AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782075086769
112 pages
Gallimard Jeunesse (14/06/2018)
3.21/5   17 notes
Résumé :
A Malbouffe-City, un petit d'homme, bébé d'un trafiquant de légumes, est abandonné dans un fastfood. Adopté par les salariés du restaurant, Pépito vit dans une chambre-friteuse et s'entraîne avec enthousiasme au concours de goinfrerie.
Mais un jour, après dix ans de cette vie rêvée du gras, ses origines végétariennes le rattrapent...
Pépito devra rejoindre sa vraie famille pour avoir une chance de s'en sortir, et trouver sa véritable nature... Légume... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
jamiK
  24 février 2019
Ici, ce n'est pas 5 fruits et légumes par jour, c'est plutôt 5 frites et nuggets par jour. Junk Food Book est une satire du monde de la malbouffe, un conte avec une enfant abandonné, des dissidents qui trafiquent des légumes interdits, un Roi de la malbouffe qui règne sur sa ville remplie de fast-foods et qui pue la friture, le méchant capitaliste qui veut enlever retrouver cet enfant abandonné… le récit est enlevé, plein d'action, de poursuites, avec des personnages dignes du magicien d'Oz, mais c'est en même temps une satire sociale, une satire de notre société de consommation. le graphisme est brut, à la manière de Cabu, servi par des aplats de couleurs acides qui se superposent comme imprimés en sérigraphie, les personnages secondaires, les figurants, jaune pur, magenta ou cyan, se chevauchent par transparence comme si c'était des fantômes. Noémie Weber joue sur le côté bon marché, bas de gamme, mélangeant des styles incompatibles, les personnages de contes pour enfants face sont confronté à l'aspect “gore” des abattoirs, le monde industriel sans âme de la malbouffe, le gras dégouline dans les pages, l'humour est grinçant, et la condamnation d'un certain mode de vie est sans concession. Cruel et épique à la fois et qui se conclut avec une morale à la manière des contes, cette bande dessinée qui ne paye pas de mine au premier abord est une belle surprise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
mathie36
  02 juillet 2018
Je ne m'attendais pas à recevoir cet album, d'ailleurs, je ne connaissais pas du tout et ce fut une agréable surprise.
Junk Food Book est une dystopie satirique sur la malbouffe : imaginez, ce qui est normal, c'est de manger continuellement des burgers et de la junk food. Les légumes sont proscrits, car ils provoqueraient de drôles d'effet (qui m'ont d'ailleurs fait fâcher avec mon maraîcher, car cela ne se produisait pas du tout sur moi quand je mange ses légumes). Un groupe se bat pour défendre les droits des légumes, mais la vie étant ce qu'elle est, la femme du leader doit cacher son bébé dans un fast-food pour le protéger, enfant qui tel Moogli, grandira dans cet univers à l'opposé du sien jusqu'au dénouement final.
Pour son premier album, Noémie Weber frappe fort ! J'ai beaucoup aimé le style très cynique et l'humour. Elle fait passer un message simple et non moralisateur et ce que j'ai encore plus apprécié, c'est de pouvoir me dire que cet album n'a pas vraiment d'âge, tout le monde peut le lire, un enfant de 10/12 ans peut se retrouver dedans. Et je suis assez contente de pouvoir trouver à présent dans ma bibliothèque une bd que je peux leur proposer tout autant qu'à leur parent.
D'un point de vue graphique, je ne suis pas du tout attirée par le trait, mais c'est purement personnel. J'aime les dessins simples, délicats, en aquarelle, etc. Ici, le trait est brut, dur, un peu enfantin, sans critique, car je ne sais pas du tout si c'est le style normal de l'auteur ou une volonté de partir sur ce type dessin. D'autant plus qu'il se marie très bien avec le message de l'album et les dessins que j'aime d'ordinaire n'auraient pas eu du tout l'impact voulu sur cette bande dessinée.
C'est la première bande dessinée de l'auteur et je pense suivre ses futures publications !
À découvrir et à partager !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Fifibrinda
  19 février 2020
A Malbouffe-City comme dans toutes les mégalopoles, on abandonne des enfants … mais pas sur le parvis d'une église ou dans un lieu d'accueil … non, c'est à la porte d'un fast-food que des dealers de légumes déposent leur bébé. Il sera recueilli et élevé par tout le staff de l'endroit, nourri de leur junk food et de leurs préceptes de marketing (compétitivité, disponibilité, productivité !).
A partir de là, toute la mécanique satirique se met en place : on s'échange de l'oignon grelot pur bio sous le manteau, on est accro au pois chiche, les tribus de paysans sont incontrôlables, on suit avec passion les concours de goinfrerie sportive et la pyramide alimentaire est inversée.
Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux de lecture : jeux de mots bilingues (les hot-dogs Hot Cat's), jeux de vocabulaire (légumino-trafiquants) noms des personnages (le serveur de fast food s'appelle Asparagus !), allusions graphiques (silhouette « mariale » de la mère abandonnant son enfant), clin d'oeil au "Livre de la Jungle" et à tous les enfants sauvages, citations des "Paradis artificiels" de Baudelaire... Et si l'humour est là, dans les dessins comme dans les textes, il se mêle à la critique : malbouffe, élevages industriels, société de consommation et même le ku-klux-klan en prennent pour leur grade.
Cette BD rappelle des romans fonctionnant sur le même principe de décalage ou d'inversion des priorités ("Liberté, égalité, chocolat" de Shearer, "Le goût de la tomate" de Christophe Léon …). La satire est accentuée par le style graphique, à la fois juvénile, un peu naïf, et rappelant par moment celui de Cabu et autres satiristes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
badpx
  29 mars 2019
Je ne suis pas du tout convaincue par ce que je viens de lire.
Le coté dénonciation de la mal-bouffe est certes intéressant. Mais présenter les légumes comme des drogues hallucinogènes qui seraient finalement légalisés... heu... ça me gène un peu.
Par contre, il y a un truc que j'ai ADORE, c'est l'utilisation de textes de Baudelaire et Hugo... C'était mes pages favorites dans cette lecture.
Commenter  J’apprécie          80
LucilleCBS
  31 mars 2019
Cette BD nous plonge dans une société où la malbouffe est reine. Légumes et fruits ne sont pas les bienvenues et pour s'en procurer il faut passer par le marché noir. Si l'idée de dénoncer les derives de l'industrie alimentaire et les nouvelles façon de consommer est très bonne, je n'ai toutefois pas adhéré totalement à l'histoire. Les dessins ne m'ont pas plu.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
BoDoi   06 juillet 2018
Junk Food Book est un récit ludique qui marie subtilement graisses saturées et nutriments essentiels. Sans prendre parti pour une des causes, elle oppose avec humour et malice deux mondes aux préoccupations bien éloignées.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Actualitte   07 juin 2018
Noémie Weber, dans sa première bande dessinée, s’attaque à la malbouffe dans une dystopie cynique et très drôle !
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CapitaineBaptCapitaineBapt   13 février 2019
Mesdames et messieurs ! Veuillez faire une ovation à nos deux finalistes ! Haruki Tokoto, dit "le trou noir du soleil-levant", trois fois champion du monde dans la catégorie poids ultra-lourd ! EEEEt Kevin "Digérator" McKluskey leader de la légendaire ligue des morfals... Hum ! On m'annonce que McKluskey a déclaré forfait pour raison de santé. Alors, faites un triomphe à son remplaçant, Stanley "Le bide" Liébidowsky ! Heu... un illustre inconnu, mais sûrement très doué...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Noémie Weber (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Noémie Weber
RENCONTRE AVEC NOÉMIE WEBER - 46ème Festival de la Bande-Dessinée d'Angoulême
autres livres classés : fast foodVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17877 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre