AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2505066876
Éditeur : Kana (26/08/2016)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Ippei est un jeune garçon plein de vie. Hime, une camarade de classe, lui fait découvrir les échecs. Sur le plateau, Ippei semble entrevoir un monde fantastique où le cavalier, le fou, le roi... sont ses alliés ! Quand Hime déménage, Ippei promet de l'affronter en tournoi. Son nouvel objectif est de devenir "grand maître" !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
book-en-stock
  17 novembre 2019
Je renoue avec les mangas grâce au sujet original choisi, le jeu d'échec, qui a piqué ma curiosité.
Comment dessiner et intéresser les lecteurs à une partie d'échec, sachant qu'un échiquier n'est pas très grand ? plutôt intimiste comme jeu, se déroulant entre deux personnes…
Mais venons-en à l'histoire elle-même, car il y a bien en prime une histoire digne d'intérêt. le jeune Ippei vit chez ses grands-parents sur une petite île. Il est vif et curieux mais s'accroche souvent avec ses camarades. Un jour arrive dans son école Hime, une fillette de son âge, qui reste isolée. Si chacun la trouve spéciale, personne ne va à sa rencontre sauf Ippei qui veut percer son secret. Il découvre alors qu'elle reste à l'écart pour jouer aux échecs. Lors d'une partie qu'elle lui propose, il découvre le monde d'aventures dont il rêve depuis son plus jeune âge et sa passion nait.
Cependant Hime doit repartir au loin avec son père. Tous deux vivent mal cette séparation et Ippei promet d'apprendre correctement à jouer afin de pouvoir l'affronter à nouveau. Mais il ne trouve pas de joueur sur son île… comment pourra-t-il devenir Grand Maître dans ces conditions ?
Pour ce tome 1, je trouve le défi relevé haut la main. J'ai aimé ce que propose les auteurs. le déplacement des pions est rendu de façon dynamique sans que l'on reste néanmoins focalisé sur eux. Les personnages ont aussi toute notre attention, les visages sont très expressifs et leur caractère bien déterminé. Qui plus est, j'ai compris ce qui se passait alors que j'ignore les règles des échecs ! Les auteurs ont été très didactiques en proposant des explications à travers les dialogues, de façon naturelle. Et au milieu du tome, nous trouvons une page avec un « cours d'échec express » illustré, consacré au déplacement des différents pions.
En dehors de l'apprentissage du jeu et du défi à relever, les personnages sont très touchants avec leurs faiblesses et la réalité de leur vie quotidienne. Ils ont tous une raison singulière et personnelle de se plonger dans le jeu. On aborde ainsi les thématiques de la maladie, de la solitude, du rapport aux autres. On se doute/espère que ces côtés vont être développés dans les tomes suivants.
Les motivations pour poursuivre la lecture sont donc multiples. Une belle réussite pour un premier manga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
JeGeekJePlay
  12 septembre 2016
Quand j'étais enfant, il m'arrivait de jouer aux dames mais très peu aux échecs, je trouvais les règles de ce jeu un peu compliquées à l'époque. Toutefois, il m'arrivait de faire une partie ou deux avec mon frère mais je n'étais pas à la hauteur. Les temps ont changés depuis et c'est avec plaisir cette fois que je vais m'y intéresser pour la bonne raison qu'un shonen aborde ce sujet en manga. Après avoir découvert l'acquisition de À l'assaut du Roi par Kana, je me suis dit que je laisserais le passé de côté et que je découvrirais cet univers d'un oeil nouveau. Je vous invite donc à suivre avec moi les aventures d'Ippei au travers de cette critique du premier tome de À l'Assaut du Roi, disponible aux éditions Kana.
Jeune garçon plein d'entrain, Ippei n'est pas des plus apprécié de ses camarades, bien au contraire. Qui plus est, il aime faire le pitre sur le terrain de foot en provoquant une camarde de classe qui lui mettra la honte devant les autres élèves. Un beau jour, Hime, une nouvelle élève, arrive en ville et elle parviendra à motiver Ippei de s'intéresser aux échecs. de ce plateau, Ippei vont les choses en grands imaginant que les pions prennent vie dans un univers fantastique tels des héros. Un lien d'amitié se tisse alors entre eux, mais malheureusement Hime doit déménager.
C'est alors qu'Ippei et Hime se font une promesse, celle de s'affronter un jour lors d'un tournoi. Ippei se motive alors à suivre un entraînement assidu afin de devenir un grand maître d'échecs !
À l'assaut du Roi est un manga qui se termine en 4 tomes, autant dire que vous ne vous ruinerez pas si vous comptez vous y risquer. Et personnellement, je peux vous dire que j'ai beaucoup apprécié la découverte de ce premier tome. Sachez qu'il ne faut pas être adeptes des échecs, connaître les règles et techniques sur le bout des doigts pour profiter pleinement de cette série. Minori Kiguchi, qui n'est autre que le scénariste, le dit lui-même dans son manga et ajoute même que celui-ci est son tout premier. On pourrait croire que pour une première le thème abordé peut sembler complexe, mais croyez-moi si je vous dis qu'il n'en est rien. La lecture de ce premier tome m'a été plaisante tant le scénario est instructif et l'atmosphère présentée ici assez intéressante. Aussi, vous apprécierez la présence d'une page d'entraînement express détaillant certains mouvements du jeu d'échecs.
Ce premier tome nous invite à découvrir certaines situations où l'amitié trouve sa place et où la rivalité prend vie. On s'attache aux personnages et bien qu'on puisse qualifier notre héros de pile électrique, il n'en demeure pas moins touchant par moments de le voir évoluer. Ippei forge son caractère, fait preuve de tactique et j'ai trouvé ça assez drôle la façon qu'il a de mouvoir les pièces de l'échiquier avec de grands mouvements et une très grande persuasion dans les coups menés. Tout cela est bien mis en scène d'un point de vue graphique par Takahiro Wakamatsu. Je trouve ses coups de crayons bien maîtrisés autant sur les scènes de tranche de vie où les dessins sont réalisés de manière normale que sur les plans de grandes envergures où Ippei est à l'honneur et qu'il se la joue grand spectacle pour en mettre pleins les yeux à son adversaire.
J'aime la façon dont les personnages prennent forme et ce petit côté instructif aux règles d'échecs. Ce premier tome de À l'assaut du Roi est assez rythmé, bien mis en scène avec des vignettes plutôt bien détaillées mais à la découpe plutôt simple. le côté graphique de la série me plaît et on ne tombe pas dans de grosses gamineries de collégiens. Au contraire, ce premier tome propose une bonne petite touche de shonen, l'action est bien présente et les relations entre les personnages sont bien vivantes. L'humour n'est pas épargné, ce qui fait de À l'assaut du Roi une série courte qui, je pense, conviendra tout aussi bien à des fans de shonen qu'aux adeptes de ce sport.
« Un premier tome de À l'assaut du Roi à découvrir tant il est instructif avec des parties d'échecs dynamiques et où Ippei nous dévoile son grand jeu. CAVALIER prend lecteur en D4 ! »
Lien : http://www.jegeekjeplay.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
celosie77
  15 mai 2018
D'habitude, Ippei aime plutôt jouer au football avec ses copains. Mais une nouvelle élève arrive, Hime, qui n'a pas le droit d'aller jouer dehors pour raison de santé, et qui passe ses récréations en classe à jouer aux échecs.
Intrigué, Ippei va commencer à s'intéresser à la fois à sa camarade et au jeu d'échecs. Très vite il est mordu et il demande même à ses grands-parents (chez qui il vit sur une des multiples petites îles du Japon) de l'inscrire à un cours. Là-bas il va rencontrer un élève prodige qui deviendra son principal adversaire car Hime a quant à elle quitté le Japon.
Un manga vraiment sympathique où les échecs sont présentés comme un véritable duel, et où les pièces sont vues comme des personnages livrant une bataille. Ippei est très attachant, on a vraiment envie de le voir progresser et battre l'arrogant petit prodige au visage d'ange mais à la mentalité de démon. Le personnage de la prof d'échecs du club m'a bien plu car elle est assez atypique et ne correspond pas aux clichés liés aux échecs : grande nana en short, clope au bec et l'air un peu blasé, et qui va très vite être intriguée par Ippei, elle a un côté décalé assez amusant.
Il y a ça et là quelques explications sur le jeu, mais elles n'empiètent pas du tout sur l'intrigue, ce qui est très agréable.
Un manga jeunesse qui pourra plaire autant aux joueurs d'échecs qu'aux autres, à partir de 8-9 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Eden_Zorjunn
  20 juin 2017
Etant une petite nouveauté de la médiathèque, je suis aussi curieuse qu'un chat. Je me suis lancée dans la lecture de cette petite série de quatre tomes. Si vous avez aimé Hikaru no Go, pourquoi ne pas tenter cette série ?
Ippei est un jeune garçon très actif. Il énerve ses camarades de classe comme ses professeurs. Il est ainsi jusqu'à l'arrivée d'Hime, une jeune fille qui lui fait découvrir les échecs. Ce jeu de plateau, lui permet de s'évader et de s'approcher de son rêve.
Ce tome est centré sur ces deux enfants. Il y a des explications sur les déplacements des pièces, sans être lourd. Pas besoin de s'y connaitre pour apprécier. Les pièces se transforment en véritables personnages dans l'esprit d'Ippei. le garçon semble prendre beaucoup de plaisir à jouer. L'action présente par l'imaginaire d'Ippei laisse penser que ce manga est plus destiné aux garçons, mais je pense qu'il pourra plaire à tout le monde. Ce tome rappelle que la rivalité n'est pas forcément négative. Hime et Ippei grandissent en quelques pages et se font une promesse. le dessin et les personnages emmènent les jeunes enfants de sept ans dans leur histoire. A déguster sans modération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
OtakuNewZ
  30 janvier 2018
Ippei est un jeune garçon de 3° (équivalent du CE2 en France) qui est très actif. Il rencontre une jeune fille du nom de Hime qui vient d'arriver dans sa classe. Cette dernière s'isole totalement du reste de la classe. Elle fait découvrir à Ippei la passion des échecs mais doit malheureusement partir en Amérique avec son père, et les deux amis se quittent en se faisant la promesse de devenir des « Grands Maîtres », puis de s'affronter en tournoi.
J'ai beaucoup aimé ce manga car les dessins et surtout les gros plans illustrent bien les émotions des personnages. Il y a un suspense créé lors des parties d'échec qui nous tient en haleine.
Les dessins sont très beaux, surtout les yeux qui soulignent bien l'émotion du personnage, et les décors sont réalistes. Les trames sont impressionnantes et nous fait imaginer le temps que l'illustrateur a pris pour les créés.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
Sceneario   05 octobre 2016
Le scénario est plutôt bien rythmé, même si je trouve que ça peine à se lancer véritablement. On attend les vrais premiers affrontements, bien tendus !
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   03 octobre 2016
Ce sont ce vrais combats auxquels nous assistons et le lecteur en retirera un plaisir assez jubilatoire pour peu que le genre - manga de sport, action nekketsu - lui plaise.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   02 septembre 2016
Ton et rythme échevelés, distribution variée et cadre géographique intéressant (l’est de Kyushu et les îles de Mer de Chine), le récit s’avère efficace et attachant.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
book-en-stockbook-en-stock   17 novembre 2019
Je connais...cette sensation! C'est celle ... d'un nouveau monde... qui s'ouvre petit à petit... juste sous mes yeux!
C'est exactement comme dans mes reves! Dans ce cas...ça veut dire que c'est moi le héros!?
Commenter  J’apprécie          50
kobaitchikobaitchi   23 octobre 2016
Un pas de plus sur sa lancée et je serais "mort" sur cet échiquier !
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : échecsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Takahiro Wakamatsu (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
876 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre
.. ..