AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08X698H8L
Éditeur : Editions addictives (05/03/2021)
4.24/5   25 notes
Résumé :
Adèle a toujours rêvé de visiter l’Écosse, mais pas dans ces conditions ! Elle est convoquée par un notaire pour l’héritage d’un grand-père qu’elle n’a jamais connu, sa voiture la lâche sous la pluie, et c’est trempée qu’elle se vautre en plein milieu d’un pub devant une dizaine de Highlanders hilares…
Le pire dans tout ça ? L’un d’eux, Fyfe, aussi sexy qu’arrogant, lui offre un baiser brûlant et passionné en pleine nuit, au détour d’un couloir. Il réveille e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
4,24

sur 25 notes
5
9 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

carine13400
  30 mars 2021
Arrogant Highlander, un sublime voyage livresque que j'ai dévoré d'une traite et dans lequel le mythe du kilt ne vous laissera pas indifférentes ! Alors, caleçon ou pas caleçon ?
Ce sera aussi la question que va se poser Adèle lorsqu'à son arrivée, plus que mouvementée en Écosse, elle va se retrouver devant la plus belle triplette d'hommes qui soit… tous en kilt. Enfin? se retrouver face est vite dit, je dirai plutôt « s'étaler »comme une serpillère bien imbibée devant une belle triplette en kilt. Et elle ne sera pas au bout de ses surprises en ce qui concerne ces trois énergumènes plus particulièrement, l'un d'entre eux, Fyfe. Mais Adèle n'est pas en Écosse pour passer du bon temps, même si elle a toujours rêvé de visiter ces Highlands à la beauté majestueuse et de découvrir enfin ce que porte les écossais sous leurs jupettes bigarrées. Non. Cette dernière a rendez-vous avec le notaire du coin pour en savoir plus sur l'héritage d'un grand-père dont elle ne connaissait même pas l'existence il y a peu encore. Dommage… pour cette jeune fille qui n'a personne hormis une vieille tante aigrie qui l'a néanmoins élevée. C'est une déception de plus dans sa vie. Elle qui n'a plus personne, aurait aimé connaître cet homme. Elle espère d'ailleurs de ce rendez-vous plus qu'un héritage pécuniaire… Ce qu'elle aimerait trouver, sont justement, des souvenirs et des images auxquelles se raccrocher dans cette vie qui ne l'a pas gâtée jusqu'alors et l'a privé d'une vraie famille dont elle a toujours manqué. Adèle est une jeune fille qui n'est pas très sûre d'elle, elle doute d'être à la hauteur pour tout. Pourtant, face à notre triplette Écossaise, elle ne manque pas de répondant et se découvre une autre facette d'elle… Peut-être celle qu'elle a toujours rêvé d'être ?
Avec Arrogant Highlander, Mina Zadig nous offre une lecture très rafraîchissante, pleine de peps et apporte un magnifique message sur la reconstruction de soi. J'ai tellement aimé sa manière de faire évoluer les personnages, et plus particulièrement, Adèle qui va sortir complètement de sa chrysalide en se prenant en main lors de ce voyage. Ce personnage est vraiment très bien travaillé et l'évolution est parfaite. Dès le départ déjà de par le choix de son métier, on ressent un décalage avec le personnage. Elle paraît coincée, neutre, effacée et pourtant… la vraie Adèle ne demande qu'à exploser au grand jour, mais comment le faire lorsqu'on ne sait plus vraiment qui on est ? À quoi on aspire et où l'on veut vivre. Adèle est perdue et son Ex n'y est pas étranger, tout comme sa vieille tante qui l'a élevée, brimant sa personnalité et lui faisant sentir qu'elle n'est qu'un boulet qu'on lui aurait imposé. Mais face à Fyfe, elle devient une autre. Il la voit, elle. Il est même obnubilé par cette femme qui ne correspond nullement à ses goûts et qui pourtant l'attire, l'intrigue même, fortement. Rien ne colle chez elle. Elle peut être le feu comme la glace. Belle et hyper sexy. Elle se cache sous des vêtements informes qu'il aimerait bien arracher pour découvrir ce qu'elle dérobe à ses yeux. Sûre d'elle et pleine de réparties, elle peut se retrouver la minute d'après aussi perdue qu'une petite souris… qu'il aimerait protéger alors qu'elle le fait sortir de ses gongs et que surtout, c'est loin d'être dans ses habitudes, lui le coureur de jupons ! D'ailleurs, qui sort de ses gongs le plus ? Cela en est presque devenu un combat récurent entre eux de par leur attirance très forte qu'ils ne maitrisent pas. Et un combat dont on se délecte autant que Hamish et Fark. Il ne nous manquait que le pop-corn !
Que dire de Fyfe… Soupir… re soupir… encore soupir… mouais soupir jusqu'à demain même, car nous ne somme pas Adèle malheureusement… Hum… Zut je soupire encore… oups. Cet homme est le héros de romance par excellence. J'ai tout aimé en lui ! Il est la perfection même du Highlander dont on rêve toutes sans tomber dans le cliché, y compris celui du kilt 😉 Cet homme est torride, chaud comme la braise et en même temps, il dégage ce côté torturé et sensible qui ne laisse pas indifférent. Il va pousser notre belle Adèle dans ses retranchements comme, elle le poussera dans les siens. Malheureusement, Adèle ne veut plus que personne ne lui dicte sa conduite et veut prendre le temps de se trouver et cela, elle ne peut le faire que seule. Alors, peuvent-ils avoir un avenir ensemble ? Elle qui tient dans ses mains aussi l'héritage qui pourrait lui faire tout perdre à lui comme à ses amis ? Comment séparer ce qui les unit alors qu'en même temps cela peut les désunir ? Et puis, comment faire lorsqu'on a un coup de foudre pour un homme aussi buté, aussi arrogant, mais aussi pour une ville et ses habitants ? Une famille…. Celle du coeur… Après tout n'est-elle pas à moitié Écossaise elle aussi ? Pourrait-elle y faire sa place ou doit elle tout vendre et repartir en France ?
Mina Zadig nous emporte dans une belle histoire très addictive dans laquelle elle jongle à la perfection avec nos émotions, mais aussi avec de l'humour qu'elle intègre parfaitement au récit au milieu des rebondissements. Un récit que je ne peux que vous conseiller à mon tour, car au-delà d'une simple romance rafraîchissante, mais aussi très sensuelle, il y a beaucoup plus que ça. Il y a de la profondeur de ces sujets abordés qui touchent. Il y a les apparences qui parfois sont trompeuses, il faut gratter pour découvrir le coeur des gens, et cela n'a pas de prix. Il y a également tous les personnages qui sont plus qu'attachants dans cette romance, au point qu'on aimerait même avoir un tome pour chacun d'entre eux. Puis, il y a le « fantôme du manoir » qu'on aime aussi sans le connaître. Celui qui réunit tout ce beau monde. Celui pour lequel, on va verser notre petite larme. Celui qu'on aurait aimé tant connaître, nous aussi… Et puis il a Adèle, Fyfe, Hamish et Fark… et bien d'autres encore 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Beli_LivreSaVie
  06 mars 2021
Si vous souhaitez rencontrer des écossais sexy, c'est par ici que cela se passe ! Vous aimez les hommes en kilt, vous serez ravies de découvrir les personnages masculins de ce roman. Sans rire, on se régale de les lire car ils sont beaux, sexy, drôle et les découvrir est un plaisir.
Adèle est française et elle va devoir aller en Ecosse car elle a été convoquée par un notaire à propos d'un héritage d'un homme, qui serait son grand-père, qu'elle n'a jamais connu. Une drôle d'histoire qui va la mener à découvrir sa propre histoire, tout un pan de sa vie qu'elle n'imaginait pas ! Ce voyage est pour elle, à la fois un moyen de fuir sa situation bancale en France, une échappée le temps de quelques jours, mais elle ne s'attendait pas à devoir s'attarder et encore moins à s'attacher à ce qu'elle allait découvrir. Adèle est barbier, oui une femme barbier ! et des barbes, elle va avoir l'occasion d'en croiser mais pourra-t-elle envisager de mettre à profit sa situation professionnelle pour s'installer dans cette nouvelle perspective d'avenir ?
L'arrivée fracassante de la jeune femme en Ecosse donne le ton du sourire, de la comédie romantique, où l'héroïne enchaine les bévues et se retrouve en mauvaise posture, parce que le sort s'est acharné contre elle, à savoir, la mécanique, la météo, les lieux et les circonstances, et ce sur un court laps de temps ! La jeune Frenchie se retrouve donc bien mal lotie pour sa première rencontre avec des Ecossais types, bien que… Tout cela fait beaucoup, en plus de son éloignement de la France, de la découverte d'un grand-père, d'un héritage et face à l'incertitude de son avenir. Adèle sera bien démunie face à ce tourbillon de nouvelles dans sa vie et une rencontre pleine de promesses. Heureusement, elle va faire la connaissance de quelques personnages accueillants, joyeux et sexy en kilt pour ne pas gâché l'effet, qui seront là pour elle, parfois envahissants, parfois un peu trop direct mais tout de même là, et petit à petit, ils vont s'installer dans cette découverte des lieux et des histoires.
Avec Arrogant Highlander, nous ferons donc la connaissance d'Adèle et de son histoire, celle qui l'a mené en Ecosse, alors qu'elle ne connaissait pas le passé de sa famille. Mais nous appréhenderons aussi tous ceux qu'elle va rencontrer dont le destin sera lié au sien avec cette histoire d'héritage. Son grand-père était un homme bon et il s'était lié d'amitié avec quelques jeunes personnes, qu'il a accueilli et soutenu dans leurs démarches. Tous dépendent donc de la décision de la jeune femme concernant son héritage, devront-ils partir et tout recommencer ailleurs, perdant ainsi tout de leur vie actuelle ? Ou parviendront-ils à convaincre la jeune femme de ne pas vendre ? Nous ferons la connaissance des joyeux lurons qui constituent ce trio d'hommes : Fife, Fark et Hamish qui seront plein de surprises.
Émotionnellement, toute cette histoire a un impact certain sur Adèle. Elle va tant devoir encaisser, et ce en peu de temps. le poids qu'elle a sur les épaules car de sa décision dépend son propre avenir mais aussi celui de ceux qui occupent le manoir dont elle a hérité, est importante et elle se sentira à maintes reprises, écrasée par ce que lui a laissé ce grand-père. Un grand-père, Kenneth, dont nous découvrirons l'histoire aussi, à travers ses recherches et ses trouvailles dans le domaine. J'ai beaucoup aimé toute cette partie qui est consacrée à la découverte de qui il était, et de son histoire à elle, à travers la sienne. Je me suis prise d'affection pour cet homme qui n'est plus là, et j'ai trouvé cela tellement dur d'être à la place d'Adèle qui n'aura jamais eu la chance de le connaitre. C'est plutôt déchirant de constater que quelqu'un aurait pu t'aimer et t'apporter quelque chose de fort mais que cela n'a pas pu se réaliser, on comprend aisément que cela puisse la mettre si mal.
Adèle sera donc amenée à vivre bien des émotions vis à vis de la situation, et elle va aussi se rapprocher d'un de ceux qui dépendent de sa décision, Fyfe. Cela ne fera qu'exacerber à la fois ses émotions, mais aussi la situation ! Après un baiser torride, qu'adviendra-t-il de cette attirance qui ne cesse de les rapprocher l'un de l'autre ? Peuvent-ils céder alors même qu'Adèle se doit de prendre une décision ? Tout se précipite, elle ne contrôlera plus certains aspects de cette histoire, cette relation démarrant dans un contexte particulier. Fyfe est un homme à femmes, un bon vivant, ancien rugbyman, il a monté sa boite d'architecte. Il a un profil plus qu'intéressant, j'ai beaucoup le lire ! L'auteure nous offre une double narration, nous pourrons ainsi découvrir la situation du côté d'Adèle, tout comme de celui de Fyfe, ce qui nous permettra d'avoir un large spectre sur ce qu'ils vont tous deux penser de chaque instant.
Ce voyage, ce n'est pas rien, il y a tant d'avenirs qui se jouent là. Quand à ceux qui accompagnent Adèle dans cette démarche, ils sont vraiment très agréables à découvrir : des écossais pure souche, qui vivent pleinement leurs projets et réalisent leurs envies à la fois professionnelles et personnelles. Ils ont tous une histoire, un vécu parfois difficile et l'accueil que leur a fait le grand-père d'Adèle a changé leur vie et leur a donné la possibilité de réussir. Les découvrir, c'est l'occasion de connaitre différentes histoires intéressantes et aussi d'appréhender des personnalités différentes. On passera en leur compagnie de bien bons moments, plein d'humour, d'amour, d'amitié et de perspectives.
Un roman qui se lit tout seul, j'ai beaucoup aimé partir avec Adèle en Ecosse ! Elle y rencontre des personnages fort sympathiques et elle va vivre une relation enflammée avec son bel écossais. Et à côté de cela, on a des moments plein d'humour, on a aussi des émotions et de bien belles histoires à découvrir. le tout se passe dans de beaux lieux avec de jolies perspectives. La plume de l'auteure accompagne ses personnages avec finesse, goût et entrain, le rythme du récit est bon, entrainant et plaisant à lire. J'ai passé un bien agréable moment en leur compagnie.
Lien : http://www.livresavie.com/ar..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CandiceW
  11 avril 2021
Je ne connaissais pas encore l'auteure en tant que Mina Zadig, son alter-égo m'était plus familier. Grand bien m'a pris de vouloir découvrir cette facette!
« Arrogant Highlander » est une lecture bien plus que plaisante qui regroupe tout ce que j'aime en romance. Un personnage masculin sexy, insolent et indomptable, une héroïne à la fois forte et fragile qui se dévoile et se révèle au fil de l'histoire. Une intrigue plus complexe et profonde qu'il n'y parait, le tout dans les paysages époustouflants des Hautes Terres d'Ecosse.
L' « arrogant » est campé par Fyfe Gunn. Trentenaire ténébreux, il possède du Highlander son impressionnante stature. Sûr de lui et confiant quant à l'effet qu'il imprime sur les femmes, il incarne la tradition écossaise jusqu'au bout du kilt! Il émane de lui un magnétisme tel, que ce que certains qualifient de « jupette », apparaît sur lui comme le summum de la virilité. Sans attaches, hormis ses meilleurs amis, cet architecte de profession a tendance à collectionner les femmes et ne garder que les bons côtés de la vie. Seulement voilà, la mort de son mentor Kenneth, a laissé des des traces. Non seulement il a perdu ce qui ressemble le plus à un père pour lui, mais l'homme en question était également son propriétaire. Son logement ainsi que celui de ses amis, son cabinet d'architecte, tout pourrait lui être retiré si les héritiers décidaient de vendre. Fyfe est un battant et ne compte pas se laisser faire.
Adèle Lombart, notre héroïne, est une jeune française de 25 ans qui a toujours rêvé de voyager. Elle n'a jamais connu ses parents, n'a qu'une tante acariâtre pour toute famille et sort d'une relation toxique. Lorsqu'un notaire écossais la convoque pour la lecture du testament d'un grand-père dont elle ignorait l'existence, elle y voit avant tout une occasion de s'éloigner de son morne quotidien et surtout de visiter l'Ecosse. Sauf que l'Ecosse au mois de janvier ne correspond pas forcément à l'image d'Épinal qu'elle pouvait s'en faire. le ciel est gris, il fait froid et à son arrivée il pleut des cordes. Cerise sur le Scottish-cake? Sa voiture de location qui tombe en panne au bord de la route, ne lui laissant d'autre choix que de se rendre à son hôtel à pied. Pour le décor de carte postale, on repassera! C'est une Adèle ruisselante et transie de froid qui arrive dans le pub-hôtel où elle a réservé. Son entrée est pour le moins fracassante puisqu'elle se retrouve les fesses par terre après avoir raté une marche et ce, devant l'assemblée médusée (et alcoolisée) des habitués du pub!
Parmi cette horde de colosses, elle croise un regard pénétrant qui l'a troublé d'emblée. Ce même regard qui, plus tard dans la nuit, la fera chavirer et la poussera à embrasser un inconnu au milieu d'un couloir, juste avant de le gifler... Quelle n'est pas sa surprise le lendemain, dans le bureau du notaire, de se retrouver face à ces iris perçants, face à Fyfe et ses amis! Ahurissement partagé quand Fyfe réalise qu'Adèle est sa nouvelle propriétaire. Elle n'a pas les moyens d'entretenir le domaine, il n'a pas les garanties suffisantes pour le lui racheter. Une situation inextricable... D'autant que l'attirance qu'ils éprouvent risque de compliquer la donne...
Au delà de l'aspect cocasse et quasi improbable de cette entrée en matière, l'histoire de ce roman est plus que touchante. Fyfe et Adèle sont particulièrement attachants. Lui semble un peu brut, très fier et insondable, pourtant c'est un homme doté d'une empathie et d'une sensibilité qui m'a fait fondre. le fait qu'il ne comprenne pas ce qui lui arrive en présence d'Adèle, pourquoi elle l'obsède, pourquoi il ressent ce besoin de la protéger (en plus de la posséder), le rend émouvant, attendrissant. Elle, ressemble dans un premier temps à une petite chose fragile. Sa confiance en elle a été détruite par son ex-compagnon, elle a prit l'habitude de se cacher derrière des vêtements informes pour mieux se fondre dans la masse. Cependant c'est une jeune femme plus forte qu'on ne le suppose. À croire que sa rencontre avec Fyfe est l'élément déclencheur pour qu'elle ose enfin s'affirmer et décider par elle-même. Un papillon sortant de sa chrysalide.
Enfin le dernier point fort de ce roman et non des moindres, la plume de son auteure. À la fois piquante dans les échanges entre les protagonistes et douce dans sa manière d'aborder certains sujets. Elle sait vous faire ressentir l'émotion de ses personnages et faire grimper la chaleur quand il s'agit de leur corps à corps. Mina Zadig est une auteure que j'ai découvert ici, autrement, une auteure que je compte bien suivre dorénavant!
Lien : http://addiction-livresque.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Gwenlan
  18 mai 2021
Dans ce roman, nous rencontrons Adèle qui débarque en Écosse pour la première fois. Elle se rend sur l'île de Skye après la mort de son grand-père qu'elle n'a jamais connu et dont elle est l'unique héritière. Ce n'est pas simple pour la jeune femme, qui n'a jamais eu réellement de famille proche, d'apprendre qu'elle aurait pu tisser une relation avec cet homme parti bien trop tôt. Arrivée en Écosse, elle va faire la rencontre de trois hommes Fyfe, Fark et Hamish ( je ne sais pas pourquoi mais ça me fait toujours penser aux trois oursons dans le dessin animé Rebelle même s'ils sont plutôt ours mal léchés que oursons mignons) qui ne voient pas réellement l'arrivée d'Adèle d'un très bon oeil et on peut comprendre pourquoi. Pourtant Adèle et Fyfe vont doucement mais sûrement se rapprocher après une première et une seconde rencontre très explosives.
Vous le savez, j'adore les romances historiques et contemporaines avec des écossais et ce roman est juste « parfait » à mes yeux. J'ai vraiment tout adoré dans cette histoire et je ne changerai rien du tout. Tout d'abord, pour moi c'est un plaisir de retrouver la plume de cette auteure Mina Zadig ( alias Pascale Stephens) et j'ai dévoré cette histoire en très peu de temps. D'ailleurs, j'espère sincèrement que nous aurons le droit à un second tome avec des personnages que nous avons vu ici dans « Arrogant highlander« . Je ne suis pas encore prête à quitter cet univers.
Dans un second temps, en plus de la plume de l'auteure, j'ai adoré l'histoire en elle-même. J'ai trouvé que Mina Zadig avait su bien jouer avec les « clichés écossais » sans pour autant que ça fasse « trop« . Ce n'est pas simple mais elle a bien dosé les choses et je la félicite pour ça. Ce n'est pas un exercice facile mais elle l'a relevé avec brio. J'ai adoré découvrir que la tenue de tous les jours de Fyfe était le kilt et qu'il en avait une belle collection. J'ai adoré aussi qu'on parle de la série « Outlander » dont est fan Seamus, le vieux barbier ou encore qu'on parle de douche écossaise. de plus, j'ai trouvé qu'il y avait quand même beaucoup d'humour dans cette histoire même si la vie d'Adèle est loin d'être rose.
D'ailleurs, c'est vraiment son histoire que nous suivons. C'est compliqué pour elle d'apprendre qu'elle aurait pu tisser un lien avec son grand-père mais qu'elle a appris son existence trop tard. Elle va apprendre à le connaître au travers des personnes qui le connaissaient. On va aussi découvrir qu'elle a quitté une vie en France qui était loin d'être toute jolie et elle se dit que l'Ecosse pourrait être un nouveau départ pour elle. J'ai vraiment aimé que Mina Zadig prenne soin de créer une héroïne forte et indépendante ou en tout cas qui est en train de le devenir car elle ne souhaite plus dépendre de quelqu'un ou qu'on prenne des décisions à sa place. J'ai vraiment adoré cet aspect du roman. de plus, le héros Fyfe apprendra aussi à ne pas étouffer Adèle et à la laisser faire ses propres choix même si parfois il pourra être un peu étouffant car il voudra la protéger avant tout mais il doit lui laisser sa liberté.
Fyfe, il est quand même temps pour moi de vous parler de lui. C'est cet arrogant highlander à qui nous devons le titre de ce roman et j'avoue que je suis rapidement tombée sous son charme. La première fois que nous le rencontrons, il peut ne pas faire bonne impression et pourtant… Difficile de ne pas craquer pour ce bel architecte écossais qui adore porter le kilt. C'est un homme que j'ai apprécié découvrir tout au long du roman et qui m'a vraiment séduite. Vous n'avez pas le « son« , sinon vous auriez entendu ce petit soupir de lectrice comblée qui parle d'un héros qui lui a vraiment plu et qui a fait fondre son petit coeur marshmallow.
Bref, vous comprendrez ce roman est un joli petit coup de coeur pour moi. Tout est vraiment réuni pour passer un très bon moment de lecture. C'est très bien écrit, ça se déroule en écosse et nous avons une héroïne qui est forte et moderne même si elle rencontre l'homme de sa vie et elle ne s'oublie pas dans sa relation. Pour conclure, j'adore et j'en redemande des histoires comme celle-ci !!

Lien : http://lamalleauxlivres.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline
  02 mars 2021
Le premier roman de Mina Zadig, Just sex & Tattoos avait été une fabuleuse lecture. Découvrir ce second roman fût une aubaine, une couverture attrayante et sexy, un résumé accrocheur.

Fin janvier en Écosse, Adèle a rendez-vous avec le notaire de son grand-père maternel dont elle n'a jamais eu connaissance pour hériter. Une panne de voiture, une pluie diluvienne, une cascade devant les habitués de son hôtel, et un baiser chaud dans un couloir au milieu de la nuit…
Le trio toujours partant pour faire la fête, se retrouve au bar d'Angus pour son anniversaire, Fife, Fark et Hamish font la connaissance de la petite française. Bourré, il l'embrasse au milieu de la nuit, après lui avoir rendu son baiser, elle le gifle. Au petit matin, il ne peut la laisser tranquille, l'asticote tout en flirtant. Mais il ne doit pas oublier qu'après la mort de Kenneth, ils ont tous un problème à régler, qui va hériter du domaine où ils vivent tous...

Adèle Lombart, 25 ans, est barbier et française. Elle a perdu ses parents bébé, puis sa grand-mère maternelle pour finir chez la soeur de son père, une femme aigrie. C'est une femme calme, loin d'être timide, timoré ou réservée qui se cache derrière des vêtements informes, et pourtant c'est un être de caractère avec du répond. Je l'ai beaucoup appréciée.
Fyfe Gunn, 32 ans, est architecte et ancien joueur de rugby. C'est un homme à femmes, aimant avoir ses maîtresses, ses amis et l'alcool à volonté. Il peut être grognon comme tendre, attendrissant comme agaçant, j'adore.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Adèle et Fyfe.
L'intrigue est bien menée, c'est drôle et émouvant. le jour de l'ouverture du testament de son grand-père, Adèle apprend énormément de choses sur lui, sur ce trio qu'elle a rencontré la veille et sur son héritage, un domaine avec un manoir où vit le trio et une certaine Luna. Elle a un choix à faire: vendre et retourner en France, ou une nouvelle opportunité de vie, et repartir de zéro...
La plume est magnifique, c'est prenant et captivant avec énormément d'humour et de sentiments émouvants. Vous allez rire et sourire plus d'une fois. L'idée est simple, les péripéties et les rebondissements aussi, et pourtant j'ai accroché à tout, les personnalités de tous les protagonistes, Seamus, Fark, Hamish, Enea, Angus, les enchaînements et les dénouements… L'auteure englobe le tout dans un humour époustouflant et un rythme addictif.
Les émotions sont plaisantes et attrayantes. Adèle a souffert de perte, de solitude, de trahison, d'un manque de confiance et d'une certaine violence verbale, et pourtant elle est rayonnante. Fyfe est un mélange entre l'Highlander macho et autoritaire, et le petit-ami parfait entre tendresse et possessivité. Tous deux ont peur des sentiments si intenses qui les poursuivent, qui s'imposent et qui les embrasent, et pourtant si beaux. Les relations intimes sont belles et sensuelles, très bien décrites et écrites.

Une belle rencontre de deux personnages différents en apparence et pourtant si complémentaires. Une excellente comédie romantique avec tout ce que l'on aime : humour, émotion, personnes de qualité et de caractère, des hauts et des bas, des révélations et des dénouements magnifiques… enfin une magnifique lecture, j'ai passé un excellent moment, que du plaisir !

https://meslivres-monplaisir.blogspot.com/2021/03/arrogant-highlander-mina-zadig.html
Lien : https://meslivres-monplaisir..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
LiliMatolineLiliMatoline   02 mars 2021
Chapitre 9 :
Adèle
«… – T’as pas pu t’en empêcher, râle encore Fark. Il a fallu que tu la sortes de ton pantalon et que tu la baises.
– Je ne l’ai pas baisée, abruti !
– Ah, ouais ? J’espère seulement que c’était bon parce que ta libido post-cuite va peut-être nous coûter très cher !
– On s’est juste embrassés ! rugit Fyfe faisant se retourner quelques passants sur le trottoir.
– Les mecs, tente de les calmer Hamish.
– Tu nous fais chier, Fyfe.
– Bordel, mais il faut te le dire en quelle langue ? Il ne s’est rien passé avec elle ! Rien de plus qu’un pauvre baiser.
J’ai atteint la limite, et j’explose. Je ne peux pas expliquer ça autrement. Un trop-plein d’émotions, de tristesse, de surprise qui sert de déclencheur et me fait littéralement péter les plombs.
Je fais quelques pas en avant et je m’arrête entre les deux énergumènes qui continuent à vociférer comme s’ils étaient seuls au monde.
– Vous me les brisez, vous deux ! leur lancé-je au visage.
Ce n’est pas la chose la plus agressive que j’aurais pu lâcher, mais elle a au moins le mérite d’attirer leur attention et de les faire taire.
– Arrêtez de parler de moi comme si je n’étais pas là ! Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise, bon sang ? Je ne sais que depuis quelques jours que j’avais un grand-père qui m’aimait et que je n’aurai jamais l’occasion de rencontrer. Je ne vous connais que depuis hier soir, je ne sais même pas de quel domaine il parle ! Et pourquoi vous affirmez que vous allez perdre votre maison ?! Si vous n’arrivez pas à comprendre que j’ai besoin d’un peu de temps et d’en savoir un peu plus sur toute cette histoire, je ne peux rien pour vous

Je respire vite. Je me suis laissée emporter. Puis je n’ai plus assez de force pour leur brailler dessus. Malgré tout, je crois que le message est passé parce qu’ils se rembrunissent d’un coup et semblent même un tantinet gênés.
– J’oubliais : Fyfe n’a fait que m’embrasser, et ce n’était pas assez inoubliable pour que ça puisse m’influencer en quoi que ce soit.
Sur ce, je tourne les talons ... »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatolineLiliMatoline   02 mars 2021
Chapitre 4 :

Fyfe

«… Je ne peux pas m'en empêcher, et j'éclate de rire alors qu'elle grogne et se relève avec beaucoup de difficultés.

– Je croyais que les Écossais étaient gentils, mais je dois me rendre à l'évidence, ça ne concerne que certains d'entre vous, grommelle-t-elle avec irritation et en se frottant le postérieur.

– Qu'est-ce que j'y peux si tu ne tiens pas sur tes pieds, ma belle ? je la nargue. Je te signale que c’est la deuxième fois que tu t’étales devant moi.

– Pauvre crétin, crache-t-elle en français.

– Ce n’est pas la peine de m'insulter, objecté-je, agacé.

– Vous pourriez au moins vous excuser, non ?

– Pourquoi ? Parce que tu passes ton temps le cul par terre ? rétorqué-je avec une envie monumentale de la faire taire.

– Oh… Espèce de…

– De quoi ?

Et je ne suis pas votre belle. Gardez vos familiarités pour d'autres, s’indigne-t-elle.

– T'appeler « ma belle » est une familiarité ?

Je me marre. Je sais que je devrais gagner ma chambre. Je vais déraper, je le sens. Mais, merde, la meuf que j'ai sous les yeux n'a plus rien à voir avec celle de tout à l'heure ! Ses cheveux blonds lui arrivent presque au bas du dos, et le haut de son pyjama laisse entrevoir une paire de seins dont les bouts pointent à travers le tissu. Elle est carrément bandante, et je crois que je disjoncte.

– J’ai carrément envie de t’embrasser… ma belle, lui susurré-je ... »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CandiceWCandiceW   12 avril 2021
J’aurais dû ruiner ses parties génitales avec un bon coup de genou ! Non, impossible ! Pourquoi ? Parce que c’est le meilleur baiser qu’on m’ait jamais donné et qu’il était absolument hors de question que j’y mette fin de quelque manière que ce soit. Un baiser bouillant, destructeur, une véritable explosion atomique qui m’a remuée comme jamais. Même si c’est difficile de le reconnaître, j’ai adoré que ce type, que je ne connais pas, m’embrasse. Sa langue se mêlant à la mienne. Son goût de whisky. Sa manière un peu rude de me coller contre ce mur, mes doigts perdus dans ses longs cheveux bruns. Ses mains sur moi réveillant mon corps qui en frémit encore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
carine13400carine13400   30 mars 2021
– Je croyais que les Écossais étaient gentils mais je dois me rendre à l’évidence, ça ne concerne que certains d’entre vous, grommelle-t-elle avec irritation et en se frottant le postérieur.
– Qu’est-ce que j’y peux si tu ne tiens pas sur tes pieds, ma belle ? je la nargue. Je te signale que c’est la deuxième fois que tu t’étales devant moi.
– Pauvre crétin, crache-t-elle en français.
Commenter  J’apprécie          00
matchoumayamatchoumaya   08 avril 2021
J'ai beau essayer de respirer, rien n'y fait. Mon coeur explose. J'ai l'impression qu'il est en lambeaux. Je croyais qu'il avait guéri, mais il est de nouveau à vif. Comme une plaie qui saigne et qui n'est pas près de cicatriser.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : héritageVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Mina Zadig (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4186 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre