AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B0057X9JZC
publie.net (17/12/2007)
4/5   3 notes
Résumé :
Tu étais tout pour moi : grand-mère et petite s?ur, amante et amie, bienfaitrice, prédatrice, sage et folle, charmeuse, emmerdeuse. Lointaine et proche. Refuge et terre inconnue. Tu n?as pas tenu tes promesses. Tu m?as donné ce que je n?attendais plus. Je te dois quelques uns des pires moments de ma vie, et certains des meilleurs.Oui ! c?est à toi que je parle, Grèce de mes fesses !Je crois que je t?aime toujours.Je raconte ici tes lieux et tes gens, les amis, les a... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
rigas
  06 janvier 2012
Rares sont les livres de visiteurs de la Grèce qui me semblent aussi juste. D'abord, ce livre est un recueil de notes, sur le pays, sur les amours de l'auteur en Grèce (qui sont les moins intéressantes pour le lecteur) et surtout de très belles vignettes sur des romanciers et poètes grecs. Volkovitch connaît le pays fort bien et en juge les défauts avec justesse et, heureusement, sans bienveillance. Il aime la Grèce comme un véritable homme du cru et pas comme un philellene qui s'attacherait aux belles pierres et aux soleil. Il voit l'ombre, la pluie et et Strefi.
Plus que la Grèce d'ailleurs, Micel (comme l'appellent forcément les grecs) aime la langue grecque. Il a traduit des auteurs magnifiques et sa connaissance du grec qu'il dit imparfaite en fait un observateur entier. Salonique, le rébétiko, l'orthodoxie, la vivacité de la poésie parmi le peuple, le monde culturel et de l'édition, la vie interlope d'Athènes, l'inexorable disparition d'une certaine douceur de vivre, sont autant de choses qu'on trouve dans ces pages. Un beau condensé à mettre aux mains des amoureux de la Grèce.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rigas
  15 mai 2012
Une excellente introduction, très personnelle, à la littérature moderne grecque et aux raisons d'aimer et de détester la Grèce et les grecs. Superbement rédigé par un des meilleurs traducteurs littéraires. A mettre dans toutes le mains (publié en version ebook par un éditeur de qualité Publie.net). Michel Volkovitch a aussi traduit de la poésie -superbement- dont le beau poème de Embirikos, "Oktana". de plus les visites que fait Volkovotch des écrivains qu'il connaît en fait un très bon guide littéraire.

Lien : http://www.publie.net/fr/lis..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
brigetoun
brigetoun  
Feuilletant le roman de Koumandarèas que je trimballe, il tombe sur le mot pédé. Moue de mépris. Pédé ! Il a écrit ce mot-là ! Mais ce n’est pas de la littérature ! Va voir chez les grands écrivains, les Balzac, les Victor Hugo, tu ne trouveras jamais des mots pareils !

Quant à Elỳtis, s’il a fait une grande carrière, c’est qu’il était assez riche pour se tourner les pouces toute sa vie et graisser la patte aux jurés du Nobel.

N’empêche, un serveur de restaurant poète…
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Michel Volkovitch (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Volkovitch
Michel Volkovitch. La langue grecque.
autres livres classés : thessaloniqueVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

CYRANO DE BERGERAC (Rostand)

Quel est l'autre prénom de Cyrano?

Séraphin
Saturnin
Savinien

12 questions
1411 lecteurs ont répondu
Thème : Cyrano de Bergerac de Edmond RostandCréer un quiz sur ce livre