AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Lucien Febvre (Préfacier, etc.)Jean-Pierre Azéma (Éditeur scientifique)
ISBN : 2757804901
Éditeur : Points (05/07/2007)

Note moyenne : 4.69/5 (sur 8 notes)
Résumé :

De 1940 à 1944, réfugié dans tes Vosges, Léon Werth vit l'Occupation un stylo à la main, et rédige Déposition, son journal de résistance personnelle. Il livre ici un document capital pour comprendre ce que furent vraiment ces années sombres de l'Histoire. Précises, graves et d'un humour féroce, ces pages attestent un refus de la fatalité, et demeurent d'une extraordinaire modernité."Il viend... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
jauchatpitre
  10 janvier 2016
Déposition: Journal de guerre 1940-1944 de Léon Werth éditions Points
Juin 1940, la France est vaincue par l'armée d'Hitler. Un armistice est signé entre l'Allemagne et le régime de Vichy qui coupe le pays en deux. Leon Werth se réfugie dans un village du Jura et va tenir un journal de guerre jusqu'en 1944.
Un témoignage incomparable sur cette période ...
L'écriture y est résolument moderne, rythmée, et emprunte, d'un humour acerbe .L'auteur nous livre ses impressions sur le monde qui l'entoure. A travers l' analyse de sa perception des opinions des villageois , des médias de tous bords, de ses propres états d'âme, : il se questionne et développe des idées ….
Quelques exemples : Que faire quand tous les repères ont disparus et que la société que l'on connaissait hier se désagrège petit à petit , se jeter dans les bras du premier homme fort paternaliste venu qui nous propose la Sécurité,la rigidité de l'ordre, une certaine forme de violence ?
« La peur s'est résolue. En acceptation, en attraction même. L'Allemand est devenu un magicien qui possède le secret de l'ordre. Je me souviens que Rauschning fait dire à Hitler : le petit-bourgois français m'accueillera comme un libérateur ».
Vivre en dehors du monde en dehors du siècle et de l'histoire prenant des postures de sages ermites sur les ruines d'une culture?
« Pourquoi donc ai-je un tel souci de mon âme européenne et de mon âme française ? « L'homme est tout… » Pourquoi ne pas me réfugier dans mon moi intérieur ? Si laide que puisse être l'Europe de demain, je n'ai qu'à décider d'y vivre en meublé. Mais l'homme intérieur n'est pas un atome indivisible une molécule absolu. L'homme intérieur, moins que rien suffit à le corrompre : une grippe Hitler. »
Des réflexions intéressantes sur la violence, le statut de bourreau, de victime, la part de responsabilité
« La cruauté, le sadisme allemand, le sadisme organisé .Torture pour faire parler, torture pour faire souffrir. Meurtres en masses. Comment mesurer la part de responsabilité de chaque Allemand ? Sans doute, la cruauté des coloniaux français est d'un ordre de grandeur infiniment plus faible. Et jamais elle ne fut système, doctrine ( sauf en des groupe d'administrateurs véreux). Et toujours, presque toujours, elle fut dissimulée, hypocrite. Mais elle fut. Qu'on considère aussi que la plupart de ces actes étaient ignorés des français. Qu'on évalue le nombre des français chez qui l'ignorance était elle –même un crime, qui voulait ignorer »
Sur l'identité Française et la notion de peuple français
« Je vais à Lons pour y déclarer qu'aux termes de la Loi du 2 Juin 1941, je suis juif. Je me sens humilié, c'est la première fois que la société m'humilie. Je me sens humilié non pas d'être juif, mais d'être présumé, étant juif, d'une qualité inférieure. C'est absurde, c'est peut-être un défaut mais c'est ainsi. Ainsi le Maréchal et M Xavier Vallat me contraignent à me réclamer d'une patrie juive, à laquelle je ne me sentais pas lié. Une patrie, une seule c'est parfois déjà encombrant. On n'y pense pas, on n'en fait guere de cas. Mais si un étranger prétend m'humilier à travers cette patrie, je suis blessé et je ne sais plus si c'est cette patrie ou moi-même que je dois défendre. Mais la simple dignité m'oblige à m'identifier à elle ».
Un livre d'une grande richesse intellectuelle offrant des points de vue multiples qui donneront,aux lecteurs matières à réflexions
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
petchpetch   08 mai 2013
Le 24 mai 1943
Je lis dans "Le Nouvelliste" : cette année, au concours d'éloquence institué entre les collèges libres, le sujet proposé était le suivant: "Pourquoi faut-il aimer sa mère?" Suit une colonne entière de citation du Maréchal. De quoi donner au fils le plus tendre l'envie d'égorger sa mère.
Commenter  J’apprécie          70
Video de Léon Werth (4) Voir plusAjouter une vidéo

Léon Werth : Cochinchine
Olivier BARROT présente depuis le Musée Rodin le livre de Léon WERTH : "Cochinchine". Images d'archives de Saîgon.
>France : histoire>20e siècle>Troisième République: 1870-1945 (178)
autres livres classés : journalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1761 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre