mère. Elle t'aide à comprendre que ça n'aurait jamais dû arriver. Que c'est un scandale, le plus vieux et le plus commun des scandales – la mort de ceux qu'on aime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
marina53marina53   21 décembre 2019
Matthieu arrivait à bosser au moins quinze jours par mois, dans des cafés (serveur), des hôtels (gardien de nuit), des bouis-bouis (plongeur), des pizzerias (livreur), au multiplexe (caissier). Avec le complément des petits cours d’anglais que donnait Emma, et ses boulots d’été, ils s’en sortaient à peu près. Mieux que pas mal, comparé à la plupart des copains de leur âge ; moins bien que ceux dont les parents assuraient, certes ; mais bon, c’était le "prix de la liberté", disait la dame de Pôle emploi…
La galère raisonnable. La survie-comme-des-grands.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
marina53marina53   19 décembre 2019
Pour finir, sa tante conclut en disant qu'elle invitait tout le monde à prendre un verre ensemble, pour remercier l'assistance d'être venue et continuer d'évoquer quelques dizaines de minutes "la chère disparue". (Qui n'était pas disparue, mais morte. Curieux comme on essaye d'euphémiser, même avec le cercueil sous les yeux.)
Commenter  J’apprécie          150
marina53marina53   28 décembre 2019
Il ne faut pas toujours être gentil, si les choses comptent ; il faut parfois devenir chiant et méchant comme la pluie. C’est important, parfois…
Commenter  J’apprécie          220
marina53marina53   21 décembre 2019
La mort rend nain. Personne ne nous prévient de ça. Elle ramène à de justes proportions quelqu'un qu'on pensait éternel et immense.
Commenter  J’apprécie          192

Videos de Vincent Villeminot (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Villeminot
Auréolé du Prix de roman d'écologie et encensé par les critiques, autant par les lecteurs que les professionnels, il me tardait de lire Nous sommes l'étincelle de Vincent Villeminot...
A peine refermé, j'ai eu très, très envie de partager mon ressenti concernant ce livre jeunesse d'un peu plus de 500 pages. Quoi ? 500 pages ? Comme si les marmailles allaient s'attaquer à un pavé ! Et ben justement, avec ses chapitres très courts, ses personnages jeunes et vitaminés ainsi que ses thèmes politiques et sociaux actuels, on ne voit pas les pages défiler !
J'ai titillé ta curiosité, tu veux savoir, dans les grandes lignes, de quoi ça parle ? Ca tombe bien, je t'explique tout en 2 min...
Lien blog : https://bookncook.over-blog.com/2021/05/book-n-furious-nous-sommes-l-etincelle-vincent-villeminot.html
+ Lire la suite
autres livres classés : road tripVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

que savez vous sur instinct

Quel es le personnage principal ?

Timothy
Tom
John
Tintin

7 questions
60 lecteurs ont répondu
Thème : Instinct, tome 1 de Vincent VilleminotCréer un quiz sur ce livre