AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266290916
Éditeur : Pocket Jeunesse (04/04/2019)

Note moyenne : 4.01/5 (sur 56 notes)
Résumé :
2025 : une partie de la jeunesse décide de partir vivre en forêt, dans des villages autonomes. Leurs seules politiques : l’amitié et la liberté.

2061 : Dan, Montana et Judith vivent dans une cabane avec leurs parents. Ils chassent, pêchent et explorent les ruines alentours. Mais un jour, les enfants sont enlevés par d'inquiétants braconniers. Quand leurs parents décident de partir à leur recherche, c'est le passé, le présent et le futur de ce monde qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
cascasimir
  30 mars 2019
"Une seule étincelle peut toujours allumer un incendie gigantesque." Yvan Vazov.
Passé, présent et futur, tout est lié !
Trois générations, trois périodes, trois histoires juxtaposées qui finissent par être reliées...Comment ?
Raconter comment serait dévoiler la fin... La forêt est au carrefour du commencement et de la fin. Trois adolescents sont kidnappés par des braconniers bizarres. Un être étrange surveille tout ce monde...
"Nous sommes l'étincelle"
Ce sont des jeunes qui croient à une société alternative, où amitié et amour se côtoient. Il y a aussi l'espoir en un autre avenir et la recherche de liberté, sans oublier une envie de changement. L'auteur nous montre comment... sur plusieurs générations. Une Utopie?

"Allumez le feu, allumez le feu
Et faire danser les diables et les dieux
Allumer le feu, allumer le feu
Et voir grandir la flamme
Dans vos yeux" ( J.Hallyday) Pardon, hein...
Commenter  J’apprécie          404
saomalgar
  24 avril 2019
Roman d'anticipation ou utopie, engagé et politisé, "Nous sommes l'étincelle" est aussi déclaration d'amour à la famille, à la nature, à l'espoir et à l'étincelle de vie présente en chacun de nous.
Dan, Montana et Judith, les enfants sauvages, les enfants de la forêt, s'amusent et petit à petit agrandissent leur terrain de jeu mais au risque de grands dangers dont la forêt ne les protège pas. Les braconniers. Ils sont enlevés, pourquoi ? Pour qui ?
Par un subtile jeu d'allers-retours présent, passé proche puis lointain, l'auteur nous dévoile petit à petit, sur une durée de 40 ans, les liens entre tous les personnages qui foisonnent dans le roman (tout comme dans Réseaux).
Il y a eu la révolte ("do not count on us" ne comptez pas sur nous), puis l'Utopie, le départ pour une vie dans la forêt loin de la civilisation, une vie dure parfois, souvent. Les choix de vie de chacun, les conséquences, les liens entre eux tous.
Il y a aussi ce futur qui nous tend les bras (écologie, véganisme, protection des animaux…) et dont on ne sait que penser.
Vincent Villeminot nous pousse à réfléchir en nous projetant dans cet "avenir" (ou un "présent" quand on pense aux gilets jaunes) proche qui nous inciterait à prendre des positions fortes et où tous les extrêmes poussés à leur paroxysme en deviendraient folie. Tous ces thèmes, les questionnements des personnages, provoquent le débat et c'est en ça que ce roman est très engagé. "Et si on était à la place de…", que ferions-nous ?
J'ai eu beaucoup de mal à refermer ce roman envoûtant, beaucoup de mal à laisser partir Dan, Montana, Judith, Allis et les autres, du coup j'ai fait traîner. Mais même après la lecture, les personnages sont toujours en vie, ils sont autonomes, indépendants et continuent leur chemin dans la forêt. La forêt aux grands arbres refuges de l'Humanité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          156
cats26
  27 mai 2019
Quand je commence un nouveau roman d'un de mes auteurs de jeunesse préférés, j'ai toujours un peu d'appréhension car j'ai peur d'être déçue. Cela avait été le cas pour cet auteur dont les deux derniers romans lus m'avaient plu, mais sans plus.
Pour celui-ci, j'avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire.
Le début "in medias res", le passage d'un personnage à l'autre, d'une époque à l'autre m'a désarçonnée dans un premier temps; je ne voyais pas où Vincent Villeminot voulait en venir.
Et puis, peu à peu son dessein m'est apparu et j'ai été emportée par l'intrigue.
De fait, ce roman d'anticipation nous projette dans une époque peu lointaine où l'alimentation carnée est interdite, où les forêts deviennent des réserves pour la faune et la flore mais aussi le refuge de ceux qui refusent la société contemporaine et la technologie, où la jeunesse est parquée dans des villes-containers par peur de ses révoltes.
Le récit n'est pas chronologique puisqu'il fait des va-et-vient entre le temps décrit ci-dessus à celui où tout commence ( le "désastre" : révoltes violentes de la jeunesse en Europe, la publication du manifeste du refus, les fuites vers les forêts et les débuts des communautés de retour à la nature); ce récit est en fait celui d'une tentative d'utopie de la part de jeunes gens dont les aspirations sont niées par la société dans laquelle ils vivent.
Ce qui est extrêmement intéressant, c'est qu'on suit les personnages sur un très long laps de temps, sur plusieurs générations, de leur adolescence voire enfance à leur mort pour certains d'entre eux. le talent de Villeminot fait qu'en quelques pages, quelques lignes, l'auteur les rend vivants, incarnés. Les descriptions très visuelles les servent très bien en leur donnant un décor plus vrai que nature.
C'est la première fois que je lis une intrigue au long cours dans un roman jeunesse et j'ai beaucoup apprécié qu'on puisse lire le devenir des grands idéaux, le passage des rêves à la réalité, le fait qu'une belle idée ne se met pas forcément en pratique.
De plus, les thèmes abordés sont en résonance avec les préoccupations de notre époque et le climat social actuel. C'est probablement la raison pour laquelle cette lecture m'a marquée. Jusqu'où peut aller une révolte? Que deviennent les utopies quand on tente de les réaliser?
En résumé, un roman humaniste magnifique qui déborde le cadre de la littérature jeunesse car il brasse des questionnements et des thèmes universels.
A partir de 15 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
orbe
  09 septembre 2019
Des jeunes quittent par milliers la société qui ne leur correspond plus et partent reconstruire une nouvelle organisation plus proche de la nature.
Antigone et son petit ami Xavier sont les fers de lance de cette rébellion inattendue.
Mais les adultes ont besoin des jeunes pour faire marcher leur système et refusent de les perdre. À la pluie et bientôt au froid, succèdent les commandos envoyés pour les faire plier puis les braconniers s'installent...
Que vont-ils devenir ? Réussiront-ils à préserver leur rêve ?
Un roman construit en plusieurs temps et lieux, autour d'une poignée de personnages emblématiques.
Il y a l'expérience la description d'un monde actuel sans espoir pour sa jeunesse, la tentative d'une construction sociale nouvelle qui évoque l'expérience des ZAD et la vie au coeur de la nature qui multiplie les dangers.
Au coeur de toutes ces problématiques se dessine principalement les questions de liberté et de responsabilité.
La famille, celle que l'on reçoit et celle que l'on se trouve, forment le ciment de cette aventure qu'est la vie.
A découvrir !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          105
Derfuchs
  22 avril 2019
Un futur pas trop lointain, mais pas trop près non plus pour ne pas le connaître ni, peut être, même l'envisager. Des gamins qu'on enlève, pourquoi, des barbares, certainement. Les parents partent, cherchent. Les anges gardiens qui gardiennent, pour une fois et qui voient. Eux aussi font la poursuite, là haut dans la canopée. Mais qui en est arrivé là.
Quarante ans d'histoire depuis la "sécession", comme d'autres à Vienne, pour installer leur vue de la beauté. Compris, incompris, en prison...
Don't count on us (ne comptez plus sur nous) dit la jeunesse. Débrouillez-vous sans nous disent-ils. le néant, plus rien, le vide...le silence!
On rigole, ils ne tiendront pas, puis ils ennuient, emm..dent, si, de plus en plus, alors la solution : la forêt.
Il y a du Barjavel, du Orwell, du Huxley, du Dick, du Merle chez Villeminot.
Il faut lire ce livre car c'est fichtrement bon.
Certains ont dit : il y a beaucoup de personnages. Je dis : on s'y retrouve!
d'autres également : il y a des allers et retours arrière-avant. Je dis : on s'y retrouve aussi.
Moi j'ai beaucoup aimé. Je dors encore dans la forêt.
Merci à Babelio de m'avoir permis de rencontrer Vincent Villeminot et à PKJ de m'avoir fait parvenir ce roman.
Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
blamblinoublamblinou   20 septembre 2019
Depuis que l'être humain nomme "intelligents" des voitures, des téléphones, des villes, il semble que l'intelligence se soit retirée du monde.
Commenter  J’apprécie          40
letilleulletilleul   19 mai 2019
C’était l’UniverCity Stendhal, une des trois villes-campus-pi- lotes créées en 2026, comme une réponse absurde aux désordres suscités par des jeunes gens revendicatifs et pressés d’en découdre.
Ville-containers : des milliers de « caisses d’acier parallélépi- pédiques polyvalentes » avaient échoué ici, vraiment très loin de leur océan, détournées par leurs amateurs de leur fonc- tion initiale. On avait converti les containers autrefois bourrés ras la gueule de produits manu- facturés par l’obsolescence en « logements individuels » inso- norisés, isolés, équipés, on les avait empilés quatre à quatre, et ils constituaient ces perspectives mornes d’immeubles le long des
rues larges, orthogonales, sur quatre mille hectares de pâtures enclavées dans la plaine de M., à cinquante kilomètres au Nord- Ouest de Grenoble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Rob7Rob7   28 avril 2019
Daniel songe aux loups. Les loups sont une meute qui tue, mange, dont les membres se protègent mutuellement, mais qui abandonne les plus faibles, les vieux et les débiles, sacrifie les femelles aux mâles, les dominés aux dominants, les jeunes aux adultes. Les loups ostracisent certains des leurs, parfois, s'entredévorent quand le gros gibier manque, pour limiter la population de la meute.
Commenter  J’apprécie          120
cascasimircascasimir   30 mars 2019
Les loups sont une meute qui tue, mange, dont les membres se protègent mutuellement, mais qui abandonnent les plus faibles, les vieux et les débiles, sacrifie les femelles aux mâles, les jeunes aux adultes. Qui a retenu les leçons de la forêt ?
Les "cannibales"? Leur famille? Les êtres humains?
Commenter  J’apprécie          151
Rob7Rob7   28 avril 2019
À mes professeurs,
Moi, Thomas F., professeur par votre soutien et la confiance que cette prestigieuse université a bien voulu m'accorder, malgré mon jeune âge;
moi qu'à vingt-trois ans vous avez déjà distingué, honoré, reconnu, coopté, compté parmi vous, plus précocement que cette université ne l'avait fait pour n'importe qui à mon âge, je suis pourtant au regret de faire sécession par ces lignes, de déclarer une guerre entre vous et nous, ou plutôt une dissidence, une séparation de corps.
Et je crache dans la soupe, comme disent mes amis français.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Vincent Villeminot (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Villeminot
Entretien avec Vincent Villeminot à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com le 16 avril 2019. Découvrez les mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman 'Nous sommes l?étincelle', paru chez PKJ.
Retrouvez toutes les critiques de 'Nous sommes l?étincelle' sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Villeminot-Nous-sommes-letincelle/1123407
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

que savez vous sur instinct

Quel es le personnage principal ?

Timothy
Tom
John
Tintin

7 questions
46 lecteurs ont répondu
Thème : Instinct, tome 1 de Vincent VilleminotCréer un quiz sur ce livre
.. ..