Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique



ISBN : 2253029335
Éditeur : Le Livre de Poche


Note moyenne : 3.54/5 (sur 446 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Quatrième de couverture

Mary Higgins Clark est le maître incontesté du suspense dissimulé derrière la façade ordinaire de la vie de tous les jours. Depuis le triomphe de son best seller, La Nuit du renard, aucun roman n'a su emporter le lecteur avec autan... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (23)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par fanfanlatulipe29, le 24 mai 2012

    fanfanlatulipe29
    Mme Kathleen DeMaio, adjointe au procureur dans le New Jersey, est la veuve du célèbre juge John DeMaio, décédé d'un cancer des poumons, il y a maintenant quelques années. Pour oublier ce drame, la jeune femme travaille d'arrache pieds, et en oublie presque de se reposer. Un soir en rentrant chez elle en voiture, prise d'une grande fatigue mêlé à un vertige, elle a un accident de la route, par chance rien de grave. Mais elle doit subir quelques examens pour s'assurer que tout va bien. Cette nuit là, dans sa chambre à la Clinique Westlake, une des plus renommée, Kathleen dite Katie, se réveille, va à la fenêtre de sa chambre et là, elle croit voir quelqu'un mettre une femme dans son coffre de voiture. Elle a vu le visage de la jeune femme, celle-ci lui rappelle quelqu'un mais qui? le lendemain matin en se réveillant, elle se dit qu'elle a du cauchemarder, comme elle déteste au plus au point et à une trouille bleue des hôpitaux son imagination lui fait des tours, oui c'est sur !!! Sa soeur, Molly Kennedy vient la chercher et l'emmène chez elle, ne voulant pas la laisser seule de suite. En arrivant dans sa rue, Molly se trouve bloquée par des voitures de police, ils ont l'air d'être chez les voisins, les Lewis. Katie décide d'aller voir ce qui se passe et connaissant les policiers chargés de l'affaire , elle n'a pas de mal pour y aller. Ceci étonné de la voir déjà e retour, la mette au courant de la découverte du mari, Mr Lewis Chris, Commandant dans une compagnie aérienne. Il vient de retrouver sa femme enceinte, morte dans sa chambre à coucher, un suicide à première vue, mais cela lui paraît bizar Vangie, était tellement ravie d'être enfin enceinte. Comment pouvait-elle s'être suicidée et donc tuer par la même occasion son enfant tant attendu ??? Qu'a t-il bien pu se passer ???

    J'ai bien aimé ce livre, on est plongé dans le milieu médical, car la jeune femme étant enceinte et suivi par le très célèbre faiseur de miracle, le gynécologue et obstétricien, Highley Edgar, pratiquant dans la Clinique de Westlake, on nous emmène très rapidement dans ce milieu. Pour découvrir si elle ou le bébé allait bien et s'il y avait une raison médicale à ce geste fatal. Bien sur on découvre aussi toute l'équipe autour de l'adjointe au procureur. Dans ce livre, il y a plein de rebondissements, plein de personnages et de suspens mais malgré tout j'ai trouvé que ça n'allait pas assez vite. Par moment j'avais du mal à avancer. On est souvent emmené d'un personnage à l'autre, pour avoir le point de vue de chacun. Ce qui change par rapport aux autres livres que j'ai déjà lu du même auteur, c'est que cette fois, elle fait le pari de nous donner de suite le nom de l'assassin, ce qui est assez étrange en fait, c'est un peu perturbant. On a pas l'habitude de le savoir aussi vite, car dès les premières pages, il y a le nom du tueur et les premières victimes qui apparaissent.
    Un bon Mary Higgins Clark encore une fois, différent mais bien appréciée.

    Lien : http://leslecturesdemademoisellefanfan.over-blog.com/article-la-clin..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par LadyM, le 31 décembre 2012

    LadyM
    Nous voilà plonger dans l'univers médical américain par la maîtresse du genre policier Mary Higgings Clark. Etant en cours préparatoire IFSI, je me dis que ce ne serait pas mal de connaître l'univers de nos amis Outre Atlantique. Et je dois dire qu'une fois de plus, je ne me suis pas ennuyée une minute, l'univers policier nous tient en haleine du début à la fin.
    L'histoire a le culot d'être contemporaine. En effet, je trouve qu'il est plus difficile pour un écrivain de nous plonger dans un univers de maintenant, car on connaît les moeurs, les règles du monde d'aujourd'hui, c'est plus difficile de nous surprendre. Ecrit en 1980, le thème colle parfaitement aux angoisses des patients de maintenant, le thèmes assez nouveau pour l'époque de l'écriture laisse une trace de peur quand on a finit de le lire. Et si pendant mon parcours de soin j'étais moi-même la victime d'une chose aussi abominable ?
    Nous suivons à la trace (et c'est le cas de le dire) Katie, qui travaille au bureau du procureur. Veuve depuis peu, elle a du mal à se remettre de la mort de son mari et son morfond dans la solitude, son travail étant, sa seule source de distraction. Notre Katie va être plongée dans une enquête troublante, où deux femmes et un homme meurent sans raison apparente. Qu'est-ce qui les relient ? Une certaine clinique ...
    Bien que le lecteur dès les première page connaissent le meurtrier, cela n'enlève rien à la façon dont l'auteure tourne le texte. Découvrir la cause de toutes ces tragédies tout au long du récit est aussi palpitant que de découvrir le meurtrier.
    Un enchevêtrement d'actions, de quiproco et de chance, mènera les policiers au coupable. Tout se déroule à merveille, nous sommes aspirés par l'action et l'histoire qui se déroule. La plume fluide de l'auteur peu lui permettre d'écrire à peu près n'importe quoi et sa collerait avec l'histoire !
    Chaque personnage à son rôle à jouer. Un enchevêtrement de malchance pour le tueur, une bonne dose de ragots qui peuvent paraître insignifiant et hop, cela donne un avant goût de La Clinique du docteur H. On dit souvent qu'il faut un grain de folie pour être un génie, c'est le cas aussi dans ce livre. le docteur H, qui sait pertinemment les risques encourus devant ses manipulations, n'abandonne pas sa quête pour autant et souhaite être reconnu en tant que génie pour ses ... trouvailles.
    Pour résumé, j'ai été plongé dans l'univers assez sombre de la génétique et du tout pouvoir des médecins sur les patients ce qui peut donner lieu à des saccages et à un non respect d'autrui. Ce livre nous pousse à réfléchir sur les faiseurs de miracles. Même au 21e siècle, nous ne savons pas tout sur l'homme et nous en sommes encore très loin. le livre de Mary Higgings Clark m'a fait froid dans le dos, nous devons avoir toute confiance dans notre système de santé (celui des français étant, le plus performant au monde) mais de nombreux doutes sont quand même présents. Une bonne argumentation, de l'action et de la réflexion, j'apprécie vraiment les livres de MH Clark. Ce n'est pas un livre coup de coeur, mais j'ai passé un agréable moment à retracé le parcours du docteur H.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par tiptop92, le 24 juillet 2014

    tiptop92
    Une fois de plus, Marry Higgins Clark nous offre avec ce policier écrit en 1980 notre dose d’adrénaline. Aucune ambition littéraire dans ce genre de livre, mais le but de l’auteur n’est pas la, il tient seulement a divertir et grâce a son savoir faire, elle y arrive. Katie DeMaio, jeune procureur adjoint d’une petite ville du New Jersey, entrevoie par la fenêtre de sa chambre, lors d’une hospitalisation, le cadavre d’une femme qu’un homme est en train de mettre dans le coffre de sa voiture. Incapable de se rappeler si cette vision est du a un rêve ou a la réalité, elle garde sous silence cette vision. Mais le praticien à l’origine de cette mort sait qu’elle l’a vu et va tout faire pour l’éliminer elle aussi...Ni plus brillant, ni moins bon qu’un autre, ce polar est a réserver en priorité au fan de la reine du suspens.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par babycomeback44, le 01 avril 2014

    babycomeback44
    Premier livre lu de l'auteur.
    je suis fan de polars et de thrillers mais celui-ci je le trouve un peu fade. Manque d'action ? Manque de personnages psychopathes?
    en tout cas je trouve les personnages un peu lisses, sans relief. Dommage
    mais j'ai tout de meme passé un moment distrayant

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Ari, le 29 décembre 2011

    Ari
    Ca faisait bien longtemps que je n'avais plus lu de roman de Mary Higgins Clark. Et bien, ça sera sans doute le dernier. Certes, l'intrigue est intéressante. le suspens est maintenu du début à la fin du livre.
    Mais, ce que j'aime moins, c'est ce côté trop beau que décrit Mme Clark. Les personnages sont intelligents, riches, beaux. Perso, je préfère les romans plus noirs, les vrais thrillers.
    LA CLINIQUE DU DOCTEUR H. reste une lecture agréable et divertissante.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

> voir toutes (4)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Orphea, le 07 janvier 2011

    Pinçant les lèvres , il reposa son stylo. Il était facile d'imaginer comment il conclurait ce rapport.

    "Patiente entrée à la clinique vendredi 19 février à dix-huit heures, souffrant d'étourdissements et de faiblesse générale. A vingt-et-une heures, le médecin accompagné par l'infirmière Renge a trouvé la patiente en état d'hémorragie. Tension artérielle tombant rapidement. Sous transfusion totale, une intervention d'urgence est pratiquée à Vingt-et-une heures quarante-cinq.
    La patiente, Kathleen DeMaio, est décédée à vingt-deux heures."

    Il sourit à l'idée d'en terminer bientôt avec ce cas gênant. Chaque détail était parfaitement planifié, même la décision de nommer vendredi l'infirmière Renge à la garde de nuit de l'étage. Elle était jeune, sans expérience, et il la terrifiait.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation

  • Par babycomeback44, le 01 avril 2014

    Lorsque vous envisagez de supprimer quelqu'un, il est deja mort pour vous, et l'amour est fait pour les vivants.

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la citation

  • Par Dinou01, le 24 novembre 2013

    Livre que j'avais dévoré ado comme tous ceux sortis à cette époque de cette écrivaine.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
5,17 € (neuf)
0,01 € (occasion)

   

Faire découvrir La Clinique du docteur H. par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec ce livre (2) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (1206)

> voir plus

Quiz