AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2092023144
Éditeur : Nathan (07/04/2011)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 360 notes)
Résumé :

Lorsque la Ford paternelle quitte la route inexplicablement, Tim a dix-sept ans. Il perd dans l'accident ses parents et son frère Ben. Mais de cette effroyable nuit, le garçon ne garde qu'un souvenir, troublant: quand il a repris conscience, il était un grizzly…Que s'est-il passé? Le choc a-t-il provoqué un accès de folie chez Tim? Ce n’est pas l'avis du Pr McIntyre. Selon lui, l’adolescent est effectivement devenu un ours, pendant plusieurs heures, tout... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (115) Voir plus Ajouter une critique
milamirage
  28 octobre 2012
La vie de Timothy Blackhills bascule alors qu'il n'a que 17 ans. de retour de l'aéroport où il vient de retrouver son frère Ben qu'il admire par dessus tout et avec qui il partage de grands projets d'avenir, la voiture familiale a un accident. A son réveil, il ne peut que constater le décès des siens. Sentant l'odeur d'essence, il parvient à s'extirper de la voiture mais voit fuir le couple qui essayait de lui porter secours… c'est alors que prennent forme ses doutes, il s'est transformé en Grizzli. le professeur McIntyre, un psychiatre spécialisé dans ce type de traumatisme vient tout spécialement pour lui dans l'hôpital où il est soigné et lui propose d'entrer dans son Institut de Lycanthropie, centre de recherches situé dans les Alpes françaises. Il lui apprend qu'il n'est pas le seul à vivre cette expérience et que de nombreux humains subissent eux aussi des métamorphoses animales. Malgré son inquiétude d'être l'objet d'une secte, Tim accepte pour échapper à la hargne d'un inspecteur de police qui le soupçonne d'avoir assassiné sa famille suite à la prise d'une nouvelle drogue. C'est là qu'il rencontre Flora, 15 ans, dont il tombe amoureux, et Shariff, 12 ans. Il comprend bien vite qu'il peut faire confiance au Professeur et que, pire encore, des hommes se sont mis en tête de chasser ceux que l'on appelle les initiés... les personnes qui comme lui subissent des métamorphoses animales (et ce dans différents types d'espèces). «Les chasseurs» se sont mis en tête de kidnapper les pensionnaires sous leur forme humaine et d'attendre leur mutation pour les tuer et les confier à leur chef, «Le taxidermiste». Pour les mettre en échec et protéger voir sauver ceux qu'il aime, Tim va avoir fort à faire, jusqu'à mettre de côté ses valeurs humaines et exploiter jusqu'à l'extrême son animalité…
Mon avis : de l'aventure, du suspens, de l'humour, un regard sur la cruauté de l'homme, une note d'espoir grâce à la solidarité, un roman bien écrit et qu'on lit sans s'ennuyer… Un coup de coeur qui fait naître l'envie de lire le second tome, en août prochain, qu'il fasse ou non l'objet de ma sélection comité lecture.
Public : à partir de treize ans (mais j'en ai cinquante quatre et j'ai adoré alors... pourquoi pas vous?).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
iz43
  16 octobre 2018
Depuis que j'ai découvert la plume de Vincent Villeminot avec le dyptique "les pluies" ou "stephane" de la série u4, j'ai vraiment craqué pour l'univers littéraire de cet auteur.
C'est pleine de curiosité que j'ai entamé la trilogie "instinct". Encore une fois je n'ai pas été déçue. Vincent Villeminot sait me surprendre, proposer des choses nouvelles, inattendues, assez sombres mais non dénuées d'humour. J'aime vraiment beaucoup les propositions de cet auteur.
Vincent Villeminot parvient à insuffler de la nouveauté dans le genre très prisé des êtres qui se métamorphosent.
Une fois n'est pas coutume, il ne succombe pas à la facilité de nous sortir une énième histoire de loup garou (même si j'ai adoré "fièvre").
On entre directement dans le vif du sujet. Timothy Blackhills 17 ans vient de chercher à l'aéroport son grand frère Ben avec qui il a des liens très forts en compagnie de ses parents lorsque la voiture familiale est victime d'un terrible accident.
Tim est le seul survivant. Alors qu'une voiture s'arrête pour le secourir, le jeune homme voit avec effroi le couple de secouristes prendre peur à sa vue. Tim a l'impression d'être un ours, un grizzly.
Il se réveille en hôpital psy après un sérieux black out. Il ne se souvient de rien si ce n'est avoir été un ours. Non seulement Tim est confronté à la perte de sa famille, de sa mémoire, mais en plus il est très vite soupçonné par la police d'avoir tué sa famille après avoir ingéré de la drogue.
J'ai beaucoup aimé ce passage où Tim se pose plein de questions, se demande s'il a tué sa famille, doute de lui, croire devenir fou.
un psychiatre le professeur McIntyre lui propose de venir en France dans un institut de lycanthropie pour soigner sa maladie psy la zoopathie, une maladie où le patient croit fermement avoir été un animal. Timothy accepte pour échapper à la police. Mais il a peur d'être entré dans une secte.
Alors qu'il prend la tangente, il est confronté à la dure réalité: celle de chasseurs qui tentent de le capturer.
Tim apprend donc qu'il n'est pas fou (tant mieux) et que d'autres personnes se transforment en animaux et viennent dans ce centre pour essayer de comprendre ce qui a déclenché ce phénomène et pour le maîtriser.
J'ai adoré les colocataires de Tim. Flora la discrète branchée ordi, une jeune fille de 15 ans et surtout le jeune Shariff qui n'a pas le meilleur animal pour se métamorphoser (surtout que ça arrive toutes les 6 heures). Ce personnage est très fun avec beaucoup d'humour et très calé questions références littéraires. Il donne une bonne bouffée d'oxygène au récit, un juste équilibre entre des moments très durs, le drame vécu par Tim.
Encore un coup de coeur pour ce roman fantastique et en même temps psychologique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Megadonut
  27 novembre 2015
Un super livre sur la métamorphose, qui se détache des habituels romans fantastiques-fantasy.
Tim, un adolescent, a perdu sa famille lors d'un accident de voiture. Unique survivant, il pense être devenu fou durant l'accident car il ne souviens que d'une chose : il était un ours. Les service de la police le soupçonnent de consommer une drogue très dangereuse, mais un psychiatre plus qu'insolite évoque une thèse probable : il serait un Lycanthrope, un humain pouvant se métamorphoser en un animal précis. Orphelin, Tim accepte ensuite de suivre le psychiatre, le professeur McIntyre, et va découvrir qu'il n'est pas le seul à subir tout cela... Au début apeuré par l'institut de la Lycanthropie, il va s'habituer et se retrouver plongé dans une guerre assez spéciale...
J'ai beaucoup apprécié ce roman, qui est original et très riche, notamment grâce à la qualité d'écriture de l'auteur et les citations qui enrichissent beaucoup le texte... Ce livre est un mélange entre de la fantasy, du policier et un récit psychologique, ce qui le rend très intéressant. Bref, j'ai adoré !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
KarmaBoomerang
  26 mai 2011
Tout d'abord, mon avis est moins enthousiaste que ceux de mes camarades au dessus. Ceci dit, j'ai passé un bon moment, donc quand je parle des mauvais côté, c'est à prendre avec des nuances, je suis un peu obligée de forcer le trait pour exprimer ce qui m'a un peu deplue/deçue/genée. Allez, c'est parti!
Mon avis :
Parlons de l'objet-livre tout d'abord, brièvement. J'ai vraiment été agréablement surprise en le recevant (via un partenariat). Je ne l'avais pas vu en librairie, je n'avais vu que les images internet, la couverture me semblait sympa, mais sobre. Quand je l'ai eu entre les mains, j'ai vraiment apprécié le petit plus qu'apporte le relief de la couverture, qui n'est pas excessif et rend très bien.
De plus, et ça je peux le confirmer maintenant que j'ai fini ma lecture, contrairement à beaucoup de livres grand format, la couverture (et les pages dans une moindre mesure) ne se déforme pas à l'endroit où on a tenu le livre. A l'instant où je vous parle, il est encore comme neuf, exactement comme quand je l'ai reçu, la tranche n'est même pas "pliée".
Du coup, je trouve que ce livre est d'une grande qualité au niveau de la réalisation et à un prix très très correct! Donc déjà, un bon point.
Ensuite, parlons de l'histoire en elle-même, car c'est tout de même ce qui nous intéresse le plus.
Alors j'ai mis vraiment du temps à rentrer dans le livre. J'ai commencé à me prendre au jeu vers la 80ème page, mais je ne me suis réellement laissée emporter qu'à partir de la deuxième partie du roman.
Si j'ai eu autant de mal au début, ce n'est pas parce que c'est mal écrit ou inintéressant, pas du tout. Non, je n'ai pas accroché de suite car toute la première partie reprend ce que l'on sait déjà via le résumé. Évidemment, on approfondit, on découvre ce qui n'est pas dit sur la quatrième de couverture, mais rien d'essentiel presque. du coup, j'ai eu l'impression d'un long préambule, et j'attendais avec impatience que ça "décolle", qu'on m'offre du nouveau à me mettre sous la dent.
C'est ce que m'a offert la deuxième partie. A ce moment du roman, ça a été pour moi une vraie bouffée d'air frais, et c'est là que j'ai vraiment eu l'impression de commencer la vraie lecture. Les nouveaux personnages y sont pour beaucoup, et Shariff est mon plus grand plaisir dans ce livre.
Dès lors, l'histoire avance plus vite, on découvre les choses au rythme de Tim, notre héros. Et l'histoire que l'on nous offre est originale, loin des clichés, avec ses parts de profondeur et ses pics humoristiques, et jusqu'au dénouement, j'ai vraiment apprécié de découvrir un récit sortant des sentiers battus.
Cependant, j'aurais aimé que certains aspects soient plus creusés, autour du fonctionnement de l'Institut par exemple, de ses fondateurs, mais je pense que c'est le "danger" d'un premier tome, il s'agit de poser les bases sans tout dévoiler non plus pour avoir des ressources pour les tomes suivants.
J'aurais également voulu en apprendre plus sur la relation de Tim avec son frère Ben. Ben, c'est le "choc" de départ, celui qui manque et qui par sa disparition donne une grande part de l'aspect dramatique de notre héros, de ses questionnements, de ses doutes, et donc de ses actions. Pendant tout le livre, on nous fait comprendre à quel point il était important pour Tim, c'était tout pour lui, mais... rien d'autre. du coup, j'avais beau sentir à quel point cette mort était la clef de voute de la psychologie de Tim, je n'arrivais pas à consolider cette impression.
Et c'est là un peu ce qui m'a gêné dans ce livre. le personnage de Tim est loin d'être inintéressant comme ça arrive parfois dans les romans jeunesse/young adult, ce n'est pas un idiot trop naïf, ce n'est pas non plus un gars trop intelligent pour être crédible. On a donc un personnage avec un bon potentiel de départ, mais personnellement, je n'ai pas réussi à réellement m'attacher à lui. Je me suis bien davantage senti concernée et touchée par le personnage de Shariff, ou encore de Flora. Je ne vais pas trop développer sur ces personnages, vu que j'ai adoré ne rien savoir d'eux et les découvrir au fil de ma lecture, mais ils ont à mes yeux une psychologie bien plus riches et que j'ai trouvé plus "vraie".
Cependant, Tim est plein de faiblesses qui le rende intéressant et loin d'être lisse.
J'attends donc avec grande impatience la suite, en espérant voir les points qui m'intriguent mieux developpés, pour en savoir plus sur toute cette histoire...

Pour résumer mon point de vue...
Les Points Forts:
-Une histoire originale, qui change des mythes cent fois revisités
-Shariff, clairement le personnage le plus prometteur d'après moi, qui ne se résume pas qu'à un rôle humoristique.
-Un prix accessible même aux budgets restreints, pour une belle qualité, tant dans le "produit" que dans l'histoire
-Flora, qui écoute du Noir Désir (faut quand même le dire!)
Les Points Faibles:
-Une première partie dont on sait déjà trop de choses et qui peut donc sembler longue/lente.
-Un personnage principal, Tim, interessant, mais auquel je n'ai pas réellement réussi à m'attacher.
Ma note : 3,5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Saiwhisper
  22 août 2016
"Instinct" est un livre que j'avais dû lire en diagonale dans le cadre de mon travail. J'avais beaucoup aimé, cependant j'avais été frustrée de ne pas pouvoir le lire dans son intégralité. Or, les vacances m'ont permis de remédier à cela. J'ai donc pris plaisir à me retrouver face au style de l'auteur qui possède une plume très agréable et saisissante. En effet, Vincent Villeminot a su me conquérir aussi bien avec ses descriptions qu'avec ses dialogues. Sans oublier ses personnages, toujours riches et atypiques. Pour l'heure, je n'ai jamais rencontré des protagonistes fades à travers ses romans... Bien au contraire ! Ils ont toujours un caractère fort et, même s'ils paraissent stéréotypés d'un premier abord, se démarquent souvent par un caractère original.

Il a tout d'abord Shariff, ce jeune adolescent de douze ans, pourtant mature, à l'humour ravageur qui est adepte des citations littéraires. Ce garçon est une perle qui apporte une bouffée de fraîcheur au groupe grâce à ses blagues ou à sa philosophie... Et pourtant, il n'a absolument pas confiance en lui. C'est sans doute ce qui fait de lui quelqu'un de très attachant...
Flora est une demoiselle qui m'a fortement fait songer à Stéphane de "U4" en raison de la carapace qu'elle s'est forgée, de ses blessures passées, de son franc-parler sous le coup de la colère et de son impulsivité. Malgré son tempérament, c'est une jeune fille que l'on a envie de protéger. Par contre, je dois avouer ne pas avoir adhéré à la romance naissante. Nos deux amoureux le disent eux-mêmes : c'est trop précipité pour être crédible ! En quelques jours, ils se considèrent comme inséparables. Bien que de tels événements puissent rapprocher rapidement deux personnes, j'aurais souhaité quelques scènes supplémentaires mettant en lumière notre jeune couple... J'espère que le second tome en apportera.
Passons enfin à notre héros, Timothy Blackhills. Je pense que les jeunes lecteurs masculins s'identifieront aisément à lui en raison de son caractère : il est franc, assez curieux, déterminé, naturel et loyal envers sa nouvelle famille. Pourtant, il a également quelques vices cachés comme la drogue dont il tirera un trait assez vite... C'est un héros plutôt crédible qu'il me tarde de découvrir davantage dans la suite de la saga. L'auteur souhaitant poser son décor, les autres personnages sont moyennement décrits. Hormis le professeur McIntyre, on en sait assez peu sur les personnes dirigeant l'institut...

J'ai trouvé que le suspense était bien mené. Doucement, mais sûrement, on suit Tim, ce jeune homme qui se pose plein de questions suite à son traumatisme. Il ignore la signification de ses rêves et de ses visons de l'accident. Les témoignages portent à croire qu'il n'y avait pas d'humain vivant dans cette voiture accidentée... En revanche, un grizzly en a émergé. Il a effrayé des personnes venues porter assistance à la famille Blackhills, puis il s'est attaqué à un daim... D'où sort cet ours ? Est-ce dû à la prise de drogue ? Est-ce un rêve ? Lorsque McIntyre, un professeur étrange lui apporte des réponses relevant de la science-fiction et lui propose de se rendre à l'institut de Lycanthropie, Tim accepte. le lecteur va le suivre dans ses interrogations pendant une centaine de pages : cette histoire de métamorphanthropie, il n'y croit pas. Il va donc essayer de percer le mystère de ce lieu étrange où il a atterri. le rythme est bien dosé et on ne peut que comprendre les doutes de notre protagoniste... On se demande ce qu'il va trouver, s'il est vraiment capable de se métamorphoser et surtout qui il va rencontrer... Une fois que Tim est arrivé à l'institut, la narration s'élargit et finit par alterner entre les trois personnages principaux. Cela apporte une vision plus large de l'univers proposé par l'auteur et permet au lecteur de découvrir les pensées, les peurs ou les envies des différents protagonistes.
Cette lecture va vous surprendre : si vous vous attendiez à lire "encore une fois" une histoire de loup-garou, vous vous trompez ! Dans ce premier tome, aucun personnage ne se transforme en lycan... En revanche, certaines métamorphoses sont surprenantes ! Je pense notamment à Shariff qui n'a vraiment pas de chance... Non seulement son gène animal est atypique, mais en plus il se transforme très souvent ! À l'inverse, j'avais très vite trouvé la mutation de Flora, car les indices surviennent assez rapidement. J'ai apprécié celle du professeur McIntyre car, même si je connaissais et avais vu cet animal, je n'en savais pas autant sur lui. Une lecture divertissante et enrichissante ?! J'en redemande !
Le dénouement est très attendu, néanmoins il est également poignant. Il laisse présager plusieurs pistes pour le second tome. J'ai d'ailleurs hâte de mettre la main dessus, car cette série est prometteuse ! D'autant qu'elle met en avant plein de belles idées comme la tolérance, la condition humaine ou animale, etc. Si vous aimez l'action, les personnages hauts en couleur et les métamorphoses animales, alors je vous invite à découvrir rapidement ce thriller ado teinté de fantastique. Et vous, en quoi aimeriez-vous vous transformer ?

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132

critiques presse (1)
LeFigaro   28 juin 2011
Vincent Villeminot fait une entrée en matière fracassante en littérature jeunesse.[…]

[Un] roman tonique qui renouvelle, avec un sérieux mâtiné de malice, le genre.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
Pays_des_contesPays_des_contes   03 mai 2011
Il courait à travers les halliers. Il n’avait pas besoin de ralentir pour suivre l’odeur du sang sur les brisées de l’animal. Le daim était blessé, il perdait beaucoup de liquide vital. Tim savait que c’était un daim, il flairait son odeur, cette saveur si singulière ; il l’avait toujours connue.
Il avait faim.
Il voulait mordre dans cette viande, la trace de l’animal blessé mettait ses nerfs à vif. Il voulait lui sauter dessus, lui briser le dos sous son poids, et sentir la vie sortir de cet animal, avant de la déchirer.
Manger, manger le daim.
Les branches giflaient son visage, les fourrés d’épineux l’écorchaient, il fermait les yeux pour les protéger. Il allait vite, malgré la douleur de ses membres, malgré ses articulations et son épaule blessée dans l’accident.
Courir. Tuer. Manger.
Il entendit le bruit de l’explosion, loin derrière lui – la voiture de ses parents avait dû prendre feu. L’homme avait-il pu sortir les siens ? Il n’eut qu’une brève pensée pour Benjamin Blackhills, pour John et Geneva Blackhills. Une pensée confuse, qu’il aurait voulu moins froide. Étranger à leur sort. C’était trop tard pour eux de toute façon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
JavableueJavableue   21 septembre 2014
_ Je nageais donc deux fois par jour dans ce qu'il est convenu d'appeler le trou des chiottes. Et fort heureusement, j'étais déjà suffisamment shaolin pour remonter hors des toilettes pile avant mon retour corporel parmi l'espèce humaine. Sinon, je me serais noyé, et j'aurais durablement bouché toute la plomberie de la clinique psychiatrique de Saint-Brieuc.
Commenter  J’apprécie          240
SioSio   14 avril 2012
"Si tu veux vaincre la colère, elle ne peut te vaincre. Tu commences à vaincre si tu la fais taire." Sénèque, mon pote. Tu l'as fait, et ensuite les gardiens ont réussi à te faire descendre dans la pièce de Flora, avec leurs bâtons électriques, et tu as décidé de démolir le mur à coups de crâne. Bon, c'est le mur qui a gagné. Alors on t'a hospitalisé. Je résume, hein...
- Je n'ai pas voulu démolir le mur. Je croyais que je t'avais tué et je voulais...
Shariff prit un air grave, soudain.
- Ouais, je me suis douté que tu voulais en finir. Mais c'est une connerie, mon pote.
De nouveau, l'air malicieux, mi-embêté, mi-goguenard.
- Remarque, tu vas avoir de sacrées bonnes raisons de regretter ton suicide à coups de mur. Parce que, à côté de ce qui t'attend avec Flora, même des coups de tête dans un cachot auront l'air d'être une super bonne idée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
KarmaBoomerangKarmaBoomerang   26 mai 2011
La sagesse bouddhiste disait: " Ne fais aucun mal, fais le bien avec obéissance, vide ton esprit de toi-même, voilà l'enseignement de Bouddha."
Il emmerdait désormais à tout jamais la sagesse bouddhiste.
Commenter  J’apprécie          290
MegadonutMegadonut   27 novembre 2015
Depuis l'Odyssée, on sait bien que le héros n'a rien de fantastique... Il n'est ni plus courageux, ni plus malin ni plus beau que les autres, sinon j'en serais un...
Il a juste un destin, et il affronte ce destin-là.
Commenter  J’apprécie          270
Videos de Vincent Villeminot (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Villeminot
Vincent Villeminot nous parle de son roman Les Pluies, de ce qui l'a inspiré pour écrire ce roman d'aventures !
autres livres classés : métamorphosesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

que savez vous sur instinct

Quel es le personnage principal ?

Timothy
Tom
John
Tintin

7 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : Instinct, tome 1 de Vincent VilleminotCréer un quiz sur ce livre
.. ..