AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782277214083
220 pages
J'ai lu (04/01/1999)
3.46/5   13 notes
Résumé :

Sur Dante, sa volcanique planète, un jeune saurien nommé Béni s'est mis en route à l'aube. Un séisme menace ? Qu'importe ! En bon Oï-tiki, il a sa planche télescopique pour voguer sur les torrents de lave... Non loin, dans une enclave " humaine ", Jordane apprend la mort de son père, un tyran dont le seul mérite fut de lui apprendre le oï-tikien. Dans l'espoir de rejoindre sa planète natale, Jordane f... >Voir plus
Que lire après Les maîtres-feuVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
J'espérais tomber sur une bonne histoire mais surtout sur un univers qui interpelle par la puissance de l'altérité et de par la rencontre de deux espèces.
En fait ça fonctionne mal, les deux principaux personnages sont défaillants , caricatures de caricatures. Les adultes aliens ne fonctionnent pas mieux et ils sont plus marteaux que étranges.
L'univers est à la limite de la réussite mais il plonge rapidement dans le ridicule , il s'y précipite après avoir été solide et dense un moment.
L'auteur avait vraiment un problème de crédibilité et encore beaucoup de travail quand il a mis le point final à ce texte. Il n'a visiblement pas le sens du ridicule et d'une manière générale , c'est généralement un gros problème , qui en amène beaucoup d'autres .
Le volcanisme caractéristique principale de cet univers , tourne à la rigolade désespérée dans ce roman où l'imaginaire devrait être comme certaines voitures folles : bridé .
Commenter  J’apprécie          556
A chaud !
Histoire qui part dans tous les sens, sans queue « de lézard » ni tête, avec un retournement de situation en fin de roman totalement abracadabrantesque et à la limite du ridicule. Les personnages sont totalement transparents et insipides, voir agaçants. Cette Jordane qui à mon avis, a un âge mental de 10 ans, est une petite peste insupportable à claquer. Elle se comporte de façon totalement décalée par rapport à son environnement et au déroulement de l'histoire. Des milliards d'humains meurent et elle, elle rit. D'ailleurs, elle passe son temps à rire tout au long du roman avec son « pote » Béni (Hill) tout aussi ridicule qu'elle. Aucune poésie ne ressort de ce gloubiboulga insipide, aucune émotion n'émane des personnages. Je n'ai absolument rien ressenti de la première page à la dernière, mais par respect pour l'auteur, je suis allé jusqu'au bout. Non… rien à garder, tout est confus dans ce roman, sauf son orientation politique qui, par contre est clairement affichée.
Commenter  J’apprécie          20
Alors là, je ne m'attendais pas à un si bon bouquin ! le quatrième de couverture est alléchant certes, mais décrit mal ce livre qui mêle aventures, science-fiction, humour et humanisme. le début fait penser à un auteur français de référence (Stefan Wul) et à un autre que vénère mon pote Suisse24 : Mike Resnick. Comme ce dernier, Joëlle Wintrebert réussi à décrire d'une façon crédible une civilisation extraterrestre. On y croit ! Et puis dans ce futur où la Terre est une théocratie dirigé par le pape Pi XIV, une quête à l'immortalité donne lieu à des aventures échevelées qui ne manquent ni de piment ni d'humour car l'amitié tumultueuse entre un jeune lézard et une adolescente terrienne donne le prétexte à de savoureuses passe d'armes. On passe d'une civilisation autochtone reptilienne à une Terre en pleine décadence. La condescendance humaine va vite désenchanter au contact du peuple Oï-Tiki qui s'il est très différent est loin d'être primitif comme les terriens le pensaient.
Les sauriens vont donner une magistrale leçon aux humains !
Avec ce livre, je me suis régalé du début à la fin. Car à aucun moment on ne trouve de temps mort ni de baisse de rythme
Je viens de me renseigner et Joëlle Wintreberg est visiblement connue et appréciée et je pense que je vais bientôt me procurer d'autres livres d'elle dont le paraît-il fameux "Les olympiades truquées" et en attendant, je vous engage à vous procurer celui-ci.

Lien : http://lefantasio.fr
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Le saurien s'était mis en route au premier soleil. Il marchait vite malgré le poids du havresac qui tirait ses épaules en arrière. Il savait que les anciens ne se trompaient jamais et que s'il manquait cette chance de profiter du séisme, ce seraient trois jours de marche supplémentaire.
Lorsqu'il ressentit la première secousse, il venait d'atteindre la zone de mouvance. Le remugle spécifique des collines, le reflux brutal de toute vie animale, le silence abyssal, tous ces symptômes du tremblement de terre imminent, le saurien les accueillait avec ivresse.
Commenter  J’apprécie          40
Lorsqu'un nouveau train d'ondes inaudibles deferla .
Les montagnes se mirent en marche.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Joëlle Wintrebert (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joëlle Wintrebert

Les DSM. Quel diagnostic en Psychiatrie ? -- Partie 5 : Dominique Wintrebert
"Quel diagnostic en Psychiatrie ? Grandeur et décadence des DSM" -- avec Steeves Demazeux, Anne Lovell, Patrick Landman, Julien-Daniel Guelfi, Pierre-Henri C...
autres livres classés : science-fictionVoir plus


Lecteurs (47) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4771 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *}