AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782896150519
623 pages
Éditeur : Editions Alire (05/04/2007)
3.86/5   7 notes
Résumé :
Dans la vieille maison d'Aurepas, Jiliane, Senso et Pierrino, toujours magiquement reliés par leur fil d'or, continuent leur apprentissage de la vie tout en découvrant que l'histoire de leur famille, les Garance, recèle bien plus de mystères qu'ils ne le pensaient.
Ces connaissances sur leur famille, ils les acquièrent surtout grâce à la levée progressive du terrible Édit de Silence décrété quarante ans plus tôt par la Reine Folle, qui voulait effacer des mém... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
bilodoh
  25 mai 2014
Les livres sont parfois comme un plat de croustilles qu'on ne peut s'empêcher de grignoter. À dire vrai, on n'a pas vraiment faim, ce n'est pas vraiment nourrissant ni exceptionnellement goûteux, mais sans y penser, on continue à en avaler, l'une après l'autre, et s'arrêter crée un état de manque.

C'est un peu l'effet de cette série de Vonarburg. Je la grignote simplement, mais j'ai du mal à en extraire les qualités qui créent la dépendance. C'est une uchronie touffue, avec un accent magico-religieux, des enfants qui deviennent des ados amoureux, un voyage au Pays des dragons, des histoires de famille, des rapports entre les hommes et les femmes, des relations entre les peuples, des tractations politiques et économiques. C'est tantôt méditatif et un peu lent, tantôt c'est la violence du naufrage; on y trouve parfois le réalisme d'un simple pique-nique estival et parfois l'apparition de magie et de créatures des légendes.
Voilà, je suis accro… Heureusement, seule ma bibliothèque prend des livres* en trop… 
(*livre = mesure de poids 0,45 kilo)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
bilodohbilodoh   23 mai 2014
Quand on écrit, ce n’est pas comme lorsqu’on parle. On ne les lâche pas vraiment, les mots qu’on écrit, on ne les jette pas dans l’espace où ils vont se perdre ou buter contre des murs qui les font rebondir sur vous comme des flèches. (p. 77)
Commenter  J’apprécie          240
bilodohbilodoh   25 mai 2014
En montagne, les méditations prennent un caractère plus sublime, comme proportionné aux objets qui nous frappent. Il semble qu’en s’élevant au-dessus du séjour des humains, on y abandonne les sentiments ordinaires du monde et qu’à s’approcher des régions éthérées, on y contracte quelque chose de leur pureté… (p.171)
Commenter  J’apprécie          162
bilodohbilodoh   27 mai 2014
Et l’Harmonie se venge, lorsqu’on veut la forcer,si bien intentionné soit-on. Les violences s’additionnent, elles ne s’annulent pas. (p.33)
Commenter  J’apprécie          280
bilodohbilodoh   24 mai 2014
Ce qui l’irrite le plus, c’est d’avoir pu aimer à ce point un être qui en fût si peu digne. Il était jeune, certes, mais pourquoi la jeunesse serait-elle une excuse à la stupidité? (p.137)
Commenter  J’apprécie          190

Lire un extrait
Videos de Élisabeth Vonarburg (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Élisabeth Vonarburg
[Comment écrire des histoires ?] Interview Elisabeth Vonarburg (4/4)
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
580 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre