AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782756023465
47 pages
Delcourt (19/05/2010)
3.12/5   62 notes
Résumé :
"Les filles électriques", publié en 1997 aux éditions Dupuis ; réédité sous le titre "Happy girls" en 2010 aux éditions Delcourt.

Robert n'a qu'une seule idée en tête : les filles ! Qu'elles soient blondes ou brunes, minces ou enveloppées, mutines ou capricieuses, elles le rendent toutes dingue... Mais ce grand adolescent n'est ni très doué ni très chanceux, et il apprendra à ses dépens que les filles, ça n'a rien de simple !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,12

sur 62 notes
5
0 avis
4
2 avis
3
7 avis
2
0 avis
1
1 avis

AnaisValente
  15 avril 2012
« le dimanche, on lit au lit » (surtout quand ça caille).
« Il s'appelle Robert et n'a qu'une seule idée en tête : les filles ! Qu'elles soient brunes ou blondes, rousses ou décolorées, s'appellent Stéphanie ou Lucie, soient maigres ou enveloppées, mutines ou capricieuses, elles le rendent toutes dingue... Mais ce grand ado n'est ni très doué ni très chanceux. Et il apprendra à ses dépens que les filles, ça n'a rien de simple ! »
Il s'appelle Robert... mais son nom de famille, c'est pas Bidochon, hein, qu'on se le dise, rien à voir, même si j'adore aussi les Bidochon.
Dans Happy sex, Zep parlait sexe (oh ben ça alors, on l'aurait pas deviné)... et c'était à mourir de rire. Dans Happy girls, il remonte dans le passé pour retourner dans l'adolescence et la découverte des ... filles. Les techniques de drague de son héros, directement inspirées de sa propre existence (pourtant, quand j'ai découvert sa belle gueule d'amour, à Zep, franchement, je me suis demandé comment il avait pu ramer une seule seconde pour emballer les filles), sont démentiellement drôles, car tellement vraies.
Oui, bon, moi je suis une fille, donc celle qui (ne) se faisait (pas) draguer par des ados boutonneux découvrant leur libido, pas celle qui (ne) draguait (pas) à la sortie de l'école, mais je me suis régalée de ces tribulations masculino-adolescentes. Parce que ce n'est, en fin de compte, que la version « mec » de ce que j'ai vécu, surtout en matière de fantasmes qui ne mènent à rien et d'espoirs vains (drame de mon existence). Souvenirs souvenirs...
Une bonne tranche de rire à offrir ou à s'offrir. Si vous avez un ado, offrez-lui Happy girls, il comprendra qu'il n'est pas seul à se pâmer devant l'inaccessible étoile (merci Brel)... ensuite, plus tard, après ses dix-huit printemps de barque ou de jardinage (rame, barque, rateau, jardinage, vous piger ?) il pourra lire Happy sex, qui lui fera reprendre espoir en l'avenir, mais si mais si.
C'est désormais indéniable, que ce soit pour les mômes ou pour les adultes, Zep, c'est que du bonheur. Il est beau, il est talentueux... mais est-il célibataire ? Rho, ça va, je peux me renseigner hein, ça n'engage à rien.
Sortir prévue le 19 mai, c'est tout bientôt pleurez pas (dit celle qui l'a déjà lu, nananère).
Et en septembre sortira Happy rock, j'ignore encore de quoi ça parlera, j'imagine de musique (rha, que je suis perspicace) mais ça ne peut qu'être encore et encore drôlissime.
A noter cependant, cet album est la réédition de « Filles électriques », déjà paru... à ne pas racheter donc, si vous l'aviez déjà...
Lien : http://www.le-celibat-ne-pas..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Yvan_T
  15 novembre 2020
Après le succès (mérité) de "Happy Sex", la machine commerciale du neuvième art part en roue libre et nous propose gentiment deux nouveaux tomes, sans, bien évidemment, préciser qu'il s'agit ici de rééditions. Car "Happy girls" est en effet la réédition des "Filles électriques", déjà paru en 1995.
Dans "Happy Sex", l'auteur de "Titeuf" enchaînait les galipettes et les ébats sexuels et faisait hurler de plaisir ... le lecteur, sans jamais verser dans la vulgarité. Ici, Philippe Chappuis, alias Zep, nous invite à suivre Robert, un jeune ado à la drague très maladroite qui n'a qu'une chose en tête : sortir avec une fille, n'importe laquelle !
Bon, je ne suis généralement pas trop fan de bandes dessinées proposant des gags en une planche, mais comme "Happy Sex" m'avait fait pouffer de rire, je me suis dit qu'enchaîner avec Happy Girls ne pouvait pas me faire de mal. L'auteur livre à nouveau une bonne tranche de rire en s'attaquant aux affres de l'adolescence et de la puberté, mais les gags sont tout de même moins bons. Les techniques de drague testées par Robert sont amusantes et sentent bon le vécu, mais font finalement plus souvent sourire que rire.
Quant au troisième album, "Happy rock", il s'agit de la réédition de "L'enfer des concerts" de 1999 ... mieux vaut le préciser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
prune42
  23 décembre 2014
Dans cette BD de Zep, il est beaucoup question d'amour, de sexualité, de séduction. L'auteur dessinateur nous dessine certaines scènes de la vie quotidienne de façon humoristique et ironique souvent. Cet ouvrage est assez divertissant, il ne faut pas le prendre au pied de la lettre mais il peut aider à se changer les idées. Par contre je pense que cette lecture n'est pas tout public et je la réserverai aux grands adolescents et aux adultes.
Commenter  J’apprécie          30
Erik_
  26 novembre 2020
Alors que j'avais beaucoup aimé Happy Sex du même auteur, j'ai moins apprécié cet opus. Il faut bien avouer que la démarche ne semble pas être la même malgré un titre un peu trompeur.
En effet, le regard que porte l'auteur Zep est celui d'un adolescent et cela change tout. Bien entendu, les thèmes restent les mêmes entre sexe et drague.
Certains gags sont désopilants. D'autres sont tout juste moyens. C'est moins percutant. Cela reste drôle.
Commenter  J’apprécie          20
Lucioledanslalune
  15 décembre 2012
Après après avoir lu Happy Sex et Happy Rock, je me suis lancée dans Happy Girls qui m'a aussi bien plu. Avec ses illustrations colorées, presque enfantines et beaucoup d'humour, Zep nous raconte avec beaucoup d'humour de courtes anecdotes à propos de Robert, un jeune homme obsédé par ses problèmes avec la gente féminine.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Erik_Erik_   26 novembre 2020
Jésus mort ressuscite. Happy end ? Encore une fin à l'américaine...
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Zep (70) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Zep
Zep - Le cerveau du futur
autres livres classés : dragueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les titres des 13 albums Titeuf (Zep)

Tome 1, 1992 : ..... le sexe et les bretelles.

Le Diable
Dieu
Les Anges
Cupidon

14 questions
76 lecteurs ont répondu
Thème : ZepCréer un quiz sur ce livre