AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.5 /5 (sur 119 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Meridian, Mississippi , le 24/07/1955
Biographie :

Brad Watson est un écrivain et un réalisateur américain.

Diplômé d'anglais de l'Université d'État du Mississippi (1978), il obtient un MFA en écriture et littérature anglaise de l'Université de l'Alabama.

Brad Watson se consacre à l’écriture après avoir tenté sa chance à Hollywood, puis travaillé dans le bâtiment ou comme éboueur. Il a été également journaliste, éditeur et publicitaire.

En 1988 il retourne à l'Université de l'Alabama où il enseigne l'écriture créative. Il est professeur à l'Université du Wyoming, responsable du département de Creative writing, depuis 2005.

Son premier recueil de nouvelles, "Last Days of the Dog Men" (1996), acclamé par la critique, a obtenu le prix Sue Kaufman, décerné par l'Académie américaine des arts et des lettres à une première œuvre de fiction.

Son premier roman, "Le Paradis perdu de Mercury" (The Heaven of Mercury, 2002), l’a conduit en finale du prestigieux National Book Award.

Son long métrage "Terres et cendres" a été un des événements du festival de Cannes 2004.

Brad Watson a travaillé près de treize ans sur "Miss Jane", publié en 2016.

Il vit avec sa femme, l'auteure et l'entraîneur de chevaux Nell Hanley, à Laramie, en Wyoming.

son site : http://wiltonbradwatson.com/

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Coffret Noël littérature étrangère https://www.lagriffenoire.com/100784--coffret-litterature-poche.html - Les inséparables de J. Cohen éd. Mercure de France - Miss Jane de Brad Watson éd. Grasset - Les fureurs invisibles du c?ur de J. Boyne éd JC Lattès - L'Arabe du futur - volume 4 (4) de R. Sattouf éd Allary https://www.lagriffenoire.com/125718-achat-bd-l-arabe-du-futur---volume-4.html - Indélébiles de Luz éd. Futuropolis https://www.lagriffenoire.com/131207-achat-bd-indelebiles.html - Je vais m'y mettre de F. Oiseau éd Pocket https://www.lagriffenoire.com/90782-divers-litterature-je-vais-m-y-mettre.html - Je suis Jeanne Hébuterne de O. Elkaim éd. Points https://www.lagriffenoire.com/109376-divers-litterature-je-suis-jeanne-hebuterne.html - Mille jours à Venise Mille jours à Venise de M. de Blasi éd. Folio https://www.lagriffenoire.com/123385-poche-mille-jours-a-venise.html - Les Cygnes de la Cinquième Avenue de M. Benjamin éd. Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/103936-divers-litterature-les-cygnes-de-la-cinquieme-avenue.html - Hollywood Boulevard de M. Benjamin éd. Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/103936-divers-litterature-les-cygnes-de-la-cinquieme-avenue.html - Valentine ou la belle saison de A-L. Bondoux éd. Fleuve https://www.lagriffenoire.com/127219-divers-litterature-valentine-ou-la-belle-saison.html - le roi chocolat de T. Montoriol éd. Gaïa https://www.lagriffenoire.com/121462-divers-litterature-le-roi-chocolat.html - Habemus piratam de P. Raufast éd. Alma https://www.lagriffenoire.com/127247-divers-litterature-habemus-piratam.html - Vidocq, du bagne à la préfecture de B. Roy-Henry éd. Archipel https://www.lagriffenoire.com/133369-encyclopedie-vidocq--du-bagne-a-la-prefecture.html - Alain Decaux raconte l'histoire de France de A. Decaux éd. Perrin https://www.lagriffenoire.com/134981-article_recherche-alain-decaux-raconte-l-histoire-de-france.html - L'Affaire Rose Keller de L. Miserole éd. French Pulp https://www.lagriffenoire.com/124185-divers-litterature-l-affaire-rose-keller.html - Ça raconte Sarah de P. Delabroy-Allard éd. de Minuit https://www.lagriffenoire.com/123573-divers-litterature-ca-raconte-sarah.html - 4 3 2 1 de P. Auster éd. Actes Sud https://www.lagriffenoire.com/102638-divers-litterature-4-3-2-1.html - J'ai couru vers le Nil de A. El Aswany éd. Actes Sud https://www.lagriffenoire.com/123188-divers-litterature-jai-couru-vers-le-nil.html - L'immeuble Yacoubian de A. El Aswany éd. Babel https://www.lagriffenoire.com/23382-poche-l-immeuble-yacoubian-babel-843.html - Femme à la mobylette de J-L. Seigle éd. J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/126808-romans--femme-a-la-mobylette.html - Chien-Loup de S. Joncour éd. Flammarion https://www.lagriffenoire.com/121299-divers-litterature-litterature-francaise---chien-loup.html - Tu t'appelais Maria Schneider de V. Schneider éd. Grasset https://www.lagriffenoire.com/120585-divers-litterature-tu-t-appelais-maria-schneider.html - Un fils obéissant de L. Seksik éd. Flammarion https://www.lagriffenoire.com/121295-divers-litterature-litterature-francaise---un-fils-obeissant.html - La Croisière Charnwood de R. Goddard éd. Sonatine https://www.lagriffenoire.com/131891-nouveautes-polar-la-croisiere-charnwood.html - Tout cela je te le donnerai de D. Redondo éd. Fleuve https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=109560&id_rubrique=338 - Concours pour le Paradis de C. Renucci éd. Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/121084-divers-litterature-concours-pour-le-paradis.html - La vérité sort de la bouche du cheval de M. Alaoui éd. Gallimard https://www.lagriffenoire.com/121725-romans--blanche---la-verite-sort-de-la-bouche-du-cheval.html - le douzième chapitre de J. Loubry éd. Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/124878-nouveautes-polar-le-douzieme-chapitre.html - Les fantômes du vieux pays de N. Hill éd. Folio https://www.lagriffenoire.com/122638-essai-les-fantomes-du-vieux-pays.html - Présumée disparue de S. Steiner éd. Les Ar
+ Lire la suite
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
latina   26 janvier 2019
Miss Jane de Brad Watson
Jane apprit à essuyer les mots sombres et violents, comme une brise néfaste dans un univers traversé de vents d'intensités variables, mais éphémère et sans grandes conséquences.
Commenter  J’apprécie          150
blandine5674   30 novembre 2018
Miss Jane de Brad Watson
"Tu fais jamais ça avec les animaux ? Tu restes là et tu les regardes sans rien dire, et tu laisses le silence s'installer jusqu'à que tu te mettes à tout entendre, tout ce que tu entendais pas avant d'avoir fait le calme en toi, et alors tu vois que les animaux se calment aussi.
Commenter  J’apprécie          60
Nadael   11 décembre 2018
Miss Jane de Brad Watson
« Avec le temps, la beauté de l’enfant émaciée aux cheveux sombres et aux yeux bleus qu’elle était devait se métamorphoser, les années l’aiguiseraient, elle deviendrait un signe imperceptible de sa dissemblance, de sa farouche liberté, et un message silencieux adressé à tous ceux pour qui sa présence au monde paraissait impénétrable au-delà d’un seuil dont elle seule avait décidé. »
Commenter  J’apprécie          50
Nadael   11 décembre 2018
Miss Jane de Brad Watson
« Toutes les choses de cette nature, apparemment sans rapport les unes avec les autres – les pluies torrentielles, le liquide salé qui jaillit d’une huître charnue et glacée, la peau douce des champignons des bois, la mort soudaine et violente d’une poule, le bouton plissé d’une fleur avant qu’elle s’ouvre, une meute de chiens sauvages efflanqués qui trottinent dans un champs, le grincement d’une ligne à pêche qui se tend sous les assauts d’une brème, le moment où l’on détache de ses arêtes la chair blanche et fine du poisson, une coquille de noix lisse et dure dont la forme ovale vous roule au creux de la paume, la sensation presque palpable que la lumière décline – tout, pour Jane, avait quelque chose de sexuel. Non que ce fût ainsi qu’elle l’aurait exprimé ou aurait pu le faire, en particulier à cet âge (6 ans). Mais elle le sentait en elle aussi profondément et aussi fort qu’un amant. Elle se laissa tomber dans les herbes hautes du bosquet et dans l’obscurité, une sorte de courant électrique la traversant, pareil aux délicieuses palpitations de l’extase. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Nadael   11 décembre 2018
Miss Jane de Brad Watson
« Mais désormais, elle y pensait beaucoup, elle y pensa durant tout l’hiver et ce début de printemps. Elle se savait différente. Elle comprit avec davantage de clarté encore qu’elle était la seule à être faite comme elle. Elle était bizarre. Elle s’habitua à ce sentiment de honte brûlant qui pouvait lui monter au visage, lui picoter soudain le cuir chevelu et lui donner envie de pleurer. L’été était en avance et battait déjà son plein en juin. Il faisait chaud. Elle se mit à porter des robes légères et abandonna sa couche. Elle restait à l’ombre toute la journée, et se précipitait derrière un buisson ou un arbre quand le besoin s’en faisait sentir, au lieu des espaces ouverts qui lui allaient très bien quand elle était plus petite. (…) Et chaque fois que cela se produisait, elle ressentait cette flambée de honte, et elle éprouvait alors le sentiment cuisant de sa propre bizarrerie. »
Commenter  J’apprécie          20
Nadael   11 décembre 2018
Miss Jane de Brad Watson
« Malgré son isolement, Jane commença à s’intéresser aux garçons. Cette prise de conscience nouvelle se fit lentement, graduellement. Du fait que les garçons étaient des garçons, d’étranges créatures appartenant à une espèce distincte, qui présentaient les mêmes caractéristiques physiques que la sienne mais avec avec des secrets cachés, des différences mystérieuses. Importantes d’une certaines façon, pour elle en particulier. (…) Elle s’était mise à les regarder d’un autre oeil. Un peu à la manière d’un animal de la forêt ou d’un oiseau qui, tranquillement à l’abri, observe une nouvelle créature traversant ses bois, debout sur ses deux pattes de derrière et qui exhale une odeur forte et exotique. »
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   15 septembre 2018
Miss Jane de Brad Watson
Elle adorait s’agenouiller devant la fenêtre ouverte pour écouter le chœur des coyotes et imaginer ce qu’ils pouvaient bien se chanter, et l’importance que revêtait pour eux cet échange. Cela ne la dérangeait nullement qu’ils déchiquettent mulots, lapins et écureuils, ni qu’ils pourchassent les faons nouveau-nés. Ni que les panthères emportent parfois un petit veau. L’étrange peur qu’elle éprouvait d’un animal inconnu, voire légendaire, née la nuit où elle s’était imaginé en entendre grogner un à proximité de la maison et où elle avait été terrifiée.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   15 septembre 2018
Miss Jane de Brad Watson
Elle détestait l’humiliation de son incontinence, et elle espérait en grandissant la voir disparaître, mais elle finit par l’accepter comme une part d’elle-même, malgré les désagréments occasionnés. Elle décida qu’elle vivrait comme n’importe quelle fille, du mieux qu’elle le pourrait, et quand cela se révéla impossible, elle s’adapta aux conditions particulières de son quotidien en conséquence. Et donc, elle ne craignait pas sa propre singularité, même si la conscience qu’elle en avait s’intensifia et évolua au fil des ans.
Commenter  J’apprécie          00
Pat0212   04 novembre 2018
Miss Jane de Brad Watson
Je préférerais aller jusqu'à Baltimore, mais ce serait une véritable expédition pour une enfant de sept ans sans ses parents.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   15 septembre 2018
Miss Jane de Brad Watson
Elle ne craignait pas les serpents, pas même les venimeux, persuadée qu’ils ne la mordraient jamais si elle les laissait tranquilles. Les moustiques, pour une raison qui leur appartenait, ne la piquaient pas, bien qu’elle ne prît contre eux aucune protection.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Mon oncle d'Amérique

C'est paradoxal, mon oncle est un chasseur solitaire ...

Francis Scott Fitzgerald
Carson Mc Cullers

13 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature américaine , roman , culture littéraire , écrivain , MandragoresCréer un quiz sur cet auteur
.. ..