AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791022403702
455 pages
Éditeur : Michel Lafon (09/01/2020)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 100 notes)
Résumé :
Lomé mène une vie parfaite, jusqu’au jour où, lors d’une excursion, elle tombe au fond d’une grotte et resurgit dans une contrée inhospitalière et terriblement dangereuse : Bâl’Shanta. Dans ce monde peuplé de créatures extraordinaires, la jeune fille, qui a toujours obtenu ce qu’elle voulait, découvre une civilisation organisée en castes et se retrouve assimilée à celle des esclaves.
Pour survivre et espérer rentrer chez elle, Lomé devra faire preuve d’une gr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (43) Voir plus Ajouter une critique
Yendare
  02 juin 2019
J'ai découvert la plume d'Alexiane de Lys avec sa très bonne trilogie fantastique les ailes d'émeraude que j'ai dévorées une première fois, puis relu une deuxième fois avec autant de plaisirs qu'à ma première lecture. Je n'ai donc pas hésité un instant à me procurer ce premier tome de sa nouvelle série. J'ai bien fait, car j'ai passé un très agréable moment à la lecture de ce premier tome.
La narration se fait à la première personne et nous découvrons alors le personnage de Lomé. Autant dire qu'avant d'ouvrir le roman, je ne m'attendais pas vraiment à ça, le personnage de Lomé est juste insupportable : fière, égocentrique et égoïste à souhait, le tableau qui nous est présenté d'elle dans les premiers chapitres n'est pas vraiment en sa faveur, bien au contraire ! Cependant l'adolescente projetée bien malgré elle dans un monde inconnu et violent où les humains ne sont rien de moins que des esclaves va être contrainte d'évoluer afin de pouvoir survivre et il me faut bien admettre que pour le coup la métamorphose du personnage m'a pour ma part convaincu appréciant bien plus le personnage à la fin de ce premier tome.
Le livre se lit par ailleurs tout seul, Alexiane de Lys avec une plume fluide et agréable rentre tout de suite dans le vif du sujet en embarquant Lomé très rapidement dans le monde étrange qu'est Bâl'Shanta. La découverte de celui-ci se fait pas à pas en même temps que Lomé qui fera les frais de ce monde violent, celle-ci découvrira dans un premier temps sa faune des plus sympathiques qui ne cessera de vouloir la dévorer puis ses habitants qui pratiquent l'esclavage et jeux barbares. Heureusement pour elle, tous les habitants ne sont pas des monstres et celle-ci finira par trouver quelques personnages dignes de confiance et notamment le grand amour de sa vie. Avec le fort tempérament de Lomé celle-ci n'ayant pas sa langue dans sa poche, la relation maître et esclave ainsi que sa relation amoureuse parfois tumultueuse certains dialogues sont très plaisants à lire et ne m'ont pas laissé le temps de m'ennuyer entre des passages nettement plus mouvementés. le tout est donc assez bien ficelé et les chapitres défilent à une allure folle.
Cependant même si ce premier tome ne manque pas d'action, il n'en demeure pas moins un tome introducteur nous présentant les personnages de cette nouvelle série ainsi que l'univers ou celle-ci a lieu. En bref, il ne fait que poser les bases de celle-ci. Bien des questions se posent au cours de la lecture, et Alexiane de Lys nous donne bien peu de réponses à la fin de ce premier tome ce qui pour ma part m'a tout de même un petit peu frustré. J'aurai au moins voulut comprendre le titre de la série !
Ce premier tome n'en demeure pas moins très prometteur pour la suite. Je me suis déjà procuré le tome suivant dont la couverture est aussi belle que celle de ce premier tome. je le lirait prochainement pressé de suivre les aventures de Lomé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          601
Frisouille
  11 septembre 2018
Oulala je me suis régalée avec ce livre. Merci Chabe37 de me l'avoir pioché.
Dire qu'il va falloir attendre la suite. Mais pourquoi???? C'est cruel :p
L'auteure nous plonge dans l'histoire de Lomé, jeune fille égocentrique que l'on adore détester au départ et que l'on affectionne par la suite. L'univers du livre est fantastique et tellement bien décrit qu'on se plait à l'imaginer.
J'ai adoré les petits clins d'oeil pour certains coins de France ce qui m'a permis de m'y projeter facilement. L'histoire est prenante et pleines de rebondissements.
Le livre commence par un prologue et de nombreuses questions voient le jour.Puis viennent les 1ers chapitres. Lomé va alors être projetée dans un autre monde ( comment? quand? pourquoi? héhé va falloir le lire pour savoir). Malgré un moment un peu longuet au début tout va alors s'enchaîner et Lomé va devoir s'adapter et évoluer. Son caractère change et durant son parcours elle va faire quelques rencontres plus ou moins sympathiques ( je ne sais pas comment j'aurai réagit face à certaines créatures). Mais la plus magique reste celle avec le prince Iollan et mon coeur guimauve a craqué.
Tous les deux vont aller d'épreuves en épreuves et le tome 2 nous promet d'être riche en aventures et en réponses à plusieurs interrogations.
J'ai passé un super moment et j'ai hâte d'avoir la suite et de découvrir d'autres écrits de l'auteure dont l'univers m'a totalement happé.
Et la couverture... haaaa tout simplement magnifique!!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
LeslecturesdeNinon
  29 mars 2019
MÉGA COUP DE COEUR !!!
Vous le savez si vous me suivre, en février j'ai découvert la trilogie LES AILES D'ÉMERAUDE et j'ai A-DO-RÉ !! du coup, j'avoue, j'avais un peu peur de commencer cette nouvelle trilogie. Peur d'être déçue ? de ne pas aimer ? D'oublier Cassiopée au détriment d'une autre héroïne ? Je ne sais pas…
Quoi qu'il en soit, je me suis lancée. le jour de lecture était calculé en fonction de la sortie du tome 2 (hier) pour les enchaîner à la suite (je sais, des fois, pour ne pas dire tout le temps, je suis totalement névrosée !). Eh ben, vous savez quoi ? Nouveau méga coup de coeur ! Un truc de fou ! Je suis totalement et définitivement fan de la plume de l'auteure ❤️❤️❤️ Alors c'est vrai que je n'ai pas vraiment de possibilité de comparer étant donné que pour le moment en ce qui concerne la fantasy je n'ai lu qu'elle, mais en tout cas, elle arrive à me projeter dans des mondes imaginaires et j'adore ça ! Je n'ai aucune envie que l'aventure dans laquelle je suis immergée s'arrête (or, après le tome 2, il va me falloir patienter !).
Dans cette histoire, donc, nous suivons Lomé, jeune fille de 17ans, qui se retrouve propulsée dans un monde parallèle. Les aventures (incroyables) qu'elle va y vivre vont la faire mûrir et vont lui permettre de travailler sur sa personnalité. Au début, elle est hyper égoïste, pas très aimable avec les autres, dédaigneuse, etc. Mais dans le nouveau monde, elle devient esclave (ceci n'est pas un spoil, c'est dans le résumé ;-) ) et doit donc apprendre la soumission, la patience, enfin… toutes ces qualités qui lui manquaient. Elle devient donc touchante et attachante, de mon point de vue. Elle garde son caractère bien trempé, mais c'est comme ça qu'on l'aime.
Mon petit coeur romantique n'est pas en reste ! Une belle histoire se crée au fil des pages, une histoire interdite, qui nous fait trembler jusqu'au bout… Il y a de ces scènes… oooohhh !!! Je peux vous dire qu'il y a eu des moments où mon coeur a totalement chaviré ! 😍😍😍 (petit indice en essayant de ne pas spoiler… Dans la saga star wars (qui n'a rien à voir, je le précise) mon épisode préféré reste le 2, avec l'histoire d'amour entre Amidala et Anakin. Et mon moment préféré, celui où, avant de rentrer dans l'arène ils se déclarent leur amour, certains de mourir quelques minutes plus tard. Eh bien, dans ce tome, il y a une scène qui m'a fait penser à ce moment-là, mais pas celle-ci évidemment, ça reste de l'inédit ; Et là, on ne peut que tomber amoureux nous aussi ! Et des scènes de ce genre, il y en a plusieurs ! Juste… Waouh !)
Honnêtement, (bon, après ça reste mon avis, mon point de vue) ça fait longtemps que je n'ai pas aimé des livres à ce point. Vraiment ! Pour moi, c'est THE découverte, THE coup de coeur ! Celui qui vous prend aux tripes, vous voyez ? Ça faisait longtemps ! Et ça fait trop du bien ! Merci, Alexiane !
De plus, en tant qu'auteure, je suis vraiment impressionnée par l'imagination débordante et le travail dont elle fait preuve (et par extension tous les auteurs de fantasy et SF) pour la création d'un univers, d'un monde, de lieux, de personnages, d'animaux, d'une langue, d'une culture…etc. qui n'existent pas. Je suis épatée, scotchée !!
Un mot aussi pour la couverture ! TROP BELLE ! Et j'ai beaucoup apprécié qu'il y ait une carte géographique représentant Bâl'Shanta, que j'ai utilisée souvent pour repérer les déplacements des personnages. Très bonne idée !
Petit bémol, toutefois, et ça concerne plus particulièrement la ME. Dommage pour les rares coquilles restantes, notamment celle du début induisant une méga incohérence pour tout ce qui concerne le lycée. Dommage, vraiment !
Mais ça n'empêche que j'ai adoré, et que, vous vous en doutez, j'ai déjà commencé le Tome 2. À suivre, donc…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Aryia
  29 juillet 2018
La professeur documentaliste de mon collège m'a un jour demandé comment diable étais-je tombée dans le monde de la fantasy (elle était un peu réfractaire au genre et désespérais donc de me voir dévaliser ces étagères au détriment des ouvrages contemporains). Ma réponse ? « Parce que les couvertures étaient jolies » … Je vous rassure, désormais, je ne choisis plus mes lectures sur ce seul critère, mais il n'empêche que je suis souvent pleine d'admiration devant ces magnifiques illustrations de couverture … Et ce livre ne fait pas exception : je ne me lasse pas de la regarder ! Très mystérieuse, pleine de petits détails minutieux … Elle donne envie de se plonger dans une histoire qui promet d'être palpitante et pleine de mystères … le roman fait-il honneur à cette merveilleuse première de couverture ?
Lorsqu'on la voit parader au lycée, on se dit que Lomé a une vie parfaite : un petit copain beau et sportif, un père richissime et des amis qu'elle connait depuis la maternelle. Mais Lomé sait très bien que sa popularité ne tient qu'à un fil : le jour où une fille plus belle et plus riche qu'elle se pointera, tous ses admirateurs la laisseront tombé comme une vieille chaussette, et elle sera seule avec sa culpabilité refoulée, celle d'avoir tuée sa mère en naissant. Aussi, lorsqu'elle disparait brusquement au cours d'une sortie scolaire pour réapparaitre dans un monde parallèle et hostile, elle sait qu'elle ne manquera sans doute à personne … Elle va toutefois faire tout son possible pour rentrer chez elle et quitter cette planète où les humains sont réduits à l'esclavage par une autre race … C'était sans compter sa rencontre avec le prince de ce monde.
J'ai eu énormément de mal à rentrer dans cette histoire. A cause de Lomé. Je ne supporte pas Lomé. Superficielle, hautaine, pleurnicharde … Tout ce que je ne supporte pas, et comme la narration était à la première personne, j'étais contrainte de supporter ses jérémiades en permanence. Réfléchir avant d'agir est apparemment un concept qui lui est inconnu, tout comme celui de faire profil bas d'ailleurs. Ajoutez un cela un début atrocement classique et cliché et vous comprendrez que j'étais prête à pleurer de frustration : comment un prologue aussi bien mené pouvait-il être suivi par de tels chapitres creux et insipides ? J'avais le sentiment d'être tombée sur une parodie de fantasy, qui reprend tous les lieux communs et autres stéréotypes 100 000 fois vus et revus sans rien ajouter de nouveau. Fort heureusement pour moi - et pour tous ceux qui se lancent dans la lecture de ce roman -, les choses s'améliorent progressivement : soyez patients !
Pour tout dire, j'étais tellement plongée dans l'histoire que j'ai dévoré le roman en une seule matinée. En effet, un fois que Lomé n'est plus en train de tourner en rond dans la forêt en alternant désespoir profond et colère intense, une fois que l'action est enfin véritablement … et bien commence un vrai maelstrom de rebondissements. A chaque fois que l'on se dit que ça y est, notre pauvre Lomé - à qui on s'attache petit à petit au fur et à mesure que son caractère s'améliore - est enfin sortie d'affaire, et bien rebelote, elle tombe de nouveau dans une situation inextricable ! Et chaque mésaventure est plus périlleuse encore que la précédente, elle passe à deux doigts de la mort bien des fois au cours de ces quatre-cent pages … Et donc, on tourne les pages à toute vitesse, pour savoir comment elle va réussir à survivre - parce qu'on sait très bien qu'elle va survivre, même si on se demande parfois comment. On a le coeur qui s'emballe, les yeux qui s'écarquillent … et lorsque le vent tourne et qu'on la sait sauvée - pour un temps -, on souffle un bon coup de soulagement !
Au final, ce que je retiens de ce livre, c'est ceci : c'est une histoire prévisible mais drôlement sympathique. Sans même s'en rendre vraiment compte, l'ennui qu'on peut ressentir au départ face à une entrée en matière classique et un peu longuette se transforme progressivement en besoin impérieux de lire chapitre après chapitre sans s'arrêter. Parce que c'est une intrigue efficace, alternance parfaite entre moments de tension intenses et périodes de calme avant une nouvelle tempête. Parce qu'il y a une très jolie histoire d'amour mignonne à souhait qui fait soupirer de bonheur, et une belle histoire d'amitié et de loyauté également. Parce que derrière cette histoire en apparence légère et simple se cache tout de même de profonds messages, avec notre Lomé qui évolue et se rend compte de l'absurdité de son attitude passée, lorsqu'elle ne se concentrait que sur son petit nombril et sa notoriété sans penser aux choses importantes. Parce que c'est un roman qu'on dévore sans se prendre la tête, on se laisse porter, tout simplement. Et quand on arrive à la fin, on regrette vraiment de ne pas avoir la suite sous la main : on veut savoir ce qu'il va arriver ! Et on veut retrouver Lomé et ses compagnons, aussi, parce qu'ils sont attachants malgré tout, même s'ils sont un peu stéréotypés par moment. Donc voilà, un début laborieux pour une lecture finalement bien agréable, même si ce n'est pas un coup de coeur !
Lien : http://lesmotsetaientlivres...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ElineTirant
  27 mai 2018
J'ai beaucoup aimé ce livre. On est plongé dans l'histoire dès le prologue intriguant que l'auteur nous propose. On a du mal à comprendre, on arrive au beau milieu d'un événement sans savoir ce qu'il c'est passé avant, on se demande ce qui se passe et on essaye par dessus tout de faire des liens et de savoir ce que tout ça signifie. On veut comprendre et on cherche des indices pour y arriver mais l'auteur fait exprès de nous en dévoiler le moins possible et oblige notre imagination à inventer un histoire qui pourrai éclaircir la situation. Dès que le personnage principal est apparu, je l'ai tout de suite détestée. Lomé est le genre de fille pourrie gâtée, populaire, riche, qui se prend de haut, qui rabaisse tout le monde et qui se plaint de sa vie alors qu'elle est parfaite. Bref, une vraie tête à claque. Mais on comprend vite quand elle atterrit dans l'autre monde a quel point sa personnalité va faire toute l'histoire. Elle qui n'a jamais eu de réel problème dans sa vie et qui se prend pour une princesse va vite déchanter. Elle se retrouve dans une société où les humains sont réduit à l'esclave et pour survivre, elle va devoir abandonner sa fierté mais c'est sans conter sur son orgueil. Son comportement change tout le temps où fil de son aventure et c'est ce changement qui selon moi fait tout le livre. de plus la petite princesse sait faire preuve de ressource quand elle se prend en main, même si elle a parfois besoin qu'on la sauve (ce qui est compréhensible vu qu'elle vient d'atterrir dans un monde où on dirait qu'absoluement tout le monde y compris les "animaux" veulent sa peau), elle ne baisse pas les bras et est bien décidé à ne pas se laisser faire. Ce livre offre de belles surprises. Malheurs ment, il n'est pas parfais. On peut lui reprocher ses chapitres trop court qui nous coupent dans notre lecture un peu trop souvent et la répétions d'événement dans un autre contexte (on dirait que dès qu'elle réussi à s'échapper, on la rattrape tout de suite après) mais en même temps, cette répétition est nécessaire à l'évolution du personnage. Pour terminer, je dirait que l'auteur a fait un bon travail et que c'est livre m'a fait passé un bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
YendareYendare   27 mai 2019
– Attends, je crois que tu peux faire quelque chose pour moi.
– Quoi donc, maître ?
– Astique mes bottes.
Je sens le feu me monter aux joues mais je retiens la couleur de les envahir. Hors de question que je montre mon embarras à ce goujat. Je colle plutôt un sourire sur mon visage et me mets à genoux, mon chiffon à la main.
Il veut que j’astique ses bottes ? Il va être servi.
Je racle ma gorge et crache copieusement sur le cuir verni. Puis je commence à frotter avec bonne humeur.
Cassio sursaute, surpris, et me repousse sans ménagement.
– Mais qu’est-ce que tu fais ?!
Je le regarde, faisant mine de ne pas comprendre.
– Je nettoie tes bottes, mon seigneur.
Il devient écarlate et je dois me faire violence pour ne pas rire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
YendareYendare   26 mai 2019
Si le temps s’écoule ici de la même façon que sur ma planète, mon père a sûrement dû se mettre en congé pour organiser mes funérailles. Je me demande s’il est triste, ou juste agacé par le fait que, même dans la mort, je lui crée des problèmes. C’est bête à dire, mais il me manque. J’aimerais pouvoir le serrer dans mes bras et lui confier tout ce que je n’ai jamais eu l’occasion de lui dire.
Tout ce qui me pèse depuis ma naissance. Je voudrais d’abord m’excuser. M’excuser d’être la cause de tous ses malheurs. M’excuser de ne pas lui avoir dit « je t’aime » plus souvent. De ne jamais lui avoir dit « je t’aime ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
YendareYendare   28 mai 2019
– Tu comptes plus pour moi que personne dans cet univers. Et j’ai peur, Iollan. J’ai peur que tu m’abandonnes. Si tu le fais, je serai définitivement perdue.
Il passe une main dans ses cheveux. Il a presque l’air en colère.
– Pourquoi me dire tout ça ? Pourquoi me dire tout ça alors que tu comptes t’en aller ? Tu n’as donc personne qui t’attende là-bas ?
– Ma mère est morte en me mettant au monde. Mon père me déteste pour ça. Mes amis sont de sales hypocrites qui doivent certainement danser sur ma tombe à l’heure qu’il est. Ma vie est triste et insipide. Je n’avais personne, personne à qui me confier. Tu es le meilleur ami que j’aie jamais eu. La seule personne qui compte vraiment pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
YendareYendare   25 mai 2019
Je déteste Sophie. Elle croit me faire enrager en cachant mes affaires dans ce lieu lugubre. Elle a raison. Mais ce qu’elle ne sait pas, c’est que je ne vais pas me laisser faire sans répliquer. Je pense que je la hais autant qu’elle me hait, et la prochaine fois qu’elle ouvrira son placard, elle risque d’y trouver une souris morte.
L’idée me fait sourire.
Elle déteste les rongeurs. Elle les redoute plus encore morts que vivants. Oui, peut-être bien que je lui dénicherai ça. Ça, ou carrément un immonde rat, la tête prise dans un piège. Ce sera épique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
ElineTirantElineTirant   27 mai 2018
-Auriez-vous l'obligeance, ma chère, de descendre de votre perchoir afin que nous puissions discuter à notre aise, sans heurter la sensibilité de nos cordes vocales?
Laena ricane.
- C'est une Fille de Tán, lollan. Que veux-tu qu'elle comprenne si tu lui fais de la poésie.
Je suis, je dois l'avouer, profondément offensée. C'est vrai que je n'étais pas la meilleure en français, mais je ne suis pas assez stupide pour ignorer le sens du mot « obligeance »! J'ouvre la bouche pour la première fois, faisant sursauter Laena, à ma grande satisfaction. Quand le premier mot sort, réalise, à ma grande surprise, que je ne parle pas le français, mais bien le dialecte local.
-Je ne descendrai point de mon perchoir, ne vous en déplaise. Je n'ai guère d'estime pour vos cordes vocales, et les miennes de portent à merveille. Quant à toi, la brunasse, va ramasser les déjections de tes bestioles, tu n'as l'air bonne qu'à ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Alexiane de Lys (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexiane de Lys
Julie Muller Volb, lauréate 2017, nous livre ses impressions à chaud suite à la remise du Prix obtenu pote son roman L'hayden, le secret d'Eli. Alexiane de Lys et Charline Rose, lauréates 2014 et 2016, témoignent de leur propre experience et marquent leur soutien à Julie.
autres livres classés : esclavageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les ailes d'émeraude (saga)

Le village où vivent les Myrmes s'appelle:

Springfield
Tornwalker
Philadelphie
Atlanta

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Les ailes d'émeraude, tome 3 : L'île des secrets de Alexiane de LysCréer un quiz sur ce livre

.. ..