AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505069089
194 pages
Éditeur : Kana (07/07/2017)
3.87/5   31 notes
Résumé :
Il était une fois un frère et une soeur qui étaient de grands sorciers…
Le grand frère découvre le moyen d’accéder à l’immortalité : dévorer des âmes. Il devient alors le Seigneur de la mort, à chaque fois un peu plus assoiffé d’âmes humaines, et il lance sur le monde les Larvas, des humains métamorphosés chargés de récolter des âmes pour lui. Sa petite soeur Lemuria, se rebelle et fonde un ordre de chevaliers chargé de traquer et éliminer les Larvas…
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 31 notes
5
1 avis
4
8 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

LireEnBulles
  29 août 2017
The Grim Reaper and an Argent Cavalier est le premier manga de Irono, née à Omuta au Japon, un 28 décembre, et qui vit actuellement à Kyoto. C'est durant son parcours scolaire qu'elle décide de devenir mangaka après avoir découvert le manga Inuyasha de Rumiko TAKAHASHI. Des années plus tard, elle sort diplômée de la section manga de l'université Seika de Kyoto.
The Grim Reaper and an Argent Cavalier est son premier manga, prépublié dans le mensuel Gfantasy. En France, la série est éditée chez Kana, et se terminera en six tomes. À noter qu'à l'occasion de la sortie du tome 1 en France, la mangaka était présente sur le stand de l'éditeur durant la Japan Expo, le 7 juillet dernier.
The Reaper and an Agent Cavalier présente ce que l'on appelle de la Dark Fantasy, et est donc publié dans la collection Dark de Kana. Personnellement, c'est le premier titre que je découvre dans cette collection. L'histoire pourrait commencer par la phrase traditionnelle des contes, à savoir, Il était une fois... il y a 200 ans de cela, un frère et une soeur virent le jour en même temps et devinrent de grands sorciers. le premier était investi du pouvoir de la création tandis que la jeune fille possédait celui de la guérison. Estimant qu'ils devaient régner en maîtres sur la Terre, le garçon se détourna du bien et embrassa l'obscurité afin d'être immortel. Pour y arriver, il devint le Seigneur de la Mort, et afin de gagner son immortalité il dû se nourrir d'âmes humaines. Pour l'aider dans sa mission, il créa les Larvas, des humains devenus des sortes de morts-vivants/vampires pour qu'ils lui apportent sa dose d'âme. Sa soeur, Lemuria, décida de ne pas suivre le même chemin que son frère, et afin de lutter contre le fléau qu'il représentait, fonda l'Ordre des Chevaliers d'Argent chargé de chasser et d'éliminer les Larvas.
Après avoir introduit la légende de ces deux êtres, on découvre le jeune Cyan, fils de deux Cavaliers d'Argents qui sont au service de l'Ordre. Alors qu'il rêvait de devenir Cavalier lui aussi, Cyan assiste à la mort de sa mère sous la morsure d'un Larvas. Après des mois d'absence, son père rentre enfin au village, accompagné d'une invitée spéciale… Reinette, la descendante de Lemuria.
Ce qui m'a fait accrocher à l'histoire a été la légende que dès le début est intéressante et bien expliquée. On découvre un récit qui mélange les codes des histoires de fantasy médiévales et de mythologie. Puis il eut l'introduction des larvas qui rappelle fortement le mythe du vampire puisqu'ils ne peuvent se révéler qu'après le coucher du soleil, se nourrissent des âmes des humains en les mordants aux cous, et ne peuvent mourir qu'en ayant le coeur transpercé par quelqu'un possédant une arme en argent doté du pouvoir de Lemuria. Si au premier coup d'oeil la mise en place du scénario semble classique, la suite du tome regorge de rebondissements que l'on découvre en même temps que Cyan, devenu un jeune homme depuis les premières pages. N'étant pas une grande lectrice, à mon grand regret, de Dark Fantasy, ce titre m'a fait revivre ce que j'aime dans ce genre. de nombreux moments m'ont fait penser à Dracula – les pseudos vampires/zombies -, mais aussi à Buffy contre les Vampires pour le côté « le démon qui éclipse l'âme de son hôte » et enfin à une quête proche de celle des chevaliers de la table ronde d'Arthur, mais en plus classe.
Outre le genre et l'univers que présente l'auteur, on découvre des personnages attachants et qui possèdent tous un rôle majeur dans le récit. Au fil des pages, on apprend à les connaître et on prend plaisir à les suivre, à sourire avec eux, mais aussi à avoir mal au coeur pour eux. Parce que oui, la mangaka n'y va pas avec le dos de la cuillère concernant le traitement de ses personnages.
Comme dans les récits de Fantasy, la trahison et la douleur vont de pair avec l'évolution de Cyan, pour ne citer que lui. Sa caractérisation est vraiment belle, douce et innocente. Il y a Reinette qui possède un sens de la reparti assez sympathique, même si dans ce premier tome sa présence se trouve vite limitée. Ce n'est pas évident de ne pas vous en dire plus sur elle sans vous spoiler, alors je préfère vous parler du grand méchant de l'histoire. On le sait c'est le Seigneur de la Mort, le type que l'on voit dans 90% des récits du genre. Pour le moment, de lui on sait simplement qu'il veut devenir immortel et basta. C'est donc difficile de le juger concrètement, je dirais même qu'il est caricatural, voir un peu trop par rapport au reste des personnages et de l'univers. Par exemple, il y a le fait qu'il utilise le corps des humains pour se dissimuler dans la masse, à quelques occasions (Bonjour Hades de Saint Seiya). À mes yeux, dans ce tome, il n'est qu'un personnage secondaire, alors que l'on devrait le redouter et le voir évoluer en tant que protagoniste principal. J'espère donc en apprendre plus sur son véritable fond, dans les prochains tomes, et ne pas constater qu'il n'est pas qu'un simple méchant bas de gamme. 
Dans ce premier tome, il est impossible de s'ennuyer, les pages se tournent toutes seules et on fait même les gros yeux à certains rebondissements. Enfin, moi je les ai fait, oui ^^. Malgré les moments tristes que vivent nos personnages, (et moi avec eux), Irono a su distiller de l'humour et des passages plus légers pour ne pas rendre la lecture pénible. Une très bonne chose.
Le style graphique de la mangaka est soigné, et en accord avec le genre du récit et les personnages. J'ai beaucoup aimé cet aspect presque noble des costumes des Cavaliers, et l'aura magique qu'ils dégagent. Les scènes de combat sont efficaces et bien travaillés, ainsi que les décors qui ne sont pas uniquement là pour combler le vide derrière.  
Concernant l'édition de Kana, je n'ai rien à redire. La couverture souple est sublime, et en plus elle est réversible. Oui, à vous de choisir si vous voulez le côté "lumière" ou le côté "obscure" de la force. Les dialogues sont bien retranscrits, et l'histoire se comprend facilement.
En conclusion, même s'il s'en est fallu de peu pour que ce tome soit un coup de coeur, je peux dire que ce fut une belle découverte, et que je continuerai à lire avec plaisir. Pour info la sortie du tome 2 a été annoncée pour le 6 octobre (Vite !). Pour un premier manga, Irono présente une série intéressante, qui malgré son scénario plutôt classique, regorge de rebondissements bien amenés, et une galerie de personnages très prometteurs, avec en tête de gondole le charismatique et loyal Cyan. Pour moi, The Grim Reaper and an Argent Cavalier est un titre qui mérite qu'on le découvre, tant l'univers - même si classique - dévoile de bien beaux moments. de plus si vous vous dépêchez, ce premier tome ne vous coûtera que 5,95 € (prix jusqu'au 31 décembre 2017). Que demander de plus, hein ?
Lien : http://wp.me/p8tDdS-2vI
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Vidia
  26 octobre 2017
ATTENTION SPOILER
Un premier tome qui plante le décor pour ce manga sur fond de dark fantasy. Un univers que la mangaka a crée de toute pièce, rappelant un peu les vampires qui aspirent non pas le sang mais l'âme, a The Walking Dead avec ces zombies qui déambulent dans la ville.
Nous faisons la connaissance de Cyan, un petit garçon qui ne veut plus être chevalier d'argent ( sorte de soldat là pour tuer les Larvas ). Sa mère est morte devant lui, tuée par une de ces créatures et son père est très souvent absent étant en mission pour éradiquer ces monstres. Mais son père revient un jour accompagné d'une petite fille qui n'est autre que la descendante de Lemuria.
On apprend donc l'histoire des Larvas et leur créations. Deux camps s'opposent. Ceux avec le Seigneur de la mort, côté obscur et ceux du côté de Lémuria, la lumière qui les tue. Une histoire complexe mais très intéressante...
Damoiselle Rainette est sous la protection du père de Cyan... Hélas, le père meurt ce qui déclenche une promesse entre les deux enfants...
Quatre ans plus tard, Cyan est un chevalier d'argent et il a à coeur de protéger Rainette... Mais le chateau se fait attaquer, Rainette tuer, lui aussi... Viens alors un échange entre Cyan et le Seigneur de la mort.... Rainette retrouve la vie mais Cyan devient un Larvas...
Et il n'est pas le seul a s'être fait entourloupé. En effet, il fait la connaissance de Jade, descendant aussi de Lémuria qui cherche à se venger du Seigneur de la mort tout en essayer de ne pas muter totalement en Larvas. Pour ça, il doit aspirer une âme...
Les deux comparses vont alors faire équipe et entreprendre un long périple...
Un début qui a permis de tout mettre en place. Les personnages sont très attachants, Jade dégage je trouve beaucoup de charisme et de puissance. Il est également mystérieux et bourré d'humour! J'a hâte d'en apprendre encore plus sur lui. Cyan quant à lui est très déterminé ! Il a une volonté de fer et il est vraiment prêt à tout pour sauver Rainette et se venger. Il tient à tuer tous ces monstres, même s'il a muté et qu'il frôle avec le danger d'en devenir un.
Les dessins sont très beaux, un peu complexe par moment j'avoue que pour certaines pages j'ai du mal à comprendre tout ce qu'il s'y passe. Un premier tome prometteur, qui annonce des aventures et des péripéties à venir. Sans compter que le duo Jade et Cyan est très drôle.
Un bon début qui donne envie de lui rapidement la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ophelien
  21 juillet 2017
Cyan décide de devenir chevalier d'argent après avoir vu ses parents dévorés par les Larvas. Les larvas ? Des personnes dont l'âme a été aspirée et qui ne vivent que pour en aspirer de nouvelles et ainsi fournir au Seigneur de la Mort la quantité suffisante d'âmes dont il a besoin pour rester immortel.
Les chevaliers d'argent luttent donc contre ces monstres avec l'aide de la Reinette Lemuria qui possède une magie suffisante pour repousser ces monstres.
Mais il va arriver à Cyan la pire chose qu'il pouvait imaginer. Il va alors s'associer à Jade, un jeune homme impertinent qui va le guider dans les quêtes qu'il souhaite accomplir.
J'ai résumé le gros du livre même s'il faut le lire pour mieux comprendre l'origine de tout ça, et c'est bien mieux expliqué dans le manga (c'est même expliqué plusieurs fois si il y'en a qui sont longs à la détente...).
J'ai bien aimé l'histoire même si je la trouve un peu simpliste. J'ai accroché au personnage principal et Jade que je trouve très charismatique. Un bel univers fantastique avec des héros et des monstres. Ca se lit tout seul, mais j'attends quand même de voir si les prochains tomes vont réussir à me suprendre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Saralyn
  11 juillet 2017
Emballée par l'extrait du premier chapitre, j'ai acheté le tome 1 de cette nouvelle série. Dans Grim Reaper, on suit Cyan, jeune homme dont les parents ont été tués par des larvas, des créatures chargés de récupérer les âmes humaines. Jeune chevalier, il jure d'être l'épée et le bouclier de Reinette Lemuria, une des descendantes de l'ancêtre ayant permis de créer les armes qui permettent de tuer les larvas...
Mon avis : sans être un coup de coeur, j'ai passé quand même un bon moment à la lecture de ce 1er tome. Un peu répétitif, avec des éléments déjà-vus dans d''autres séries, mais un premier tome qui tient ses promesses et qui nous met en haleine pour la suite de la série ! Les personnages sont attachants, le duo Cyan/Jade est prometteur, aussi, la jaquette, réversible, un beau travail d'édition !
A suivre !
Commenter  J’apprécie          20
Lesvoyagesdely
  21 août 2017
Premier tome d'une nouvelle série de dark fantasy prometteuse. Avec des airs classiques et cruels. La série nous est promis en 6 tomes, plutôt bien dessinée et entraînante.
Beaucoup de choses se passent déjà dans ce 1er tome.
Une légende et un homme qui a eu l'air d'avoir la folie des grandeur entraîne la perte des humains et beaucoup de tragédies humaines.
J'ai également beaucoup apprécie de faire connaissance avec Cyan petit, quand il doute de pouvoir être un chevalier d'argent comme ces parents, et qu'il apprend à connaître dame Reinette. Une relation forte et particulière les unit alors, si bien qu'en se faisant avoir il ne verra pas le diable sous le masque.
Une terrible ironie va le frapper de plein fouet, mais il n'est pas prêt à céder et veut toujours être là pour dame Reinette, il fait alors une rencontre fort intéressante qui lui offre une alternative, ainsi qu'un compagnon d'arme.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
Commenter  J’apprécie          31


critiques presse (1)
ActuaBD   02 août 2017
Un premier tome qui recèle certes des qualités, sans toutefois révolutionner le genre de Dark Fantasy.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SaralynSaralyn   11 juillet 2017
Cyan : Sire Jade
Jade : Qu'est-ce qui te prend de m'appeler comme ça ? (...) Tu peux m'appeler "Jade", j'ai horreur des trucs cérémonieux !
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : immortalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1844 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

.. ..