AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700236157
Éditeur : Rageot Editeur (2011)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 29 notes)
Résumé :
[Initialement publié sous le titre "Le cri du livre".]

C’est l’été, tout est calme, il fait beau. Mais depuis la fenêtre de sa chambre, avec son télescope Noé assiste à un crime : Marguerite, la bibliothécaire, est étranglée sous ses yeux. Vague, sa jeune voisine, a elle aussi aperçu le coupable s’enfuyant dans la montagne. Qui en voulait à l’aimable bibliothécaire ? Commence alors pour les deux adolescents une course contre la montre : au mépris d... >Voir plus
Critiques, Analyses & Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
argali
argali03 décembre 2011
  • Livres 3.00/5
Ce roman jeunesse, signé Carole Martinez est paru en 1998. Gageons que les succès récents de son auteure auront donné l'idée aux Editions Rageot de le rééditer.
Ne cherchez pas l'auteure actuelle dans ce roman policier bien sympathique. Certes, on la sent poindre par certains côtés, mais le style et le genre littéraire sont très différents de ce qu'elle écrit aujourd'hui. On retrouve néanmoins le goût du vocabulaire précis, une intrigue bien structurée où les rebondissements maintiennent le suspens et l'intérêt du lecteur et des allusions à des chefs d'oeuvre de la littérature montrant l'amour de l'auteure pour cette dernière.
Le récit est drôle, impertinent (j'adore le Cercle de la nouvelle jeunesse), bien ficelé et amène une réflexion sur le danger des rumeurs, des apparences trompeuses et des faux semblants.
Un récit pour jeunes lecteurs bien plaisant.
Merci aux Editions Rageot et à Babelio qui me l'a fait parvenir dans le cadre de Masse Critique jeunesse.
Commenter    J’apprécie          140
SandyLireEnsemble
SandyLireEnsemble10 décembre 2011
  • Livres 4.00/5
Je vous présente un roman policier hors norme, une merveille de la littérature jeunesse. Il devrait être offert à tous les jeunes lecteurs afin de leur donner l'ENVIE de la lecture-plaisir.
Pour l'adulte aussi, la lecture procure une intéressante vision de cette nouvelle jeunesse et de ses sentiments complexes. Un bon moment de détente.
De la première à la dernière lettre, Carole Martinez nous offre une écriture soignée, une littérature de premier choix à hauteur d'enfant. Un avant-goût de son talent d'écriture qui l'a rendu si célèbre.
Très souvent, les premières lignes d'un livre sont longues, il est difficile de rentrer dans l'histoire, de créer ses propres images, dans « L'oeil du témoin » même la description première du personnage principal atteint le sublime.
Le petit couple qui enquête sur le meurtre de la pauvre bibliothécaire du village nous fait vivre un suspens de grande qualité. Toutes les générations sont présentes dans cette intrigue apportant un aspect représentatif de notre vie.
Les ingrédients sont là : suspens, humour, amour, amitié, références sur des grandes oeuvres littéraires, conflits des générations. Une recette digne des plus grandes bibliothèques.
Pendant toute la lecture, on est comme suspendu, impossible de lâcher le livre sans en connaître le dénouement. En le refermant, juste un regret, que ce soit déjà terminé…
Merci à Babélio et à son opération Masse Critique.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          70
maelto
maelto26 juillet 2014
  • Livres 5.00/5
Ce livre est un chef-d'oeuvre pour les "ado" de 11-12-13 ans , Je ne dit pas qu'il ne l'ai pas pour les adultes etc..Mais c'est un livre de jeunesse, bien que j'ai 15 ans je l'ai lu par le biais de l'école a l'age de 13 ans je pense et il me laisse un très bon souvenir , Il y a vraiment de l'entrain dans ce livre , on est happer du début a la fin, le mystérieux meurtre et l'enquête qui s'en suit, est très bien ficeler, le suspens est a son comble, et les surprises ne s'y compte plus.
Voilà pourquoi je note ce livre 5 sur 5 , dans le sens ou il est a lire pour les "ado" de cet age là , après c'est sur que si vous avez plus de mon age il ne faut vous attendre a rien même si c'est un très bon livre il est plus réservé au 11-12-13 ou un peu plus, parce qu'à cet age la on pense pas que les fait qui se produise sont un peu "surjoué" , mais pour moi c'est un livre a lire que je recommande tout de même si vous aimé les livre policier avec enquête etc..
Commenter    J’apprécie          60
Zazette97
Zazette9711 décembre 2011
  • Livres 4.00/5
Réédité cette année, "L'oeil du témoin" - déjà publié en 1998 sous le titre "Le cri du livre" - est un roman jeunesse de l'écrivaine française Carole Martinez, également auteure du roman "Le coeur cousu" et plus récemment de "Du domaine des murmures".
Privé de colonies de vacances avec ses camarades, Noé s'apprête à passer tout l'été enfermé dans sa chambre.
Alors qu'à travers son télescope, il suit des yeux le départ du car, son attention est détournée par l'apparition d'une belle jeune fille aux grands yeux bleu qu'il baptise instantanément Vague.
Leurs regards se croisent jusqu'au moment où Marguerite, la bibliothécaire du village, apparaît dans leur champ de vision.
Quel est cet homme qui la poursuit et pose ses mains autour de son cou jusqu'à l'étrangler ?
Alors que tout le village sonne l'alerte, les deux jeunes témoins décident de mener l'enquête...
Je lis peu de romans jeunesse car j'ai bien souvent l'impression de ne plus y trouver mon compte.
Or il s'est passé quelque chose de merveilleux avec ce livre puisqu'il n'a ni plus ni moins réussi à me faire retomber en enfance.
Je me suis rapidement attachée à ces deux héros adolescents avides de justice, matures et plein de jugeotte !
Mais ce n'est pas tout. Dans ce petit village de Rochesson dont la moyenne d'âge avoisine les 80 ans, on compte quelques fortes têtes parmi le troisième âge comme la grand-mère de Noé qui n'hésite pas à lui prêter main forte malgré le danger et en profite même pour militer et créer un "Cercle de la nouvelle jeunesse".
A travers ce roman, Carole Martinez réconcilie petits-enfants et grands-parents, gomme le fossé inter-générationnel pour nous rappeler que les jeunes sont capables d'entraide et que les vieilles personnes peuvent encore avoir de l'esprit et de l'humour à revendre.
Last but not least. Au coeur de cette enquête à l'ambiance "Club des 5", le livre et les auteurs classiques possèdent une place de choix en ce qu'ils participent à leur façon à la découverte du coupable.
Le style m'a semblé très juste. Qu'il s'agisse de décrire les émois adolescents ou d'évoquer le déroulement de l'enquête, l'écriture fluide sans pour autant être infantilisante m'a semblé adaptée au jeune public comme à l'adulte.
De quoi réconcilier certains adolescents avec la lecture ou, comme ce fut mon cas, ramener certains adultes quelques années en arrière :)
Lien : http://contesdefaits.blogspot.com/2011/12/loeil-..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          40
audrey99
audrey9905 février 2012
  • Livres 5.00/5
Ce livre m'a énormément plus. il est très intéressant, très bien écrit on se plonge très vite dans l'histoire, je trouve dommage qu'il n'est pas fais une suite car on a envie de se replonger dans une autre histoire comme celle là ! Je vous le conseille si vous aimez les aventures policières.
Commenter    J’apprécie          90

Les critiques presse (1)
Lexpress27 juin 2011
Classique, drôle et bien rythmé.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
soukeesoukee07 février 2013
On avait assassiné Marguerite. On avait éteint ces yeux immenses que ses éternelles lunettes argentées ne parvenaient pas à encercler entièrement. C'était comme si une bibliothèque avait brûlé, comme si on avait bâillonné tous les livres. C'était la fin des lectures à voix haute. Les livres étaient orphelins, et moi je pleurais de fureur et d'impuissance d'avoir assisté sans bouger à cet assassinat. Je pleurais pour tous les livres maintenant sans voix.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          60
MyrabelleMyrabelle17 juin 2012
Soudain, le sourire de Vague s'éclipsa. Il y eut comme un remous dans son oeil, la belle eau claire bordée d'écume s'assombrit d'un coup et la pupille parut un instant inonder l'iris. Elle fixait le haut du pré. Je braquai ma lunette sur l'objet de son regard.
A l'oeil nu, elle pouvait à peine distinguer la femme qui courait à flanc de montagne, mais moi, grâce à ma lunette magique, je ne voyais qu'elle. Je reconnus aussitôt Marguerite, la bibliothécaire.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          40
SandyLireEnsembleSandyLireEnsemble10 décembre 2011
Tu verras, ma fille, quand tu auras mon âge, tu comprendras que le plus important, c'est de vivre, quoi qu'il arrive, et d'en profiter. Pour cela, il n'y a qu'une recette : ne jamais se laisser envahir par la mort des autres.
Commenter    J’apprécie          70
SandyLireEnsembleSandyLireEnsemble10 décembre 2011
J'admirais son agilité et songeais aux histoires de fées que mon grand-père me racontait quand j'étais petit. Puis ma fée s'est écroulée dans l'eau aussi sec et j'ai dû admettre que les fesses dans la flotte, elle perdait quelque peu de sa féerie.
Commenter    J’apprécie          60
SandyLireEnsembleSandyLireEnsemble10 décembre 2011
Les psychochoses, ça vous met l'esprit sens dessus dessous, ça vous triture les méninges et, quand on ressort d'entre leurs pattes, on est plus siphonnés qu'avant.
Ce sont des étrangleurs de sens commun.
Commenter    J’apprécie          50
Videos de Carole Martinez (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carole Martinez
Rencontre avec Carole Martinez à la librairie La Galerne du Havre, pour la parution de "La terre qui penche".
autres livres classés : séquéstrationVoir plus





Quiz Voir plus

L'oeil du témoin

Comment se nommais la bibliothécaire ?

Mathilde
Marguerite
Nathalie

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : L'oeil du témoin de Carole MartinezCréer un quiz sur ce livre