AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791093865072
Éditeur : (14/09/2014)

Note moyenne : 4.34/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Lola, jeune étudiante, est invitée à entrer dans une représentation virtuelle de la Terre en 2100, dénommée ALE. Les problèmes de la planète, les catastrophes à venir ? Elle en entendait parler tous les jours, sans vraiment s’en soucier. Mais dans ALE, les aventuriers ne pourront y échapper : ils devront affronter le résultat de leurs actions. De nos actions. Et quand Lola va croiser sur son chemin cet homme mystérieux qui perturbe son voyage, il devient son ultime ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
DrunkennessBooks
30 août 2014
Je remercie l'auteur pour m'avoir permis de découvrir ALE 2100.
Je vais commencer par une petite explication du titre. ALE est l'abréviation de Alternative Life Experience (expérience de vie alternative en français) et 2100 renvoie à l'année où se déroulent les évènements de cette expérience virtuelle. Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, ALE 2100 nous plonge dans un futur plus que proche, 2025, et a pour personnage principal Lola, une jeune bruxelloise de 19 ans. Un jour, Eo, son équipier sur le net, lui propose de tester un tout nouveau programme virtuel en avant-première. Encore à l'état de test, celui-ci plongera les deux joueurs dans un futur probable et très pessimiste pour l'humanité. Bien qu'il ne s'agisse que d'un jeu, notre héroïne en ressortira complètement changée…
J'avoue avoir eu beaucoup de difficultés à accrocher durant les cinquante premières pages. La mise en place était très longue et il ne se passait rien. L'entrée dans le vif du sujet (dans le jeu en fait) était assez tardive et pendant un moment, je n'ai pas bien vu où voulait en venir l'auteur. Puis, les choses se sont améliorées rapidement. Au bout d'une centaine de pages, j'ai trouvé l'histoire un peu plus intéressante notamment à partir de l'apparition dans ALE d'un mystérieux personnage : Valens.
Heureusement, la lecture était facilitée par un style d'écriture plutôt fluide. L'utilisation de termes propres aux gamers ne m'a pas dérangée, étant déjà familiarisée avec ce vocabulaire-là. Que ceux qui n'y connaissent rien ne s'affolent pas, leur signification est toujours donnée.
Mon principal reproche portera sur les longueurs. En effet, les descriptions étaient parfois beaucoup trop détaillées, trop pointilleuses, accentuant l'impression de répétitivité. Il est inutile par exemple de savoir que Lola a ouvert son frigo pour prendre tel ou tel aliment pour composer son sandwich. Il y avait donc alternance entre des passages longs et ennuyeux et des passages bourrés d'action. Or, ces passages étaient vraiment prenants ! Ces temps morts ont un peu cassé le rythme de ma lecture, c'est dommage.
Ces quelques points négatifs sont cependant contrebalancés par une histoire originale et engagée. En effet, l'engagement écolo est très visible. Ce livre nous laisse voir un possible futur pour notre planète, et il n'a rien d'enviable. Au contraire ! L'égoïsme et l'individualisme des gens pourraient mener à la destruction de l'humanité. Pour sauver la planète, il est nécessaire de réfléchir différemment et surtout d'agir pour sauver ce qui peut encore l'être. Que l'on soit d'accord ou pas avec ce point de vue n'est pas la question. L'histoire étant racontée par Lola, il s'agit surtout du point de vue de l'héroïne et cela n'a rien de dérangeant puisque c'est le fil directeur de l'histoire.
Les personnages étaient dans l'ensemble intéressants et attachants. Lola est une jeune femme de conviction à fort caractère. Courageuse et loyale en amitié, tout le long du récit, ses actions sont toujours en accord avec sa personnalité tout en évoluant en fonction de ses expériences. Mon personnage préféré est EO : drôle et attachant, l'auteur a bien su le développer sans voler la vedette à Lola. Que ce soit dans le monde virtuel comme dans le monde réel, ses interactions avec les autres personnages sont toujours teintées d'humour, même dans les situations difficiles (mention spéciale pour le pauvre petit hérisson !). Ses échanges avec Léa, la clé virtuelle du jeu humanisée, sont parmi mes préférés. J'en suis presque venue à regretter que Lola et EO ne finissent pas ensemble. Parce que oui, dans ALE 2100, il y a bien une histoire d'amour, mais je ne peux pas en dire plus, de peur d'en dévoiler trop ! L'Emissaire est quant à lui LE personnage mystérieux du roman. Et j'ai bien aimé le fait que son identité ne soit jamais totalement confirmée.
ALE 2100 est un roman original qui vaut le détour malgré ses quelques défauts. La personnalité de chacun des personnages et le monde dans lequel ils évoluent sont est bien travaillés. Autre point important : que l'on soit sensible ou pas à la cause défendue, il ne nous laisse pas le choix en nous obligeant à nous poser des questions. Quel monde souhaitons-nous laisser aux générations futures ?
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
ptitelily01
03 octobre 2015
Ahhhhhhh !!!!! Je hais les fins pareilles, surtout quand l'auteur sait qu'elle vous fait rager et que c'est fait exprès !!!! Je vais aller bouder dans un coin à force !!!!! J'ai vraiment apprécié ma lecture. J'avoue que ce livre me tentait beaucoup, pour beaucoup de raison et en même temps, le pavé initial me fessait assez peur. J'ai donc profité que Nats Editions édite justement ce livre pour le lire, que je remercie chaudement d'ailleurs. du coup, le gros pavé est devenu deux tomes plus accessible et moins effrayant. J'avais beaucoup entendu parler de l'impact du livre sur les gens, pour ceux qui suivent la page de l'auteur sur Facebook, on voit qu'elle se soucie énormément de l'environnement et de l'impact sur le futur. Son monde virtuel ALE représente ce futur dans le pire des cas, mais reste quand même assez réaliste, après je n'avais pas forcément besoin de ce livre pour me rendre compte ou d'avoir une éventuelle idée de ce que le monde sera si nous ne fessons rien. Je ne dirais pas non plus que cela n'a pas eu d'impact, mais j'ai plus été marqué par le côté réaliste qu'offre le jeu et que, finalement, on n'est plus tout à fait dans un jeu. L'auteur joue vraiment bien entre ces deux frontières, elle arrive à nous faire perdre pied entre les moments de la vie réelle et ceux du jeu. Surtout que l'on voit l'impact du jeu sur la vie réel de Lola, et sur nous-même aussi, personnellement, j'avais vraiment hâte que Lola se reconnecte pour savoir la suite, voir ce que l'auteur avait imaginé dans les pires scénarios, mais il y a aussi ce qui va se passer avec Valentin, parce que mine de rien, c'est vraiment à ce moment précis que j'ai eu vraiment du mal à quitter le livre, pour moi le pourquoi du comment il est là, a été le truc le plus énigmatique et le plus accrocheur. Même si ma curiosité sur le futur d'ALE avait un attrait. L'histoire qui tourne autour de Valentin est très accrocheuse et entraînante. Puis j'avoue que mon côté fifille et coeur de midinette a été contenté, même si je reste encore frustré par cette fin !!! Je ne vais pas forcément entrer plus en détail sur l'histoire, je pense qu'il faut savoir laisser un peu planer le mystère, personnellement, j'ai lu très peu d'avis. Et j'en suis assez contente, cela m'a permis de vivre à fond l'aventure avec Lola. Et c'est dans ces moments, lorsque l'on se rend compte que mine de rien l'auteur a su nous faire passer toutes les émotions, le ressenti de son personnage avec beaucoup de facilité. On ne vit pas forcément l'aventure au travers de Lola, nous devenons Lola. Et par moments cela a légèrement altéré ma réalité de mon imagination durant ma lecture. Finalement, le désert aride de mon imagination n'était pas réel, mais j'ai eu quand même par moments un certain temps d'adaptation afin de différencier les deux, surtout quand j'ai pu me plonger dans le livre sans parasites. Je pense qu'il est important de parler du travail de l'auteur. C'est assez amusant de voir qu'elle a su, dans ce que j'ai lu en tout cas, prendre certains défauts comme le besoin de perfection, l'argent et de montrer le malaise de notre société face à cela. Mais elle a su aussi montrer que le manque d'eau ou autres peut être très problématique. Parce que même si nous sommes conscients de tout cela, certaines personnes ne s'imaginent pas ce que l'auteur nous montre. Pour le moment, l'eau coule pourquoi on s'en soucierait ? Ce livre est vraiment à lire et par tout le monde, je pense qu'elle cela permettrait vraiment d'ouvrir les yeux à un peu plus de personnes sur nos soucis actuels, même si pour le moment, l'impact n'est pas encore aussi dramatique que dans le livre. J'ai souvent vu que le livre devrait être adapté en film, pour moi je dirais oui, juste pour le plaisir. Mais je ne pense pas que cela sera assez fort pour faire passer le message, parce que cela restera un film fantastique. Les gens ne prennent pas forcément ce genre de film au sérieux. Et pourtant, l'auteur a su simplement prendre nos problèmes actuels et les multiplier par 10 dans le futur. Enfin bref, je pourrai en parler des heures et des heures…

En conclusion, C'est un vrai coup de coeur. Après ce livre ne m'a pas forcément ouvert l'esprit comme certains ont eu, parce que je l'avais déjà. Je n'ai pas besoin de ce livre comprendre le monde qui m'entoure et les répercussions. Mais je trouve qu'il est quand même assez percutant et devrait être lu par tous. L'auteur prend des sujets tellement actuels et réalistes pour les exposer, mais en plus pour montrer leur impact sur nos vies futures que cela m'a paru hyper réaliste même si ce n'est que de l'imagination. Et c'est là que c'est percutant, c'est que l'on a aucun mal à s'imaginer dans ALE ni même à être Lola. Et que finalement, on se laisse aspirer par le livre et entraîner dans la découverte. Après il y a la situation de Valentin, qui soulève énormément de questions, enfin c'est mon cas. Parce que le jeu ALE n'est plus un simple jeu, mais bien plus que ça. Je n'ai pas encore toute l'étendue de ce que l'auteur souhaite nous faire passer comme messages. Mais j'ai vraiment hâte de lire la suite. Et j'avoue que si j'avais un livre à recommander et un seul, ce serait celui-là. Quel que soit les préférences de la personne. Il est important de faire comprendre qu'on ne pourra jamais compte sur les politiciens pour inverser la tendance. Mais que pleins de petites actions peuvent produire de gros résultats.
Lien : http://plaisirdelire01.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
nanalol
18 juin 2015
Pas de suspens dans cet avis, je vous dis tout de go que j'ai adoré ce bouquin.
Et pourtant, il est arrivé dans une période difficile pour moi: j'ai mis du temps à le lire, parce que j'étais fatiguée, et débordée. Et qu'est ce que ça m'a énervée! Car à chaque fois que je trouvais la ressource pour lire, je me plongeais avec délice dans ce roman, frustrée de ne pas avoir la forme pour en profiter plus et le lire plus vite.
Décrire ALE 2100, c'est compliqué parce que l'auteure, qui a écrit ce livre dans le but de faire prendre conscience à un maximum de personnes de la nécessité de changer la politique gouvernementale comme individuelle des êtres humains sur l'environnement, réussit le pari de faire tenir plusieurs histoires et plusieurs sujets en un roman.
A titre liminaire, il est bon de rappeler qu'ALE 2100 a d'abord été auto édité, avant d'être accueilli par NATS Editions.
Le premier roman était un gros pépère de plus de 600 pages, et a été scindé en deux parties par la maison d'éditions: l'update 1.1, que je chronique aujourd'hui, et l'update 1.2 qui doit sortir le 22 juin (j'ai super hâte!).
Sophie G Winner a eu le soutien d'une auteure que vous devez bien connaître, les loulous : il s'agit de Christelle Dabos, qui a écrit le roman à succès « Les fiancés de l'Hiver », dont la suite est attendue impatiemment par beaucoup. Pas encore par moi, car je ne l'ai pas encore lu.
Christelle Dabos a aidé l'auteure au niveau de l'écriture du roman, elle a été sa correctrice attitrée, et elle a également créé le site internet d'ALE 2100.
Trêves de bavardages, passons à mon avis !
Nous sommes en 2025. On entre dans la vie de Lola, Belge, jeune étudiante le jour, gameuse la nuit, qui a décidé de suivre Eo, son partenaire Allemand de jeux vidéo dans un univers totalement inédit : il s'agit d'une interface vidéo-ludique en phase de test, permettant l'immersion par le biais de la réalité virtuelle, augmentée grâce à Sensation qui permet aux joueurs d'user de leurs cinq sens tout en jouant.
Le rêve pour des gamers, qui vont pouvoir sentir le chaud ou le froid, les différentes odeurs, se « toucher », sentir les impacts en situation de combats … le rêve, sauf que dans le jeu, plus les niveaux avancent, plus l'application Sensation devient sensible, la douleur devenant dès lors presque réelle …
Clairement, l'un des aspects du livre est axé sur l'expérience de jeu que vont vivre Lola, Eo, et leur compagnon l'Émissaire pendant toute la durée du roman: un premier axe de réflexion nous est ainsi ouvert sur l'opportunité et la dangerosité de ce type d'expérience extrême, qui sera pourtant nécessaire pour que nos trois joueurs ouvrent les yeux sur la réalité de leur environnement.
Car ALE, loin d'être un simple MMO RPG (jeu de rôle massivement multijoueur), ou un Shoot'em up de base (jeu de tirs), se révèle finalement être une interface permettant aux joueurs d'évoluer dans différentes parties de notre monde, mais situées en 2100.
Et c'est franchement moche: les concepteurs du jeu ont, à partir d'analyses de leur monde en 2025 et de son évolution prévisible, construit un monde détruit par la surconsommation, le réchauffement climatique, la surpopulation, l'extermination d'un grand nombre d'espèces animales, le dérèglement boursier, le conformisme physique, etc …
Chaque entrée dans le monde d'ALE 2100 est un prétexte à l'étude des ravages de l'humanité sur son environnement proche ou plus lointain: soit vous aviez déjà conscience des dangers et cette vision du monde qui nous attend, bien que sombre, ne vous surprendra pas, soit vous vivez à fond votre présent et la prise de conscience qu'offre ALE ne pourra que vous être bénéfique.
Cette prise de conscience est une nécessité, n'en doutons pas: mais elle surviendra probablement bien trop tard, voire même peut-être jamais.
Mais ALE 2100 ne se contente pas d'un discours écolo assumé.
Il y a aussi une histoire, celle de Lola comme je vous l'ai rappelé plus haut: c'est l'histoire d'une jeune fille tout à fait normale, qui a une maman un peu envahissante, des frères qu'elle adore, un beau-père qu'elle aime beaucoup, et un papa, son modèle, qui a disparu.
C'est le premier mystère auquel le roman nous confronte: où est passé le père de Lola, qui lui envoyait des carnets de voyage régulièrement à l'occasion de son tour du monde ? Quelles sont les raisons de ce silence radio soudain ?
Les motifs qui poussent Lola à jouer, c'est de pouvoir suivre virtuellement son père en visitant le monde d'ALE, fréquentant ainsi des pays qu'il a vu IRL (in real life), mais aussi de gagner le jeu test, de façon à remporter une somme d'argent conséquente qui l'aidera à financer un voyage devant la conduire sur les traces de son père.
Elle est cependant bien ancrée dans la réalité, avec son petit ami, sa bande d'ami, et sa famille: c'est une notion que j'ai apprécié retrouver dans le roman, car le jeu comporte lui aussi ses risques, dont le principal est de perdre pied avec la réalité.
D'un point de vue moral, presque éthique, je trouvais donc important que l'héroïne de ce roman ait pied avec cette réalité. D'autant que ce n'est pas le cas de tous les protagonistes du roman !
Les échappées dans le monde virtuel sont cathartiques, autant pour Lola que pour le lecteur, puisqu'elles sont l'occasion, outre de découvrir un monde totalement ravagé, de proposer des solutions à ces ravages, et de combats épiques!
En plus d'être une lectrice, je suis aussi une joueuse, et j'ai toujours rêvé de pouvoir vivre certaines des scènes ou des combats les plus grandioses de mes jeux préférés: on se sent différents, grandis, une âme de héros, et ALE 2100 est l'occasion de mettre cette âme de héros à l'épreuve!
On s'y croirait, c'est un réel plaisir de lecture. L'auteure se lâche et décrit parfaitement les scènes d'action, comme celles de la vie quotidienne d'ailleurs .
L'entrée en scène du mystérieux quatrième joueur est intrigante, on a très vite envie d'en savoir plus: je ne peux évidemment rien développer sur ce point sans vous spoiler le troisième fil conducteur de ce roman, ce qui est très frustrant car il y aurait tellement à en dire!
C'est l'occasion d'amener une jolie romance dans l'histoire, sans que celle-ci ne prenne trop de place: cette histoire est tendre et douce, elle nous remémore nos premiers émois, j'ai aimé la façon dont elle était amenée.
Mais l'entrée en scène de ce quatrième personnage est aussi l'occasion d'approfondir le mystère autour de la création de ce jeu vidéo, des conditions dans lesquelles il a été créé, et d'introduire une nouvelle intrigue dont on se demande sur quelle révélation elle aboutira.
Le roman se termine sur une note de suspens relativement insoutenable, (euphémisme quand tu nous tiens) et je suis ravie que la suite m'attende dans peu de temps!
En bref, un coup de coeur pour moi, un roman travaillé, un univers avec plusieurs degrés de lecture, un roman suivi dans cette édition par les observations et les réflexions très intéressantes de l'auteure, j'en redemande!
Lien : https://lilielitmaispasque.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
eTemporel
09 juillet 2014
Juillet 2014 :
C'est dans le cadre de mon challenge de réconciliation avec l'auto édition que je suis tombée sur ALE 2100 de Sophie G. Winner, sur la librairie numérique Feedbooks. Voilà trois mois déjà que je cherche une pépite, et je crois bien que j'ai fini par la trouver ! ALE 2100 est un monde virtuel représentant la planète Terre en 2100, et en particulier les résultats de nos actions d'aujourd'hui. Et c'est à l'intérieur de la version jouable de ce monde que Wave, Eo et l'Émissaire vont être invités à pénétrer, en l'an 2025. Peut-être n'y survivront-ils pas…
J'ai envie de dire que ALE 2100 est à lui seul un livre citoyen, parce qu'il traite d'un sujet on ne peut plus actuel : les conséquences des mauvais traitements que nous infligeons à notre planète, les conséquences pour elle bien sûr et donc, forcément, les conséquences pour nous, les Hommes.
Aucunement moralisateur, Sophie G. Winner reconnaissant elle-même n'avoir bien évidemment pas les réponses à toutes les questions, c'est un roman qui nous pousse néanmoins à réfléchir. Et qui le fait de manière très moderne et ludique, puisque le message passe par l'intermédiaire du jeu vidéo.
Les personnages sont des gamers, que l'on découvre essentiellement à travers leur avatar, c'est-à-dire leur représentation sur le net. Il y a tout d'abord WaveRider, prénommée Lola dans la vraie vie, une étudiante de 19 ans qui intègre la simulation dans l'espoir de gagner le jeu, et de remporter ainsi une grosse somme d'argent grâce à laquelle elle espère se mettre en quête de son père disparu. C'est le personnage principal de cette histoire, on la découvre « in real life » avec sa famille, mais aussi et surtout dans le jeu. Elle fait équipe avec Eo, un berlinois bêta-testeur de jeux vidéo, et l'Emissaire, un homme mystérieux dont on sait finalement peu de choses. Tous trois sont fort sympathiques, et on suit leurs aventures avec grand plaisir.
Lesquelles aventures sont assez mouvementées, il faut bien le dire ! Mais dans ALE 2100, il n'est pas seulement question de combats bourrins, il faut aussi parfois se lancer dans des missions humanitaires, comme aider une communauté dans le désert à retrouver l'eau potable, par exemple. Nos trois amis parcourent ainsi le monde, et vont de découvertes en découvertes, et les surprises ne sont pas toujours agréables, d'autant plus que le jeu est doté d'une interface appelée Sensation, qui garantit une immersion totale. Et si la simulation se mettait brusquement à dérailler, emprisonnant ses joueurs, ses concepteurs même ?
J'ai beaucoup aimé cette première partie de roman, vraiment. On y parle de maltraitance envers notre Terre, de la déshumanisation de nos sociétés, on s'interroge sur nos comportements, à tous les niveaux, les sujets sont multiples… Elle est disponible gratuitement sur le magnifique site de l'auteur, ou sur diverses plateformes de téléchargement légales, et je vous invite de tout coeur à la découvrir. A coup sûr, vous verrez votre jauge d'émotions s'emballer ! Quant à moi, j'ai bien hâte de découvrir la suite...

Janvier 2015 :
En Juillet 2014, je découvrais le début d'ALE 2100, le roman citoyen auto-édité de Sophie G. Winner, dont la première partie est disponible gratuitement sur le site de l'auteur. Je m'y étais intéressée dans le cadre d'un challenge de réconciliation avec le principe même d'autoédition, et c'est sur une bien jolie pépite que j'étais tombée. Suite à ma chronique enthousiaste de l'époque, Sophie avait très gentiment proposé de me faire parvenir la suite, c'est-à-dire en réalité, la fin du tome 1, en ePub dédicacée qui plus est.
Si j'ai un peu tardé à m'y remettre, c'est par manque de temps, pas par manque d'envie, que les choses soient bien claires. Mais je me suis enfin replongée dans ALE vendredi dernier, et c'est en trois jours à peine que j'ai dévoré cette suite très addictive. Lorsque j'ai éteins ma liseuse hier soir, c'est avec la ferme intention de charger cette histoire sur celle de mon fils de 12 ans ½ et ce pour plusieurs raisons. La principale, c'est qu'il s'agit, selon moi, d'un roman d'utilité publique. Pourquoi ? Parce qu'ALE, c'est une extrapolation de ce que sera notre Terre en l'an 2100, si nous ne changeons pas nos habitudes, au niveau planétaire, tous ensemble.
Une extrapolation effrayante car terriblement réaliste, mais en même temps dénuée de ce petit côté « donneur de leçon » que pareil sujet pouvait faire craindre. C'était l'écueil à éviter, et Sophie l'a fait avec brio. Son véritable coup de génie, c'est de passer par le jeu vidéo pour transmettre son message, une manière extrêmement ludique pour nos ados et leurs parents que de découvrir les possibles – probables ? – conséquences futures de nos actions actuelles, de la négligence avec laquelle nous considérons cette pauvre Terre. Et si l'intrigue en elle-même – l'un des concepteurs du jeu se retrouve coincé dedans – n'est qu'un prétexte, le propos reste léger et distrayant.
Un roman d'anticipation ambitieux et moderne, aux personnages véritablement sympathiques et attachants, qui pointe du doigt tous les enjeux de la préservation de notre planète, et nous incite à nous interroger sur ce qu'il est possible à chacun d'entre nous de réaliser individuellement, sur ce que nous pourrions faire collectivement aussi... Quand je vois ce que l'on s'acharne à faire lire à nos chères têtes blondes au collège alors que certains auteurs engagés et actuels proposent des livres comme ALE 2100, j'ai juste envie de donner un grand coup de pied dans la fourmilière. Rendez service à vos enfants, offrez leur ce roman !
Lien : http://etemporel.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MesNouvellesLectures
16 juillet 2015
Nous allons découvrir Lola une jeune femme qui a une passion pour les jeux vidéos depuis plusieurs années mais ça ne l'empêche pas d'avoir une vie comme tout le monde avec des amis, des études et un petit copain tout en faisant un peu de sport. Sans oublier qu'elle a une famille un peu encombrante, surtout avec ses deux petits frères, des jumeaux. Quand nous l'a découvrons, elle est en vacances et attend les résultats de son année, elle veut donc en profiter pour jouer avec son casque de réalité virtuelle pendant ses vacances, surtout qu'elle va avoir l'occasion de pouvoir tester en avant première un nouveau jeu.
En effet, grâce à son ami Eo, qu'elle a rencontré via des jeux, elle a l'occasion de pouvoir découvrir en avant première et en secret un nouveau jeu révolutionnaire appelé ALE 2100. Des groupes de trois joueurs vont donc s'affronter dans ce jeux et elle va faire équipe avec son ami Eo et L'Emissaire, qu'elle ne connaît pas. Sans oublier qu'il y a un petit bonus pour l'équipe gagnante, un prix de 300000 euros, ce qui arrangerait bien Lola, surtout avec son projet.
Ce nouveau jeu va révéler beaucoup de surprises surtout au niveau de la vraie nouveauté inhérente à ce jeu, ça va rendre la différence entre réalité et virtualité plus difficile à discerner, sans compter la très belle qualité du graphisme. Mais Lola va faire une drôle de rencontre dans ce jeux, une personne mystérieuse va surgir pour l'aider mais qui est cette personne, un joueur ? un personnage du jeu ? Elle va se poser la question pendant un petit moment et la réponse risque d'être très surprenante et va la mener à voir la réalité et la virtualité se rencontrer.
J'ai vraiment aimé ce livre, pour une fois que jeux vidéo et littérature se rencontrent, ça me fait vraiment plaisir. Surtout que la trame de l'histoire est vraiment pas mal. J'ai vraiment adoré me plonger dans l'univers du jeu, il est très intéressant, avec des alertes bien faites sur le problème d'écologie, en nous montrant un monde en ruine, qui est plein d'excès, assez effrayant parfois. Mais je trouve que ça choque juste comme il faut, ça nous montre la décadence possible de notre monde.
Il y a pas mal d'actions, dans ce livre, surtout grâce à ce qu'il se produit dans le jeu, car en effet, ils vont avoir des missions à remplir pour pouvoir continuer le jeux, et ces missions vont avoir différentes apparences. Je trouve que la variété des missions est pas mal, on a pas de sensation de déjà vu et l'alternance aussi avec ce qu'il se passe dans la vie réelle de Lola est bien dosé. Et comme l'histoire a vraiment un bon rythme, je n'ai pas vu le temps passer une fois dans ma lecture, j'ai même étais étonnée d'avoir déjà fini le livre ^^
Sinon Lola est vraiment un personnage attachant, c'est un peu miss tous le monde avec une petite passion pour l'aventure dans les jeux vidéo et elle est aussi très astucieuse. Elle sera très utile à son équipe pendant leurs épreuves. Ce jeu va la changer tout doucement sans parler du mystère qui plane sur le mystérieux personnage qui a fait des apparitions dans le jeu et qui a l'air de la suivre, d'une certaine façon. Elle va donc être confrontée à des questionnements aussi bien dans le monde virtuel que dans le monde réel, et à chaque fois un homme sera le sujet principal. Ses sentiments vont être complètement chamboulés et elle va se retrouver dans une situation qu'elle n'aurait jamais imaginée.
Lola, Eo et L'Emissaire vont se retrouver dans une situation unique et ils vont devoir unir leurs forces, si ils veulent trouver une solution face au problème qui se pose. Ils vont se retrouver entre la réalité et le monde virtuel. Je trouve que les trois font vraiment une belle équipe avec des membres assez hétéroclites qui réserve pas mal de secrets et je me demande bien qui peut être le fameux Emissaire, son identité me rend vraiment curieuse (réponse au prochain épisode, j'espère ^^) Et le mystérieux personnage qui fait irruption dans leur jeu est vraiment original surtout sur la raison de sa présence.
J'ai vraiment aimé me plonger dans cet univers unique, tout les éléments sont présents pour passer un très bon moment, entre nouvelle expérience, un monde virtuel très original, des personnages sympathiques avec une bonne relation de groupe, car ils ont tous des personnalités différentes et ils font une très belle équipe, il y a aussi du suspense, une belle intrigue, bien menée, de la romance et une petite sensibilisation sur l'écologie, en nous montrant un monde effrayant qui pourrait être notre futur si on ne fait rien.
Ce fut donc une très belle lecture, je suis contente de m'être enfin plongée dans ce livre. Par contre, là je n'ai plus qu'une envie, lire la suite car l'histoire s'arrête en pleine action, donc je veux vraiment découvrir si leur action a eu une conséquence, et si oui, laquelle. J'ai vraiment trouvé que l'histoire était prenante et pour une fois que ce que j'aime : jeux vidéo et littérature se retrouvent ensemble, je suis vraiment contente et j'ai passé un très bon moment. C'est un petit coup de coeur, que je vous conseille vraiment.
Lien : http://mesnouvelleslectures...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
leslecturesdophechupsleslecturesdophechups22 février 2016
Voici enfin la suite ! Comme vous pourrez le voir ici, j'avais grandement apprécié la première partie (Update 1.1). Mais qu'en est-il de la suite, qui vient clore le roman ?
Ne tournons pas autour du pot : cette deuxième partie est un peu en-dessous de la première en général, que ce soit dans l'action ou l'intrigue. Elle tend un peu trop en longueur à mon goût, avec quelques déceptions, mais se lit malgré tout plutôt bien. Je vais vous dire pourquoi.

L'action se déroule à Paris. Nous retrouvons Lola, Eo, et L’émissaire, mais aussi d'autres personnages. Plus ils avancent dans le jeu, plus les niveaux deviennent ardus et plus l'enjeu devient critique. On a des révélations sur certains d'entre eux (je ne vous dirai pas qui pour ne pas vous spoiler), ce qui permet d'intensifier l'intrigue et nous oblige à revoir toutes nos suppositions (pour notre plus grand plaisir). On s'attache un peu plus à certains personnages, mais on apprend à en détester d'autres également lol. Bref, je ne veux pas vous en dire trop, cela pourrait gâcher toute votre lecture.

Il y a une chose que j'ai particulièrement apprécié : c'est le message écologique de l'auteur, qui met toujours l'accent sur l'environnement et nous dépeint un futur qui nous attend fatalement (et qui ne me donne pas du tout envie). Elle nous fait ainsi réfléchir sur ce monde, et nous permet de prendre un peu plus conscience de certaines choses.

Mais (car il y a bel et bien un Mais) je suis obligée de parler de la fin du roman, qui n'a clairement pas été à la hauteur de mes espérances. J'en suis ressorti déçue et frustrée, car elle ne répond pas à toutes les questions que l'on se pose. C'est pour moi le seul gros bémol, avec les quelques longueurs tout le long du livre, qui ralentissent clairement l'histoire et l'action.

Pour conclure, il faudrait une suite à ce roman afin d'enlever la frustration de la fin de lecture, mais surtout pour répondre à toutes les questions que nous, lecteurs, avons pu nous poser et qui restent en suspens.
Malgré ce petit point noir, ce livre est pétri de qualités et d'idées, notamment concernant l'histoire et l'univers futuriste proposé. Il vaut vraiment le coup d'être lu et cela reste pour moi une belle découverte. Bref, un gros potentiel, plutôt bien exploité, qui aurait pu être gâché par une fin plutôt décevante et quelques longueurs. Alors si l'auteur venait à lire cette chronique et ces quelques mots : UNE SUITE, s'il vous plaît !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WaveRiderWaveRider28 juin 2014
— Ben à priori, tu supposes mal. On parle de dégénérescence de l’espèce.
— De l’être humain ?
— C’est ce qu’on dit.
— Je ne sais pas qui tu as eu comme prof, mais c’est un con.
— Un con ? Tu trouves ça normal ces étudiants, ces pères de famille, travailleurs ou chômeurs, ces gens comme « tout le monde » qui tirent sur des innocents, car ils pètent un plomb ? Ces mamans qui découpent leurs enfants et les congèlent ? Ces hommes qui abusent sexuellement de femmes, d’hommes, d’enfants, voire de bébés ? Ces gosses insouciants devenus soldats à la botte d’adultes qui ne seraient pas des dé-gé-né-rés ?
— Non, frémis-je, choquée par la rage de ses propos.
— Sais-tu qu’il y a des écoles pour apprendre à faire la guerre, mais pas une seule, tu entends, pas une seule pour faire la paix ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DrunkennessBooksDrunkennessBooks30 août 2014
Etait-ce la piqure de rappel de Lucas ou un effet secondaire d’ALE ? Depuis que je voyageais dans ce monde futuriste, ma perception de mon environnement avait changé, comme si ma conscience se réveillait. Chacun de mes actes aurait une conséquence.
Commenter  J’apprécie          100
ptitelily01ptitelily0103 octobre 2015
Je ne vis pas le piège. Le bord de la falaise se déroba sous mes pieds, je perdis l’équilibre et plongeai dans le vide. C’était la fin. Ma fin. Mon Game Over. Je fermai les yeux, j’avais trop la haine
Commenter  J’apprécie          20
CacoethesCacoethes24 mars 2016
Je crois que notre culture et nos traditions doivent évoluer et même si nous y perdons un peu de notre patrimoine, ce que nous laisserons de côté n’est tellement pas glorieux qu’au fond nous y gagnerions tous. Nous vivons ensemble sur la même planète, nous devons nous entendre et nous adapter.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Sophie G. Winner (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie G. Winner
DEROULE, TU VERRAS C'EST PLUS FUN !
Mon blog : http://imanbooks.blogspot.fr/ Bilan Ecrit : (à venir en fin de mois) ________________________________________­_
Livres cités :
- Le Pouvoir des Lys, T2 - Le Pouvoir des Lys, T3 - Les Chroniques du Grimnoir, T3 - ALE 2100, T1 (Partie 1)
________________________________________­_
Je suis présente sur :
Facebook : https://www.facebook.com/pages/Imans-Books/307319379429122 Twitter : https://twitter.com/ImanEyitayo Livraddict : Aluna Goodreads : https://www.goodreads.com/author/show/7389383.Iman_Eyitayo Mail : contact(@)imaneyitayo.com Ma page auteur : https://www.facebook.com/pages/Iman-Eyitayo-Auteur/425487450813535?ref_type=bookmark ________________________________________­_
Si vous aimez ma vidéo, abonnez-vous :-) C'est gratuit et ça fait super plaisir ! Si vous avez des conseils à me donner, je serai également ravie de les entendre !
+ Lire la suite
autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Sophie G. Winner (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
1993 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
. .