AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Dorothée Zumstein (Traducteur)
EAN : 9782290053539
413 pages
J'ai Lu (17/11/1999)
3.98/5   21 notes
Résumé :
Le destin d'Emma semblait tout tracé. Jeune fille d'une grande beauté appartenant à la haute société de Bristol, elle est promise au riche propriétaire de filatures Geoffrey Alcott. Mais dans la Nouvelle-Angleterre de la fin du XIXe siècle, elle semble la seule à être touchée par le sort misérable des ouvriers. A travers les barreaux de sa cage dorée, c'est vers ces hommes et ces femmes à la vie rude et aux moeurs simples que sa sensibilité et sa générosité la porte... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
LadyRomance
  19 janvier 2017
Emma est assurément une jeune femme qui s'ignorait passionnée jusqu'à ce qu'elle rencontre ce bel immigrant irlandais qui lui révèle comme un envers de décor, un tout autre univers que celui qu'elle connaissait jusqu'alors. Elle, vivant dans la bonne et haute société, évolue dans un monde totalement différent de celui pour qui elle éprouve un sentiment naissant dont elle ne soupçonnait pas l'existence. Car la vie d'Emma est celle des convenances et des apparences dans lesquelles elle se sent totalement perdue. de plus, sa vie avec sa mère et sa soeur est marquée par des événements lourds qui se sont produits et avec lesquels elles se doivent de vivre.
Bethel, la mère d'Emma, est issue d'une famille modeste. La mère de Bethel a tout fait pour sortir sa fille de ce milieu social en lui donnant une éducation à cet effet et y est parvenue. La famille du mari de Bethel ayant fait fortune à l'origine dans la traite des noirs, il a fallu deux siècles pour que cette famille entière se refasse une respectabilité. Pour Bethel, c'est donc une attention de chaque instant pour rester crédible auprès de ceux qui sont devenus ses pairs afin qu'ils ne découvrent jamais la misère de laquelle elle est issue et s'assurer ce fragile respect de la haute société. Elle se donne beaucoup de mal pour garder les apparences intactes afin de ne pas en être rejetée. C'est pour cette raison qu'elle empêche sa plus jeune fille handicapée dans une chaise roulante depuis un accident de se montrer en société, ou même aux invités qu'elle reçoit dans leur maison. Celle-ci vit très mal son isolement alors qu'elle est à un âge où l'on est plein de vie. Par ailleurs, un drame a plongé Bethel dans la culpabilité lorsque son fils est parti en mer lors d'une forte tempête et y a laissé la vie. Son mari s'est alors enfui pour passer du bon temps avec ses maîtresses dans leur demeure à Cuba.
C'est une famille déchirée, tourmentée, avec pour Emma, cette mère qui ignore les sentiments et émotions qu'éprouvent ses deux filles comme elle ignore les siens. Même là où Emma trouve un peu de réconfort, dans la pratique de la sculpture, sa mère y voit un possible scandale. Emma voit sa vie toute tracée, un devenir qui s'est dessiné comme une évidence au fil des années : côtoyer la bonne société avant d'épouser son ami d'enfance, Geoffrey, riche entrepreneur à la tête de manufactures textiles.
Pour Emma, ce monde quelle trouve déjà absurde et insignifiant, est profondément marqué par sa rencontre avec une femme immigrée irlandaise travaillant pour Geoffrey. Avec cette femme, elle découvre l'existence d'un tout autre monde, fait de pauvreté matérielle mais de richesse de coeur, d'un sentiment de liberté et d'être dont elle ignorait l'existence. Tout ce qui manquait à Emma semble se trouver au-delà de cette frontière qui fera d'elle une autre femme. Jeune fille timide, elle se découvre un coeur et des ailes, s'intéressant aux autres, éprouvant une rare compassion à cette époque pour tous ceux qui sont considérés inférieurs à la bonne société : pauvres, malades, gens de couleurs, étrangers comme ici les irlandais etc...
Pénélope Williamson à ce talent pour écrire des histoires originales avec des femmes issues d'un monde aisé étouffant qui trouvent la liberté et la passion dans un monde modeste, dans une Amérique de la fin du 19° siècle où la richesse matérielle était profondément séparée de celle de la richesse du coeur. Une époque où il fallait un sacré courage pour sauter le pas de la taille d'un immense gouffre afin d'oser vivre une vie plus simple mais authentique.
La passion d'Emma est une lecture prenante, une belle histoire d'amitié entre deux femmes, une merveilleuse histoire d'amour entre l'héroïne et un bel irlandais que tout sépare dans une Amérique où les moeurs évoluaient lentement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mimi5751
  16 mai 2017
Au début l'histoire est intéressante mais il y a des moments assez lents et l'on a envie de les sauter.
Emma Tremayne est une jeune fille de la haute société nord américaine et attention ces gens là tiennent à leurs codes et il ne faut les transgresser et c'est ce que va faire Emma en devenant amie avec Bria une irlandaise qui a émigrée aux USA avec son mari et ses filles et bien sur elle va être amoureuse du mari de Bria et quand Bria meure de la tuberculose elle a une aventure avec lui mais elle transgresse leurs règles et doit épouser Géoffrey un homme riche de son monde alors sa soeur paralytique jalouse d'elle la dénonce à sa mère et la chère maman la met à l'asile et croyez moi elle reçoit un sacré traitement pour la forcer à suivre les codes de son milieu. En fait il la casse.
Je ne vous raconterai pas la fin mais je peux vous dire que c'est une belle description de cette société : Les pauvres d'un coté et les riches d' l'autre et on se mélange surtout pas.
Commenter  J’apprécie          20
PLUMAGILE
  21 mars 2014
Si vous aimez les personnages qui, dès les premières pages, vous prennent par la main et vous entraînent avec eux dans leur histoire, vous aimerez Emma et Bria et leur belle amitié, Shay le fougueux passionné, les enfants, les frères Walcott, Maddie et les autres....
Si vous aimez l'histoire de l'héritière rebelle et du gars pauvre et fier, dont on espère jusqu'au bout qu'elle se terminera bien, vous suivrez avec plaisir l'éclosion de cet amour que tout le monde dit impossible,
Si vous aimez les romans évoquant une période et des évènements historiques forts, vous aurez là une peinture sociale de Rhode Island en 1890 et l'envie d'en savoir plus sur la vague d'immigration des irlandais aux Etats Unis au cours du XIXè,
Si vous aimez les plumes fluides qui vous font tourner les pages, jusqu'à en oublier de préparer le repas ou d'aller au boulot, vous admirerez celle de l'auteur,
Ce roman est donc écrit pour vous, et je souhaite qu'il vous ravisse comme il l'a fait pour moi. Bonne lecture !!
Lien : http://la-clef-des-mots-e.mo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
everalice
  02 mars 2014
Voici un roman rare, à la fois tendre et impétueux, qu m'a fait éprouver des sentiments en cascade, et que j'ai lu avec, parfois, la boîte de mouchoirs à portée de mains ou le coeur au bord des lèvres, carrément bouleversée. Les héros, et les autres personnages, éprouvés par les épreuves, vivent littéralement à travers ces lignes, espèrent, soupirent, aiment, doutent, sans pathos, mais avec une juste profondeur. Abandonner ce livre est presque impossible, tant cette intensité émeut.
Les chapitres ont défilé à toute allure, dans un enchaînement ininterrompu d'émotions.
On voudrait, lorsque la fin approche, que ce livre soit infini.
C'est un roman éblouissant ! Exceptionnel !
Lien : http://leslecturesdeveralice..
Commenter  J’apprécie          30
ManonCC
  16 février 2018
Une histoire originale et touchante. Les personnages, aussi forts que fragiles, sont particulièrement humains. Je me suis sentie happée par l'intrigue du début à la fin.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
LadyRomanceLadyRomance   19 janvier 2017
Emma se campa sur le seuil, une main sur le chambranle.
« Elle dort, dit-elle. Je lui ai mis une bouillotte sur les pieds, pour qu'elle n'attrape pas froid. »
Il tenta de lui sourire, n'y parvint pas.
« Vous vous y prenez à merveille avec elle. Avec les deux, en fait, et aussi avec le bébé. Je ne vous ai pas assez remerciée. Nom de Dieu, je ne vous ai pas remerciée du tout... »
Il n'avait jamais rencontré quelqu'un capable, comme elle, de s'illuminer au moindre compliment. Son visage rayonna de joie en un éclair.
Elle ne paraissait hautaine et inaccessible, songea-t-il, que lorsqu'on la voyait pour la première fois. C'était un masque, un moyen de dissimuler sa vulnérabilité. Chaque fois que sa fragilité lui apparaissait, il ressentait une troublante impression de découverte, comme s'il était le premier homme à l'avoir perçue en elle.
Et c'était cette fragilité qu'elle manifestait à présent, en cherchant a éviter son regard...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ManonCCManonCC   05 février 2018
Deux fois par semaine, elle recevait le "Bristol Phoenix" à peine sorti des presses, ce qui lui donnait l'occasion, une fois consultée la rubrique nécrologique, de se réjouir de survivre à tant de ses concitoyens.
Commenter  J’apprécie          20
ManonCCManonCC   12 février 2018
Mais on le considérait comme un nouveau venu à Bristol, car il n'y habitait et n'y exerçait son office que depuis... quinze ans.
Et, non content d'avoir eu le mauvais goût de naître ailleurs, le pasteur s'attirait les foudres de la bonne société à cause de son impossible moustache qui, semblable à une haie mal taillée, lui traversait le visage d'une oreille à l'autre.
Commenter  J’apprécie          00
ManonCCManonCC   12 février 2018
Les Irlandais avaient coutume de dire que les questions sans réponse étaient soit des miracles, soit des mystères, et devaient être acceptées comme tels.
Commenter  J’apprécie          10
PLUMAGILEPLUMAGILE   22 mars 2014
Tu crois que parce que l'homme riche a de la glace en été et le pauvre en hiver, les hommes sont égaux, dans ton Amérique et devant ton Dieu ?
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : bristolVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4578 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre