AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Élisabeth Destrée-Van Wilder (Traducteur)
EAN : 9782922868159
112 pages
Éditeur : Les Allusifs (07/09/2003)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 7 notes)
Résumé :

En 1957, Alexander Bell, jeune philologue anglais d’ascendance russe, atterrit à Prague,presque par hasard. Il a accepté la proposition d’un professeur de l’université Charles et y sera, pour un an, lecteur d’anglais. Mais ce contrat se renouvelle. Les années passent et Alexander (Sacha) ne se décide pas à rejoindre définitivement son Angleterre natale où il passe cependant ses vacances. Sacha es... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
cathe
  13 septembre 2015
Ne vous y trompez pas, ce livre est bien en français, ou du moins traduit du polonais au français. On se souvient du très beau "Hôtel Polski" du même auteur (l'histoire d'un amour impossible en temps de guerre). Ce bref récit est tout aussi romanesque et aussi bien écrit.
Un Anglais choisit d'aller vivre à Prague (d'où le titre) pendant les années soixante, fasciné par cette ville. Là-bas il va se lier aux dissidents et va vivre, davantage en témoin qu'en acteur (encore que…) les bouleversements historiques.
C'est par petites touches légères que l'auteur nous permet d'approcher à la fois la ville elle-même et le réseau d'étrangers qui y vivent.
Commenter  J’apprécie          60
Malice
  30 août 2012
En 1957, Sacha Bell est anglais , d'origines russes via sa mère et il a vingt-six ans. il décide de s'installer à Prague. Où, il est lecteur d'anglais à l'université Charles. Il s'intéresse de très près à la politique du pays, de son destin , du régime en place la désillusion et la perte de certains espoirs,cela n'empêche pas d'effectuer quelques séjours en Angleterre. Il se lie avec Mary Stearns est une femme américaine, communiste, un beau personnage séduisant, elle lie une belle complicité avec Sacha.En 1968, Il va vivre le fameux Printemps Prague, référence évoqué chez Milan Kundera dans"L'insoutenable légèreté de l'être". La musique tient une grande place dans ce court roman mais brièvement.
Ce roman est intéressant pour son cadre historique et oh combien l'importance du communiste donne une ambiance étrange faire attention à ce que l'on dit, ce que l'on fait ! C'est un livre court, concis, alors qu'il s'étale sur un temps assez long de 1957 à 1991. La fin, la chute est assez étrange qui ressemble à celle des nouvelles.
Ambiance m'a fait penser au film allemand " À la vie des autres". Ce livre m'a demandé une certaine concentration, je n'ai pas été enthousiasmé mais c'est très intéressant tout de même.
Lien : http://livresdemalice.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
catherinevl
  18 juillet 2010
Prenant et intéressant, humainement très juste. Par contre j'avais les mauvaises attentes: j'ai en effet attendu un punch, un drame, quelque chose s'en approchant, tout au long de ma lecture. Ce n'est pas le propos de l'auteur. Portrait humain et politique.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SachenkaSachenka   19 février 2017
Dimanche. Black Sunday. Sombre dimanche. [Sacha] se rappelait la mélodie de cette rengaine. On disait que sous l'effet de cette mélodie, des jeunes, des malheureux s'étaient jetés par la fenêtre, s'étaient suicidés. C'était romantique, mais qu'un sexagénaire fasse pareil, c'eût été plutôt pathétique.
Commenter  J’apprécie          60
SachenkaSachenka   20 février 2017
Ehrenbourg parlait beaucoup du fascisme : il haïssait les Allemands.
- Un bon Allemand est un Allemand mort, pérorait-il.
Commenter  J’apprécie          90
SachenkaSachenka   21 février 2017
- Quand on n'a pas ce qu'on aime, on aime ce qu'on a.
Commenter  J’apprécie          212
SachenkaSachenka   18 février 2017
"Pourquoi faut-il tout détruire pour reconstruire du neuf? Et le neuf est-il toujours meilleur?"
Commenter  J’apprécie          100
SachenkaSachenka   20 février 2017
La bière, remède tchèque aux peines humaines.
Commenter  J’apprécie          202

autres livres classés : printemps de pragueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3883 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre