AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366410190
Éditeur : Kwari (01/07/2012)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Junghyun cherche une colocation. Sangjun, un de ses amis, lui présente un copain qui vit dans l'appartement numéro 305 et qui cherche également un colocataire. Mais dès le premier jour, Junghyun découvre que son colocataire est homosexuel. Bien qu'il ne soit pas homophobe, l'idée de partager un appartement avec un homosexuel le dérange. Mais petit à petit, en faisant connaissance avec l'entourage de son colocataire Junghyun commence à comprendre que les homosexuels ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
yanndallex
  19 avril 2019
Comment réagiriez-vous si vous emménagiez avec un ou une colocataire du même sexe que vous mais gay...
Voilà donc ce qu'a voulu illustrer l'auteur coréen Wanan. Surtout que ce sujet est un sujet très controversé dans les pays asiatiques, et donc beaucoup plus tabou que par chez nous.
L'humour est omniprésent, parfois lourd, parfois discriminatoire, parfois auto-dérisoire etc..., mais qui mène le récit jusqu'à aboutir à une remise en cause des idées préconçues, des clichés communs et se rendre compte que les homosexuels ne sont finalement pas malades, ni diabolisés, ni extraterrestres etc... Ils sont simplement humain, et que finalement les malades sont ceux qui n'acceptent pas la «pseudo différence ».
Une petite lecture sans plus ni moins...
Commenter  J’apprécie          170
Mero
  01 mars 2014
Web-cartoon coréen à succès initialement publié sur le net. L'appart 305 aborde le sujet de l'homosexualité au travers du quotidien de deux colocataires. Junghyun, un jeune étudiant hétéro, découvre que son colocataire est gay. L'idée de partager un appartement avec un homosexuel a tout pour le déranger, mais petit à petit, en faisant connaissance avec l'entourage de son colocataire Junghyun commence à comprendre que les homosexuels ne sont pas très différents des hétéros...
Par rapport aux sociétés occidentales, l'homosexualité en Asie reste encore un tabou dont il est difficile de parler. Ici, les pastilles de tranches de vie prennent des airs de comédie de moeurs où l'étudiant rempli de préjugés envers les homos est confronté à ses propres contradictions et une ignorance crasse qui a le don d'être tournée en dérision par son colocataire. Se jouer des préjugés pour s'en moquer est le fer de lance de l'auteur.
Je reprocherai tout de même des rebondissements trop prévisibles mêlés à une pâte graphique trop cartoonesque qui ne rentre pas forcément dans mes standards pour être dignement savourée. Junghyun est désespérement bien bas de plafond pour être aussi absurde dans ses réflexions, comme lorsqu'il prend conscience que les couples homosexuels ne peuvent pas se reproduire... ce qui à le don d'ennuyer sur la longueur. Mais au final, un humour plutôt optimiste et taquin qui fait souvent sourire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
kobaitchi
  21 juillet 2016
J'avais voulu acheter ce livre au moment de sa sortie, je l'avais reporté pour je ne sais quelle raison, puis je l'avais tout simplement oublié. C'est donc avec joie, mais aussi une certaine surprise, que je l'ai trouvé dans ma bouquinerie habituelle et que j'ai, en toute logique sauté dessus.
L'histoire est simplette, Junghyun cherche une colocation et Hom a justement une chambre de libre. Ils emménagent donc ensemble alors que Junghyun fantasme déjà sur sa super future amitié avec son nouveau colloc, sur les soirées qu'ils se feront et les films X qu'ils pourront se prêter.
Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si, dés le jour de son emménagement, Junghyun n'apprenait pas que Hom était gay. Or notre héro n'est pas homophobe mais… hé… si, en fait, il l'est un peu, voir carrément. Sauf qu'il ne s'en rend pas compte. Et même qu'il s'en défend.
Va donc commencer une histoire basée sur des gags où homo et hétéro sont au départ opposés mais où ils découvrent au fur et à mesure qu'ils ne le sont pas tant que ça, ou en tout cas pas tout le temps.
Ce qui n'empêchera pas notre jeune héro de chercher activement un nouveau logement ou de se plaindre de Hom à ses amis en permanence. Amis qui ne se gêneront pas pour y aller également de leurs petits commentaires homophobes mais pas tant que ça parce que, oh, on est pas intolérants, hein, c'est juste que c'est eux les gens bizarres d'abord. Ils n'avaient qu'à être comme tout le monde s'il ne voulait pas qu'on se foutent de leur tronche.
Le seul pote de Junghyun qui va s'outrer des paroles écoeurantes de ses amis va être immédiatement taxé de gay lui aussi et… mis à l'écart. Ouais, rien que ça.
Du coup, oui, j'ai trouvé le bouquin assez moyen. Déjà parce que Junghyun est totalement insupportable, il n'évolue pas d'un iota entre la première et la dernière page. Il a beau se rendre compte plusieurs fois au cours du récit que ses réactions sont stupides et blessantes il va inlassablement recommencer le même cinéma quatre pages plus tard. C'est très très difficile de s'attacher à lui vu qu'on a surtout envie de lui mettre des claques.
Bon, la série n'est normalement pas terminée, même si ce tome se termine sur une conclusion (pourrie mais une conclusion quand même), et il est donc possible qu'il évolue dans la suite,mais comme elle n'a jamais vu le jour en francophonie je ne le saurais jamais. Et de toutes façons je ne suis pas sur que j'aurais eu envie d'acheter le second tome.
En tout cas ce manhwa laisse un gout amère dans la bouche. Même si certains gags fonctionnent plutôt bien la majorité de l'humour est lourd et pas très drôle, surtout quand on sait que des gens vivent ce genre de situations et se prennent ce genre de commentaires dans les dents jours après jours. C'est dommage parce que l'idée était sympa mais pour moi elle n'est pas aboutie.
Il faut probablement recontextualiser l'histoire et il se peut tout à fait que la Corée soit un endroit très homophobe où ce genre de Bd peut marcher et même faire un peu bouger les choses mais ici ça ne me semble pas pouvoir avoir le même impact (même si je ne me fait aucune illusion et que je sais qu'il y a autant d'abrutis ici qu'ailleurs, c'est juste que le message ne passe pas bien)
Finalement pour une série qui se présente comme une satire contre l'homophobie et les idées reçues elle rate un peu le coche et s'enfonce au contraire dans les travers qu'elle souhaite dénoncer.
Lien : http://kobaitchi.com/lappart..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
helvetius
  11 février 2015
L'appart 305 est un manhwa sympathique adapté d'un web-cartoon, ce qui explique son graphisme peu commun aux mangas "classiques".
Junghyun est un jeune étudiant qui découvre que son nouveau colocataire est gay. En Corée, comme en Asie en général, le tabou est encore très présent est cela permet un série de gags, plus ou moins drôles. de plus, son colocataire se nomme Kim Homo, ce qui gêne d'autant plus notre jeune étudiant. Si au départ, Junghyun fait preuve d'intolérance envers Hom et veut quitter l'appart 305 au plus vite au risque de devenir comme lui, il va peu à peu se rendre compte que ce n'est finalement qu'un être humain comme lui!
J'ai beaucoup apprécié l'humour de l'auteur et le personnage de Hom, taquin et vraiment taré sur les bords. le personnage de Junghyun permet à l'auteur de critiquer une société étroite d'esprit, qui juge sans connaître. Wanam va même plus loin en parlant de outing, c'est-à-dire le fait de divulguer la préférence sexuelle d'une personne sans son consentement, ce qui peut entraîner des conséquences assez graves, notamment en Asie.
Donc voilà, un petit web-cartoon manhwa sympathique qui se lit rapidement, qui fait sourire et qui parle d'un sujet parfois mal-vu avec humour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bountyfrei
  23 décembre 2018
Junghyun cherche une colocation. Et ça tombe bien, car un de ses amis connait une personne qui cherche un colocataire. Emballé, Junghyun s'installe avec son nouveau colocataire, Hom. Sauf que… Hom est gay ! Et ça va être visiblement un drame dont je me serais bien passée.
L'appart 305 est un mahnwa que j'ai reçu dans une des premières boxs de pandore. Cela faisait des années qu'il trainait dans ma bibliothèque… Et il aurait mieux fait d'y rester.
L'homophobie, ce n'est pas drôle
Sous le prétexte de l'humour, Wanan nous impose un personnage principal complètement homophobe. Les propos tenus par Junghyun et ses amis, ainsi que les actions par moments, sont particulièrement violents. Ce n'est vraiment pas un volume à mettre entre toutes les mains, donc.
J'ai passé un assez mauvais moment de lecture, et je serais presque étonnée qu'un éditeur français ai accepté d'éditer une série homophobe dans nos contrées (presque parce qu'on connait bien les maisons d'éditions qui surfent sur la culture du viol chez nous). Bon, les éditions Kwari ont fini par mettre la clé sous la porte, faute de ventes (et ici aussi je n'en suis pas étonnée…).
Pour replacer le contexte initial de cette série, L'appart 305 était publiée quotidiennement sur le site de l'auteur, avant de passer à l'édition classique. D'ailleurs, je réalise que le nom de Hom n'apparaît nulle part dans le résumé alors que le pote ultra secondaire Sangjun est nommé. Coucou l'invisibilisation.
Mais pour moi, cela s'arrête-là. L'humour, la satire, la critique… ne seront jamais des excuses à l'homophobie. Par chance, l'éditeur n'a pas eu le temps de publier la suite chez nous.
En bref ? Passez votre chemin, vous ne raterez rien.
Lien : http://iletaitunefoisouat.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : colocationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14782 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre