AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


La seconde Guerre Mondiale dans la littérature française - II. Récits, souvenirs, chroni...


Dans la littérature française, une liste consacrée aux livres qui ne sont pas des fictions mais des récits, témoignages, mémoires, chroniques ou essais sur cette période de notre Histoire.


1 Mémoires de guerre, tome 1 : L'Appel, 1940-1942
Charles de Gaulle
12 critiques 18 citations

Impossible de débuter cette liste par quelqu'un d'autre. Bien que militaire de carrière, ces mémoires ont aussi un intérêt littéraire. Premier volet d'une trilogie à lire en intégralité: - tome 2 L'unité (1942 - 1944) - tome 3 Le salut (1944 -1946). Ajouter à mes livres
2 L'étrange défaite - Témoignage écrit en 1940
Marc Bloch
17 critiques 43 citations

Ecrit en 1940 et paru à titre posthume en 1946. "" Ces pages seront-elles jamais publiées ? Je ne sais. Il est probable, en tout cas, que, de longtemps, elles ne pourront être connues, sinon sous le manteau, en dehors de mon entourage immédiat. Je me suis cependant décidé à les écrire. " (...) Un écrit sur la Débâcle et ses causes. Ce texte est aussi un témoignage d'espérance en l'avenir, celui de la France et de sa capacité à retrouver ses valeurs et son amour de la liberté. Marc Bloch (1886 - 1944) était un historien renommé, héros de la Grande Guerre et engagé volontaire en 1940. Il s'engagea dans la Résistance et fut arrêté par la Gestapo en 1944, torturé puis fusillé. Ajouter à mes livres
3 Retour au front.
Roland Dorgelès
Paru en mai 1940. Correspondant de guerre, Dorgelès a rassemblé ici tous ses articles publiés chaque semaine dans le journal "Gringoire" pendant 6 mois. Quand il paraît, l'auteur ne sait pas que la défaite est proche. Un mois plus tard, les Allemands sont à Paris et le livre est saisi et mis au pilon. Certains récits seront repris en 1957 dans un autre de ses livres, "La drôle de guerre". Un terme qui resté dans l'Histoire. Roland Dorgelès (1885 - 1973) fut membre de l'Académie Goncourt. Il est devenu célèbre en 1916 avec son premier roman "Les Croix de bois", sur la première guerre mondiale. Ajouter à mes livres
4 33 jours
Léon Werth
12 critiques 24 citations

"Sur les conseils d'un ami, Léon Werth quitte Paris le 11 juin 1940 pour se rendre dans le Jura. Ce voyage, qu'il espérait ne devoir durer que quelques heures, lui prendra en fait 33 jours. L'auteur se rend compte alors que la situation est bien plus préoccupante qu'il n'a bien voulu l'admettre tout d'abord. 33 jours est donc un récit d'exode en même temps qu'un témoignage historique et humain, se refusant à toute vision manichéenne. C'est une leçon contre la haine et une invitation à ne jamais désespérer de l'Homme." (...) Publié à titre posthume en 1992. Léon Werth (1878 - 1955) avait publié "Clavel Soldat" en 1919, un témoignage sur la 1ère guerre mondiale. Ajouter à mes livres
5 Les horreurs que nous avons vues
Jean de La Hire
Suggestion de Moravia. -------------------------------------------------------------------------------- "Dans cet ouvrage paru en 1940, Jean de la Hire relate ce que lui-même et Louis Icart ont vu et vécu sur les routes de France, durant la Débâcle, ce qu'il appelle 'le crime des évacuations', dont il tient pour responsables Paul Reynaud, président du Conseil, et Georges Mandel, ministre de l'Intérieur." Jean de La Hire (1878-1956), de son vrai nom Adolphe d'Espie, ancien secrétaire de Willy, est un auteur de la première science-fiction française (...) Son itinéraire personnel est marqué par un engagement ouvert dans la Collaboration durant la Seconde Guerre mondiale (il fut membre du RNP de Marcel Déat) ; il se retrouve d'ailleurs, après la guerre, condamné par contumace à la dégradation nationale et à dix ans d'emprisonnement. Ajouter à mes livres
6 Vent de mars
Henri Pourrat
3 citations

"Pour tant d'hommes derrière le mot « fasciste » ou le mot « communiste », n'y a-t-il rien d'autre qu'une gueule à béret ou à casquette ?" - "La production qui n'est plus que production appelle la destruction, comme la jouissance appelle la pourriture. Cet inimaginable progrès industriel, ne voit-on pas à quoi il va : si ce n'est à l'énorme folie de la guerre, aux tempêtes de torpilles sur les villes d'acier et de ciment, c'est au dessèchement dans ces villes des races sans postérité." Prix Goncourt 1941. De fait, une consécration littéraire par le régime de Vichy d'un écrivain auvergnat, "chantre du retour à la terre". Mais la tournure des événements le conduira à s"éloigner de la Révolution Nationale. Plus qu'un roman, ce texte est en réalité l'exposé de ses idées politiques du moment. Henri Pourrat est surtout connu pour "Gaspard des Montagnes" et ses contes et légendes d'Auvergne. Ajouter à mes livres
7 L'équinoxe de septembre - le solstice de juin - mémoire
Henry de Montherlant
En 1941, Henry de Montherlant , "apôtre de la virilité", publie "Le Solstice de juin". Écrit au lendemain de la défaite, le livre exalte le «ton humain», le courage, le bon sens, la qualité, le travail bien fait, non sans témoigner de l'inquiétude de l'auteur en ce qui concerne l'avenir de la qualité humaine chez le Français moyen. On sait combien le Solstice a suscité de malentendus et de réactions passionnées. C'est pourquoi Montherlant avait préparé, pour cette réédition, un Mémoire et un dossier qui montrent clairement ce qu'ont été ses sentiments et son comportement pendant la dernière guerre. Ajouter à mes livres
8 Le printemps tragique
René Benjamin
1 critique 1 citation

Paru en 1941. Sur la Débâcle. Ecrivain, journaliste, conférencier (1885 - 1948), Prix Goncourt en 1915 pour son roman "Gaspard", il fut ami avec Charles Maurras et Léon Daudet et a soutenu le maréchal Pétain pendant l'Occupation allemande. Il était entré à l'Académie Goncourt en 1938. Ajouter à mes livres
9 La Moisson de Quarante
Jacques Benoist-Mechin
Journal de captivité dans le camp de prisonniers de Voves en Vendée en 1940. Arrêté à la Libération pour ses opinions favorables au nazisme et son implication dans la Collaboration, Benoist-Méchin sera condamné à mort en 1947. La sentence fut rapidement commuée en travaux forcés et il sera libéré de Clairvaux en 1954. Mort en 1983, il fut aussi l'auteur, notamment, d'une Histoire de l'armée allemande et un grand connaisseur du monde arabe, avec des ouvrages remarqués et des biographies de grands personnages du Moyen Orient (Kemal, Ibn Seoud, Fayçal, Un printemps arabe, etc.) . Ajouter à mes livres
10 À travers le désastre
Jacques Maritain
"Une approche intéressante de l'analyse des causes du désastre de Juin 1940 par le philosophe Jacques Maritain, "élève" d'Aristote et de Saint Thomas, longtemps proche de Maurras puis séparé et opposé au régime de Vichy. Les causes exposées sont malheureusement des causes profondes qui sont en quelque sorte 'humaines" donc hors du temps." Publié à New-York en 1941 et en France en 1946. De 1945 à 1948, il fut aussi ambassadeur de France auprès du Vatican. Ajouter à mes livres
11 Documents sur la guerre de 1939 - 1940, tome 1
Louis Thomas (II)
Paru en 1941. Engagé volontaire, "par delà l'âge légal", l'auteur fut pris de force, dans la nuit, en combattant (...) Il a cherché à aider les Français à comprendre pour quoi la guerre de 1939 fut un crime et comment elle a été perdue". Ajouter à mes livres
12 Pilote de guerre
Antoine de Saint-Exupéry
18 critiques 108 citations

Paru en 1942 aux Etats-Unis, un an avant Le Petit Prince. Récit d'une mission effectuée dans le ciel du Nord de la France où l'auteur se livre à une réflexion sur l'homme et sur la guerre. Ajouter à mes livres
13 Attachements
Jacques Chardonne
2 critiques 11 citations

Paru en 1942. Quatre chroniques où Chardonne évoque de bien belle manière ses réflexions sur la vie. Il y évoque la guerre dans "Pendant la guerre dormante": " la guerre s’est approchée et nous l’avons vue avec une imagination un peu engourdie mais suffisante pour nous préparer avec ce rendez-vous avec la mort, à cette simplification, cette espèce de paresse qu’elle apporte, ce détachement forcé qui supprime jusqu’aux raisons du sacrifice » Ajouter à mes livres
14 Les Mémoires d'un fasciste/I Les Décombres 1938/1940
Lucien Rebatet
1 citation

Publié en 1942, "Les Décombres" (sous-titré Mémoires d'un fasciste) désigne comme responsables de la Débâcle de 1940 les juifs, les politiques et les militaires. Les gens de Vichy ne sont pas épargnés. Il y explique que la seule issue pour la France est de s'engager à fond dans la collaboration avec l'Allemagne. Chantre de la Collaboration, Lucien Rebatet (1903 - 1972) fut écrivain, journaliste et critique musical et cinématographique. Condamné à mort après la Libération, il fut finalement gracié. Son "Histoire de la musique" publiée chez Laffont, collection Bouquins, constitue son véritable legs. Ajouter à mes livres
15 Déjeuners de soleil
Léon-Paul Fargue
1 critique 1 citation

"En ces années de guerre (ces textes ont paru en 1942), il s'attache au difficile quotidien des Parisiens, aux bouleversements que connaît la capitale. Mais l'écrivain évoque aussi des thèmes intemporels comme le bavardage, le printemps, la neige... Et dans ces pages le chroniqueur rejoint souvent le poète. " A découvrir aussi Refuges (1942) et La lanterne magique (1944) Ajouter à mes livres
16 Mon journal pendant l'Occupation
Jean Galtier-Boissière
4 critiques 17 citations

Publié au sortir de la Seconde Guerre mondiale, Mon journal pendant l’Occupation relate dans un style léger et doux-amer les vicissitudes des contemporains de l’auteur : intellectuels de gauche ou de droite, collabos ou résistants, grands avocats ou petites gens, trafiquants, profiteurs, arnaqueurs, tous sont les figures tragi-comiques du Paris occupé. Anecdotes, « histoires drôles », jeux de mots recueillis sur le vif apportent une touche d’humour à cette chronique des heures les plus sombres de notre Histoire. Jean Galtier-Boissière, journaliste anarcho-pacifiste, décrit la vie quotidienne de ses compatriotes depuis sa tanière de la place de la Sorbonne avec autant d’humour que de finesse. Ajouter à mes livres
17 Mon journal depuis la Libération : 1944-1945
Jean Galtier-Boissière
5 critiques 12 citations

Paru en 1945. "Chronique en forme de journal sur les événements survenus dans l'après- guerre en France libérée. Le regard incisif et polémique de l'auteur (fondateur du Crapouillot) observe sans concession la société française...Ses observations et commentaires acides sont une source essentielle pour comprendre la vie en France (et ses excès) dans l'immédiat après-guerre." Jean Galtier-Boissière (1891 - 1966) était un écrivain, polémiste et journaliste. Ajouter à mes livres
18 Mémoires : L'Angleterre comme Carthage... suivi de Des illusions... Désillusions ! 15 août 1944 - 15 août 1945
Jean Herold-Paquis
Jean Auguste Hérold (1912 - 1945) était un journaliste radiophonique français engagé dans la Collaboration. Membre du Parti populaire français de Jacques Doriot, il a tenu une chronique militaire sur Radio Paris dans laquelle il acclamait les succès de l'Axe et ridiculisait l'action des Alliés, avec ce célèbre leitmotiv : « L'Angleterre, comme Carthage, sera détruite ! ». Condamné à mort à la Libération, il fut fusillé en 1945. Ajouter à mes livres
19 Retour de barbarie
Raymond Guérin
1 critique 3 citations

Suggestion de Moravia. -------------------------------------------------------------------------------- Paru après la guerre et réédité en 2005. Après trois et demi d'internement en stalag, Raymond Guérin (1905-1955) retrouve Paris en décembre 1943 et découvre la France de l'Occupation, bien différente de celle qu'il avait laissée en 1940. Il constate qu'ici aussi " la sottise bat son plein ". Il reprend contact avec le petit monde littéraire parisien.(...) Retour de Barbarie est le journal de cette période. Ajouter à mes livres
20 En lisant les cahiers de Paul Valéry. 1938-1945, tome 3
Edmée de La Rochefoucauld
"Ces cahiers où chaque matin Valéry notait "ce qui vient comme il vient mais non tout ce qui vient", représentent des pages de réflexions parfois élaborées, parfois inachevées, toujours révélatrices." Paru en 1986. Les écrits de Paul Valéry sur cette période sont rassemblés dans les Cahiers XXIII. Ajouter à mes livres
21 Honneur et Patrie
Maurice Schumann
1 critique 1 citation

Paru en 1946. Maurice Schumann (à ne pas confondre avec Robert Schuman), né en 1911 et mort en 1998, était engagé volontaire en 1939 et Résistant de la première heure. Il a rejoint le Général de Gaulle à Londres le 21 juin 1940 où il est devenu le porte-parole de la France Libre. "Honneur et Patrie" était le nom de l'émission radiophonique diffusée à la BBC du 17 juillet 1940 au 30 mai 1944. Il a pris part ensuite à la bataille de France et à la libération de Paris. Ajouter à mes livres
22 Le sacrifice du matin
Pierre Guillain de Bénouville
1 critique 1 citation

1946. De son vrai nom Pierre de Bénouville (1914-2001). Général, Compagnon de la libération, Croix de Guerre et Médaillé de la Résistance. Une des premières descriptions vécues de la Résistance intérieure. Ajouter à mes livres
23 Journal des années noires (1940-1944)
Jean Guéhenno
4 critiques 16 citations

Paru en 1947. Jean Guéhenno (1890 - 1978) fut écrivain et critique littéraire. Professeur de Khâgne (littérature) aux lycées Lakanal, Henri-IV et Louis-le-Grand, dans les années trente jusqu'en 1943, il fut alors "sanctionné" par l'occupant allemand avec lequel il ne "cohabitait" pas. Ajouter à mes livres
24 Sept fois sept jours
Emmanuel d'Astier de La Vigerie
Paru en 1947. Un livre de souvenirs sur la Résistance dédicacé à Roger Martin du Gard. Emmanuel d'Astier de la Vigerie (1900 - 1969) fut un écrivain, journaliste et homme politique français. Résistant de la première heure, cofondateur du mouvement Libération, Compagnon de la Libération, il a été l'auteur de la chanson la Complainte du partisan écrite à Londres en 1943. Ajouter à mes livres
25 Le caporal épinglé
Jacques Perret
11 critiques 4 citations

Paru en 1947. Dans un style fleuri et plein d'humour, un témoignage du caporal Jacques Perret sur les conditions de vie des prisonniers de guerre français dans un stalag. Adapté au cinéma en 1961 par J. Renoir, avec J.P. Cassel, Claude Brasseur et Jean Carmet. Ajouter à mes livres
26 Bande à part
Jacques Perret
4 critiques 5 citations

Suggestion de pierre31------------------------------------------------------------- "C'est un récit, la suite chronologique du Caporal épinglé, il y raconte la résistance au sein de l'ORA (Organisation de Résistance de l'Armée). Prix interallié 1951, même style, même ton que le caporal, autant dire parfait!" Ajouter à mes livres
27 Les enfants humiliés
Georges Bernanos
2 critiques 18 citations

"C'est dans l'amertume et la colère que Georges Bernanos a trempé sa plume pour écrire ce journal de 1939-1940 (...)". Paru en 1949 et sous-titré "Journal 1939-1940". Né en 1888 et mort en 1948, Georges Bernanos était exilé au Brésil pendant la seconde guerre mondiale. Il a soutenu par des articles de presse la Résistance du Général de Gaulle. Ajouter à mes livres
28 Le débarquement
Georges Blond
1 critique 1 citation

Paru en 1951. "Sans rien sacrifier de l'exactitude historique, Georges Blond relate ici cette formidable épopée dans un récit captivant. Un classique, que de nouvelles générations de lecteurs découvriront avec passion." Ajouter à mes livres
29 Article 75
Philippe Saint-Germain
Paru en 1951. Journaliste. Auteur de plus d'une centaine d'articles dans la presse collaborationniste, Philippe Saint-Germain - pseudonyme de Jacques Leray - fut condamné à cinq années de travaux forcés. Il fut incarcéré à Fresnes, puis dans la maison centrale de Fontevrault. Réédité en 2011 chez Déterna sous le titre "Les prisons de l'Epuration". Ajouter à mes livres
30 DEPARTS souvenirs de l'année 1944 FRAGMENTS
Jacques-Louis Bourdelle
"Les pages ici publiées sont des pages de douleur. Elles ne résolvent rien, elles témoignent. Elles sont d'effarement, d'épouvante, de cris maîtrisés. Extraites du livre "Départs", publié en 1952 par les éditions Rougerie, leur sélection, excluant tout autre souvenir, focalise notre attention sur les événements qui marquent à jamais la ville de Tulle" . Témoin de la libération de Tulle par des maquisards le 7 juin 1944, Jean-Louis Bourdelle, membre de l'Armée secrète, est pris en otage le lendemain par l'Occupant qui pend sous ses yeux 99 personnes. Il a vu certains de ses amis être pendus par les SS. Le massacre de Tulle désigne les crimes commis dans la ville de Tulle par la 2e division SS Das Reich le 9 juin 1944, 72 heures après le débarquement en Normandie. Ajouter à mes livres
31 La Force de l'âge
Simone de Beauvoir
22 critiques 85 citations

Publié en 1960 - Deuxième tome de ses mémoires où elle évoque la période allant de 1929 à la Libération. Simone de Beauvoir retrace ici sa vie entre l'âge de 21 ans et celui de 37 ans. Ajouter à mes livres
32 J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir / Il n'est pas si facile de vivre
Christine Arnothy
46 critiques 24 citations

Née en Hongrie en 1930, Christine Arnothy a fui son pays avec ses parents et s'est installée en France. Paru en 1955, le livre raconte son enfance pendant le siège par les Russes de Budapest, occupée par les Allemands. La 2e partie - " "Il n'est pas si facile de vivre" - raconte son passage en Autriche, son arrivée dans un camp de réfugiés, avant son nouveau départ pour la France. Ajouter à mes livres
33 On m'appelait Rémy, tome 2
Colonel Rémy
Gilbert Renault, alias le Colonel Rémy, Gaulliste et Résistant de la 1ère heure a publié en 1951 un récit en deux volumes - Vol. I: de la défaite à l'espérance, 18 juin 1940-28 mars 1942. Vol. II: De l'espoir à la Libération, 28 mars 1942-25 août 1944 Ajouter à mes livres
34 La Ligne de Démarcation, tome 1
Colonel Rémy
Il a publié de 1964 à 1976 de multiples témoignages de résistants passeurs de la ligne de Démarcation (22 volumes). Un film a été réalisé en 1966 par Claude Chabrol ("La ligne de Démarcation" avec Jean Seberg, Maurice Ronet, notamment...). Le Colonel Rémy a aussi inspiré le film de Marcel Camus "Le Mur de l'Atlantique" (1970, avec Bourvil). Ajouter à mes livres
35 Le secret du jour J
Gilles Perrault
2 citations

1964; Prix du Comité d'action de la Résistance. "Début 1944. Les services secrets de Hitler sont convaincus de l'imminence du débarquement allié. Une menace qu'il serait aisé de déjouer, à condition de savoir où et quand... On en est pleinement conscient à Londres, et toute la question est d'organiser la plus vaste opération militaire jamais conçue sans que l'ennemi puisse prévoir son déclenchement... Ainsi commence une hallucinante guerre de l'ombre entre services de renseignements. Une guerre dont Gilles Perrault nous dévoile ici toutes les coulisses, nous entraînant tantôt sur les pas de l'homme qui le premier fournit aux Alliés le plan du Mur de l'Atlantique, tantôt à la suite de Rommel inspectant les plages normandes, ou bien encore, de Lisbonne à la Suède, dans le sillage d'agents parfois doubles parfois triples...(...) Gilles Perrault fait revivre cette épopée dans un livre minutieusement documenté, plus passionnant que bien des romans d'espionnage." Ajouter à mes livres
36 L'orchestre rouge
Gilles Perrault
2 critiques 1 citation

Paru en 1967. "L'orchestre rouge est le réseau de renseignements le plus important et le plus efficace qui ait fonctionné lors de la dernière guerre. Implanté au coeur même de l'empire nazi, tissant sa toile sur toute l'Europe occupée, il a joué un rôle décisif dans la défaite de l'Allemagne. Plusieurs dizaines de ses membres furent décapités, fusillés ou pendus, mais leur action a couché pour toujours en terre russe des centaines de milliers de soldats allemands - 200 000 selon l'amiral Canaris, ched de l'Abwehr." Ajouter à mes livres
37 Dictionnaire amoureux de la Résistance
Gilles Perrault
1 critique 1 citation

Paru en 2014. "Dans un texte très condensé, Gilles Perrault, avec l'honnêteté intellectuelle qui le caractérise, trace un portrait personnel et passionnant de la Résistance. Les résistants sont " ceux qui ont préféré les raisons de vivre à la vie ". Gilles Perrault nous raconte leur histoire, qu'il connaît bien, et nous explique comment ils ont contribué à la victoire par leurs actions de renseignement et de sabotage qui ont facilité le débarquement en Normandie et retardé l'arrivée des renforts allemands au moment crucial. (...) Un hommage aux héros discrets de la Résistance, ce petit peuple qui a combattu à l'ombre des chefs. " Ajouter à mes livres
38 Le franciscain de Bourges
Marc Toledano
6 critiques 8 citations

"En 1943, deux résistants, les frères Toledano, sont arrêtés, emprisonnés et torturés à la prison de Bourges. Alfred Stanke, infirmier militaire allemand et frère franciscain, vient les soigner et les réconforter. Luttant contre la Gestapo, il tente de les faire évader..." Publié en 1966 et adapté au cinéma par Claude Autant-Lara en 1967. Sur ce moine-soldat: http://www.encyclopedie-bourges.com/franciscain.htm Ajouter à mes livres
39 Le demi-solde
Jean Dutourd
Paru en 1965. Un récit sur l'immédiat après-guerre. "Au moment de la Libération, Jean Dutourd, ancien commandant des FFI démobilisé, se retrouve bien démuni sur le pavé de Paris. Il est très jeune et n'a connu que la guerre avec son long cortège de privations et de violences mais aussi de distractions et de facilités. (...) La Libération telle qu'un jeune homme comme tout le monde l'a vécue, au ras des pâquerettes, avec son cortège de grandeurs et de misères..." Jean Dutourd (1920 - 2011) était romancier, essayiste et membre de l'Académie Française. Sur cette période, il a aussi publié "Au bon beurre". Ajouter à mes livres
40 Qui ose vaincra
Paul Bonnecarrère
6 citations

Paru en 1971. Sur les parachutistes de la France libre. Ajouter à mes livres
41 W, ou, Le souvenir d'enfance
Georges Perec
55 critiques 47 citations

Suggestion de Patsales. ------------------------------------------------------------------------------- Livre paru en 1975. "Il y a dans ce livre deux textes simplement alternés (...) inextricablement enchevêtrés, (...) . L'un de ces textes appartient tout entier à l'imaginaire (...) L'autre texte est une autobiographie : le récit fragmentaire d'une vie d'enfant pendant la guerre, un récit pauvre d'exploits et de souvenirs, fait de bribes éparses, d'absences, d'oublis, de doutes, d'hypothèses, d'anecdotes maigres." Ajouter à mes livres
42 Souvenirs de campagnes
Jean Orieux
Paru en 1978 - Un récit de la Drôle de Guerre vécue en Limousin. "Les grands et terribles évènements de cette période de 1940, je les ai vécus au jour le jour, avec tout le monde, au ras du sol limousin. Cela n'empêche que les humbles gens qui partageaient ma vie - et même les autres - avaient parfois un regard vers le ciel et parfois un autre vers leur marmite; le souci de leur cochon leur laissait le temps de regarder les étoiles" (...) Ajouter à mes livres
43 Les Fêtes cruelles
Alain Bosquet
Paru en 1984. Les routes de l'exode en mai 1940, la Débâcle, le régime de Vichy, la Résistance, le départ en Afrique et aux Etats-Unis, puis l'Angleterre où il prépare le débarquement en Normandie auquel il participe. (...) Alain Bosquet nous offre ici une somme d'expériences personnelles exceptionnelles. Anatole Bisk dit Alain Bosquet (1919 - 1998) était un résistant, écrivain et poète français d'origine russe. Ajouter à mes livres
44 Ils partiront dans l'ivresse
Lucie Aubrac
20 critiques 13 citations

Paru en 1984. Ce livre est le " journal " d'une femme ordinaire devenue résistante. Neuf mois de la vie d'une mère de famille enceinte d'un second enfant, professeur d'histoire et de géographie qui, à ses heures perdues, fait évader quatorze personnes (dont son mari arrêté avec Jean Moulin par Klaus Barbie), passe les douanes avec des silencieux de revolvers, ravitaille les clandestins en faux papiers et les collabos en confiture au cyanure. Une femme qui n'a jamais perdu son sang froid ni son humour, sauf le jour de son accouchement à Londres. Porté à l'écran par Claude Berri en 1997 (Carole Bouquet, Daniel Auteuil). Ajouter à mes livres
45 La douleur
Marguerite Duras
39 critiques 58 citations

Paru en 1985. "Comment ai-je pu écrire cette chose que je ne sais pas encore nommer et qui m'épouvante quand je la relis ?" Marguerite évoque l'attente puis le retour de son mari Robert Antelme, résistant et déporté à Buchenwald et à Dachau. Ajouter à mes livres
46 Le vent soufflait devant ma porte
Jean Chaintron
Paru en 1993. Un livre de souvenirs honnête et lucide. Jean Chaintron (1906 - 1898) était un homme politique et un militant anti-colonialiste. Résistant à l’occupant nazi et condamné à mort, il s’est évadé de sa prison et a rejoint le maquis. Ouvrier et autodidacte libertaire, il a rejoint le Parti Communiste Français en 1931 et en a été exclu en 1956. Ajouter à mes livres
47 C'est la guerre
Louis Calaferte
8 critiques 6 citations

Paru en 1993. "Pendant l'Occupation, Louis Calaferte a onze ans. Il raconte la guerre telle que la voit, telle que la vit un enfant. (...)" Ajouter à mes livres
48 Journal de guerre suivi de Journal du métèque 1939-1942
Jean Malaquais
2 critiques 5 citations

Son Journal de guerre (août 39- juillet 40) a été publié en français à New York en 1943. Quant au Journal du métèque qui lui fait suite, et qui évoque la survie d'un couple traqué dans la France du Maréchal, il trouvera le moyen de rester inédit jusqu'à cette publication (Phébus, 1997). Ajouter à mes livres
49 Voyage à Pitchipoï
Jean-Claude Moscovici
34 critiques 36 citations

Ajouter à mes livres
50 Un petit parisien : 1941-1945 : Récit
Dominique Jamet
1 critique 5 citations

Paru en 2000 et adapté à la télé en 2001. "Dominique Jamet évoque ses souvenirs alors qu’il avait 5 ans, en 1941. Il raconte la guerre, le froid, la faim, la peur, les bombes, mais aussi ses premières émotions, la chaleur du foyer, la tendresse de sa mère. Et lorsque cette dernière meurt et que son père s’étourdit dans le tourbillon de ses ambitions et de ses dérives, il n’y a personne pour l’accompagner, personne pour l’aider à vivre cette enfance particulière. " Journaliste et écrivain, l'auteur a été marqué dans son enfance par le choix de son père en faveur de la Collaboration. Ajouter à mes livres
51 Journal d'un coiffeur juif à Paris sous l'occupation
Albert Grunberg
1 critique

Suggéré par Moravia--------------------------------------------------------------------------------- Paru en 2001. "Ce document rare livre, au jour le jour, les angoisses et les espoirs d'un homme traqué qui résiste au désespoir par l'écriture et l'humour." (...) "Le quotidien sans fard et terre-à-terre d'un exclu que les circonstances ne réussissent pas à totalement isoler. L'auteur (...) insiste sur le Paris de l'Occupation et sur ceux-là même qui le tinrent à bout de bras durant vingt-trois mois." Juif né 1898 en Roumanie, orphelin à 4 ans, Albert Grunberg a été élevé par son frère. Ils arrivèrent en France en 1912. Engagé volontaire lors de la Première Guerre mondiale, il habitait à Paris. Autodidacte, il devint garçon coiffeur à Montreuil. En septembre 1942, trois policiers viennent l'arrêter; il s'échappe et se réfugie dans une chambre du sixième étage de l'immeuble voisin où se tient son salon de coiffure - cache qu'il avait préparée, conscient du danger qui pesait sur les Juifs étrangers à Paris. Jusqu'au 23 août 1944, il ne quittera plus cette pièce, Ajouter à mes livres
52 Notre après-guerre : Comment notre père nous a tués, 1945-1954
Dominique Jamet
1 critique 2 citations

La suite du Petit Parisien. Publication en 2003. "Incarcéré à Fresnes pour collaboration, Claude Jamet (son père) sort de prison le 15 février 1945, et tout recommence comme avant. Du moins, c’est ce que croient ses enfants." (...) Ajouter à mes livres
53 Le voyage d'automne : Octobre 1941, des écrivains français en Allemagne
François Dufay
3 critiques

Paru en 2000. "Au mois d'octobre 1941, sur l'invitation du Dr Goebbels, des écrivains français de premier plan partirent à la découverte de l'Allemagne d'Adolf Hitler. Parmi eux, des fascistes convaincus comme Drieu La Rochelle et Brasillach, mais aussi de grands stylistes "apolitiques" tels Jacques Chardonne et Marcel Jouhandeau. Devenu le symbole de la collaboration des intellectuels, ce sulfureux voyage avait fini par prendre les contours du mythe. S'appuyant sur des archives inédites allemandes et françaises, François Dufay raconte les épisodes tantôt tragiques, tantôt dérisoires de cette équipée. Avec un regard dépassionné, Le voyage d'automne démonte les ressorts d'une manipulation. Il éclaire l'incroyable défaillance qui a pu conduire de subtils romanciers dans le bureau de Hitler. Un épisode essentiel de la "tragédie des erreurs" que fut l'engagement des intellectuels au XXe siècle réapparaît ainsi en pleine lumière, après soixante ans d'occultation." Ajouter à mes livres
54 Jeanne et les siens
Michel Winock
"La mort était chez nous comme chez elle" - Récit paru en 2003. Benjamin d’une grande fratrie, Michel Winock revient avec pudeur sur cinquante ans de souvenirs. Confrontant histoire familiale et histoire française, il revit les tourments de la guerre et compte les chapeaux de deuil. À travers le journal intime de son frère aîné mort en 1944, le quotidien dans la banlieue grise d’Arcueil se teinte de lumière… Le journal a été écrit de 1939 à 1944. Des drôles de vies contées avec humour et émotion. Ajouter à mes livres
55 Maréchal, nous voilà... : 1940-1944 - Souvenirs d'enfances sous l'Occupation
Autrement
1 critique 20 citations

Paru en 2004. "Filles, garçons, juifs ou non, ces enfants de la guerre n'ont rien oublié et racontent." Ajouter à mes livres
56 Oradour-sur-Glane, aux larmes de pierre
Jean-Louis Marteil
2 critiques 1 citation

Editeur et romancier, Jean-Louis Marteil a publié en 2006 ce court récit sur Oradour-sur-Glane, véritable oeuvre littéraire. Dans la préface, Lucie Aubrac écrit : "Je n'avais pas imaginé qu'un homme puisse faire sentir simplement avec des mots toute la splendeur d'une vie heureuse et la stupidité d'un massacre brutal et gratuit." Ajouter à mes livres
57 La dernière moisson 1939-1945
Gisele Galoisy
Paru en 2007. Sous le feu des bombardements et de la terreur qui les accompagne, une famille d’agriculteurs bretons et leurs deux enfants tentent de mener une vie aussi « normale » que possible malgré la présence toute proche de soldats allemands. (...) A l’âge adulte, il était nécessaire de relater tous ces événements pour mettre en évidence les bons moments et pour tenter d’exorciser les cauchemars qui aujourd’hui encore hantent sa mémoire. Un témoignage très réaliste sur le vécu du monde rural sous l’Occupation. Ajouter à mes livres
58 Ramon
Dominique Fernandez
7 critiques 7 citations

Paru en 2009; prix Jean Giono et France-Télévisions Essai. Avec Ramon, l'auteur cherche à comprendre comment son père est devenu collabo. Écrivain, journaliste et critique littéraire, son père a fait partie de l'équipe d'écrivains célèbres (Brasillach, Drieu, Chardonne, Jouhandeau...) qui s'est rendue à Weimar en 1941, à l'invitation de Goebbels, pour "concevoir une nouvelle Europe littéraire et culturelle". Ajouter à mes livres
59 1944 : Carnet de vie
Jean-Marc Dopffer
1 critique

Paru en 2009. "S'appuyant sur des notes familiales précieusement recueillies, 1944 Carnet de Vie fait revivre l'oppression de l'occupation italienne puis allemande, l'enrôlement des hommes dans les Chantiers de jeunesse, les bombardements de l'Arsenal maritime de Toulon puis la libération de la ville de Hyères, après le débarquement des forces alliées en Provence". Né à Hyères en 1978, Jean-Marc Dopffer est un auteur inscrit sur Babelio. Il présente ce livre comme une biographie de son grand-père retraçant sa vie entre Hyères et Toulon pendant les 8 derniers mois de la seconde guerre mondiale. Ajouter à mes livres
60 Le pays du lieutenant Schreiber
Andreï Makine
13 critiques 22 citations

Paru en 2014. «Ce livre n'a d'autre but que d'aider la parole du lieutenant Schreiber à vaincre l'oubli», écrit Makine. L'auteur mène un combat contre l'indifférence que la France réserve à ses héros de la Seconde Guerre mondiale. Andreï Makine, d'origine russe, vit en France depuis 1987 et a été élu membre de l'Académie française en 2016. Ses oeuvres sont écrites en Français. Il rend hommage ici à Jean-Claude Servan-Schreiber, cofondateur de l'Express avec son cousin Jean-Jacques, en racontant son destin hors du commun. Ajouter à mes livres
61 Alias Caracalla
Daniel Cordier
24 critiques 24 citations

Prix littéraire de la Résistance 2009 et Prix Renaudot de l'essai 2009. "Voici donc, au jour le jour, trois années de cette vie singulière qui commença pour moi le 17 juin 1940, avec le refus du discours de Pétain puis l'embarquement à Bayonne sur le Léopold II. J'avais 19 ans. Après deux années de formation en Angleterre dans les Forces françaises libres du général de Gaulle, j'ai été parachuté à Montluçon le 25 juillet 1942. Destiné à être le radio de Georges Bidault, je fus choisi par Jean Moulin pour devenir son secrétaire. J'ai travaillé avec lui jusqu'à son arrestation, le 21 juin 1943. Ces années, je les raconte telles que je les ai vécues, dans l'ignorance du lendemain et la solitude de l'exil." Daniel Cordier, né à Bordeaux le 10 août 1920, est un historien, marchand d'art et résistant français. Ancien Camelot du roi, il s'engage dans la France libre dès juin 1940. Secrétaire de Jean Moulin en 1942-1943, au contact de qui ses opinions ont évolué vers la gauche, il lui a consacré une biographie en plusieurs volumes de grande portée historique. Il a été, après la guerre, marchand d'art, critique, collectionneur et organisateur d'expositions, avant de se consacrer à des travaux d'historien (Wikipédia). Ajouter à mes livres
62 Journal 1942-1944 - Suivi de Hélène Berr, une vie confisquée
Hélène Berr
41 critiques 91 citations

Ajouter à mes livres
63 Le voyant
Jérôme Garcin
117 critiques 190 citations

Paru en 2014. "Né en 1924, aveugle à huit ans, résistant à dix-sept, membre du mouvement Défense de la France, Jacques Lusseyran est arrêté en 1943 par la Gestapo, incarcéré à Fresnes puis déporté à Buchenwald. Libéré après un an et demi de captivité, il écrit Et la lumière fut et part enseigner la littérature aux États-Unis, où il devient «The Blind Hero of the French Resistance». Il meurt, en 1971, dans un accident de voiture. Il avait quarante-sept ans." Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          1113

Ils ont apprécié cette liste