AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782922868012
96 pages
Éditeur : Les Allusifs (01/01/2001)
4/5   2 notes
Résumé :
Ce roman nous raconte l'histoire d'une femme qui, après des années passées à l'étranger, retourne à Prague pour y retrouver des bribes de son enfance perdue et faire la lumière sur la dénonciation dont son père fut victime autrefois. Mais le temps a effacé bien des traces, et tous ceux qui pourraient l'aider à retisser la trame de son passé ont disparu. Il ne reste que Victor, son oncle adoré, qu'elle retrouve presque par miracle.
Jouant de l'alternance entre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sachenka
  03 mars 2017
Lena passe son temps entre Montréal, sa ville d'adoption, et Prague, où elle a vécu dans sa jeunesse. Plusieurs souvenirs l'assaillent. Son père Stanislaw Lewicki y était attaché d'ambassade dans les années 1950 pour le compte de la Pologne. Sa mère Eufrozyna et sa grand-mère Anna font également partie de cette jeunesse dorée. La servante Maria qui préparait les sandwichs les plus artistiques et délicieux. Les réceptions à l'ambassade de France, les soupers entre amis, la culture, la musique, etc. Et puis Victor, l'ami du père…
Les souvenirs s'y mélangent. C'est un peu la recette de l'auteure Tecia Werbowski et, avec cette nouvelle « Prague, hier et toujours », elle n'y déroge pas. Oui, ces souvenirs de jeunesse, mais aussi ceux des autres, des adultes qui l'entourent. Stanislaw et Victor ont beaucoup en commun. Ils sont polonais, ils ont vécu la Seconde guerre mondiale et y ont survécu. Ils ont aussi aimé tous les deux Eufrozyna…
Toujours pendant les années 1950, Lewicki fut soupçonné de vouloir traverser à l'Ouest. N'est-il pas proche de l'ambassadeur français ? N'a-t-il pas trouvé une dame pour enseigner la langue de Molière à sa fille ? Si les soupçons sont écartés, finalement, les doutes persistent. Des deux côtés, d'ailleurs. le père restera cantonné à des postes sans importance et la famille de Lena se demande qui a pu mettre la puce aux oreilles des autorités soviétiques. Surement un proche, tant certains détails étaient précis.
Avec les années, Lena prend de l'âge, perd ses parents, fait des études et se trouve du travail dans le théâtre des marionnettes. Puis elle déménage à Vienne et à Montréal. Beaucoup plus tard, lorsqu'elle retourne à Prague – après tout, on ne peut l'ignorer, il faut y retourner, encore et toujours ! –, elle retrouve Victor, les deux ont beaucoup à se dire, à rattrapper, des souvenirs à se raconter.
Tecia Werbowski maitrise l'art de la nouvelle. Quand on a terminé ses petits bijoux littéraires, souvent de moins de cent pages, on se sent bien. Brièvement, on se dit qu'on aurait souhaité en savoir plus, qu'on aurait continué cette lecture, mais aussitôt on se ressaisit. Après tout, l'auteure a bouclé la boucle, a fait le tour de son histoire. Qu'y aurait-il de plus à ajouter ? Et puis je me dis que plusieurs autres écrivains devraient suivre son exemple et aller à l'essentiel. Concision, beauté, lyrisme, évanescence, voyages…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SachenkaSachenka   20 mars 2017
Aller en Europe signifiait passer un pont, de la routine quotidienne au royaume des rêves éveillés. C'était retourner à son enfance, à sa jeunesse, retrouver de vagues souvenirs, des fantômes du passé. Elle voulait que Prague lui appartienne, à elle seule, exclusivement, et elle était malheureuse de voir les hordes de touristes partager son intimité avec la ville. Car elle ne désirait partager celle-ci avec personne. Elle se renfrognait quand elle entendait quelqu'un dire : «Prague est belle.» À ses oreilles, ça sonnait creux, banal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
SachenkaSachenka   24 février 2017
Pour Lena, sauter d'un continent à l'autre, c'était comme être mariée en ayant un amant, une sensation captivante, émoustillante. Elle se sentait infidèle à Montréal quand elle était à Prague. Elle en ressentait un goût d'aventure, de vie dangereuse, un mystère d'un genre particulier. Elle prenait même plaisir à la fatigue du décalage horaire, au changement d'air, à ce rythme nouveau, à ces odeurs différentes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
SachenkaSachenka   25 février 2017
Aller en Europe signifiait passer un pont, de la routine quotidienne au royaume des rêves éveillés.
Commenter  J’apprécie          190
SachenkaSachenka   27 février 2017
- Heureuse, heureuse... Qu'est-ce que ça veut dire?
Commenter  J’apprécie          260
SachenkaSachenka   25 février 2017
Étrange maladie que d'être préoccupé par le passé!
Commenter  J’apprécie          190

autres livres classés : dénonciationVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Qui suis-je ❓❓❓

Je suis dans le milieu du monde / J'ai quatre pieds dans un tonneau / Je ne suis point en terre, encore moins dans l'eau / Et cependant je suis dans l'onde / . Je dis fort souvent non, et ne dis jamais oui / Je suis en même temps dans la tête d'une anguille / Et dans la queue du serpent, jamais pourtant je ne frétille / Or devinez moi. / Je suis ........

un pronom personnel
une note de musique
une conjonction de coordination
une onomatopée
une lettre de l'alphabet
un nombre entre un et cinquante
un adverbe

1 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : Devinettes et énigmesCréer un quiz sur ce livre