Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2226218777
Éditeur : Albin Michel (2011)

Existe en édition audio



Note moyenne : 4.18/5 (sur 841 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Qui connaît vraiment Alex?
Elle est belle. Excitante.
Est-ce pour cela qu'on l'à enlevée, séquestrée et livrée à l'inimaginable? Mais quand le commissaire Verhoeven découvre enfin sa prison, Alex a disparu.
Alex, plus intelligente que son bourreau... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (215)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par jeranjou, le 03 mars 2014

    jeranjou
    Après Lisbeth, Angie, Sophie… au menu du jour, un nouveau personnage que l'on n'est pas prêt d'oublier ! A table !
    Si je vous parle d'une mystérieuse Lisbeth aux perruques blondes, rousses ou brunes, la farouche mademoiselle Salander dans la trilogie Millénium de Stieg Larsson vous viendra tout de suite à l'esprit.
    Si je vous évoque le prénom d'Angie, la série de Lehane avec le célèbre duo Kenzie et Genaro fera tilt immédiatement pour les amateurs de polar américain.
    Avec « Robe de marié », Lemaitre avait déjà réussi à me marteler à jamais le prénom de Sophie dans mon cerveau à la suite de cette folle histoire. A l'époque, j'avais presque regretté que Sophie ne figure pas dans le titre de l'ouvrage tant l'héroïne principale du récit ne faisait qu'un avec le roman.
    Heureusement, ce second roman de la trilogie mettant en scène le commandant Camille Verhoeven a complètement réparé ce petit manque et montre à quel point Lemaitre joue dans la cour des grands en gravant à tout jamais dans notre mémoire l'envoutante « Alex ».
    Pourtant, « Travail soigné », le précédent roman de la série, m'avait globalement déçu hormis la dernière partie véritablement emballante. Si vous voulez, c'est un comme si vous commandez un menu et que seul le dessert vous explose en bouche. Certes, la déception après la lecture de ce roman restait très relative mais il fallait rapidement tourner la page pour renouer avec Lemaitre du polar.
    Et avec Alex, impossible d'être déçu ! Un véritable menu de roi avec entrée, plat et dessert…
    Commençons par l'entrée. Oh mon dieu, quelle entrée en matière !
    Une jeune femme au doux nom d'Alex est enlevée en plein Paris et se retrouve enfermée dans une cage à la merci de son odieux agresseur et des animaux rodant insidieusement autour de la jeune femme prise au piège. de son côté, le commandant Verhoeven, à qui l'on a confié l'enquête, se retrouve à contrecœur mêlé à cette nouvelle affaire de disparition, lui rappelant sans arrêt l'épisode passé avec sa femme.
    Pour une entrée, cette première partie du roman se révèle être un savoureux mélange de chaud froid qui émoustille véritablement les papilles avant d'entamer le plat principal.
    Après l'apparition d'un évènement peu banal pour un enlèvement, Lemaitre réussit avec originalité à conserver entier le suspens du récit et à basculer dans une seconde phase de l'enquête menée par Verhoeven. Après un début brillantissime, le soufflé est loin de retomber malgré quelques pointes d'acidité en bouche !
    Enfin, la dernière partie du roman, qui m'a plutôt interpellé dans un premier temps, m'a livré de nombreuses réponses à mes interrogations.
    Et surtout la plus importante. Pourquoi ne meurt-IL pas comme les AUTRES ? Bref, un dessert sombre, anodin d'apparence mais affreusement délicieux qui se savoure lentement mais surement jusqu'à la toute dernière bouchée. Enfin, façon de parler !
    Conclusion, afin de découvrir absolument IL et les AUTRES, courez sans réfléchir croquer ce second opus de la trilogie Verhoeven, se hissant cette fois-ci à la hauteur des plus grands maitres du polar, démontrant au passage qu'il manie à la perfection les personnages féminins.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 58         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par lehane-fan, le 26 juin 2012

    lehane-fan
    Lemaitre s'affirme décidément comme un bon , un grand , un surprenant écrivain !
    Sa patte distinctive ? L'art de vous balader au gré de sa volonté ! Rien ne semble plus amuser ce gars que de faire voler en éclat vos certitudes !C'est exactement ça Lemaitre , une boule de flipper rendue folle à force de rebonds puissants sur les bumpers , targets et autres cibles fixes vous permettant de multiplier par 5 votre capital poyyynts et ainsi viser l'extra-ball vous habilitant logiquement à claquer un Spécial , signe d'une nouvelle partie gratos...clac...mais je m'égare...
    Autre particularité notoire , il ne fait jamais tilt ! Boule neuve...
    Suite directe de Travail soigné , l'on retrouve tous ses protagonistes avec grand plaisir . Camille Verhoeven , toujours hanté par la disparition brutale de sa douce alors enceinte , se voit dépéché sur une nouvelle affaire d'enlèvement ! La victime ? Alex , jeune femme apparemment sans histoire qu'un malade s'est juré de faire disparaître à petit feu pour des raisons encore obscures . le compte à rebours létal est lancé , le commissaire Verhoeven et sa fine équipe sont de retour ! Et là , vous vous dites , oh le vieux scénar tout moisi , éculé jusqu'à l'os , lu et relu à l'envi ! Oui...mais non ! Si vous avez pris le temps de lire l'intro – ce dont je vous remercie – il y est finement observé que le gars Lemaitre ne fait pas dans la redite lassante , dans le comique de répétition ! Sorte de Skippy du thriller , de commode d'apothicaire du polar , les rebonds et les histoires à tiroirs , il maitrise plutot pas mal le filou !! Avec lui , rien n'est jamais tout noir ou tout blanc - phrase préférée de feu Michael Jackson me souffle-t-on dans l'oreillette - , hi hi !!
    Prétexte de départ à un thriller de tres haut vol , cet enlèvement n'est que le prélude jubilatoire à une véritable chasse au tueur en série ! le conseil à suivre en dévorant ce récit , ne jamais rien prendre pour acquis ! Des personnages riches , fouillés , qui ont le don d'évoluer au gré de l'histoire et votre jugement porté à leur égard tout autant ! Enervant , irritant de se rendre compte qu'une fois de plus , Lemaitre vous aura perdu dans son labyrinthe fictionnel avec une facilité déconcertante tout en livrant un roman tenu de bout en bout ! Haletant , nerveux , déroutant , renversant , il y a effectivement du Hitchcock chez cet auteur ! Laissez-vous tenter , vous adorerez vous faire blouser...
    Pour conclure , je paraphraserai cet éminent philosophe qu'était Thierry Rolland : Dans quel état j'étais en refermant Alex ? Fauché comme un lapin en plein vol !!!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          3 54         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Marple, le 23 avril 2014

    Marple
    Très malin... très très malin... brillant presque. Voilà ce qu'est ce livre, à l'image de son héroïne, de son équipe d'enquêteurs et de ses nombreux retournements de situations !
    J'ai donc passé un excellent moment de lecture avec Alex, ses perruques, ses déménagements, ses petits et ses gros problèmes, mais aussi avec ces flics complètement improbables, le nain traumatisé, le golden boy humaniste et le radin compulsif. Tellement improbables que ça m'a au début bien agacée, comme si un auteur ne pouvait pas donner de la personnalité à un flic sans exagérer ou lui inventer des tares délirantes. Mais l'agacement n'a duré que 3 pages, après je me suis régalée de leurs lubies, je dois bien l'avouer.
    Je n'en dis pas plus sur l'histoire, pour ne pas gâcher le plaisir des futurs lecteurs, car il est très lié aux nombreux rebondissements et changements de perspectives. Sachez juste qu'on y parle d'enlèvement, d'astuce, de vengeance, d'enquête, de traumatisme et de sexe... et que c'est violent, désespéré mais surtout très bon !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 56         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par SMadJ, le 10 décembre 2014

    SMadJ
    C'est qui le maître ? C'est Pierre assurément.
    Et pourtant j'ai douté, comme un homme de peu de foi.
    Troublé par une première partie un peu lente, un peu convenue, peu entraînante.
    Ennuyé par les atermoiements des protagonistes et par un air de déjà-lu vaguement diffus. Oh le sale blasé !
    Et c'est donc à une bonne paire de claques, merci maître, que j'ai eu droit en enfilant les deuxième et troisième parties de ce bouquin ébouriffant.
    Malin, brillamment construit, subtil même pour un butor comme moi, il s'est insidieusement introduit en moi pour mieux confondre mon impatience et me laisser exsangue.
    Un style d'une clarté absolue, cristallin dont les phrases vous mitraillent l'intrigue avec une facilité rare. Limpide.
    Et s'il faut parler du personnage d'Alex qui donne son titre au livre, ce sera pour la porter au pinacle. Une petite merveille de subtilité et d'intelligence. Lemaitre nous en délivre une approche psychologique bluffante, fine et violente.
    Et quant à son atypique héros, Camille Verhoeven, la création de ce personnage est un coup de génie. C'est fou ce qu'il renouvelle le genre tout en s'en appropriant les codes. Une combinaison d'un Maigret du XXIeme siècle et d'un Toulouse Lautrec du crime dont il peint les contours de chacune de ses enquêtes avec grâce et délectation.
    Un coup de génie ? Non un coup de maître ! 4/5
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          16 48         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Lolokili, le 19 septembre 2014

    Lolokili
    C’est qui, Alex ?
    Alors déjà, surtout, ne pas commettre la bourde fatale de chercher une réponse dans l’inexcusable quatrième de couverture car l’épilogue du premier acte (Alex en comptant trois) s’y trouve révélé sans vergogne aucune, c’est gentil fallait pas. Donc non, préférer s’engouffrer illico dans le vif du sujet et découvrir d’un œil embué l’existence radieuse de la gracieuse Alex au pays de Ratatouille.
    D’un scénario somme toute classique sur le thème maintes fois exploité de la vengeance qui saigne, Môsieur Lemaitre extraie des subtilités inattendues et balade gaiement l’ami lecteur dans l’enfer du décor, l’envers des apparences et vice… versa.
    Crade, sordide, percutant et bougrement bien torché, Alex est le polar qui primesaute sévère, me confia un jour à peu de choses près (voir commentaires sur ma critique de Robe de marié) un dénommé l**fan, repéré sur la planète babelienne pour son goût très sûr en matière de gros polar qui tâche. C’est aussi un bouquin « qui déchire », selon l’expression avisée d’Hugo – pas Victor, l’autre – qui conspua pourtant Robe de marié, personne n’est parfait. Au final, et après vérification personnelle, je ne peux que valider ces expertises aussi pertinentes que concises, merci les garçons.
    Comme chacun sait, sauf moi jusqu’à récemment, Alex constitue le deuxième volet de la « trilogie Verhœven », après Travail soigné que, du coup, je n’ai pas encore lu, honte sur moi. Cette boulette spatio-temporelle à peine pardonnable n’a cependant pas plombé ma lecture. J'ai donc découvert ici pour la première fois, ô joie, l’inspecteur Verhœven et son équipe de limiers qui m’ont rappelé avec bonheur la team Adamsberg de chez dame Vargas. Mêmes caricatures, même esprit sarcastique, même ironie nostalgique et décalée, que l’on retrouvera d’ailleurs dans Au revoir là-haut avec un égal ravissement, en tout cas moi oui.
    Aparté perso, un jeune Alex qui m’est cher eut un jour l’idée lumineuse (et subtilement téléguidée) de m’offrir ce roman diabolique. Qu’il soit ici vivement remercié pour la nuit quasi blanche qu’il m'a fait passer.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          10 50         Page de la critique


Critiques presse (1)


  • Lhumanite , le 18 juin 2011
    Un roman à énigme dont l’intrigue diabolique se crée des impasses pour mieux en sortir.
    Lire la critique sur le site : Lhumanite

> voir toutes (95)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par SMadJ, le 09 décembre 2014

    En fait, plus que des habitudes, ce sont des rituels. Des manières de se reconnaître. Avec lui, la vie est une perpétuelle célébration, sauf que personne ne sait ce qu'on célèbre.

    Commenter     J’apprécie          0 18         Page de la citation

  • Par NATB, le 10 décembre 2014

    Camille a lu quelque part, c'est au moment où on ne croit plus à rien que le signe arrive qui peut vous sauver.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par NATB, le 10 décembre 2014

    Habituellement, la collaboration entre police et gendarmerie est plutôt rugueuse mais Camille aime bien les gendarmes.Il se sent quelque chose de commun avec eux.Ce sont des opiniâtres, des pugnaces, du genre à ne jamais lâcher une piste, même froide.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par NATB, le 10 décembre 2014

    Camille n'est pas un excité mais, de temps à autre, il a l'impatience un peu spontanée.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par NATB, le 07 décembre 2014

    En même temps, à trois heures du matin, il doit pioncer, le juge, faut comprendre.Vu son taux de connerie, ça doit lui faire de sacrées journées.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

> voir toutes (22)

Videos de Pierre Lemaitre

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Pierre Lemaitre

Il a surpris son monde en recevant il y a six mois le plus prestigieux des prix littéraires. Lui qui a découvert tardivement l'écriture était jusque-là auteurs de cinq polars. Son livre "Au revoir là-haut", sur fond de Première Guerre mondiale, nous plonge dans les horreurs de ce conflit qui a fait plus de neuf millions de morts. Bien plus qu'un roman historique, c'est aussi l'histoire d'une amitié indestructible entre deux poilus.








Sur Amazon
à partir de :
13,00 € (neuf)
6,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Alex par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec ce livre (2) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (1540)

> voir plus

Quiz